7h37

La sélection de Seenthis, maison-mère du Zinc. Une minute plus tard.

  • Idriss Aberkane ou le danger de la poudre aux yeux
    https://medium.com/@tibo/idriss-aberkane-ou-le-danger-de-la-poudre-aux-yeux-b4f8b94ce202
    https://d262ilb51hltx0.cloudfront.net/max/1200/1*DptN37g_tQ-vV9k1U8cB-A.jpeg

    Ne vous laissez pas endormir par les charmeurs de serpents. Réfléchissez. Décryptez. Prenez du recul. Analysez. Il y a toujours un message dans ce qu’on veut vous dire, et ce n’est pas toujours celui qu’on croit.

    Je vois ces derniers temps tourner les conférences d’Idriss Aberkane.

    Idriss est un chantre de ce qu’il appelle “l’économie de la connaissance”. Basiquement, cette thèse peut se résumer ainsi : “Quand j’ajoute mon kilo de riz à ton kilo de riz, je me retrouve sans riz et toi avec 2 kilos de riz. Quand j’ajoute ma connaissance à ta connaissance, non seulement nous avons toujours nos connaissances respectives, mais nous pouvons bénéficier de celles de l’autre, voire potentiellement en créer de nouvelles. Il est donc plus facile de créer des richesses avec de la connaissance qu’avec des matières premières”

    Au-delà de la malhonnêteté intellectuelle initiale, qui consiste à dire que l’humanité pourra continuer à produire des richesses en exploitant uniquement des connaissances et non des matières premières (cher ami, il nous faudra des matières premières au moins nous nourrir, si ce n’est produire de l’énergie et même de la technologie), j’aimerais revenir sur un certain nombre de points qui m’ont fait prononcer le mot “escroc”.

    ping @Simplicissimus : je voulais pas me contenter d’un commentaire ici https://seenthis.net/messages/530671 : je me suis laissée séduire aussi quelques minutes puis ça a fait surgir un malaise comme j’ai pu en ressentir d’autres fois, puis j’ai croisé des commentaires zavisés sur une publication de Klaire qui fait toujours Grrrr et là j’ai compris en lisant ce texte : de la #vulgarisation au #charlatanisme il n’y a pas tant de pas...

    Dans les commentaires zavisés il y avait aussi cet excellent lien à garder précieusement : « Les 7 règles d’or de l’imposture scientifique » : http://attrape-nigauds.charlatans.info/imposture-scientifique.shtml

    L’imposteur avisé aura tout intérêt à connaître sur le bout des doigts les sept règles d’or du bon créneau, que voici.
    Règle n°1 : Choisissez un filon inépuisable. /.../
    Règle d’or n°2 : Soyez révolutionnaire. /.../
    Règle d’or n°3 : Arpentez les sentiers battus. /.../
    Règle d’or n°4 : N’inventez jamais rien. /.../
    Règle d’or n°5 : Cultivez le secret. /.../
    Règle d’or n°6 : Trouvez votre public. /.../
    Règle d’or n°7 : N’abandonnez jamais. /.../
    Le créneau de rêve est celui dans lequel les 7 règles d’or sont mises en pratique. Cette situation idéale est quasiment impossible à réaliser, mais la judicieuse application de 2 ou 3 règles, voire d’une seule, peut donner d’excellents résultats (après tout, il vaut mieux taper à la machine avec un seul doigt que sans doigt du tout).

    https://seenthis.net/messages/531239 via ValK