Bluerider

« Depuis 2001, nos dirigeants ne prient toujours pas Allah... mais ils savent compter, surtout pour eux et leurs parrains. »

  • 11 SEPTEMBRE 2001> 2 septembre 2017 ( J-09)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 14/23 (avec le retard qui sied à tout militantisme non professionnel)...
    .
    NE RIEN CROIRE MAIS SE DONNER LA PEINE DE REGARDER - 30 minutes de visionnage.
    https://www.youtube.com/watch?v=hxxXAC3m1eQ

    Trouvé ce film de montage d’archives du jour même, confrontées à des images de démolitions contrôlées réelles, et qui se conclut sur des expériences qui nous montrent que le principe action/réaction de Newton aurait dû freiner puis stopper net l’effondrement de la partie haute des Twin Towers, puisque la partie basse bien plus importante, était parfaitement intacte. Dans ce documentaire de montage, la quantité de témoignages rapportant des explosions (distinctes des bruits des impacts et des bruits des effondrements) est absolument « staggering » (impressionnante).

    Si nous y ajoutons les témoignages de plus de 300 pompiers et secouristes, dont 118 ont été compilé pour leur précision par (http://patriotsquestion911.com/professors.html#MacQueen) l’Universitaire Graham MacQueen, nous aboutissons à une accumulation d’indices de preuves qui confine à l’exhibition, sous nos yeux, de la plus grande escroquerie médiatique et politique du XXème siècle. Nous avons ouvert le XXIème siècle sur ce concentré inimaginable d’escroquerie. Encore une fois, je ne demande pas de « croire », je demande juste de « regarder » (NB. en anglais).

    Les 118 témoignages sont accessibles ici : http://www.reopen911.info/News/2011/09/07/118-temoins-dexplosions-parmi-les-pompiers-et-secouristes-du-119

    Et ne venez pas crier au complotisme parce que cet article est proposé par le site honni des médias ReOpen911. Il ne s’agit que des réflexions d’un universitaire accompagnées des transcriptions des témoignages de 118 pompiers, à priori des gens comme vous et moi qui ont rapporté ce qu’ils ont vécu. Pour qu’un témoignage en journalisme soit rapporté comme « vrai », il faut au moins un recoupement... ici vous en avez 118. Tout est sous nos yeux, à condition de lever le voile médiatique et politique qui nous cache mentalement la valeur d’indices de preuve irréfutables de ces témoignages. L’ultime indice de preuve étant que le Rapport Officiel du 22 juillet 2004... a totalement omis ces centaines de témoignages, alors qu’il fourmille pourtant d’autres témoignages.

    Le dernier point à souligner ici, est la vitalité de la contestation de la version officielle. Ne me documentant plus depuis plusieurs années sur cet événement pourtant fondateur de la géopolitique du bloc occidental fondée sur une guerre sans fin contre le terrorisme (paravent d’un colonialisme de prédation revitalisé lui aussi), y revenir permet de mesurer cette vitalité. Or les nouveaux films de montage qui essaient de trouver la bonne solution pour rendre leur démonstration militante infalsifiable et irréfutable, sont légion. Cette « plaie purulente » dans le corps de la pensée dominante répandue dans nos médias n’est pas près de se refermer, et ce regard ferme, droit dans les yeux des professionnels du journalisme n’est pas près de baisser.