7h37

La sélection de Seenthis, maison-mère du Zinc. Une minute plus tard.

  • Annoncé hier à SciencesPo, le service de protection anti-#dDoS de Google, #Project_Shield À adopter par SeenThis ?

    https://projectshield.withgoogle.com

    Pour le résumer : c’est un CloudFlare gratuit, pour les sites acceptés par Google (les conditions sont vagues, et laissées au bon vouloir de Google, je ne sais pas si SeenThis serait accepté). Il pose donc les mêmes problèmes de dépendance (aujourd’hui, si CloudFlare plante, une bonne partie du Web est injoignable) et de vie privée que CloudFlare. À noter que HTTPS ne protège pas : le chiffrement n’est pas de bout en bout (c’est client -> Google puis Google -> vrai site).

    Cela pose un problème stratégique qui va bien au delà de Google : désormais, pour s’exprimer librement sur l’Internet, sans craindre une dDoS (technique qui a souvent été utilisée contre des dissidents), il faut soit être très riche soi-même, soit être « protégé » par un GAFA. Comme le note Schneier, on est revenu au Moyen-Âge, où on fait allégeance à un seigneur féodal, en échange de sa protection.

    Les autres fournisseurs de solutions analogues (CloudFlare, Verisign...) posent exactement les mêmes problèmes.

    Pour citer le twittos clochix « Don Google est bienveillant et protège ceux qui sont de sa famille ».

    Je suggère aussi de relire l’article cité en http://seenthis.net/messages/337509 et notamment ses derniers paragraphes, sur l’avenir de la liberté d’expression sur l’Internet.

    http://seenthis.net/messages/464393 via Stéphane Bortzmeyer