Mona Chollet

Cheffe d’édition au « Monde diplomatique »

  • Avec Jeremy Corbyn, la gauche retrouve sa raison d’être | L’Humanité
    http://www.humanite.fr/avec-jeremy-corbyn-la-gauche-retrouve-sa-raison-detre-581598

    http://www.humanite.fr/sites/default/files/styles/abonnez_vous/public/images/corbyn.jpg?itok=4RCASAt1

    Au cœur du pays de Galles, mardi dernier, c’est un monde perdu, assassiné dans les années Thatcher, puis enterré par le blairisme triomphant que Jeremy Corbyn, député depuis 1983 d’Islington Nord, dans la banlieue londonienne, et figure de l’aile gauche du Parti travailliste, visite. Et maintenant que ce continent englouti resurgit, comme par miracle, à l’occasion de sa campagne pour la désignation à la tête du Labour, des milliers de personnes dans tout le pays viennent l’occuper avec lui. «  Nous allons continuer de faire flotter le drapeau rouge ici.  » Devant les rocs, une foule de trois à quatre cents personnes reprend le refrain de l’hymne du Parti travailliste, honni par Tony Blair qui refusait d’en apprendre les paroles et joyeusement entonné ici par le Côr Cochon Caerdydd, la «  chorale rouge de Cardiff  ». Ou encore No Going Back («  Nous ne retournerons pas en arrière  »), une entêtante ritournelle féministe après la sauvage répression des grèves des mineurs au milieu des années 1980. Il y a un sidérurgiste rescapé, avec son polo Tata Steel, qui raconte à ses amis : «  Moi, ça fait dix ans au moins que j’ai quitté le Labour et la politique. Plus question pour moi d’en entendre parler. Je répondais aux appels du syndicat, mais, au-delà, il ne fallait plus m’emmerder avec ça !  » Même Geoff Waggett, le pasteur qui officie à Ebbw Vale, est présent : «  Je ne suis pas membre du Parti travailliste, mais si Jeremy gagne l’élection, je crois que je vais adhérer, confesse-t-il. C’est quand même bien de revenir au véritable socialisme !  »

    Et une gauche anti-austéritaire de plus en Europe !
    http://www.humanite.fr/et-une-gauche-anti-austeritaire-de-plus-en-europe-581572

    Interrogé par l’Humanité, en marge de son meeting, à Cardiff, mardi dernier, sur les alliances qu’il pourrait nouer à l’échelle européenne dans sa lutte contre l’austérité, Jeremy Corbyn qui s’était prononcé pour le «  oxi  » («  non  ») au référendum grec et qui fustige aujourd’hui la brutalité des institutions européennes contre Athènes, s’écrie d’abord, sans malice aucune : «  J’adore la Fête de l’Humanité, vous savez ?  » Avant de reprendre : «  Évidemment, nous sommes liés à des partis, comme le PSOE, en Espagne, le PS, en France, le SPD, en Allemagne… Derrière ces liens historiques, il y a quand même un problème : de nombreux partis sociaux-démocrates dans toute l’Europe, qui appliquent l’austérité sous des formes diverses, ont perdu énormément de leur soutien populaire. Et d’autres partis qui rassemblent à gauche sur des bases différentes, Podemos, en Espagne, Syriza, en Grèce, ou Die Linke, en Allemagne, ont le vent en poupe. Ma conviction, c’est que, si nous ne convainquons pas qu’on peut élever le niveau de vie pour tous en taxant les plus riches, que nos étudiants pourraient ne pas être endettés à vie, que la crise du logement ne durera pas éternellement, nous continuerons d’être durement questionnés, et de plus en plus vigoureusement, par les gens qui devraient nous soutenir. Si nous n’arrivons pas à capter ce désir de sortir de l’austérité, nous allons tuer beaucoup d’espoirs.  »

    Les blairistes lancent l’opération « Tout sauf Corbyn »
    http://www.humanite.fr/les-blairistes-lancent-loperation-tout-sauf-corbyn-581574

    Et pour écouter « No Going Back », c’est là :
    https://www.youtube.com/watch?v=RYx--_Dtp1Q

    #Corbyn #Labour #austérité #gauche #Royaume_Uni

    http://seenthis.net/messages/400518 via Mona