Bluerider

« Depuis 2001, nos dirigeants ne prient toujours pas Allah... mais ils savent compter, surtout pour eux et leurs parrains. »

  • 11 SEPTEMBRE 2001> 22 août 2017 ( J-20)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 4/23
    .
    Je ne propose pas de suite parfaitement construite entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant et la documentation correspondante aussi fiable que possible, depuis 2007. Ce qui m’a marqué...
    .
    MAIS AU FAIT.. QU’EN PENSENT LES ENFANTS ?
    .
    Mon fils avait 11 ans. C’était donc en 2008. Jamais il n’avait entendu parler de ces attentats. Un après-midi, tandis que je visionnais l’une de ces vidéos où les tours jumelles s’effondrent, je lui proposai de visionner avec moi les images si spectaculaires. Il regarda posément. Je lui expliquai qu’elles s’écroulaient suite à l’accident des avions et aux incendies... et là (je m’en souviens comme si c’était hier) il me regarda soudain fixement, étonné par mes paroles... « Mais non papa... tu vois bien qu’elles explosent... ». Je tentai de le contredire... il tint bon. Il tourna les talons et disparu du salon. Il n’a jamais changé d’avis, mais prudemment il garde ce point de vue pour lui. Il ne connaissait pas du tout cet événement ni les nombreuses polémiques autour. Il portait un regard parfaitement vierge sur ces images, sans « biais perceptuels » induits par nos médias ou notre entourage sur ce sujet précis...
    .
    http://www.reopen911.info/News/wp-content/uploads/BLINDFOLD%20Poster-10.jpg
    Voici maintenant l’excellent court métrage BLINDFOLD (USA, 2012, 16:9, 22 min, Teace Snyder), très dépouillé et fort, sur une relation père-fille impactée par cet événement mais dont la relation sort approfondie et grandie. Car cet événement fut souvent très clivant dans les familles américaines et européennes où le débat fit rage dans les années 2002-2011. Il l’est moins maintenant. Les événements du 11/9 flottent désormais dans un no-man’s land entre actualité et Histoire. Leur caractère tragique a été largement supplanté par les événements d’Afghanistan, d’Irak, de Libye, d’Ukraine, de Syrie, du Mali, de Centrafrique, du Yemen et à nouveau du Venezuela.
    .
    Concernant l’enseignement national des faits, la version officielle est un bon début d’explication à présenter aux élèves, ainsi que la sensibilisation aux dérives médiatiques et sectaires du net « avant de les lâcher dans la nature ». La polémique autour des faits et de leur interprétation reste une affaire purement privée ou extra-scolaire compte tenu de ses implications géopolitiques immédiates, en particulier au regard de notre soutien indéfectible aux Etats-Unis.
    .
    http://www.dailymotion.com/video/xq4fkd