• Etats-Unis. Le soulèvement des #aéroports
    http://alencontre.org/ameriques/americnord/usa/etats-unis-le-soulevement-des-aeroports.html

    Après plusieurs heures de #manifestations se répandant d’aéroport en aéroport au cours de la soirée de samedi, une bonne nouvelle est tombée : une juge fédérale de New York a annoncé une autorisation de rester pour les détenteurs de visa bloqués dans les centres de détention des aéroports.

    L’autorisation était limitée à ceux et celles détenus au cours de cette nuit-là et ce qui arrivera aux futurs #réfugiés reste peu clair. La raison qui a amené une juge à agir contre un ordre exécutif présidentiel était toutefois claire : des milliers de personnes ont choisi la solidarité contre la haine et mis leurs idées en action.

    Lorsque la nouvelle a été connue, les manifestant·e·s se trouvant encore aux aéroports ont éclaté de joie, le slogan qui a suivi était : « Lorsque nous nous battons, nous pouvons gagner ! »

    Alors que cet article était rédigé, d’autres manifestations aux aéroports étaient appelées pour dimanche. A New York, des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans le centre-ville pour une autre manifestation organisée en hâte contre les crimes haineux du président Trump.

    La manifestation était semblable au déluge du week-end précédent lors des marches des femmes : de nombreuses personnes qui marchaient au centre-ville n’avaient jamais manifesté auparavant, mais s’engageaient désormais à faire la démonstration de leur opposition à Trump. Presque toutes les pancartes affichant leur solidarité avec les réfugié·e·s et les immigré·e·s étaient fabriquées par eux.

    De même, dimanche une manifestation au Copley Square de Boston a vu la participation de plusieurs milliers de personnes [des manifestations se sont déroulées dans de nombreuses autres villes au cours de la journée de dimanche, souvent avec une participation importante].

    https://seenthis.net/messages/565455 via Agnès Maillard