• Bonnes intentions et belles intuitions ne suffisent pas pour relever les défis d’une pensée décoloniale de l’art.

    Les magiciens de la géométrie
    Visite critique de l’exposition Géométries Sud. Du Mexique à la terre de feu
    Par Annabela Tournon

    http://jefklak.org/les-magiciens-de-la-geometrie

    Proposer d’aborder l’art des pays d’Amérique latine à travers le thème de la géométrie ne suffit pas pour le regarder sans préjugés. L’art est décidément politique : il charrie une histoire, il véhicule des idées. Encore faut-il lui permettre de les exprimer dans le contexte d’une exposition… Quelle peut donc être la bonne position curatoriale ? Comment penser le partage entre œuvres et objets d’art, entre art occidental et non-occidental, sans un regard surplombant, en montrant le dialogue entre les uns et les autres ? Une analyse critique de l’exposition Géométrie Sud. Du Mexique à la Terre de feu formule en partie ces questions, et tente d’y répondre. Quand les arts extra-occidentaux sont cantonnés à l’invitation au rêve d’exotisme, c’est la réflexion politique (et nécessaire) qui en pâtit.

    http://jefklak.org/wordpress/wp-content/uploads/2018/12/Une_Geometrie_SiteJK3-page001.jpg

    https://seenthis.net/messages/745842 via Jef Klak