• « 13h15 le samedi » : Paul François, le paysan qui défie Monsanto - France 2 - 10 mars 2018 - En replay
    https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-samedi-10-mars-2018_2638556.html
    https://www.francetvinfo.fr/image/75ipeczz9-4957/1500/843/14544610.jpg

    Agriculteur à Bernac, en Charente, Paul François, 54 ans aujourd’hui, est intoxiqué en avril 2004 par un produit de la firme américaine Monsanto : le Lasso, un herbicide anciennement commercialisé par la firme.


  • Les détentions administratives, un Guantanamo israélien

    https://orientxxi.info/magazine/les-detentions-administratives-un-guantanamo-israelien,2039

    Quand la communauté juive de Palestine dénonçait les lois qui servent aujourd’hui contre les Palestiniens en général, et Salah Hamouri en particulier

    La communauté juive s’était en son temps violemment opposée à cette législation. (…) Une de ces manifestations fut un meeting organisé par l’Association des juristes juifs de Palestine, auquel assistèrent 400 avocats juifs, le 7 février 1946. On pouvait entendre le Dr M. Dunkelblum (nommé ensuite membre de la Haute Cour de justice d’Israël) : « Ces ordonnances constituent (…), une violation flagrante des principes fondamentaux de la légalité, de la justice, de la discipline. Elles légalisent le plus parfait arbitraire des autorités militaires et administratives. (…) Les Defense Regulations dépouillent les citoyens de leurs droits et confèrent aux autorités des pouvoirs illimités.

    Encore plus intéressantes furent les paroles prononcées par le Dr Bernard Joseph de l’Agence juive (devenu le Dr Dov Joseph, plus tard ministre de la Justice) : « La question que posent ces ordonnances est la suivante : seront-nous tous soumis au terrorisme légal ? (…) Le citoyen n’a aucune garantie contre une arrestation à vie sans jugement, aucune garantie de liberté individuelle. Il n’existe pas de possibilité de recours contre les actes du commandement. (...) Il n’est pas nécessaire qu’un délit soit réellement commis. Il suffit qu’une décision soit prise dans un bureau, et le destin d’un homme est fixé. (…) Entre la liberté et l’anarchie, il n’y a pas d’alternative. On ne peut pas demander au citoyen de se plier à une législation qui le met hors-la-loi ».

    M. J. Shapira [futur ministre israélien de la justice], s’exprima de manière encore plus violente : « Le régime instauré avec la promulgation des Defense Regulations en Palestine n’a son équivalent dans aucun pays civilisé. Même en Allemagne nazie il n’existait pas de telles lois. Ce qui se passait à Maidanek3 et ailleurs était contraire à la lettre écrite de la loi. (…) Nous devons déclarer à la face du monde : les Defense Regulations minent les fondements de la loi. (…) Le transfert d’une grande partie de la juridiction civile à une juridiction exclusive ou parallèle des tribunaux militaires signifie la négation de la loi elle-même ».

    À la fin du meeting, les résolutions suivantes furent adoptées :
    1) Les Defense Regulations privent les citoyens de leurs libertés fondamentales ;
    2) Elles (…) instaurent un régime d’arbitraire sans aucun contrôle juridique.

    https://seenthis.net/messages/716794 via Nouvelles d’Orient


  • D’un coté #Macron en plein selfie à l’Elysée avec son grand pote saoudien, le jeune prince « moderne et féministe » #Mohamed_Bin_Salman, à qui la France vend des armes et qu’elle soutient contre vents et marées dans la région. Brutal et orgueilleux, il est en quelque sorte le Jupiter de la péninsule arabique.

