VincentSteven

N’explique rien. Montre-le. Dis-le. Disparais. [Elias Canetti]

  • LA BELGIQUE, ÉTAT DE DROIT OU ÉTAT VOYOU ?

    Les violations hallucinantes de la loi par l’Office des Etrangers | POUR.press
    https://www.pour.press/les-violations-hallucinantes-de-la-loi-par-loffice-des-etrangers
    https://www.pour.press/wp-content/uploads/1-9.png

    La presse a évoqué il y a quelques jours le cas de cette maman angolaise, Elisabeth Matondo, que l’Office des Etrangers (OE) a maitenue pendant plus de deux mois en détention, malgré deux ordonnances de remise en liberté par les autorités judiciaires. La Libre Belgique, par exemple, lui a consacré quelques lignes sous le titre « L’Office des étrangers fait de la résistance ».

    Dans un état de droit, la révélation d’une telle obstruction à une décision de justice entrainerait le licenciement immédiat du directeur de l’OE et la démission de son ministre de tutelle. N’a-t-on pas vu deux ministres démissionner lors de l’évasion de Marc Dutroux, alors que dans cet épisode-là personne n’avait commis d’acte illégal ? On s’attendrait à ce qu’une violation de la loi d’une telle gravité mérite la couverture des journaux pendant plusieurs jours ; mais il n’en est rien. La presse nous apprend que l’OE a pris l’habitude de ne pas appliquer des décisions de justice, et on a presque l’impression qu’on veut nous faire accepter l’idée que le cas de Madame Matondo n’est pas gravissime puisqu’il y en a déjà eu d’autres.

    #Belgique #presse #POUR_écrire_la_liberté #Office_des_Etrangers #justice #droits_humains