• Nouvelle étude de l’USJ : 3 % du territoire libanais abrite 79 % de sa flore ! - L’Orient-Le Jour
    https://www.lorientlejour.com/article/1103674/nouvelle-etude-de-lusj-3-du-territoire-libanais-abrite-79-de-sa-flore
    https://s.olj.me/storage/attachments/1104/102840_567995_large.jpg

    Le Liban, considéré comme un point chaud de la biodiversité du bassin méditerranéen, se caractérise par une richesse floristique estimée à 2 612 espèces végétales, dont 108 sont endémiques (uniquement au Liban et nulle part ailleurs dans le monde). Cependant, l’urbanisation anarchique de la période de reconstruction post-guerre (1975-1991) ainsi que l’augmentation sans précédent de 30 % de sa population entre 2011 et 2013 ont largement contribué à la perte de biodiversité.

    L’affirmation que l’arrivée des réfugiés syriens a contribué à la dégradation de la biodiversité libanaise est complètement gratuite, manifestement en contradiction avec la carte qui montre des zones de bioversité principalement en montagne et dans les zones humides, alors que les réfugiés sont installés en ville et, dans la Beqaa, dans qqs zones agricoles où l’usage immodéré des pesticides a depuis longtemps toute biodiversité... Impossible si cette affirmation typiquement raciste vient du rédacteur de l’OJ ou de l’étude (ce qui ne m’étonnerait pas). Cela rappelle, il y a qqs mois, une étude gouvernementale accusant les réfugiés syriens des dysfonctionnements de l’électricité au Liban.
    #réfugiés #biodiversité #Liban #racisme

    https://seenthis.net/messages/674843 via rumor