    De l’autre #Asra-al-Ghangam, militante pour les #droits_des_femmes et la libération des prisonniers politiques en Arabie Saoudite, arrêtée en 2015 avec son mari. Elle a été exécutée, décapitée au sabre, hier matin. Avant de mourir elle aurait déclaré à ses bourreaux : « Je n’ai tué personne ».

    https://i.imgur.com/6HY18y0.png

    https://www.facebook.com/nadjil.kallisto/posts/701682903498898
    #Arabie_saoudite #France #armes #armement #féminisme #femmes #décapitation #militantisme #résistance
    cc @reka

    https://seenthis.net/messages/716206 via CDB_77



  • “Le Roundup face à ses juges”, le docu choc de Marie-Monique Robin
    https://www.telerama.fr/television/regardez-le-roundup-face-a-ses-juges,-le-docu-choc-de-marie-monique-robin-e

    Marie-Monique Robin se penche à nouveau sur la multinationale et ce glyphosate censé être “plus inoffensif que le sel de table”… mais jugé génotoxique et cancérogène par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ). Un documentaire visible sur Arte.tv et rediffusé sur Arte mardi 14 juillet, suite à la condamnation de Monsanto à payer 290 millions de dollars à un jardinier californien atteint d’un cancer. Source : Télérama.fr

    https://seenthis.net/messages/714691 via Rezo



  • « Je m’appelle Hilel Garmi, j’ai 19 ans et je refuse de servir dans l’armée israélienne »
    Le courrier de l\’Atlas - Par Nadir Dendoune - le mardi 7 août 2018
    http://www.lecourrierdelatlas.com/proche-orient-je-m-appelle-hilel-garmi-j-ai-ans-et-je-refuse-de-

    (...) "Je m’appelle Hilel Garmi​. J’ai 19 ans, et je devais être incorporé dans l’armée israélienne au début août 2018.

    Récemment, dans le contexte des manifestations gazaouies près de la barrière construite à Gaza, j’ai pris le temps de lire les déclarations d’Ahmed Abu Ratima, l’un des organisateurs de ce mouvement et j’ai été très impressionné de découvrir ces gens qui ont opté pour des alternatives non armées, pour aborder la question de la situation entre la Méditerranée et le fleuve Jourdain.

    Comme eux, je crois en la désobéissance civile pour souligner le caractère illégitime de notre régime. Mon frère aîné et mes deux sœurs ont fait leur armée. Et quand j’étais petit, le passage par l’armée était pour moi non seulement une obligation inévitable, mais aussi un des objectifs qui me fascinaient ; et je voulais servir dans une unité d’élite.

    Mais en grandissant, et en étant convaincu que tous les êtres humains sont égaux, j’ai changé d’avis. Je ne crois pas à l’existence d’un dénominateur commun entre Juifs qui feraient d’eux des êtres différents des Arabes. Je ne vois pas pourquoi je devrais être traité différemment d’un enfant né à Gaza ou à Jénine. Et je ne pense pas que les souffrances ou les joies soient plus importantes pour les uns que pour les autres. (...)

    https://seenthis.net/messages/713672 via Loutre


  • L’assistanat des riches nous coûte un « pognon de dingue » ! Jean Gadrey, Alternatives Economiques
    https://www.alternatives-economiques.fr/jean-gadrey/lassistanat-riches-coute-un-pognon-de-dingue/00085130

    L’aide sociale et les minima sociaux coûtent environ 70 milliards d’euros par an aux finances publiques, soit 3 % du produit intérieur brut (PIB). Ces prestations contribuent de façon décisive à réduire la pauvreté et les inégalités.

    Face à cela, le coût de « l’assistance aux plus riches » pourrait être de l’ordre de 150 milliards d’euros par an hors fraude et évasion fiscales, et de l’ordre de 250 à 300 milliards au moins en incluant ces deux derniers coûts, comme le développait un billet de blog récent. Avec comme impact certain un creusement des inégalités et en particulier un enrichissement devenu indécent des très riches : les 500 individus les plus riches gagnent en moyenne 1 670 fois plus que la moyenne des plus pauvres. Je précise : 1 670 fois plus, après impôts.

