• Aujourd’hui sur jefklak.org :
    Manuel pour les habitants des villes 3/3 : une enquête sur le temps et le travail 2009-2010
    Par le collectif Précipité

    Sortir de la ville. Je me souviens être parti à la recherche de cette limite, trouver une coupure, la fin de la ville. Je partais, je marchais dans l’espérance de trouver une frontière nette entre la ville et autre chose, la campagne peut-être, je ne saurai dire précisément ce qu’il y avait pour moi après la ville. J’étais à pied. Je pressentais qu’en voiture ou en train il n’était pas possible de la quitter. Ils étaient la ville et avec eux, je ne ferais qu’en suivre les nervures se prolongeant indéfiniment. J’ai marché pendant des heures et je n’ai jamais trouvé. Le tissu urbain se délitait, laissant apparaître, brutale, hostile, sans dimension humaine, l’infrastructure de la métropole : entrepôts commerciaux, autoroutes, pylônes électriques. À cet endroit, l’énergie n’a pas encore été subdivisée. Les flux sont puissants, prêts à irriguer des millions de points. Flux électriques, flux de voitures, flux de marchandises. Cela grésille. La tête vous tourne. Et quand il vous semble quelques instants avoir laissé tout cela derrière vous, vous tombez sur des zones pavillonnaires immenses, ces nouvelles colonies de la métropole.

    Cela se trouve dans la petite ville du Pré-Saint-Gervais, juste derrière le périphérique, la voie rapide qui ceinture Paris et la sépare de sa banlieue. C’est un petit immeuble. À cet endroit, il y a un CHRS, un Centre d’hébergement et de réinsertion sociale.

    https://www.jefklak.org/manuel-pour-les-habitants-des-villes-3-3-une-enquete-sur-le-temps-et-le-tra

    https://seenthis.net/messages/772593 via Jef Klak