Le minimum à savoir

Une fois inscrit…

Vous avez reçu votre identifiant (login) et mot de passe par mail.

Connectez-vous puis allez dans vos « préférences » de compte, changez votre mot de passe et personnalisez votre graphisme.

Réglez ensuite vos alertes de mail et renseignez éventuellement un flux RSS pour alimenter automatiquement Zinc à partir d’un site ou d’un blog.

Puis, faites un tour sur votre page personnelle, et cliquez sur « Me suggérer des contacts ». Si vous n’avez pas encore d’amis sur Zinc, c’est une bonne façon de commencer. Si vous en avez déjà, c’est une façon d’en trouver d’autres, le système se basant alors sur la liste de vos amis pour vous en proposer de nouveaux.

Pour modifier, suspendre ou supprimer votre compte, rédigez un message en l’adressant @zinc.

…vous pouvez :

- suivre un autre utilisateur ;
- mettre un message en « favori », afin de le partager sur votre propre page personnelle ;
- suivre un thème ; quand on suit un thème, on suit aussi ses sous-thèmes (je suis #art, je vois donc passer aussi ce qui est tagué #art_de_vivre, voir ci-dessous).

Vos messages ainsi que vos partages (ou « favoris ») apparaissent sur votre page personnelle personnelle (cliquer sur votre nom).

Les messages de vos amis, ainsi que leurs partages, apparaissent sur votre page d’accueil (cliquer sur « Accueil » ou sur l’icône « Zinc » en haut à gauche).

Tous les messages de tous les auteurs sont disponibles via cette page : http://zinc.mondediplo.net/all

Référencer habilement des liens grâce au bookmarklet

Une fois connecté, un bookmarklet (signet) apparaît sur votre page d’accueil (en haut de la colonne de droite) : + Zinc

- Glisser-déposer celui-ci dans la barre de favoris de votre navigateur (si votre barre de favoris n’apparaît pas, allez dans « Afficher » et sélectionnez « Afficher la barre de favoris »).
- Cliquer sur ce bookmarklet depuis n’importe quelle page Web permet de la référencer sur Zinc : le titre de l’article et son URL sont automatiquement importés. Si vous avez sélectionné un bout de texte, celui-ci est automatiquement transformé en bloc de citation.

Vous pouvez à tout moment éditer votre message.

Mise en forme des messages

Bloc de citation :

Pour fabriquer manuellement un bloc de citation :
- sélectionner le paragraphe qu’on veut citer,
- faire « shift + tab ». Ça place la sélection entre deux énormes guillemets (guillemets qui disparaîtront à la mise en page, mais permettront de détecter à coup sûr le bloc de citation).

Autres raccourcis :

- du gras en encadrant avec le signe * ;
- de l’italique avec le signe _ ;
- du code avec le signe ` (backtick).

— Certains contenus sont reconnus automatiquement grâce à auto-embed, notamment les URL en .mp3, .jpg, .png, .gif, et celles renvoyant à Youtube, Soundcloud, Dailymotion, Vimeo, Flickr, Pastebin, Github, etc. Essayez de copier-coller une URL d’un de ces sites, validez votre message et voyez.

— Les liens hypertexte sont reconnus automatiquement. Pas besoin de mettre des URL raccourcies façon bitly. Au contraire, Zinc a des automatismes de maquette qui tentent de faire ressortir l’info pertinente dans les URL. Il est donc très recommandé d’utiliser les vraiees URL, puisque c’est une info pertinente pour le lecteur.

[Tutoriel vidéo à venir]

Mais encore ?

Chaque billet a sa page indépendante, accessible en cliquant sur la date « il y a... jours ». Sur cette page, on trouve notamment les mots-clés associés, notamment les mots automatiques.

Message en cours de rédaction :

— Lorsque vous mentionnez quelqu’un avec un @, le système vous propose de compléter automatiquement avec les noms des personnes inscrites sur Zinc.

— Lorsque vous référencez une URL qui a déjà été postée sur Zinc, un ’⇗’ apparaît après le lien. Cliquer sur ce symbole vous conduit au message contenant le lien en question.

Message publié :

— Devant chaque lien, il y a un triangle. S’il est blanc, l’URL n’a été partagée qu’une fois. S’il est noir (►), l’URL a été partagée plusieurs fois. Un clic sur le triangle renvoie vers la liste du ou des messages où cette URL apparait.

— En haut de chaque page d’URL /sites/ s’affiche aussi la hiérarchie du site d’où provient cette URL ; il est possible de la remonter pour voir plus largement tous les billets qui référencent des URL du site en question.

Par exemple : http://zinc.mondediplo.net/sites/2444 présente un lien du Monde diplomatique. Mais je peux remonter à la page http://zinc.mondediplo.net/sites/98 qui regroupe toutes les URL du mensuel référencées sur Zinc.

Voir également « Automatismes et aspects sémantiques ».

Système de thèmes par #hashtags

Le système est ici enrichi. On peut utiliser de nombreux caractères dans les #hashtags, notamment des tirets, des accents, des underscore (« tiret du bas »), et des points.

Il y a une hiérarchisation automatique des #hastags selon leurs noms. Ainsi #art contient #art_de qui contient #art_de_vivre qui contient #art_de_vivre-2.0. L’intérêt est de pouvoir taguer précisément, mais de suivre large.

RSS/Atom

Zinc propose plusieurs flux RSS des messages :

- Les messages de LOGIN + ses partages :
http://zinc.mondediplo.net/people/LOGIN/feed

- Les messages de LOGIN seulement :
http://zinc.mondediplo.net/people/LOGIN/only/feed

- Les messages des gens suivis par LOGIN & leurs partages + messages associés aux mots-clés & URLs suivis par LOGIN + messages adressés à @LOGIN :
http://zinc.mondediplo.net/people/LOGIN/follow/feed

- Les messages des gens suivis par LOGIN + messages associés aux mots-clés suivis par LOGIN + messages adressés à @LOGIN :
http://zinc.mondediplo.net/people/LOGIN/all/feed

Tous ces flux sont également disponibles avec l’extension _tw pour les envois vers Twitter :
http://zinc.mondediplo.net/people/LOGIN/feed_tw
http://zinc.mondediplo.net/people/LOGIN/only/feed_tw

Pour envoyer automatiquement son flux Zinc sur Twitter, voir « Passerelle Twitter ».