• Liban L’insulte - le genre et l’écran
    http://www.genre-ecran.net/?L-insulte

    L’Insulte raconte le procès qui oppose deux hommes, dans un Liban contemporain qui nous renvoie aux années de guerre civile (1975-1990). Le propos est d’ailleurs bien celui d’une guerre qui n’en finit pas, bien qu’interrompue par les accords de Taëf de 1989 et par l’armistice qu’ils actaient – au Liban, beaucoup parlent plutôt d’amnésie. La paix fut imposée par le pardon général accordé par ces traités, qui coulèrent du même coup une chape de plomb sur les massacres commis durant ces quinze années d’une guerre civile qui opposait, disait-on schématiquement dans les mass-médias internationaux, une gauche prétendument « musulmane » alliée aux Palestiniens à une droite chrétienne.

    Le réalisateur libanais Ziad Doueiri ne tente pas de nuancer le tableau, puisqu’il oppose dans son film un Libanais de Damour, un village chrétien au sud de Beyrouth ravagé en 1976 par des milices notamment palestiniennes, à un Palestinien vivant dans un camp de réfugiés aux abords de Beyrouth – peut-être est-ce Sabra ou Chatila, théâtres connus du terrible massacre perpétré par des milices chrétiennes contre les civils palestiniens en 1982 ? Dans les deux cas, le passé est lourd à porter. L’astuce manque de délicatesse, mais elle a le mérite d’offrir à nos deux personnages toutes les justifications nécessaires à leur haine mutuelle et à leur colère, que les clichés de la virilité se doivent de transformer en accès de violence incontrôlables.

    https://seenthis.net/messages/667334 via Nouvelles d’Orient