enuncombatdouteux

NI ACTUALITÉS NI COMMENTAIRES, ..... DU COPIER-COLLER ET DES LIENS...

  • Un Albigeois condamné à 7 ans ferme pour avoir aidé sa belle-famille syrienne à fuir la guerre

    https://www.ladepeche.fr/article/2017/11/29/2694605-albigeois-condamne-7-ans-ferme-avoir-aide-belle-famille-syrienne.h

    Stéphan Pélissier a pris un coup de massue sur la tête aujourd’hui. Ce juriste albigeois vient d’apprendre, "écœuré", que la justice grecque l’avait condamné à 7 ans de prison ferme pour trafic de clandestins. En l’occurrence, pour avoir aidé sa belle-famille syrienne à fuir la guerre.

    https://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2017/11/29/20171129173057891-0.jpg

    Les faits qui lui sont reprochés remontent au mois d’août 2015. Marié trois ans plus tôt à Mouzayan Alkhatib, d’origine syrienne, Stéphan Pélissier décide de partir en Grèce pour aider sa belle-famille qui a fui la guerre et l’avancée de Daesh dans son pays. Il y a là, ses beaux-parents, un frère, une sœur et un cousin de sa femme. « Ils ont fait la traversée de la Turquie à la Grèce à soixante-quatre dans un zodiac en pleine nuit, après avoir marché pendant cinq heures. Le bateau a failli couler et ils auraient pu se noyer sans l’intervention des garde-côtes grecs. » La belle-mère s’est fracturé un poignet et le groupe veut à nouveau prendre une embarcation pour partir en Italie. « Je ne pouvais pas les laisser comme ça. Avec ma femme, nous étions très inquiets. Ils ont failli mourir en faisant la traversée et ont perdu quasiment tous leurs papiers. »

    Stéphan prend donc sa voiture et laisse Mouzayan, enceinte de sept mois, à Albi. Arrivé en Grèce, il retrouve sa belle-famille et achète des billets pour prendre un ferry et se rendre à Ancone en Italie. Malheureusement pour eux, la police grecque les arrête avant de pouvoir embarquer. « Ils regardaient certains véhicules et comme on était nombreux dans la voiture, nous avons été contrôlés. Ma belle-famille n’avait pas les papiers nécessaires, on a été arrêté… ».

    Avec son avocate grecque, Stéphan Pélissier a tenté de faire requalifier les faits en simple délit et de faire reconnaître à la justice grecque le lien familial, arguant du fait qu’il n’avait agi que par humanité pour aider ses beaux-parents dans la détresse. Il n’a pas été entendu.

    https://seenthis.net/messages/648611 via enuncombatdouteux