• Ce pire qui nous inspire
    http://www.contretemps.eu/interventions/ce-pire-qui-nous-inspire

    La dérive autoritaire et la mise en place d’un État sécuritaire par l’actuel gouvernement français n’impliquent pas une simple perte de droits pour le « citoyen » conçu comme sujet abstrait. Comme le montre Alain Brossat dans cet article, elles supposent la constitution d’une partie de la population, liée de près ou de (très) loin avec l’Islam, non simplement en menace mais en « ferment de dissolution ou de destruction violente de la communauté nationale vigoureusement reterritorialisée en termes ethniques, culturalistes et fallacieusement religieux ».

    date : 17/08/2016 - 10:31

    Lire la (...)

    #Interventions
    http://www.contretemps.eu/image/view/2978/preview


  • https://entreleslignesentrelesmots.files.wordpress.com/2016/08/ne-suis-je-pas-une-femme-couv.gif?w=103&h=150

    « l’histoire des femmes noires, jusque-là systématiquement évacuées de l’Histoire »

    En introduction, #bell_hooks parle de « notre silence », de la peur de reconnaître le sexisme comme pouvant être tout aussi oppressant que le racisme. Elle revient sur les luttes du XIXe siècle aux Etats-Unis, « Ces femmes noires ont participé aussi bien à la lutte pour l’égalité raciale qu’au mouvement pour les droits des femmes », celles qui ont insisté « sur l’aspect « féminin » de leur être qui a rendu leur sort différent de celui de l’homme noir », les liens rompus avec des féministes blanches pour cause de racisme de celles-ci, la bataille sur le droit de vote qui ne fut pas majoritairement pour toutes et tous, l’étouffement de l’esprit révolutionnaire radical…

    http://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2016/08/18/luttes-pour-legalite-raciale-et-les-droits-des
    https://seenthis.net/messages/424230
    #Sojourner_Truth

    https://seenthis.net/messages/517227 via Vanderling


  • La guerre de la plage à Saint Voyons - Les mots sont importants (lmsi.net)
    http://lmsi.net/La-guerre-de-la-plage-a-Saint

    Une parabole estivale de Laurent Lévy, écrite en 2005 et tellement d’actualité avec le #burkini

    Ceci n’est pas un conte. La petite ville de St Voyons est posée à l’écart des grands axes de circulation, sur la côte de l’Atlantique. Jolie petite ville, jolie petite place, joli petit clocher, jolies terrasses de café où dès qu’arrive la belle saison, les vacanciers viennent se désaltérer avant de se rendre à la plage, ou lorsqu’ils en reviennent. Le bureau de tabac tient aussi lieu de libraire, où l’on achète ses cartes postales...

    Certaines reproduisent de vieilles photos du village. Nostalgie des coiffes des vieilles, des charrettes à bras, des ramasseuses de coquillages. L’une de ces photos représente la plage de St Voyons, telle qu’elle était à la Belle Epoque. Sur la plage, des hommes jouent à la raquette, coiffés de canotiers de paille et vêtus de longs caleçons rayés, tandis que des femmes en longues robes et chapeaux fleuris causent sous un parasol. En arrière plan, la mer. Les hommes qui s’y baignent ont laissé sur la plage leurs canotiers, et les femmes leurs chapeaux à fleurs. Les plus hardies ont même tombé la robe, et l’on distingue nettement leurs pantalons de dentelle. St Voyons a toujours été à l’avant-garde, en matière de bains de mer.

    C’est qu’elle est belle, la plage de St Voyons, et dès cette époque, quelques privilégiés savaient en profiter. Aujourd’hui, le monde a bien changé, mais St Voyons a presque su rester à l’écart des tempêtes modernes. Les automobiles ont certes remplacé les charrettes à bras, mais l’air paisible du soir est toujours le même. Et la plage est restée la plage. Pour autant, sur la plage, la mode n’est plus ce qu’elle était. On ne se baigne plus en caleçon et maillot rayé.

    Cela dit, ce n’est pas le vêtement de bain des hommes qui est à l’origine de la guerre de la plage à St Voyons.

    https://seenthis.net/messages/517159 via Nouvelles d’Orient


  • L’histoire cachée des exportations militaires israéliennes vers le Sud-Soudan -
    par Itai Mack & Idan Landau – 30 mai 2015 – +972 Mag – Traduction : Lalla Fadhma N’Soumer
    http://chroniquepalestine.com/lhistoire-cachee-exportations-militaires-israeliennes-vers-sud-s

    Depuis l’indépendance du Sud-Soudan, les Israéliens n’ont pas cessé de lui vendre leurs armes, de la formation militaire, de la sécurité intérieure et de la technologie de surveillance. Le problème ? Tout cela est utilisé pour commettre de possibles crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

    Nous savons aujourd’hui qu’Israël a vendu des armes au Rwanda dans les années 1990 alors qu’un génocide était perpétré dans tout le pays. Les détails concernant ces accords sont encore gardés secrets et une demande pour les rendre publiques est actuellement examinée par la Haute Court de Justice. Il semble qu’aucune leçon n’ait été apprise de cette affaire.

