enuncombatdouteux

NI ACTUALITÉS NI COMMENTAIRES, ..... DU COPIER-COLLER ET DES LIENS...

  • Trump lance une campagne anti-fuites, par Jesselyn Radack

    https://www.les-crises.fr/trump-lance-une-campagne-anti-fuites-par-jesselyn-radack

    Le programme Insider Threat n’est pas une création de l’ère Trump. Lors d’un témoignage secret devant le Congrès en 2012, le responsable de la Direction du renseignement national, Robert Litt, a présenté le programme original Insider Threat comme le point culminant des efforts administratifs visant à « sanctionner et dissuader » les fuites. Dans le passé, la formation du programme Insider Threat incluait à dessein des images de type « WANTED » de lanceurs d’alerte aux côtés d’espions réels et de meurtriers de masse.

    https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2017/11/PP-3-1.jpg
    Affiche du gouvernement des États-Unis qui utilise des photos de lanceurs d’alerte au milieu de meurtriers et d’espions.

    Une partie de la formation « Divulgation non autorisée » comprend le fait de regarder un extrait de Fox News sur la répression des fuites et la déclaration du procureur général Jeff Sessions annonçant une augmentation des enquêtes sur les fuites criminelles. Un guide des étudiants de la formation Insider Threat Awareness comprend la demande ‘McCarthyesque’ que les employés se dénoncent les uns les autres pour « comportement général suspect », y compris « loyauté nationale douteuse » tels que « faire preuve de loyauté douteuse envers le gouvernement ou la société américaine » ou « commentaires Anti-U.S. ». Peu importe que le seul serment que les employés du gouvernement prennent soit à la Constitution américaine, pas à n’importe quel fonctionnaire du gouvernement ou le gouvernement américain lui-même et certainement pas à une entreprise privée.

    Les nombreuses formations au secret sont faites avec des affiches promotionnelles avec des slogans aux rimes simplettes dignes des défenseurs du Premier amendement et des professionnels du marketing, comme « Il n’y a pas de suppression lorsque vous tweetez » ou « Les tweets coulent les flottes ». L’affiche avec le slogan « Chaque fuite nous rend faibles » s’accompagne d’une info-graphique du drapeau américain en train de s’effacer. Ensuite, il y a l’affiche la plus anti-presse, un faux site de journaux avec le slogan « Pensez avant de cliquer », avec en rouge, en style Trump, tout en capitales « C’EST UN CRIME ». Le message est si lourd qu’il serait drôle si les conséquences n’étaient pas la liberté de parole et la liberté de la presse.

    « Lanceurs d’alerte coupables ou héros ? »
    https://www.youtube.com/watch?v=_62qa0OY7a8

    https://seenthis.net/messages/644529 via enuncombatdouteux