    Le coût de « l’assistance aux plus riches » pourrait être de l’ordre de 150 milliards d’euros par an hors fraude et évasion fiscales Twitter

    On peut retenir trois grands postes de « cadeaux » aux plus riches. Chacun d’eux a été développé et amplifié par étapes depuis le milieu des années 1980. C’est aussi depuis ce moment que les inégalités, qui avaient nettement reculé depuis 1900 et au cours des « Trente Glorieuses », ont repris une tendance à la hausse. Cette dernière s’est certes avérée moins forte qu’aux Etats-Unis, mais elle est néanmoins nette, comme l’indique entre autres constats l’évolution de la part du revenu des ménages « accaparée » par les 1 % les plus riches :

    Niches fiscales et niches sociales
    Une fiscalité de plus en plus douce
    Fraude et évasion fiscale, 100 à 150 milliards par an

    #inégalités #riches #assistanat

    https://seenthis.net/messages/713106 via colporteur


  • Rhône | Des étudiants d’EM Lyon fichaient les filles de leur école
    https://www.leprogres.fr/rhone-69/2018/08/02/des-etudiants-d-em-lyon-fichaient-les-filles-de-leur-ecole

    Sur le mur d’un groupe #Facebook privé animé par des #étudiants de l’#EM_Lyon, environ 120 étudiantes de la même école de #commerce sont jugées, #évaluées et même #notées (de 2 à 17) sur leur apparence physique. Les yeux, les sourcils, la bouche et le reste… Dans de nombreux cas, il est également précisé si les filles sont “maquées” ou non.

    Le groupe, créé en juin 2017, ouvert par des étudiants à leurs camarades (#mâles) sur invitation, s’appelle “Mur pipos 2k17”. Le mot pipos faisant ici plus sûrement référence en argot à la verge masculine qu’aux étudiants de Polytechnique ou de Sciences politiques.

    Les étudiants de la sélective école de commerce, basée à Ecully, s’ennuieraient-ils entre leurs cours ? Sans aucun doute, il a fallu du temps pour construire et remplir ce tableau partagé aux “pipos” (les membres). Il s’agit d’« un véritable processus d’enquête, trop sérieux pour rester du domaine de la plaisanterie », comme le relève un étudiant de l’EM sous couvert d’anonymat. Au total, figurent les noms de plus de 450 jeunes femmes de 17 à 23 ans. La date de naissance étant indiquée pour la moitié d’entre elles. 

    C’est une autre colonne, titrée “#stalking ” qui contient le lien vers le profil Facebook de nombreuses étudiantes. Pour rappel, le terme peut se traduire par harcèlement ou traque furtive. La colonne des adresses courriel, remplie pour l’ensemble des jeunes femmes porte aussi un intitulé évocateur : “send nudes” à savoir l’envoi de photographies dénudées.

    On ne connaît pas le nombre des futurs entrepreneurs et manageurs se livrant à ce “benchmarking” à l’égard de leurs camarades, traitées comme des produits à comparer. S’agit-il de quelques individus isolés, comme l’assure une étudiante qui s’inquiète de la réputation de son école ? Ou bien, sont-ils bien plus nombreux ? Ce qu’affirme le même étudiant choqué de ce fichier sexiste et selon lequel la pratique « fait partie des #traditions estudiantines de l’école ». « Chaque promotion crée son groupe et son tableau Excel », ajoute celui-ci.

    Selon une étudiante, le fichier a fait l’objet d’une communication aux associations en début d’année, mais le groupe ne serait plus actif. Pourtant, c’est bien ces dernières semaines qu’il est (ré)apparu. Quelques étudiants vraisemblablement impliqués n’ont pas répondu à nos sollicitations. Deux autres jeunes gens actifs dans la vie associative de l’école semblent pour leur part très gênés lorsqu’on les sollicite sur ce sujet. L’un d’eux se fend même d’un message aux présidents des associations pour leur recommander la discrétion face aux questions « de la journaliste ».

    Quant au directeur de l’EM Lyon, Bernard Belletante, assure « ne pas être au courant de ce fichier ». « Si cela avait été le cas, nous aurions immédiatement réagi te cela aurait conduit à un conseil de discipline » poursuit vigoureusement le directeur, qui regrette, si les faits sont avérés, que les associations étudiantes n’aient pas informé l’administration.

