• Tout n’est pas de tout repos sur le front du Golan : l’équation israélo-syrienne change | Middle East Eye
    http://www.middleeasteye.net/fr/opinions/tout-n-est-pas-de-tout-repos-sur-le-front-du-golan-l-quation-isra-lo-

    Tous ces incidents, jusqu’au dimanche 11 septembre, restaient sans réponse du régime syrien – du moins, pour l’opinion publique. Aujourd’hui, les responsables du gouvernement israélien et les officiers de l’armée tentent de déterminer si le lancement de missiles S-200 signifie un changement de politique par Assad ou s’il s’agit d’un étalage de force symbolique.

    Cependant, une chose est déjà claire : le tir de missiles dans la région de Quneitra n’était pas un hasard. L’armée syrienne a publié un communiqué officiel concernant l’incident.

    Ceci est le second cas connu de représailles de l’armée d’Assad contre l’activité militaire israélienne en territoire syrien, mais c’est le premier incident de ce genre rendu public. Le premier cas, il y a sept mois, n’avait pas été signalé par Israël ou le gouvernement syrien.

    Samedi dernier, deux autres obus ont débordé de la guerre en Syrie, mais cette fois, ils ont été interceptés par le système de défense anti-roquettes d’Israël, le « Dôme de fer ».

    Depuis plusieurs années, comme l’a reconnu le Premier ministre Benjamin Netanyahou il y a quelques semaines, l’armée israélienne a agi à sa guise dans l’espace aérien syrien en violation de la souveraineté de la Syrie et de l’accord de désengagement de mars 1974, signé par les deux pays après la guerre du Kippour (guerre d’octobre) en 1973.

    https://seenthis.net/messages/526460 via assalam12


  • Un mouvement de la jeunesse s’attaque aux Frères musulmans et aux tabous des élections jordaniennes | Middle East Eye
    http://www.middleeasteye.net/fr/reportages/un-mouvement-de-la-jeunesse-s-attaque-aux-fr-res-musulmans-et-aux-tab

    Les rues jordaniennes sont recouvertes d’affiches pour les 230 listes se présentant aux élections parlementaires qui se déroulent ce mardi en Jordanie.

    Une liste en particulier a attiré l’attention. La liste Maan, dont le nom signifie « ensemble » en arabe, est en lice dans la troisième circonscription d’Amman, où certains considèrent que son programme laïc brise certains tabous. Mais d’autres ont menacé ses membres de mort.

    Maan s’envisage comme un acteur essentiel pour limiter la propagation des Frères musulmans dont l’aile politique jordanienne, le Front de l’action islamique (FAI), présente également des candidats pour la première fois depuis 2003.

    Le FAI avait boycotté les deux dernières élections au parlement pour protester contre la précédente loi électorale, réformée cette année, en vertu de laquelle prévalaient les candidats individuels plutôt que des listes de partis.

    En vertu de la nouvelle loi, les Jordaniens votent pour une liste en précisant le candidat qu’ils choisissent dans cette liste.

    Pour beaucoup, les élections de cette année marquent un moment historique dans le développement de la démocratie parlementaire en Jordanie, certains espérant que le passage à des listes encouragera la consolidation des partis ayant des objectifs politiques plus ciblés.

    « Nous entrons dans une nouvelle ère », a déclaré Mohammad Hussainy, analyste politique et directeur de Jordan Reform Watch et de l’Integrity Coalition for Election Observation.

    https://seenthis.net/messages/526458 via assalam12


  • Nawaat – Comment prendre le pouvoir sans être pris par lui
    http://nawaat.org/portail/2016/09/14/comment-prendre-le-pouvoir-sans-etre-pris-par-lui

    Que s’est-il passé réellement entre Youssef Chahed et Mongi Rahoui ? Peu d’informations intéressantes ont filtré à ce propos. Il en va de même, hélas, du premier congrès du Parti des patriotes démocrates unifiés (Watad) qui s’est tenu le weekend dernier. De quoi y a-t-on discuté, sur quoi ont porté les divergences, quelles résolutions et quelles décisions politiques ont été prises ? Nous n’en saurions rien en allant sur le site du PPDU ou sur sa page facebook. On n’y trouvera pas grand chose : des photos de militants en train de voter, des articles de presse eux-mêmes sous-informés, la liste des élus dans les instances de direction, guère plus. Quant aux déclarations publiques des responsables du parti, elles restent vagues et allusives. Pour se faire une opinion, un Tunisien « normal » qui se renseigne à travers les médias devra donc lire entre les lignes, supputer le sens des mots et des silences, tenter l’interprétation de ce qui se dit ou, faute de mieux, interroger un voisin qui a une vague parenté avec un sympathisant des Watads.