    Durant les derniers 18 mois, une sanglante guerre civile a fait rage dans un autre pays africain, au Sud du Soudan, des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité documentés ont été commis. Les médias internationaux couvrent quotidiennement cette guerre. Les médias israéliens ont couvert cette guerre les quelques premiers mois mais depuis, sont restés silencieux, même si des atrocités sont encore perpétrées.

    Ce silence a probablement une bonne raison : des hauts responsables du gouvernement et de l’industrie sécuritaire vendent des armes, la formation militaire, la sécurité intérieure et la technologie de surveillance à des factions du Sud-Soudan. Toute publication concernant ces activités pourrait sérieusement les gêner.

    Depuis les années soixante, Israël se bat dans une guerre secrète dans le sud du Soudan en soutenant les rebelles qui luttent contre la tyrannie de Khartoum pour obtenir leur liberté. Ce soutien offert par Israël ne reflète nullement ses valeurs humanitaires ni une quelconque solidarité avec un combat juste et légitime pour la liberté, il s’agit plutôt d’intérêts stratégiques divers dans la région.

    https://seenthis.net/messages/517121 via Loutre


  • جماهير سيلتيك الأسكتلندي ترفع العلم الفلسطيني أمام فريق هبوعيل الإسرائيلي - RT Arabic
    https://arabic.rt.com/news/837200-جماهير-سيلتيك-الأسكتلندي-ترفع-العلم-الفلسطيني-أمام-فريق-هبوعيل-الإ

    Lessupporters du Celtic de Glasgow lors de la rencontre contre le Hapoel Bar-Sheva.

    https://arb.rt.com/media/pics/2016.08/article/57b4cd6dc461886f368b4593.jpg

    (J’aime beaucoup le logo «respect» de la Fifa !)

    https://seenthis.net/messages/516985 via gonzo


  • Saint Burkini, C’est l’heure de l’mettre !
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/saint-burkini

    Aujourd’hui 17 Aout, c’est la saint Burkini !
    Saint Burkini est le saint patron des hommes orchestres et des femmes grenouilles.

    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/LibrePensee/CHDM160817.mp3


    L’éphéméride commence à 3mn05s, juste après le générique.
    http://www.campuslille.com/images/stories/HDM/2016/hdm160817.jpg
    Après le foulard islamique, le tchador, Le hijab, le jilbab, la burka.
    Après les moutons égorgés dans les baignoires, les prières de rues, les cantines pas halal, les mosquées salafistes.
    Après les babouches interdites, le couscous terroriste, les slabillas explosives, le scandale des barbes à papa polygames, la harissa dans le cassoulet, le thé à l’amiante, Ali au pays des merguez.
    Après l’Arabe du coin, l’Arabe d’en face, l’Arabe de service, le travail d’Arabe, le téléphone Arabe, les Kabyles téléphoniques
    Après le soutien gorge à cadenas, le slibar musulman, les chaussettes intégrales, les chemises intégristes, les mains de Fatma dans les gants de velours.
    Après l’Islam des caves, l’Islam des banlieues, l’islam des campagnes, l’Islam des plages. . . .
    Après Saladin entrant dans Jérusalem, Ali Baba dans la grotte et Benzema au vestiaire.

    Le temps était venu pour saint Burkini !
    On avait plus rien à se mettre sous la dent hé !
    Comme quoi il y a bien une invasion musulmane, , , , , dans les médias !
    #audio #radio #Radios_libres #Radio_Campus_Lille #Analyse #burkini #racisme #clichés_arabes #laïcité #foutage_de_gueule #concordat #colonialisme #islamophobie #amalgames

    https://seenthis.net/messages/517032 via BCE 106,6 Mhz


  • Egypt to investigate spying charges against Abdel Moneim Abouel Fotouh and Hamdeen Sabbahi | Mada Masr

    http://www.madamasr.com/news/egypt-investigate-spying-charges-against-abdel-moneim-abouel-fotouh-and-ha

    Allegations that Egyptian politicians Abdel Moneim Abouel Fotouh and Hamdeen Sabbahi have spied for Hezbollah and the Iranian Revolutionary Guard were referred Monday to Egypt’s State Security Agency for investigation.

    The allegations were leveled by lawyer Ashraf Farahat after the two men attended a conference in Lebanon titled: “The general Arab conference to support resistance and reject its categorization as terrorism,” organized by the National Arab Conference in collaboration with the Islamic National Conference, the General Conference for Arab Parties and the Arab Popular Mobilization Body.

