• Enfance et autodéfense | Cécile Gladel, collaborations péciale | Société
    http://www.lapresse.ca/vivre/societe/201011/29/01-4347249-enfance-et-autodefense.php
    http://images.lpcdn.ca/924x615/201011/29/219529-cours-autodefense-pour-enfants-adaptes.jpg

    « Il ne s’agit pas de dire que le monde est menaçant, mais de mettre l’accent sur l’énergie et la force qui sont en nous et, surtout, de leur faire prendre conscience de cette force, décuplée par le mouvement et par la confiance », explique la sexologue Jocelyne Robert qui a elle-même suivi de tels cours, comme ses filles et sa petite-fille.

    Les cours de Pleins pouvoirs ainsi que ceux du Centre de prévention des agressions de Montréal (CPAM) mettent l’accent sur les façons de s’affirmer, de gérer les attaques et de ne pas engendrer l’escalade. « On leur apprend à se protéger dans de petites situations », dit Marylaine Léger. « On leur apprend à se réapproprier leur pouvoir, à se demander ce qu’ils peuvent faire des diverses situations, on leur donne des choix, à briser l’isolement », explique Valérie Lavoie, animatrice de cours d’autodéfense pour le CPAM.

    Les cours visent aussi à démystifier certaines croyances. En effet, les agressions par des inconnus ou les enlèvements ne représentent pas la majorité des attaques, au contraire. Les cours examinent trois volets : un problème avec un enfant du même âge, avec un adulte connu et un inconnu.

    Par exemple, lors des ateliers, on ne dit pas aux enfants qu’il ne faut jamais parler aux inconnus, car cela engendre la peur. Selon l’âge, on enseigne plutôt à l’enfant à se poser des questions, à vérifier si quelqu’un peut l’aider à proximité, à refuser, à dire non. « On sensibilise les enfants à chercher de l’aide auprès d’un adulte en qui ils ont confiance, peu importe de qui il s’agit », explique Valérie Lavoie.

    Une idée d’un équivalent en France ou en Belgique le seen ? (@mad_meg , @supergeante ? )

    #enfance #autodéfense #non

    https://seenthis.net/messages/613946 via gwyneth bison