7h37

La sélection de Seenthis, maison-mère du Zinc. Une minute plus tard.

  • Contrôle des chômeurs : ce que le gouvernement prévoit - L’Express L’Entreprise
    https://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/formation/chomage-le-gouvernement-allie-fausse-souplesse-et-vraies-sancti

    L’Express se permet des intertitres bien impertinents…

    Un journal de bord pour mieux fliquer ?
    Le gouvernement assure que l’un de ses objectifs est de « renforcer l’accompagnement » des chômeurs. Il met ainsi en avant la création d’un « journal de bord » obligatoire expérimenté dès juin 2019 dans deux régions choisies par Pôle emploi. Ce carnet permettra au demandeur d’emploi de « gagner en efficacité » et de piloter lui même ses recherches. « Sous couvert d’accompagnement et de souplesse, il y a une vraie dimension d’auto-contrôle », estime le négociateur FO, Michel Beaugas. Un avis partagé par son homologue de la CGT, Denis Gravouil. « En rendant cette nouvelle étape obligatoire, on va demander aux chômeurs de donner les détails pour mieux les fliquer et les évaluer en permanence », estime-t-il. Faudra-t-il renseigner les rendez-vous, les envois de CV, les offres auxquelles il a postulé ? 

    Pour le moment, le gouvernement n’a pas précisé ce qu’il faudra recenser exactement. Jusqu’à présent, les personnes inscrites à Pôle emploi pouvaient remplir les étapes de leur recherche d’emploi sur le site La bonne boite. Mais cela relevait du simple volontariat. Désormais, ce sera obligatoire. « Quid des gens qui retrouvent du travail hors Pôle emploi - et ils sont nombreux -, s’interroge Denis Gravouil. Va-t-on juger qu’ils n’ont pas donné assez d’éléments précis dans leur carnet de bord ? Ils vont devoir faire très attention à la façon dont ils remplissent ce carnet. Sans parler, bien entendu, de la fracture numérique, qui créera des files d’attente dans certaines agences autour des rares ordinateurs. » Côté ministère du Travail, on insiste sur le fait que ce journal ne sera pas un instrument de contrôle. « Ce sont deux choses totalement différentes, martèle la rue de Grenelle. On assume l’idée de plus contrôler mais le carnet ne sera pas utilisé pour ça. Il va servir à observer le comportement et les méthodes de recherche des demandeurs d’emploi pour les aider. Peut-être que ça n’est pas le Graal pour tous les profils inscrits à Pôle emploi mais nous évoluerons aussi en fonction des résultats de l’expérimentation. »

    https://seenthis.net/messages/679923 via Simplicissimus