    Organizers said in media statements that the conference aimed to demonstrate popular support for resistance movements in response to what they called campaigns led by the US and Saudi Arabia against them. It stated that the Palestinian cause and resistance remain a common ground for Arab political factions to unite around.

    The conference was held on the 10th anniversary of the 34-day July war between Israel and Hezbollah in Lebanon in 2006, which ended with Lebanon’s Hezbollah successfully repelling the Israeli attack.

    https://seenthis.net/messages/516516 via Nouvelles d’Orient


  • Marx’s Lesson for the Muslim Brothers - The New York Times

    http://www.nytimes.com/2013/08/11/opinion/sunday/marxs-lesson-for-the-muslim-brothers.html?mwrsm=Facebook

    https://static01.nyt.com/images/2013/08/11/sunday-review/11EGYPT/11EGYPT-videoLarge.jpg

    KARL MARX wrote that history repeats itself, first as tragedy, then as farce. He had in mind the Revolution of 1848, when a democratic uprising against the French monarchy collapsed into a Bonapartist dictatorship just as the French Revolution had six decades earlier.

    In 1848, workers joined with liberals in a democratic revolt to overthrow the French monarchy. However, almost as soon as the old order collapsed, the opposition fell apart, as liberals grew increasingly alarmed by what they saw as “radical” working class demands. Conservatives were able to co-opt fearful liberals and reinstall new forms of dictatorship.

    #égypte #islam #monde_musulman #marx #communisme

    https://seenthis.net/messages/516435 via Reka


  • La Malaisie préfère renoncer au congrès de la Fifa qu’accueillir Israël
    Source AFP
    Publié le 15/08/2016 à 16:18 | Le Point.fr
    http://www.lepoint.fr/sport/la-malaisie-prefere-renoncer-au-congres-de-la-fifa-qu-accueillir-israel-15-0

    La Malaisie n’organisera finalement pas le congrès de la Fifa de mai 2017. La fédération de football locale a annoncé sa décision lundi 15 août, alors que le pays, à majorité musulmane, refusait d’accorder des visas aux représentants d’Israël. « Le gouvernement nous a conseillé de nous retirer de l’organisation du congrès pour des raisons de sécurité », a ainsi expliqué Affandi Hamzah, le vice-président de la Fédération malaisienne de football.

    Il n’a pas précisé quels étaient les problèmes de sécurité en question, mais a indiqué que le retrait était lié aux déclarations du vice-Premier ministre Zahid Hamidi, ce week-end dans la presse. Ce dernier a indiqué que la Malaisie n’avait pas délivré de visas aux représentants israéliens, car les deux pays ne partageaient pas de relations diplomatiques et que cela pourrait créer des tensions. « Accueillir l’événement implique certaines conditions, comme placer le drapeau (d’Israël, NDLR) sur une table durant le congrès », avait-il ainsi précisé dans le New Straits Times. Voilà pourquoi, « après avoir pesé le pour et le contre, il apparaît meilleur pour la Malaisie de ne pas organiser (le congrès) ».

    “““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Boycott : l’Église luthérienne évangélique américaine sanctionne Israël
    http://www.pourlapalestine.be/boycott-leglise-lutherienne-evangelique-americaine-sanctionne-israel

    Ce 13 août, la “Evangelical Lutheran Church in America” (ELCA) a voté massivement – par une majorité de près de 90% – en faveur d’un examen détaillé des investissements réalisés par cette église afin d’identifier les entreprises dans lesquelles elle détient des participations qui tireraient un quelconque profit de la violation des droits des Palestiniens par Israël, d’en retirer aussitôt ses capitaux et de faire en sorte qu’à l’avenir aucun investissement ne soit fait ou maintenu dans des compagnies qui sont complices de la violation des droits humains découlant de l’occupation de la Palestine par Israël.

    La veille, la “Evangelical Lutheran Church in America” (ELCA) avait adopté par 751 voix contre 162 (82%) un appel aux autorités étatsuniennes pour qu’elles mettent fin ) “l’aide inconditionnelle des États-Unis à Israël” (3,5 milliards de dollars par an rien que pour l’aide militaire).

    #BDS

    https://seenthis.net/messages/516357 via Loutre


  • The One Thing Israel and Hamas Have in Common
    The hatred and suspicion of international aid organizations and Palestinian nongovernmental organizations is something Israel and Hamas share. But if Israel allowed the Palestinians to live and prosper, the charities wouldn’t even be needed.