    https://seenthis.net/messages/524890 via assalam12


  • Israël et le Soudan
    Un article de Haaretz (7 septembre 2016), signé par Barak David, leur correspondant diplomatique généralement très bien informé, « Israel Urges U.S., Europe to Bolster Ties With Sudan, Citing Apparent Split With Iran » révélait qu’Israël faisait désormais du lobbying en faveur de Khartoum auprès des États-Unis et de l’Union européenne. La raison en était simple : le Soudan s’est rapproché de l’axe sunnite puisqu’il participe à la coalition dirigée par l’Arabie saoudite contre le Yémen, a arrêté d’envoyer des armes au Hamas à Gaza et a pris ses distances à l’égard de l’Iran, ayant gelé ses relations diplomatiques avec Téhéran en janvier 2016. Aux Européens, Tel-Aviv a demandé d’étudier les moyens d’alléger la dette du pays, qui est d’environ 50 milliards de dollars. Pourtant, quelques jours plus tard, le 11 septembre, Haaretz publiait un éditorial : « Despite Benefits, Israel Must Not Help Sudan’s Genocidal Regime ». Car l’hostilité historique d’Israël au Soudan est ancienne. Ce pays a en effet joué un rôle majeur dans l’aide aux mouvements sécessionnistes du Sud dès les années 1950 ; on peut même dire qu’avec les États-Unis — sans minimiser la responsabilité propre du régime de Khartoum lui-même —, il est l’un des principaux artisans de l’éclatement du pays avec la proclamation de l’indépendance du Soudan du Sud le 9 juillet 2011, qui a débouché non sur une « indépendance heureuse » mais sur une guerre civile dont on ne voit pas la fin.
    Alain Gresh
    http://orientxxi.info/magazine/quand-l-occident-absout-le-president-soudanais-accuse-de-crime-contre-l,

    #Soudan

    https://seenthis.net/messages/526710 via Nouvelles d’Orient


  • Des femmes fortes en route pour briser le blocus de Gaza | Corse-Matin
    Par Carolie Marcelin—20 septembre 2016
    http://www.corsematin.com/article/article/article/article/des-femmes-fortes-en-route-pour-briser-le-blocus-de-gaza
    http://www.corsematin.com/media_corsematin/imagecache/cm-article-large-625x345/hermes/2016-09/2016-09-20/20160920_25_1_1_0_0_obj12797432_1.jpg

    Lundi matin, sur le quai Tino-Rossi, l’équipage du voilier parti mercredi de Barcelone, se remet de son arrivée mouvementée, dimanche, dans le golfe d’Ajaccio. Tandis que le second bateau de la « Flottille de la liberté » est resté sur le quai catalan, victime d’une avarie technique, la mer démontée aura eu raison de la détermination de l’une des quinze femmes décidées à braver l’armée israélienne en atteignant ou du moins en s’approchant au plus près des côtes de Gaza.

    Leur but : briser le blocus imposé par Israël depuis dix ans à cette enclave palestinienne coincée entre l’Égypte et Israël.

    Tandis que Madeleine, la capitaine du voilier répare les circuits électriques, les femmes dont certaines ont été logées dimanche soir chez des membres de l’association Corsica Palestina, sont de retour sur le pont. Rincées et reposées, elles sont prêtes à reprendre la mer, jusqu’à Messine, en Sicile, prochaine étape du voilier sur la route à l’itinéraire volontairement imprécis menant à Gaza.

    Ces femmes ont des profils différents et ne parlent pas toutes la même langue. Mais elles ont en commun leur engagement en faveur des Palestiniens, et plus particulièrement des Palestiniennes, enfermées depuis dix ans, avec leurs enfants, dans « la prison à ciel ouvert qu’est Gaza », disent-elles.

    « Nous avons monté cette flottille pour voir quelle sera l’attitude d’Israël face à un équipage entièrement féminin, ne présentant donc clairement aucun danger », déclare Claude Léostic, la présidente de la plateforme des ONG françaises pour la Palestine.

    Assise sur une chaise au milieu du ponton, Christiane, la veuve de Stéphane Hessel, l’auteur du manifeste Indignez-vous ! participe aussi à l’aventure médiatique : « J’ai 88 ans, je n’irai pas sur le bateau mais je dénonce depuis des années toute forme de colonisation. J’ai connu Gaza en 1991 et mon mari et moi-même avons toujours été engagés pour la défense de cette population traumatisée », explique-t-elle.

    https://seenthis.net/messages/526581 via Loutre


  • Gidéon Levy : Avec le nouvel accord d’aide à Israël, Obama est le parrain de l’occupation
    Par Gidéon Levy, 18 septembre 2016 | Traduction : SF pour l’Agence Media Palestine
    http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2016/09/21/gideon-levy-avec-le-nouvel-accord-daide-a-israel-obama-est-le-p

    Trois cents dollars (269 €) pour chaque contribuable américain pour les 10 prochaines années. Non pas pour les besoins sociaux considérables en Amérique, non pas pour aider des pays véritablement dans le besoin – imaginez ce que 38 milliards de dollars (34 milliards d’euros) représenteraient pour l’Afrique – mais pour fournir des armes à une armée qui est l’une des plus puissantes au monde, l’une de celles dont les principaux ennemis sont des filles brandissant des ciseaux ; pour financer une armée qui ne combat aucune autre vraie armée en ce moment ; l’armée d’un pays tellement récalcitrant que peu d’autres peuvent l’égaler, lui qui défie systématiquement les États Unis et la communauté internationale. Et le pire de tout est que ce pays recevra un autre cadeau sans avoir à donner quoi que ce soit en retour. L’argent ne va aller qu’à l’armement, ce qui va pousser ce pays à mener plus d’agressions. C’est l’accord qui a été acté, sans débat sérieux ni en Israël ni aux États Unis.

    https://seenthis.net/messages/526548 via Loutre


  • L’affaire Adama Traoré devient un scandale judiciaire
    https://www.mediapart.fr/journal/france/220916/l-affaire-adama-traore-devient-un-scandale-judiciaire

    Adama Traoré. © DR Deux mois après le décès d’Adama Traoré, cet homme noir de 24 ans mort après son interpellation par les gendarmes, le procureur de Pontoise est fortement mis en cause pour sa gestion du dossier. #Yves_Jannier n’a eu de cesse de communiquer des éléments faux ou tronqués. Le magistrat doit quitter prochainement son poste… mais il est muté en raison de problèmes de management.