    #fichage #balancetonporc

    https://seenthis.net/messages/712511 via celine.a



  • Privatisation des barrages français : un acte de haute trahison | Le Club de Mediapart
    https://blogs.mediapart.fr/bertrand-rouzies/blog/160618/privatisation-des-barrages-francais-un-acte-de-haute-trahison
    https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2018/06/16/conduite-forcee-du-barrage-du-pouget-aveyron.jpg

    Le gouvernement Philippe, naufrageur de l’intérêt général, a capitulé sans combattre devant une vieille exigence de la Commission européenne. La France sera le seul pays européen à affaiblir un secteur vital en pleine phase de transition vers un nouveau modèle énergétique. Un crime irrémissible contre l’avenir.


  • Monsieur le Président, protégez la Flottille pour Gaza | Agence Media Palestine
    http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2018/07/25/monsieur-le-president-protegez-la-flottille-pour-gaza
    http://www.agencemediapalestine.fr/wp-content/uploads/2018/07/arton5433-1baaa-300x195.png

    Monsieur le Président de la République,

    Vous n’ignorez bien sûr rien de la situation tragique qui frappe la bande de Gaza. Des attaques militaires israéliennes constantes ajoutent la terreur à l’inhumanité du blocus illégal qui vise à étrangler Gaza depuis plus de 11 ans. C’est la population civile de Gaza qui subit cette violence, frappée d’une punition collective à laquelle elle ne peut se soustraire et qui constitue un crime de guerre. Aucun refuge n’est possible contre les bombes et les chars israéliens.

    Devant l’inaction des Etats qui pourraient amener Israël à arrêter ces frappes meurtrières et à lever le blocus – dont notre pays -, des citoyen.ne.s de différents pays vont tenter d’arriver jusqu’à Gaza par la mer.


  • Palestine. Psychiatrie sous occupation
    Orient XXI > Marina Da Silva > 27 juillet 2018
    https://orientxxi.info/lu-vu-entendu/palestine-psychiatrie-sous-occupation,2563
    https://orientxxi.info/local/cache-vignettes/L800xH399/f365b2ef00c6c4c209f27fadb3bd88-56bcd.jpg?1532597367
    « Birth of Liberty » Aamran/Deviantart

    (...) Diplômée de l’université Al Quds à Jérusalem, des universités Paris VI et Paris VII et de l’Institut israélien de psychothérapie psychanalytique, Samah Jabr est directrice de l’unité de santé mentale en Cisjordanie occupée, et responsable des services de santé mentale pour l’ensemble de la région. Elle enseigne et forme des professionnels palestiniens et internationaux et intervient auprès de prisonniers. « Il y a seulement une trentaine de psychologues et psychiatres pour toute la population de la Cisjordanie et de la bande de Gaza », explique-t-elle. Tout un programme, qui en dit long sur l’ampleur de la tâche. (...)

    https://seenthis.net/messages/710971 via Loutre


  • Carte | La loterie de l’asile 2017 - asile.ch
    https://asile.ch/2018/07/25/carte-la-loterie-de-lasile-2017
    https://asile.ch/wp/wp-content/uploads/2018/07/loterie-asile-2017-VE-Reka-1-1024x571.jpg

    De 9% à 89%. La probabilité d’obtenir une protection internationale varie du tout au tout selon que l’examen des motifs de fuite est fait par la Tchèquie, la Pologne, la France, l’Espagne, l’Irlande ou la Suisse. Nous publions la carte actualisée de cette loterie de l’asile, réalisée par le cartographe Philippe Rekacewicz à partir des données Eurostat pour 2017.

    On remarque un taux de reconnaissance de statut de la part de la France parmi les plus bas des pays étudiés ... Et ça n’ira pas en s’améliorant avec la nouvelle loi


  • Marche pour Adama Traoré : « Faire condamner des policiers, c’est quasiment impossible en France » - regards.fr
    http://www.regards.fr/societe/article/marche-pour-adama-traore-faire-condamner-des-policiers-c-est-quasiment
    http://www.regards.fr/IMG/jpg/befunky-collage-26.jpg

    Le 19 juillet 2016, Adama Traoré perdait la vie après une interpellation des gendarmes de Persan. Deux ans plus tard, ses proches organisent une marche le 21 juillet. Youcef Brakni, membre du Comité Adama, fait le point sur cette affaire.