    Amira Hass Aug 09, 2016
    read more: http://www.haaretz.com/opinion/.premium-1.736067

    There are some junctions where the interests and sentiments of Israel and Hamas intersect. The hatred and suspicion of international aid organizations and Palestinian nongovernmental organizations is one such place. At the same time, though, these sworn enemies – Israel and Hamas – need these organizations, and benefit from their existence and activities. The fellowship of hypocrites.
    Hamas is suspicious of the international organizations and Palestinian NGOs that it did not establish itself, because they offer a different way of thinking and behaving, reduce the numbers of families dependent on the movement – and also because many of them are trying to restrict their contacts with Hamas (following the Quartet’s orders).
    Hamas also plays on the general Palestinian enmity toward these organizations: the very high salaries of the foreigners; the gap in wages between directors and salaried employees within local associations; their irritating and incomprehensible jargon; and the fact that they are a track to some sort of social mobility that few attain.

    https://seenthis.net/messages/515111 via Nouvelles d’Orient


  • غضب في القاهرة بعد رفع لاعب الرماية “حمادة طلعت” علم السعودية في افتتاح الأوليمبياد : وتساؤلات : من الذي ألقى 12 علما سعوديا على الأرض؟ ميدو : إحنا شعب مالوش “كتالوج” بس دي جديدة .. رئيس اتحاد الرماية : كلمة “لا إله إلا الله” هى التي دفعته لرفع العلم.. حرب : هل كان سيرفع “علم داعش” لأنه مكتوب عليه لفظ الجلالة؟ | رأي اليوم
    http://www.raialyoum.com/?p=495828

    http://www.raialyoum.com/wp-content/uploads/2016/08/talat-saudi.jpg666-400x280.jpg

    On parle beaucoup en Egypte sportif égyptien qui brandit à l’inauguration des jeux le drapeau de son pays et celui de... l’Arabie saoudite... Il prétend l’avoir trouvé par terre et l’avoir ramassé sans y penser, quand il ne dit pas qu’il était motivé par le fait que le drapeau saoudien porte la "chahada" (la profession de foi musulmane, ce à quoi des moqueurs répondent que le drapeau de Daesh aussi !).

    En tout cas, ce très beau #cliché_arabe me semble terriblement révélateur de l’état des esprits dans la région.

    https://seenthis.net/messages/514927 via gonzo


  • Story of secret diplomacy that ended Russia-Turkey jet crisis - MURAT YETKİN
    http://www.hurriyetdailynews.com/story-of-secret-diplomacy-that-ended-russia-turkey-jet-crisis.asp

    Turkish President Tayyip Erdoğan departs for Russia on Aug. 9 to meet with Russian President Vladimir Putin in St. Petersburg in his first trip abroad since the failed coup attempt of July 15. 

    It will also be Erdoğan’s first visit to Russia after the crisis that began with the downing of a Russian Su-24 jet by Turkish F-16s after they violated the border with Syria on Nov. 24, 2015; two Russian air force pilots died as a result of the incident.

    The crisis in the political sphere had implications in the economic arena as well as Turkey’s tourism industry suffered a major blow that came in addition to suicide bomb attacks by the outlawed Kurdistan Workers’ Party (PKK) and the Islamic State of Iraq and Levant (ISIL). Turkish food exports to Russia also dipped.
     Turkish security operations against ISIL and the PKK were also blocked by the Russian presence there. And big Turkish companies that were involved in the tourism, construction and retail business in Russia started to experience serious difficulties. But the crisis was ultimately ended, opening the way for normalization, which enabled the Aug.9 visit following a statement from the Kremlin on June 27.

    Putin called Erdoğan out of solidarity before all NATO member countries’ heads following the July 15 coup attempt. And Erdoğan thanked the president of Kazakhstan, Nursultan Nazarbayev – who was the first president to show solidarity after the coup attempt – for his support in solving the crisis with Russia during a press conference on Aug. 5 in Ankara.

    https://seenthis.net/messages/514798 via Nouvelles d’Orient


  • Une réinvention radicale du djihadisme
    par Peter Harling

    http://orientxxi.info/magazine/une-reinvention-radicale-du-djihadisme,1420

    L’organisation de l’État islamique (OEI) a renouvelé le mouvement djihadiste. Alors que celui-ci avait fini par s’autodétruire, l’OEI a su utiliser le vide créé par la guerre en Syrie pour se réinventer et renaître. C’est désormais une force dépourvue d’idéologie qui s’installe dans une région où les États sont en totale déliquescence. Et cette force est capable d’exploiter les erreurs, les excès, les faiblesses et les insuffisances de ceux qui le combattent.

    Le djihadisme au Proche-Orient a de beaux jours devant lui. Un seuil semble bien avoir été franchi au-delà duquel la réponse à la menace grandissante du djihadisme perpétue et exacerbe les causes mêmes du phénomène dans une spirale qui enfle à chaque rotation.