    #France #Adama_Traoré #Beaumont-sur-Oise #gendarmerie


  • Israel’s Left Barely Exists, While Its Political Center Is Filled With Cowards and Sycophants
    If Israel had a real left, it would say that Zionism was needed to rescue European Jewry, not a campaign to liberate sacred stones.

    Zeev Sternhell Sep 19, 2016
    read more: http://www.haaretz.com/opinion/1.742768

    For several weeks the knights of the center and its spokesmen have been preaching to the left, including on the pages of this newspaper. For this purpose they are labeling the left “radical,” because it is a sine qua non that to overthrow Likud one must win the hearts of the people. This is of course a revolutionary notion, but it’s doubtful there is even a left remaining, apart from Meretz and civil society organizations the right is doing its best to eradicate. In the effort to mollify the people, its figures have begun to resemble the right like brothers.
    The problem of the left’s existence arose in all its intensity with the end of the fighting in June 1967. We would have expected the left to say that all of Zionism’s objectives, as set down immediately after the War of Independence, had been achieved. But there was no one to say that, because already there was barely daylight between the right and the so-called left. Both regarded the victory in 1967 as the last chapter of the War of Independence. There was no real ideological difference between the center-left and the right.
    This was also true in the realm of political behavior. Everyone wanted to be of the people, to suck up to it, but not to lead it; to feed into its illusions and fears and conceal the truth about the occupation. The historic rights were sacred to them all, and remain so today. From the electoral defeat in 1977 the left understood that the majority was avenging the left’s failure to keep its promise to turn Israel into an invincible military power, and that the people wanted to continue down the path that had worked so well for us until then: to hold the new territories as we hold all our old conquests. Very little has changed: The disgraceful flattery of the people only increased (see under: Yair Lapid).

    https://seenthis.net/messages/525845 via Nouvelles d’Orient


  • Erreur dans le livre de géographie/Les Editions ENAG reconnaissent leur responsabilité - Algérie Focus
    http://www.algerie-focus.com/2016/09/erreur-livre-de-geographieles-editions-enag-reconnaissent-responsabil

    L’élaboration des nouveaux manuels scolaires fait déjà polémique. Une carte géographique remplaçant la Palestine par Israël et de nombreuses autres erreurs –vraies ou supposées- ont entaché la sortie de ces manuels sensée entamer les réformes de deuxième génération.

    Pour le ver tout soupçon et situer les responsabilités, le ministère de l’Education nationale a rendu public un communiqué pour tenter de situer les responsabilités.

    Et selon des sources au sein du ministère de l’Education, l’erreur du livre de Géographie de la première année moyenne est commise par un infographe travaillant pour l’Entreprise nationale des arts graphiques (ENAG). Le directeur de cette entreprise, Hamidou Messaoudi, a précisé, dans une déclaration à la chaîne Ennahar TV, que l’erreur vient de son institution. Il explique cela par « la pression » qu’a subie l’ENAG durant le mois de Ramadhan dernier. Cela signifie donc que les livres ont été imprimés dans la précipitation.

    #cartographie #algérie #israël @reka ça va beaucoup t’amuser

    https://seenthis.net/messages/525826 via gonzo


  • With New Israel Aid Deal, Obama Is Patron of the Occupation
    U.S. generosity, which costs American taxpayers $300 a year, is detrimental to Israel will only help Israel make more war.

    Gideon Levy Sep 17, 2016
    read more: http://www.haaretz.com/opinion/.premium-1.742521 - Opinion - Haaretz - Israel News Haaretz.com

    Barack Obama is a bad president for Israel. If the military aid he approved for the coming decade is the largest ever, then as a president he is the worst ever for Israel. The last thing Israel needs is more arms, which will push it toward more acts of violence. But Obama is president in a country in which each home has a small tin container — like the blue and white Jewish National Fund boxes over here — into which every U.S. citizen must place a few coins as assistance and charity for poor, needy Israel, weak as a frail leaf.
    One hundred and fifty dollars per person or $300 for each U.S. taxpayer for the next 10 years. Not toward America’s considerable social needs, not to assist truly needy countries – imagine what $38 billion would do for Africa – but to provide weapons for an army that is one of the most powerfully armed in the world, one of whose main enemies are girls brandishing scissors; to finance an army that is not fighting any other serious army now; the army of a country that few others can match in sheer recalcitrance, one which methodically defies the United States and the international community. And worst of all, this country will receive another free gift, without having to give anything in return. The money will go only toward arming it, which will push it toward more acts of aggression. That’s the deal and there has been no serious debate over it, neither in Israel nor in the United States.
    In America only a few are asking why. What for? How long? What comes in exchange? And not even what American interest is served by the huge outlay of the American taxpayer. But let’s leave America to the Americans. The only discussion in Israel is whether the Americans can be squeezed for more. It’s good that it stopped at $38 billion. MK Shelly Yacimovich (Zionist Union) said the prime minister has already told senior security officials that they can “go wild.” More assistance would ensure even more wildness. Some of the money will go for defense systems but another part will go for maintaining the occupation and especially to fund violent showy actions, in Gaza and Lebanon, and megalomaniacal useless training exercises against imagined dangers.

