7h37

La sélection de Seenthis, maison-mère du Zinc. Une minute plus tard.

  • Signalé par Balanche : expliquer le conflit syrien par le pétrole et les pipelines, c’est du complotisme intolérable, mais on a parfaitement le droit quand c’est pour accuser la Russie et que c’est signé Hala Kodmani : Pour Moscou, la route des hydrocarbures passe par la Syrie
    http://www.liberation.fr/planete/2018/03/12/pour-moscou-la-route-des-hydrocarbures-passe-par-la-syrie_1635675

    Compte tenu des relations étroites entre le Kremlin et les grandes compagnies pétrolières russes, les interventions militaires, politiques et économiques de la Russie en Syrie sont parfaitement coordonnées. Car, outre les marchés de remise en état et de valorisation des installations pétrolières, le territoire syrien représente un autre enjeu stratégique pour la Russie. « C’est un couloir clé pour maîtriser les passages des oléoducs et gazoducs vers l’Europe, fait valoir Moiffak Hassan. Une présence militaire russe en Syrie rendra difficile sinon impossible le passage des gazoducs du Qatar et de l’Iran, les deux autres principaux producteurs de gaz mondiaux, par la Syrie pour approvisionner la Turquie et l’Europe sans la bénédiction de Poutine. »

    https://seenthis.net/messages/676162 via Nidal