    Le recours de plus en plus fréquent aux bombardements aériens a détruit, jour après jour, le paysage urbain de la région et ravagé son tissu social. Des villes entières sont rayées de la carte et des millions de personnes contraintes de fuir, plongées dans des situations de désespoir extrême. La si nécessaire aide humanitaire se fait rare, contrairement à l’intolérance et à la discrimination. Le développement des milices aux dépens des armées régulières est alimenté par une course effrénée aux armements qui ne pourra qu’affaiblir les États existants, et nourrit ce qui est devenu un « système de radicalisation » dans la région. Des opérations militaires sont continuellement conduites sans que l’on pense un instant à une normalisation politique ultérieure ou à une reconstruction de l’économie. Paradoxalement, les menaces djihadistes servent de prétexte pour n’aborder aucune des questions politiques et socio-économiques les plus urgentes. Plus la situation empire, plus le statu quo se dégrade, plus il semble avoir le soutien des acteurs-clés et des principaux protagonistes.

    https://seenthis.net/messages/514851 via Nouvelles d’Orient


  • Outside help behind rebel advances in Aleppo
    https://www.ft.com/content/da076830-5d77-11e6-a72a-bd4bf1198c63

    Apparemment le rapprochement turco-russe est une fiction,

    ... the offensive against President Bashar al-Assad’s troops may have had more foreign help than it appears: activists and rebels say opposition forces were replenished with new weapons, cash and other supplies before and during the fighting.

    “At the border yesterday we counted tens of trucks bringing in weapons,” said one Syrian activist, who crosses between Syria and neighbouring Turkey. “It’s been happening daily, for weeks … weapons, artillery — we’re not just talking about some bullets or guns.”

    Two other rebels, who, like all those interviewed, asked not to be identified because of the sensitivity of the subject, described cash and supplies being ferried in for weeks. They and others believe the money and supplies came from regional backers, including Saudi Arabia and Qatar, and were sent in trucks across Turkey’s border with Syria.

    This was in spite of the fact that the rebel offensive — dubbed “the great Aleppo battle” — has been led and organised by Jabhat Fatah al-Sham, a jihadi group formerly known as Jabhat al-Nusra.

    Some rebels claim that US officials supporting moderate rebel forces intentionally turned a blind eye to Fatah al-Sham’s participation in the offensive to ensure the opposition maintains a foothold in Aleppo.

    “The Americans, of course, knew what was going on. They ignored it to put some pressure back on Russia and Iran,” said a western diplomat in contact with the opposition.

    #Syrie #al-Qaïda #Etats-Unis

    https://seenthis.net/messages/514733 via Kassem


  • Google Maps a supprimé le nom de Palestine de ses cartes et l’a remplacé par Israël - Maghreb Emergent
    http://www.maghrebemergent.com/actualite/breves/fil-monde/62191-google-maps-a-supprime-le-nom-de-palestine-de-ses-cartes-et-l

    La décision de Google de retirer la Palestine de ses cartes et de la remplacer par Israël a été tout de suite dénoncée par le Forum des Journalistes Palestiniens.
    Selon leur déclaration, la décision de Google faite le 25 Juillet est « une partie de la stratégie d’Israël pour établir son nom en tant qu’Etat légitime pour les générations à venir et rayer définitivement de la carte la Palestine ».
    « Le remplacement vise également à falsifier l’histoire, la géographie, ainsi que le droit du peuple à avoir sa patrie, et aussi une tentative échouée de manipuler la mémoire des Palestiniens et des Arabes ainsi que du monde ».
    D’après le forum, ce remplacement est « contraire à toutes les normes et conventions internationales », ce qui souligne que Google doit refuser ses actions

    #palestine #google

    https://seenthis.net/messages/514220 via gonzo


  • Mort d’Adama Traoré : des éléments cruciaux ont disparu du dossier
    https://www.mediapart.fr/journal/france/030816/mort-d-adama-traore-des-elements-cruciaux-ont-disparu-du-dossier

    Selon nos informations, plusieurs pièces essentielles manquent au dossier concernant le décès d’Adama Traoré, mort à 24 ans fin juillet, après son interpellation par les gendarmes de #Persan (Val-d’Oise). Le rapport d’intervention détaillé du Samu et des pompiers n’a pas été communiqué à la juge d’instruction. La famille réfléchit à porter plainte pour « dissimulation de preuves ».