  • Messieurs Juncker, Macron et Wauquiez, pompiers pyromanes de la ruralité
    https://reporterre.net/Messieurs-Juncker-Macron-et-Wauquiez-pompiers-pyromanes-de-la-ruralite
    https://reporterre.net/IMG/arton15127.jpg

    Union européenne, gouvernement et exécutifs régionaux imposent une cure d’austérité aux territoires ruraux, explique notre chroniqueuse. La possibilité même d’y vivre bien est en péril. Pourtant, dans les campagnes aussi s’invente le monde de demain.


  • Dunkerque parie sur la gratuité des transports
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/06/29/dunkerque-parie-sur-la-gratuite-des-transports_5323090_3234.html
    https://img.lemde.fr/2018/06/29/42/0/512/256/644/322/60/0/4d32993_23701-izu2uo.9m1h.jpg

    A partir du 1er  septembre, les 200 000 habitants des 17 villes de la communauté urbaine dunkerquoise circuleront sans ticket.

    LE MONDE ECONOMIE | 29.06.2018 à 11h24 • Mis à jour le 29.06.2018 à 17h10 |
    Par Laurie Moniez (Lille, correspondance)
    Réagir AjouterPartager (62)Tweeter
    Lâcheront-ils leur voiture ? Le 1er septembre, les 200 000 habitants des 17 villes de la communauté urbaine dunkerquoise vont bénéficier des transports en commun gratuits. Terminé le ticket à 1,40 euro. Si une trentaine de communes françaises ont déjà fait ce choix (Niort, Compiègne, Gap, Porto-Vecchio…), Dunkerque devient la plus grande agglomération française à franchir le cap. En offrant la gratuité pour tous, résidents et extérieurs, la ville du Nord dépasse même à l’échelle européenne Tallinn, capitale de l’Estonie et ses 420 000 habitants, qui réserve cette gratuité à ses seuls résidents.

    Dans le Dunkerquois, territoire profondément lié à l’industrie, la qualité de l’air est un enjeu majeur. Près du port de Dunkerque, ArcelorMittal, considéré comme le plus gros pollueur industriel des Hauts-de-France, a rejeté pas moins de 2 930 tonnes de poussières en 2016, selon la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement). Un chiffre auquel il faut ajouter les 13,5 millions de tonnes de CO2 émises par le groupe sidérurgique dans le ciel dunkerquois, un triste record national.

    La Communauté urbaine de Dunkerque (CUD) a donc fait le choix politique d’un grand projet d’aménagement urbain destiné à favoriser les circulations douces et les transports en commun : le plan DK’Plus. Depuis les années 1970, le réseau actuel avait peu changé et dans le Dunkerquois moins de 5 % des déplacements se font aujourd’hui en bus, contre 66 % pour la voiture, selon une étude publiée en 2015. Avec une nouvelle flotte de bus aux couleurs vives, équipés progressivement du Wi-Fi, aux sièges rénovés, et aux horaires élargis en soirée chaque week-end, la CUD espère convaincre les Dunkerquois de laisser leur voiture au garage.

    Baisse des incivilités

    En attendant, les habitants ont subi pendant vingt-deux mois « l’un des plus gros chantiers des cinquante dernières années », explique Damien Carême, vice-président de la CUD et maire de Grande-Synthe. Le résultat, c’est un nouveau réseau permettant plus de fluidité grâce aux voies dédiées et aux feux prioritaires. « Avec les transports en commun, vous ne serez plus en retard au boulot ou au lycée », assure M. Carême. Surtout, les usagers vont découvrir des lignes plus simples à utiliser, davantage d’arrêts, une fréquence plus importante en zone dense avec de meilleures connexions entre les lignes… Désormais, 83 % de la population sera située à moins de 300 mètres d’un arrêt de bus.

