• Macron et la centralité de la question européenne
    http://www.medelu.org/Macron-et-la-centralite-de-la

    Peu d’observateurs avaient commenté le fait que le gouvernement nommé par #Emmanuel_Macron au lendemain de son élection à la présidence de la République en mai 2017 comprenait plusieurs ministères dont l’intitulé était inédit et avait visiblement été choisi avec le plus grand soin. C’était particulièrement le cas pour le ministère de l’Europe et des affaires étrangères. Jusqu’alors, avec des dénominations variables selon les périodes et les présidents, les questions européennes apparaissaient dans les organigrammes gouvernementaux comme une sous-catégorie des relations internationales. Le nouveau nom du Quai d’Orsay n’est pas une simple variante terminologique. Il a une double signification politique : d’une part, les affaires européennes ne sont pas des affaires étrangères pour la France – et donc pour (...)