    #France #Adama_Traoré #asphyxie #Beaumont-sur-Oise #gendarmerie


  • Des artistes mettent en lumière le cas d’un poète palestinien emprisonné par l’Arabie Saoudite
    Charlotte Silver, The Electronic Intifada, le 29 juillet 2016
    http://www.aurdip.fr/des-artistes-mettent-en-lumiere-le.html

    et

    Les débuts triomphants de l’orchestre des Jeunes de Palestine au Royaume Uni
    Sarah Irving, The Electronic Intifada, le 29 juillet 2016
    http://www.aurdip.fr/les-debuts-triomphants-de-l.html

    #Palestine #Artistes #Culture #Poésie #Musique #BDS #Boycott_culturel #Arabie_Saoudite #Royaume_Uni

    https://seenthis.net/messages/513706 via Dror@sinehebdo


  • Cisjordanie : record de destruction de maisons par Israël en 2016
    RFI | 3 août 2016 | Avec notre envoyé spécial à Qalandiya,Nicolas Ropert
    http://www.rfi.fr/moyen-orient/20160803-cisjordanie-record-destruction-maisons-israel-2016

    Israël a détruit davantage de maisons de Palestiniens en Cisjordanie depuis le début de l’année que sur l’ensemble de l’année 2015, selon l’ONG israélienne B’Tselem. Sur les six premiers mois de l’année, 168 maisons palestiniennes ont été détruites en Cisjordanie, contre 125 l’année dernière. L’Etat hébreu assure que ces édifices étaient bâtis sans permis de construire. Les habitants, dont certains ont saisi la justice israélienne, dénoncent une injustice.

    Sur chaque tas de graviers se dresse un drapeau palestinien. Les habitants du village de Qalandiya, situé entre Jérusalem et Rammalah, au pied du mur de séparation, ont marqué leurs maisons détruites de cette façon. Fin juillet, les bulldozers ont rasé 11 habitations de ce village de 1 100 habitants.

    La maison que Mohammad Hamdan faisait construire pour son fils est du lot. Il assure avoir perdu plus de 120 000 dollars (105 000 euros). « Cette histoire m’a donné des cheveux blancs, raconte-t-il. On avait tant donné pour cette maison. Du temps et de l’argent. J’ai emprunté à la banque. Maintenant, il va me falloir plusieurs années rien que pour ramener le terrain comme avant. Mais peu importe, je reconstruirai cette maison ».(...)

    https://seenthis.net/messages/513747 via Loutre


  • The Dangerous Fantasies of #Jeffrey_Goldberg - Opinion - Haaretz - Israel News Haaretz.com
    http://www.haaretz.com/opinion/1.735126

    According to Goldberg, Haaretz is doing something unforgiveable: it’s shattering his fantasy. Because of an op-ed piece in which two American-Jewish historians explain why they’ve abandoned Zionism, as well as a piece of my own (“Yes, Israel is an evil state,” July 31), the liberal Goldberg has decided he’s had enough of Haaretz. He tweeted to his 107,000 Twitter followers that these sort of pieces make him sick. Neo-Nazis, he said, have been distributing my op-ed, so he was going to have to “take a break” from Haaretz.

    [...]

    No one is denying Goldberg his right to deceive himself and his readers. But the Goldbergs bear a heavy burden of guilt, because the occupation also continues because of them – those who spread the lie of Israeli democracy and its liberal nonsense. The smokescreen that Goldberg spreads in America allows it. He wants to continue enjoying Israel as long as it doesn’t harm the Reform movement or the Women of the Wall, while ignoring everything it does to the Palestinians.

    #délire_malsain

    https://seenthis.net/messages/513742 via Kassem


  • Tel Aviv autorise la prison à partir de 12 ans
    Le Parlement israélien abaisse de 14 à 12 ans l’âge minimum pour emprisonner les auteurs d’actes « terroristes » graves.
    http://www.lematin.ch/monde/Tel-Aviv-autorise-la-prison-a-partir-de-12-ans/story/22252568

    Le Parlement israélien a annoncé mercredi avoir abaissé de 14 à 12 ans l’âge minimum pour emprisonner l’auteur d’un acte « terroriste » grave, dans un contexte d’attaques anti-israéliennes répétées de la part de jeunes Palestiniens.

    Une nouvelle loi « permettra aux autorités d’emprisonner un mineur reconnu coupable d’un crime grave comme un meurtre, une tentative de meurtre ou un homicide, même si il ou elle a moins de 14 ans », dit le Parlement sur son site internet.

    Pratiquement, cela revient à abaisser à 12 ans l’âge minimal. Un enfant de moins de 12 ans ne peut en effet être jugé pour un acte criminel, a expliqué à l’AFP une porte-parole du ministère de la Justice.

    https://seenthis.net/messages/513704 via Loutre


  • What Sort of Society Feels Absolutely Nothing After Killing Hundreds of Children?
    Israel killed 546 Palestinian children over the course of only 50 days in Gaza in 2014. Of those, 180 were babies and toddlers under the age of five.
    read more: http://www.haaretz.com/opinion/.premium-1.733743
    http://www.haaretz.com/opinion/.premium-1.733743

