7h37

La sélection de Seenthis, maison-mère du Zinc. Une minute plus tard.

  • Pédocriminalité : des soutiens de Matzneff confrontés à leur complaisance - Mediapart

    https://www.mediapart.fr/journal/france/120220/pedocriminalite-des-soutiens-de-matzneff-confrontes-leur-complaisance?ongl

    Ces gens là savaient-ils et elles ce qu’ils et elles faisaient - Si oui, ça fait encore un peu plus de monde à boycotter.

    https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2020/02/10/9782358210560-fr.jpg?width=193&height=250&width_format=pixel&height_format=pixel

    C’est un livre qui pourrait à lui seul résumer l’aveuglement volontaire dont l’écrivain Gabriel Matzneff a profité pendant des décennies, alors qu’il n’a jamais caché ses pratiques pédocriminelles dans ses romans, ses essais ou ses journaux intimes. Il ne s’agit pas d’un livre de Gabriel Matzneff, mais sur Gabriel Matzneff. Son titre ? Gabriel Matzneff, tout simplement. L’ouvrage a, selon nos informations, été versé à la procédure pénale pour « viols commis sur mineur » de moins de 15 ans qui vise actuellement Matzneff (lire notre enquête).

    Publiée en 2010 aux éditions du Sandre, sous la direction de l’ancien éditeur et critique littéraire Florent Georgesco, cette somme en grand format de 366 pages compile un inédit des Carnets noirs de Matzneff – son journal intime –, des textes écrits pour l’occasion par divers adorateurs (critiques, éditeurs, amis, universitaires…), mais aussi une impressionnante revue de presse retraçant près d’un demi-siècle de critiques laudatrices et d’entretiens sans prise de distance avec les aveux répétés de l’auteur.

    On y croise des noms célèbres du monde de l’édition, de la presse, de la littérature, de l’université ou de la politique tels que l’essayiste Pascal Bruckner (qui vient d’être nommé à l’académie Goncourt), l’intellectuel d’extrême droite Alain de Benoist, le fondateur du Point Claude Imbert, l’ex-journaliste du Monde Josyane Savigneau, le journaliste de l’Obs Jérôme Garcin, l’ancien chef de l’État François Mitterrand, l’ex-ministre Alain Peyrefitte, les écrivains Philippe Sollers, Frédéric Beigbeder, Jean d’Ormesson, Gilles Martin-Chauffier (également rédacteur en chef de Paris Match), etc.

    L’exemplaire de Gabriel Matzneff que Mediapart a analysé est récent. Il a été achevé d’imprimer en mai 2016, c’est-à-dire moins de quatre ans avant la sortie du Consentement (Grasset), de Vanessa Springora, directrice des éditions Julliard, qui raconte à la première personne l’emprise, les manipulations et les atteintes sexuelles dont, alors adolescente de 14 ans, elle dit avoir été victime de la part de Gabriel Matzneff. C’est ce récit qui a provoqué l’ouverture de l’enquête préliminaire du parquet de Paris.

    Dès l’avant-propos, le livre hommage à Gabriel Matzneff donne le ton. Florent Georgesco, qui l’a dirigé, le présente comme « la célébration de cette chance qui nous a été octroyée, de la joie profonde que nous donne la fréquentation du monde matznévien ».

    https://seenthis.net/messages/825518 via Reka