    https://seenthis.net/messages/525644 via Nouvelles d’Orient


  • Facebook collabore actuellement avec le gouvernement israélien pour déterminer ce qui devrait être censuré | Glenn Greenwald
    http://www.etatdexception.net/facebook-collabore-actuellement-avec-le-gouvernement-israelien-pour-

    Le bureau de Jérusalem d’Associated Press (AP) rapporte aujourd’hui que « le gouvernement israélien et Facebook ont convenu de travailler ensemble pour déterminer la façon de s’attaquer à l’incitation à la haine sur les réseaux sociaux ». Ces réunions ont lieu tandis « que le gouvernement avance des mesures législatives destinées à forcer les réseaux sociaux à maîtriser le contenu qui, selon Israël, incite à la violence ». En d’autres termes, Israël est sur le point de forcer par voie législative Facebook à censurer le contenu considéré par les responsables israéliens comme mauvais, et Facebook semble désireux d’apaiser ces menaces en travaillant directement avec le gouvernement israélien pour déterminer quel contenu doit être censuré. Source : The Intercept via Etat (...)

    https://seenthis.net/messages/524369 via Rezo


  • Soumission bien assumée - Les mots sont importants (lmsi.net)
    http://lmsi.net/Soumission-bien-assumee

    par Ndella Paye
    12 septembre 2016

    Donc, en France, on voudrait nous faire croire que seules les femmes portant le burkini, ou le foulard, seraient soumises par leurs différents choix vestimentaires. Et qu’inversement, l’absence de foulard serait un choix libre et libérateur. Mais qui détient donc le pouvoir d’attribuer les certificats de liberté aux femmes ?

    https://seenthis.net/messages/524319 via Reka


  • Israel Is a Settler Colonial State - and That’s OK
    Repulsed by UC Berkeley’s ’Palestine: A Settler Colonial Analysis’ course? ‘Settler colonialism’ may have been eagerly adopted by the BDS movement – but early Zionist leaders weren’t shy about identifying with it either.

    Arnon Degani Sep 13, 2016
    read more: http://www.haaretz.com/opinion/.premium-1.741813
    Haaretz -

    Appalled and outraged posts appearing on the feeds of pro-Israel advocates announce that this coming fall semester, UC Berkeley students can attend a course titled “Palestine: A Settler Colonial Analysis.” The course, offered as part of Berkely’s “DeCal Program”, will be taught by a undergraduate student named Paul Hadaweh, and supervised by Dr. Hatem Bazian, one of the most vocal and industrious anti-Israel scholars in American academia.
    The fact that a one-unit course headed by an undergraduate student is creating such waves is telling of the level of anxiety that the term “settler-colonialism” evokes when the Israel-Palestinian conflict comes up. This shouldn’t be the case.
    For almost a century, Zionism’s intellectual enemies, especially from the left, have considered it part and parcel of European colonialism. In recent years, the addition of “settler” to colonialism has gained much traction among scholars who engage in anti-Israel activity, particularly BDS, as well as intersectionality activists. Settler colonialism conveys an unarguable sense of delegitimization, racial exclusion and financial exploitation. If anything, it sounds more biting (perhaps because Israel still actively sponsors settlers) and acerbic, but it also tends to be incorporated willy-nilly into research and public commentary.

    https://seenthis.net/messages/524427 via Nouvelles d’Orient


  • Giulio Regeni murder in Egypt
    Cambridge graduate had mysterious ’letters’ carved into his body by torturers in Egypt, post-mortem reveals

    http://www.telegraph.co.uk/news/2016/09/08/cambridge-graduate-had-mysterious-letters-carved-into-his-body-b

    Nick Squires, rome
    8 SEPTEMBER 2016 • 4:17PM
     

    A Cambridge University graduate who was murdered in Egypt had mysterious letters carved into his corpse during several days of torture, a post-mortem examination has revealed.

    Giulio Regeni, a 28-year-old Italian who was studying for a PhD at Girton College, disappeared in Cairo in January, on the fifth anniversary of the Tahrir Square demonstrations which led to the downfall of president Hosni Mubarak.

    He was researching the activities of anti-government trade unions. His horrifically tortured body was found dumped in a ditch on the outskirts of the Egyptian capital a week later.

    A post-mortem by the Italian authorities has found that not only was he sadistically beaten over a period of several days, his torturers used knives to carve what appeared to be four or five letters into his skin.

    A letter resembling an X was cut into his left hand, while other markings were carved into his back, above his right eye and on his forehead. “They used him like a blackboard,” his mother, Paola, said.

    The macabre details emerged from a 220-page post-mortem report conducted by two Italian coroners, Professors Vittorio Fineschi and Marcello Chiarotti.

    https://seenthis.net/messages/523270 via Nouvelles d’Orient


  • Les mille visages de la contestation en #Arabie_saoudite
    http://orientxxi.info/magazine/les-mille-visages-de-la-contestation-en-arabie-saoudite,1455

    Peu d’informations circulent sur la contestation en Arabie saoudite. Pourtant, celle-ci est ancienne, multiforme, souvent menée par des islamistes qui réclament des réformes, la fin de la #Répression, une lutte réelle contre la #Corruption et même l’établissement d’une monarchie constitutionnelle. À toutes ces demandes, le pouvoir répond par la répression. Quelques mois après la destruction des tours jumelles de Manhattan le 11 septembre 2001, un prince saoudien, fonctionnaire du gouvernement, déclara au (...)