    One hundred and eighty babies and children up to the age of 5. One hundred and eighty helpless babies and toddlers that the Israel Defense Forces killed in Gaza in the 2014 Israel-Gaza conflict. In their sleep, in their play, as they fled; in their beds or in their parents’ arms.
    Try to imagine – the army killed 546 children in the course of 50 days. More than 10 children a day, a classroom every three days. Try to imagine.
    But these updated, verified figures, released by the B’Tselem NGO on the second anniversary of the killing, are hard to imagine. It’s easier to dismiss them with a shrug, a look in the other direction or the lame excuses of Israeli propaganda.
    The figures that should have haunted Israeli society and keep it awake at night – that should have sparked a stormy public debate and shaken it– are of no interest at all. Any natural disaster at the end of the world would have evoked more human feelings here than this slaughter, which Israel committed an hour’s drive from Tel Aviv.
    By comparison – 84 Israeli children, horrific, were killed in the difficult eight years from the start of the second intifada to Operation Cast Lead in Gaza in 2008; 546 Palestinian children were killed over 50 days in the summer of 2014.

    https://seenthis.net/messages/512661 via Nouvelles d’Orient


  • Secret 1970 document confirms first West Bank settlements built on a lie
    In minutes of meeting in then-defense minister Moshe Dayan’s office, top Israeli officials discussed how to violate international law in building settlement of Kiryat Arba, next to Hebron.
    By Yotam Berger | Jul. 28, 2016 | 10:17 AM
    http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.733746

    It has long been an open secret that the settlement enterprise was launched under false pretenses, involving the expropriation of Palestinian land for ostensibly military purposes when the true intent was to build civilian settlements, which is a violation of international law.

    Now a secret document from 1970 has surfaced confirming this long-held assumption. The document, a copy of which has been obtained by Haaretz, details a meeting in the office of then-defense minister Moshe Dayan at which government and military leaders spoke explicitly about how to carry out this deception in the building of Kiryat Arba, next to Hebron.

    The document is titled “The method for establishing Kiryat Arba.” It contains minutes of a meeting held in July 1970 in Dayan’s office, and describes how the land on which the settlement was to be built would be confiscated by military order, ostensibly for security purposes, and that the first buildings on it would be falsely presented as being strictly for military use.

    Aside from Dayan, the participants include the director general of the Housing Ministry, the Israel Defense Forces’ commander in the West Bank and the coordinator of government activities in the territories.

    ’Construction will be presented as ...’

    According to the minutes, these officials decided to build “250 housing units in Kiryat Arba within the perimeter of the area specified for the military unit’s use. All the building will be done by the Defense Ministry and will be presented as construction for the IDF’s needs.”

    A “few days” after Base 14 had “completed its activities,” the document continued, “the commander of the Hebron district will summon the mayor of Hebron, and in the course of raising other issues, will inform him that we’ve started to build houses on the military base in preparation for winter.” In other words, the participants agreed to mislead the mayor into thinking the construction was indeed for military purposes, when in fact, they planned to let settlers move in – the same settlers who on Passover 1968 moved into Hebron’s Park Hotel, which was the embryo of the settler enterprise.

    The system of confiscating land by military order for the purpose of establishing settlements was an open secret in Israel throughout the 1970s, according to people involved in creating and implementing the system. Its goal was to present an appearance of complying with international law, which forbids construction for civilian purposes on occupied land. In practice, everyone involved, from settlers to defense officials, knew the assertion that the land was meant for military rather than civilian use was false.

    This system was used to set up several settlements, until the High Court of Justice outlawed it in a 1979 ruling on a petition against the establishment of the settlement of Elon Moreh.

    Participant: We all knew the score

    Maj. Gen. (res.) Shlomo Gazit, who was coordinator of government activities in the territories at the time of the 1970 meeting in Dayan’s office about Kiryat Arba, told Haaretz it was clear to all the meeting’s participants that settlers would move into those buildings. He said that to the best of his recollection, this constituted the first use of the system of annexing land to a military base for the purpose of civilian settlement in the West Bank. He also recalled Dayan as the one who proposed this system, because he didn’t like any of the alternative locations proposed for Kiryat Arba.

    Nevertheless, and despite what the document advocated, Gazit said, army officers told the mayor of Hebron explicitly that a civilian settlement would be established next to his city, rather than telling him the construction was for military purposes.

    Hagit Ofran, head of Peace Now’s Settlement Watch project, also said this appears to be the first use of the system of using military orders to seize land for civilian settlement. And while this system is no longer in use, she said, “Today, too, the state uses tricks to build and expand settlements. We don’t need to wait decades for the revelation of another internal document to realize that the current system for taking over land – wholesale declarations of it as state land – also violates the essence of the law.”

    Gazit said that in retrospect, the system was wrong, but that he was just “a bureaucrat, in quotation marks; I carried out the government’s orders, in quotation marks.”

    “I think this pretense has continued until today,” he added. “Throughout my seven years as coordinator of government activities in the territories, we didn’t establish settlements anywhere by any other system.”

