Houpral

Préposé aux choix cornéliens, dernier bureau au fond à droite...

  • Veblen Institute
    http://www.veblen-institute.org/Nouvel-article,291?lang=fr

    Bernard Maris ne se prenait pas au sérieux, en revanche, son message l’était. A commencer par sa critique radicale de la science économique dominante et de sa prétention à s’affirmer comme une science exacte, à l’instar de la physique ou de la biologie. Or, à la différence de ces disciplines, où la même expérience peut être renouvelée, l’économie est une science sociale, historique. Elle peut au mieux observer comment les choses se sont déroulées hier et formuler des scénarios fondés sur l’analyse des tendances passées.

    L’économie est très technique, très complexe mais, dans le même temps, c’est de nos emplois, de nos revenus, de nos retraites, de notre monnaie, de notre bien-être dont il est question. Il est donc particulièrement regrettable que nombre de nos concitoyens affirment « ne rien comprendre à l’économie » et ne pas s’y intéresser, alors qu’il serait hautement souhaitable que chacun puisse s’en saisir afin que les choix économiques soient placés au coeur du débat démocratique. Sur ce plan, les médias ne font peut être pas assez leur travail.