    #Magazine

    / #Parti_politique, Corruption, Répression, #Vie_politique, #Islam_politique, Syndicalisme , Arabie saoudite, Mouvement (...)

    #Syndicalisme_ #Mouvement_social
    « http://www.brandeis.edu/crown/publications/meb/MEB101.pdf »
    « http://www.wafaw.org »


  • In wake of Haaretz report, lawmakers demand debate on Israeli efforts to bolster Bashir’s Sudan
    http://www.haaretz.com/misc/article-print-page/.premium-1.740883

    Lobbying israélien pour que les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux se réconcilient avec Omar al-Bashir

    Haaretz reported Wednesday that Israel has contacted the U.S. government and other Western countries and urged them to take steps to improve relations with Sudan in the wake of the break in relations between the Arab-African country and Iran in the past year.

    Senior officials in Jerusalem raised the issue last week during a visit of Thomas Shannon, the U.S. undersecretary of state for political affairs, Haaretz reported.

    Citing Israeli officials, the report said one of the messages conveyed to Shannon by Foreign Ministry officials was the need to improve relations between the U.S. and Sudan. The Foreign Ministry believes Sudan cut its ties with Iran about a year ago, that arms smuggling from Sudan to the Gaza Strip has been halted and that Khartoum has moved closer to the axis of Sunni Muslim states led by Saudi Arabia.

    Israeli officials said another message relayed to Shannon was that the positive steps taken by Sudan must not be ignored, and that American gestures toward Khartoum could be helpful. One thing Sudan has been seeking in the past year is for Washington to remove it from the list of state sponsors of terrorism. Foreign Ministry officials told the Americans they understand that the U.S. will not lift its sanctions on Sudanese President Omar al-Bashir, but that increasing the American dialogue with others in the Sudanese government would be a positive move.

    In addition to talking to the American administration about Sudan, in the past year #Israel has held similar talks with France, Italy and other European countries. One Jerusalem official said Israeli diplomats asked their contacts in Europe to assist Sudan in dealing with its vast external debt, which stands at close to 50 billion dollars, and to consider erasing some of it, as has been done with other countries that have fallen into severe economic crisis. Israel warned that an economic collapse in Sudan could further undermine stability in this part of Africa and end up strengthening terrorist elements there.

    http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.740676

    https://seenthis.net/messages/523220 via Kassem



  • Le Tweet d’ Edgar Morin

    « Les barbares tuent indistinctement par attentats suicides, les civilisés tuent indistinctement par missiles et drones. »

    Maurice Szafran, directeur éditorial du Magazine littéraire, dans un édito au vitriol le traite d’islamo-gauchisme pro-Daech

    Edgar Morin répond aux accusations d’islamo-gauchisme (...)

    lundi 5 septembre 2016, par Emmanuel Lemieux
    http://www.lesinfluences.fr/Edgar-Morin-repond-aux-accusations-d-islamo-gauchisme-pro-Daech.html

    Paris 04/09/2016

    Chers Pierre Assouline et Hervé Aubron,

    Auteur de La Rumeur d’Orléans, je sais comment une information sans fondement peut être tenue pour certitude et disposer de pseudos preuves. Je suis moi-même depuis que j’ai critiqué la politique répressive d’Israël à l’égard des Palestiniens, victime d’une rumeur calomniatrice qui assure que je souhaite l’élimination ou la destruction de l’État d’Israël. Or aucun propos, aucune déclaration, aucun écrit de ma part ne témoigne d’un tel souhait. À l’origine de cette rumeur, il y a sans doute des fanatiques pour qui la moindre critique d’Israël est antisémite, et qui attribuent au critique une idée ou pensée qui leur est étrangère mais permet de les lapider psychiquement.
    « J’en ai un peu assez d’être traître, je l’ai été sous Vichy, je l’ai été pendant la guerre d’Algérie, j’ai été traître au communisme, et depuis 15 ans je suis traitre au judaïsme. »

    Je vous serai donc reconnaissant, vue que l’article de Szafran a repris cette méchante rumeur, de faire état de mon démenti. Je souffre de ce que la calomnie, issue d’esprits fanatiques en état d’hystérie qui voient des ennemis dans des critiques et travestissent leur pensée, se soit répandue auprès de braves gens ignorants ou crédules et qui me considèrent non seulement comme antisémite, mais aussi, puisque d’origine juive, comme traître. J’en ai un peu assez d’être traître, je l’ai été sous Vichy, je l’ai été pendant la guerre d’Algérie, j’ai été traître au communisme, et depuis 15 ans je suis traitre au judaïsme.

    J’ai d’ailleurs donné mon point de vue sur la condition juive et sur Israël dans mon livre paru au Seuil, Le monde moderne et la condition juive que l’on pourrait facilement lire s’il se trouvait facilement en librairie, et auquel je renvoie pour tous ceux qui seraient intéressés sur ma vraie pensée sur ces problèmes.

    https://seenthis.net/messages/523131 via Loutre


  • ’The defiant femininity of Israel’s female soldiers’ — you’re kidding, right?
    http://mondoweiss.net/2016/09/femininity-soldiers-kidding

    http://mondoweiss.net/wp-content/uploads/2016/08/the-everyday-lives-of-young-female-israeli-soldiers-mayan-toledano-v23n5-726-1470059153-size_1000-389x580.jpg

    Vice, a publication that has done some excellent work reporting on the occupation, has gone in for Jim Crow journalism: a series of intimate portraits of Israeli female soldiers taken by a former Israeli soldier under the self-parodying headline, “The Defiant Femininity of Israel’s Female Soldiers.” The story appeared two days ago on Vice’s photo pages, along with this text, aiming to justify the pictures as a form of protest.

