• « #Internet n’est pas un facteur unique ou prépondérant d’embrigadement »
    http://api.rue89.nouvelobs.com/2015/12/01/internet-nest-facteur-unique-preponderant-dembrigadement-262326

    Le Monde publie un entretien éclairant sur le rôle d’Internet dans la radicalisation des individus qui glissent progressivement dans le #terrorisme. Un peu comme l’on reproche périodiquement aux jeux vidéo d’alimenter les tueries dans les lycées américains, le réseau est, au lendemain des attentats de Paris, accusé d’engendrer les cellules terroristes telles que Daech. L’Express n’hésite par exemple pas à qualifier l’Etat islamique auto-proclamé de « créature de l’ère Internet ».

    « Peu réaliste de croire qu’un individu lambda peut être embrigadé par le biais d’Internet »

    #Police-justice #attentat #attentats_du_13_novembre

    • Je pense, pour ma part, que lorsque Internet intervient, le processus de « radicalisation » a déjà commencé. Le « déclic » s’est fait en amont (rencontres, discussion, cheminement personnel, interrogations ...) Il n’en est pas moins vrai qu’Internet « véhicule » de façon efficace toutes sortes d’idéologies ... Comment y remédier ? Plus jeune, il ya le contrôle parental, l’éducation à l’utilisation d’Internet (cela se fait dans les Collèges, par exemple). Mais à l’âge où ces jeunes se radicalisent ?!! Il reste la « traque » et l’interdiction de tout site jihadiste, de tout message incitant à la haine, à l’islamophobie, l’antisémitisme ... Avec les risques de dérive que l’on a pu déjà observer ....