• Khadija Ainani. « Au Maroc, l’espace public est verrouillé » | Entretien réalisé par Rosa Moussaoui | Vendredi 7 Juillet 2017 |
    L’Humanité
    http://www.humanite.fr/khadija-ainani-au-maroc-lespace-public-est-verrouille-638609
    http://img.humanite.fr/sites/default/files/images/50590.HR.jpg

    La réponse répressive dans le Rif est emblématique du mépris du pouvoir partout dans le pays. Pour les défenseurs des droits ­humains, la révolte contre les injustices sociales doit pouvoir s’exprimer.

    Comment expliquer la profondeur et la durée du mouvement populaire dans le Rif ?

    Khadija Ainani Les sections locales de l’Association marocaine des droits humains (AMDH), dans le Rif, suivent ce mouvement depuis huit mois. Après la mort de Mouhcine Fikri, la colère, l’émotion et le refus de l’impunité ont poussé l’ensemble de la population dans la rue pour demander justice. L’État n’a pas pris la situation au sérieux. L’enquête n’est pas allée jusqu’au bout. Il n’y a pas eu de dialogue. Entre-temps, le mouvement s’est élargi à des demandes sociales et à une revendication de reconnaissance de la culture amazighe.

    Depuis le soulèvement de 1958, cette région a été le théâtre de nombreuses violations des droits humains. En 2006, l’instance Équité et Réconciliation a suggéré des réparations pour le préjudice collectif subi par les populations du Rif. Mais ses recommandations n’ont jamais été suivies d’effets.(...)

    #le_Rif

    https://seenthis.net/messages/614814 via Loutre