    https://seenthis.net/messages/522443 via Mona


  • Frédéric Lordon au Bondy Blog : Le racisme institutionnel est « une évidence »
    | Bondy Blog
    http://www.bondyblog.fr/201609080800/frederic-lordon-bondyblog

    Bondy Blog : Le 20 avril dernier, à la Bourse du travail de Paris, vous aviez parlé de “violence identitaire raciste” en France. Selon vous, le racisme institutionnel s’applique dans l’Hexagone ?
    Frédéric Lordon : C’est une telle évidence que je me demande s’il est bien nécessaire d’en dire long à ce sujet. Jacques Rancière a souvent montré combien les imputations de racisme faites au peuple dissimulent un racisme d’élites et un racisme d’État. Faut-il que je rappelle les “Auvergnats” de Hortefeux ou la sortie de Valls sur les Roms, inintégrables et voués au renvoi ? Mais des comme ça, on n’en finirait pas d’en aligner ! Il faudrait reprendre systématiquement les discours de certains politiques ou de certains éditorialistes et y substituer méthodiquement le mot “juifs” aux mots “musulmans“, “roms”, etc., pour prendre conscience du degré d’horreur de ce qui se dit communément aujourd’hui. Faut-il en faire des tonnes également pour redire ce que tout le monde sait, le racisme d’un nombre alarmant de policiers, mais qui, comme toujours, trouve ses conditions de possibilité dans les autorisations implicites venues du haut, des discours officiels et de leurs formulations à demi-mots, et de toute une ambiance installée par de nuisibles faiseurs d’opinion ? De ce point de vue, on ne peut pas ne pas mentionner les éructations de personnages totalement décompensés comme Finkielkraut ou Zemmour. Lors de ce fameux meeting du 20 avril, j’ai dit que la société française est ravagée par deux violences d’échelle macroscopique : la violence sociale du capitalisme et la violence identitaire-raciste, dont Finkielkraut et Zemmour sont les plus notoires propagateurs. Comme toujours, il faudra le recul du temps pour soupeser les responsabilités historiques. J’ose à peine souhaiter que ce moment vienne car, s’il vient, c’est que nous serons passés par de terribles catastrophes.
    “Il y a une forte tendance dans les milieux étatiques, à considérer que le mensonge d’institution à propos des racisés ne porte pas vraiment à conséquence”
    Bondy Blog : Quel regard portez-vous sur la mort d’Adama Traoré et les déclarations du procureur de la République de Pontoise, Yves Jannier ?
    Frédéric Lordon : La coïncidence la plus extravagante, dont je m’étonne d’ailleurs qu’elle ait été si peu remarquée, tient à ce que, au moment même où le procureur Jannier s’enfonce dans le mensonge d’institution, Valls, comme toujours dans ce registre de l’indignation surjouée qui est le sien, se scandalise de “la remise en cause permanente de la parole de l’État” – le même jour ! Le mensonge est propre aux institutions, spécialement aux institutions d’État, la police en tout premier lieu, hélas trop souvent aidée de la “justice”, et, entre Cahuzac et la mort de Rémi Fraisse, ce quinquennat en aura donné une confirmation de plus, en parfaite continuité, comme beaucoup d’autres choses, avec le précédent. On tient visiblement avec cette mystérieuse surmortalité de fourgon et de cellule, frappant étonnamment une catégorie particulière de population, une formidable énigme offerte à la science sociale des institutions. Ce qui est parfois effarant avec le bobard d’institution, c’est sa grossièreté. Laisser entendre qu’Adama Traoré est mort des suites d’une infection généralisée qui le laissait pourtant en excellente santé quelques heures auparavant, c’est une ignominie, une insulte à l’intelligence des gens et plus encore au respect qu’on doit à sa famille. La suprême perversité consistant d’ailleurs à ne rien dire qui soit “techniquement” faux. Je pense qu’il y a une forte tendance dans les milieux étatiques, à considérer que le mensonge d’institution à propos des racisés ne porte pas vraiment à conséquence.

    https://seenthis.net/messages/522557 via Nouvelles d’Orient


  • Réponse au « Canard enchaîné »...par le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF)
    http://contre-attaques.org/l-oeil-de/article/le-canard

    Le 17 août dernier, Le Canard Enchaîné publiait un billet à charge contre le CCIF, collectif luttant contre l’islamophobie en France. Cet article, diffamatoire et mensonger, s’inscrit dans une importante campagne de dénigrement du travail de l’organisation créée en 2003. Le CCIF y répond sous la forme d’un fact-checking, paragraphe par paragraphe. Dans un article anonyme daté du 17 août 2016, Le Canard Enchaîné a publié un tissu de mensonges à propos du CCIF, instantanément repris par toute la (...)