    But government officials had no idea Kiryat Arba (pop. 8,000) would become so big, Gazit insisted. They only sought to provide a solution for the squatters in the Park Hotel, who “weren’t more than 50 families.”

    Today, even Kiryat Arba residents admit that this system was a deception. Settler ideologue Elyakim Haetzni, one of Kiryat Arba’s original residents, noted that during a Knesset debate at the time, cabinet minister Yigal Allon said clearly that this would be a civilian settlement.

    “It’s clear why this game ended; after all, how long could it go on? This performance had no connection whatsoever to Herut (the predecessor to Likud); it was all within Mapai,” Haetzni added, referring to the ruling party at the time, a precursor of today’s Labor Party.

    https://seenthis.net/messages/512606 via Loutre


  • Plus de mention d’infection dans la deuxième autopsie d’Adama Traoré
    Par Rachid Laïreche et Amélie Quentel — 28 juillet 2016 à 17:30
    http://www.liberation.fr/france/2016/07/28/plus-de-mention-d-infection-dans-la-deuxieme-autopsie-d-adama-traore_1469

    Une mort sans fin. La nouvelle autopsie, effectuée mardi, à la demande de la famille, sur le corps d’Adama Traoré – décédé le 19 juillet lors de son interpellation à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise) – ne révèle « aucune trace de violences » susceptible d’expliquer la mort du jeune homme, a annoncé, ce jeudi, le procureur de la République de Pontoise. « Lorsque les secours sont intervenus, la température du jeune homme était très élevée, et c’était un jour de canicule », a-t-il rappelé. La semaine passée, le premier rapport d’autopsie avait souligné « un phénomène infectieux » sur plusieurs organes. Cette fois, il n’en est pas fait mention.
    (...)
    De son côté, Frédéric Zajac, l’avocat de la famille, explique à Libération : « Les résultats de la première et seconde autopsie sont totalement différents : elles ne constatent pas les mêmes choses. Le rapport de la seconde évoque une mort par asphyxie. Si c’est le cas, qu’est ce qui a provoqué l’asphyxie ? On a besoin de comprendre. » Cet élément n’a pas été abordé par le procureur. Ce jeudi, Frédéric Zajac a demandé, avec l’accord de la famille, une nouvelle contre-expertise afin d’être fixé et donner une « réponse aux proches ».

    d’abord ce fut un crise cardiaque, puis une infection et maintenant une asphyxie
    #Adama_Traoré

    https://seenthis.net/messages/512578 via Loutre


  • La #famille est une zone de non-droit | Remember, resist, do not comply
    https://rememberresistdonotcomply.wordpress.com/2013/07/26/la-famille-est-une-zone-de-non-droit-2
    https://rememberresistdonotcomply.files.wordpress.com/2013/07/delphy2.jpg?w=300

    « la notion de « privé », sans s’y réduire (…), englobe et a pour centre une institution sociale, la famille, là où sont les femmes et les enfants. »

    « La vie des enfants en particulier est entièrement réglée par la famille, puisqu’ils ne sont pas sujets de droit mais « représentés » par leurs parents »

    « Et l’Etat est, en France, toujours prêt à privilégier le principe de la puissance parentale par rapport aux intérêts des enfants : c’est même la sacralité de la famille – entendons par là quelque chose que l’on pourrait appeller de manière métaphorique la propriété privée des enfants – qui est opposée aux demandes que les enfants soient efficacement (et non pas seulement en principe), protégés des sévices de tous ordres. »

    « les enfants sont sous certains aspects assimilables à des propriétés, les droits détenus sur eux étant semblables à ceux que l’on peut avoir sur des objets ou des animaux, et le droit d’abuser – y compris de rendre malheureux un enfant pour lequel on n’assume aucune responsabilité – fait partie de ces droits ; ces droits extravagants – qui sont contraires aux libertés inscrites dans les déclarations des droits de la personne – sont « ouverts » par la seule procréation. »

    « privilégier les « droits » des géniteurs, quitte à placer l’enfant en institution pour de longues années, ou à lui laisser courir des dangers en le maintenant dans une famille violente. »

    « le résultat de la politique de protection de l’enfance en France : ces deux morts par jour sont le prix de la préférence pour le maintien des liens entre l’enfant et ses géniteurs biologiques »

    « Des arguments de type biologiste – la « faiblesse naturelle » des enfants – continuent donc d’être invoqués pour justifier l’absence de droits des enfants, et les droits que d’autres ont, en contrepartie, sur eux. Et des arguments du même type, c’est à dire naturalistes, sont invoqués dans la discussion à propos de qui doit posséder ces droits. »

    « les adversaires des droits des enfants (…) ont identifié toute perte de pouvoir des parents à une attaque contre « La famille ». »

    https://seenthis.net/messages/512454 via Agnès Maillard