    #L'œil_de_Contre-Attaques

    / #Sur_les_réseaux, #carousel, #Médias

    "https://www.facebook.com/ccifofficiel/videos/vb.192210704127791/1396358723712977/?type=2&theater"
    "http://www.nytimes.com/2016/09/03/world/europe/burkini-ban-muslim-women.html?_r=0"
    "http://www.islamophobie.net/articles/2015/07/07/Islamophobie%20contre-enquête%20CCIF%20Repond"
    "http://www.islamophobie.net/articles/2013/12/23/sorties-scolaires-avis-du-conseil-detat-favorable-aux-meres-voilees"
    "http://www.cnle.gouv.fr/Rapport-Tuot-sur-la-refondation.html"
    " http://www.islamophobie.net/sites/default/files/Evaluation-Marouane-Muhammad-1.png "
    " http://www.islamophobie.net/sites/default/files/Evaluation-Marouane-Muhammad-2.png "
    " http://www.islamophobie.net/sites/default/files/Evaluation-Marounane-Muhammad-3_0.png "
    "http://www.saintleon.com/spip.php?article1514"
    "http://ec.europa.eu/transparency/regexpert/index.cfm?do=groupDetail.groupDetailDoc&id=24106&no=2"
    "https://blogs.mediapart.fr/la-redaction-de-mediapart/blog/010716/mardi-5-juillet-20h-la-premiere-ag-citoyenne-numerique-est-sur-media"
    "https://www.franceinter.fr/societe/l-islamophobie-progresse-sa-reconnaissance-aussi"
    "https://www.youtube.com/watch?v=sc_9X5y20GU

    "
    "https://www.facebook.com/ccifofficiel/videos/vb.192210704127791/1445640385451477/?type=2&theater"
    "http://www.akadem.org/sommaire/themes/philosophie/judaïsmechristianismeislam/dialogue/juifs-et-musulmans-en-france-aujourd-hui-29-03-2013-51759_337.php"
    "http://www.islamophobie.net/articles/2016/09/07/fact-checking-sur-les-allegations-mensongeres-du-canard-enchaine"

    https://seenthis.net/messages/522376 via Contre-attaques


  • Sur #Facebook, les militant·e·s antiracistes victimes de #censure
    https://www.laquadrature.net/fr/censure-antiraciste-Facebook

    En 2004, lors de l’adoption de la Loi pour la Confiance dans l’Économie Numérique (LCEN), le Conseil constitutionnel faisait pourtant cet avertissement : « la caractérisation d’un message illicite peut se révéler délicate, même pour un juriste ». Mais ces dernières années, l’État n’a eu de cesse de déléguer la censure de nouvelles infractions aux grandes firmes de l’Internet, avec le soutien de certaines associations de lutte contre les discriminations. Homophobie, sexisme, handiphobie, apologie de la violence, de la prostitution ou du terrorisme sont ainsi venus s’ajouter aux crimes contre l’humanité, à la pédopornographie et au négationnisme dans la longue liste des infractions dont la répression est privatisée.

    (…)

    Ces dérives sont d’autant plus graves que dans l’espace public dominant les antiracistes politiques sont souvent stigmatisé·e·s. Laurent Joffrin, directeur de publication de Libération, leur contestait encore récemment le droit de s’associer sur la base d’une identité partagée. Au gouvernement, Manuel Valls, Bernard Cazeneuve, Najat Vallaud-Belkacem et avec eux beaucoup d’autres hommes et femmes politiques, ont osé affirmé qu’ils et elles « confort[ai]ent une vision racialiste et raciste de la société », ou qu’ils et elles étaient « partisans de tous les communautarismes » de la société. Comme si la dénonciation du racisme – dont des organismes aussi subversifs que l’ONU, le Conseil de l’Europe ou Amnesty International se font les relais – faisait de ces militant·e·s les allié·e·s objectifs du terrorisme et des inégalités structurelles.

    #décolonisation #antiracisme

    https://seenthis.net/messages/521961 via tbn


  • Jamais un musulman qui sait le français ne sera un musulman dangereux
    Ernest Renan
    Conférence faite à l’alliance pour la propagation de la langue française (2 février 1888)

    « … le français peut vraiment être appelé une langue classique, un instrument de culture et de civilisation pour tous. Cette langue améliore ; elle est une école ; elle a le naturel, la bonhomie, elle sait rire, elle porte avec elle un aimable scepticisme mêlé de bonté (sans bonté, le scepticisme est une mauvaise chose). Le fanatisme est impossible en français. J’ai horreur du fanatisme, je l’avoue, surtout du fanatisme musulman ; eh bien ! ce grand fléau cessera par le français. Jamais un musulman qui sait le français ne sera un musulman dangereux. C’est une langue excellente pour douter ; or le doute sera peut-être dans l’avenir une chose fort nécessaire. »

    https://seenthis.net/messages/520902 via Nouvelles d’Orient


  • Leçons et conséquences d’un été révélateur : la construction progressive des conditions d’un pogrome

    Publié le 31 août 2016 par bouamamas

    #Saïd_Bouamama

    [...]

    Il s’agit plus simplement de la stigmatisation des musulmans réels et supposés diffusée largement par une multitude d’#islamalgames : islam incompatible avec le féminisme, avec la laïcité, avec la république, etc. Même pour les femmes invoquant leur croyance religieuse pour porter cette tenue de bain les explications dominantes inversent la réalité. Alors que cette tenue est un signe d’une volonté de présence dans l’espace public, il est interprété comme « communautarisme ». Alors qu’elle est un indicateur d’une « intégration à la plage », elle est présentée comme « menace pour l’ordre public ».

    Les débats de cet été qu’ont dû une nouvelle fois subir nos concitoyens musulmans ou supposés tels ont été marqués par trois postures qui sont révélatrices d’une société malade qui refuse de regarder sa maladie en face pour pouvoir la soigner.

    [...]

    La participation active de citoyens à la dénonciation de femmes portant le #burkini, les appels téléphoniques à la police pour signaler leur présence sur une plage ou l’applaudissement des policiers lors des verbalisations sont des attitudes qui se sont multipliées au fur et à mesure du délire politique et médiatique de cet été. Elles nous renseignent sur l’enracinement de l’#islamophobie dans une partie de la population française. Plus de vingt ans de discours médiatiques et politiques posant l’Islam comme problème pour la société française révèle aujourd’hui leurs effets. Deux décennies d’instrumentalisation politique donnent aujourd’hui des fruits amers et acides.

    Ce qui s’est passé à Cisco n’est que ce qui s’annonce ailleurs et à une plus grande échelle si nous ne réagissons pas collectivement pour stopper la logique dominante actuelle. Une rixe entre des « maghrébins » et des « riverains » pour reprendre les termes de la presse, se transforme dès le lendemain en manifestation de plus de cinq cents personnes scandant des slogans significatifs comme « aux armes », « on est chez nous », etc.
    C’est par en haut que l’islamophobie contemporaine s’est développée en France à coup de débats et de lois successives désignant les musulmans ou les supposés tels comme problème et comme danger. L’hystérisation du débat est le fait des médias et d’une partie conséquente de la classe politique et non d’une brusque et soudaine épidémie d’islamophobie.

    [...] Il existe dans la société française un héritage culturel islamophobe hérité de l’#histoire_coloniale française et qui n’a jamais été déconstruit et combattu sérieusement. Celui-ci n’est d’ailleurs qu’un segment d’un racisme colonial plus vaste construit en même temps que la pensée républicaine dominante. C’est ce qui explique la possibilité d’un « #racisme_républicain ». Cet élément de vérité est justement nié par la troisième réaction qui a marquée l’été français. Tout ne serait affaire que d’instrumentalisation pour masquer d’autres questions sociales telles que le vote de la loi El Khomri.

    En fait le deux dernières thèses sont indissociables et ne peuvent être séparées. C’est parce qu’il existe un terreau hérité de l’histoire que des hommes et des femmes politiques font le choix d’une stratégie de diversion et d’instrumentalisation. A l’inverse l’instrumentalisation renforce systématiquement le terreau existant conduisant à la réunion progressive des conditions d’un futur #pogrome. Ni simple racisme préexistant, ni résultat de la seule instrumentalisation, l’islamophobie contemporaine est le résultat de la logique infernale constituée par la juxtaposition historique de ces deux réalités. Le caractère infernal de la logique est encore renforcé par le contexte mondial des guerres pour le pétrole et de la théorie du « choc des civilisations » qui les légitime.

    C’est aujourd’hui qu’il faut réagir pour détruire cette logique dominante. Cela passe par une véritable prise en compte de la lutte contre l’islamophobie dans les agendas politiques et militants. Sans une telle mobilisation nous assisterons impuissant à une #fascisation de notre société et à la réunion progressive des conditions d’un pogrome à l’ombre desquels le projet ultralibéral pourra se déployer avec de moins en moins de contestation. Une telle logique ne disparaît pas seule ou par la « discrétion ». Elle ne s’arrête que par le rapport des forces.

    https://bouamamas.wordpress.com/2016/08/31/lecons-et-consequences-dun-ete-revelateur-la-construction-progr

    https://seenthis.net/messages/520532 via Martin Scriblerus


  • ’Neutralize’ a Terrorist? Just Say a Bullet to the Head - Opinion -
    The trial of Elor Azaria is teaching us the meaning of ’neutralized.’

    Avigdor Feldman Aug 30, 2016 4:24 AM
    read more: http://www.haaretz.com/opinion/.premium-1.739272
    Haaretz - Israel News Haaretz.com

    On Sunday, without warning, the washers in the enormous laundry room beneath our feet suddenly stopped. Suddenly, instead of the susurrus of the machines, the rush of the water and the shriek of steam, silence reigned. It took some time to process, to realize what had happened to the white noise that has been part of our lives for many years.
    A moment before we adjusted to the quiet, the confident voice of the security officer of Hebron’s Jewish community, Eliyahu Liebman, said, “A shot in the head is a means to neutralize [a terrorist].” Then additional voices murmured, as if Jaffa’s exotic military court were haunted: “The terrorist was neutralized,” “the girl was neutralized,” “the woman holding a kitchen knife was neutralized,” “the boy who fled the scene was neutralized.”
    It’s so simple. Why didn’t you say before “a bullet to the head, “a bullet to the head,” “a bullet to the head”? “A bullet to the head” — so clear, manly, resolute, Israeli. Elor Azaria, everyone’s son, was meant for a historic role in Israeli society: to rip off the fig leaf covering its nakedness, to stop the historical “word laundering.”
    It fits, like a finger to a trigger, to Efrat Lechter’s interview with The Shadow (rapper Yoav Eliasi) on Channel 2 on Friday. The language of wimps like Benny Begin, Benjamin Netanyahu, Tzachi Hanegbi and everyone Eliasi quoted in his lisping voice is being replaced by the language of rappers — a raised palm moving up and down, index finger miming the trigger of a pistol being pulled as the rapper screams “Bullet to the head, bullet to the head” at full volume. The audience mirrors his movements in unison, roaring, “Bullet to the head, bullet to the head, bullet to the head,” as though gangsta-rap group N.W.A. (Niggaz Wit Attitudes), writers of “Fuck tha Police,” were on stage, straight out of Compton, California.

    https://seenthis.net/messages/520565 via Nouvelles d’Orient