    La gratuité proposée à titre expérimental uniquement le week-end depuis 2015 a permis de constater une hausse de fréquentation de 30 % le samedi et de 80 % le dimanche. « Et les incivilités ont chuté de 60 %, précise le président de la CUD et maire de Dunkerque Patrice Vergriete (divers gauche), balayant ainsi un préjugé sur la gratuité. Les chauffeurs disent qu’ils découvrent une nouvelle clientèle, qui dit bonjour. »

    Pour le financement, la CUD a fait des choix. Elle a abandonné, en 2014, le projet de son précédent président qui rêvait d’une nouvelle salle de sports et de spectacles de 8 000 places, estimée à 180 millions d’euros. « Cette Arena était inutile, indique M. Vergriete. Pour les travaux du DK’Plus, nous avons investi 60 millions d’euros et 5 millions d’euros pour les études. » Une somme financée par le VTA (versement transport additionnel), une taxe sur les entreprises du secteur qui avait été augmentée de 0,5 point en 2011 pour financer la fameuse Arena.

    « Cohésion sociale »

    En intégrant le manque à gagner de 4,5 millions d’euros sur les recettes de billets, le surcoût d’exploitation du nouveau réseau gratuit est de 8,9 millions d’euros, pour atteindre 42,9 millions d’euros. Ce montant est financé aux deux tiers par le VTA et le solde par le budget général de la CUD. Les élus promettent donc qu’il n’y aura pas de hausse des impôts.

    « Le coût de cette mesure est compensé par ses effets positifs, garantit le maire de Dunkerque. Cela permet de rendre du pouvoir d’achat, c’est favorable à l’environnement, c’est un enjeu de cohésion sociale, et ça rend les personnes plus mobiles. »

    Ce schéma pourrait-il être transposé à d’autres villes ? « Je ne suis pas là pour faire la leçon aux élus locaux, prévient M. Vergriete. C’est vrai que nous sommes regardés de près car beaucoup disaient que c’était impossible à réaliser dans des agglomérations de plus de 100 000 habitants. » Le maire de Dunkerque regrette que ce débat de société soit pollué par les « arguments fallacieux » avancés par d’autres collectivités, à commencer par le fait que ce qui est gratuit aurait moins de valeur. « Les arguments du débat en France sont assez minables », balaye-t-il avant d’annoncer que les 3 et 4 septembre se tiendront dans sa commune les premières rencontres des villes du transport gratuit. Parmi les tables rondes, chercheurs et maires de Tübingen (Allemagne), Tallinn (Estonie), Châteauroux ou Niort, reviendront sur les effets de la gratuité des transports en commun dans leurs villes. Les impacts environnementaux seront également abordés.

    #gratuité_des_transports #municipalité

    https://seenthis.net/messages/705502 via colporteur

    • Dans une agglo comme celle de Lyon où les pics de pollution aux particules fines sont légions cela serait vraiment important de tenter aussi cette expérience... on peut toujours rêver, n’est-ce pas...


  • Violences policières : la préfecture vous informe ! - Acrimed | Action Critique Médias
    https://www.acrimed.org/Violences-policieres-la-prefecture-vous-informe
    https://www.acrimed.org/IMG/jpg/keuf4.jpg

    Des ZAD aux quartiers populaires, des manifestations réprimées aux universités occupées, certains des sujets qui occupent beaucoup de temps d’antenne, d’articles et de dépêches ont à voir avec les agissements des « forces de l’ordre ». Très régulièrement, les journalistes travaillant pour des médias dominants sur ces sujets sont confrontés à une critique sévère, issue en partie des personnes ayant vécu les événements « de l’autre côté de la matraque » : en reprenant sans recul la communication de la police ou de la gendarmerie, leurs articles et reportages occultent la violence des « forces de l’ordre », ou la présentent systématiquement – quoique plus ou moins explicitement – comme légitime.
    Partant, leur version des faits s’en trouve souvent biaisée, voire mensongère, bien qu’étiquetée « officielle », ce qui serait un gage d’« objectivité ». Pour Acrimed, qui réfute l’idée d’un complot journalistico-policier, et qui cherche à comprendre quelles sont les conditions qui favorisent la production de ce type de mauvaise information (voire, dans certains cas, de désinformation), la question que nous posons ironiquement est alors la suivante : mais pourquoi sont-ils aussi méchants ?


  • Souveraine dette | à propos de l’accord sur la Grèce du 21 juin 2018 – ou la vie sauvage
    https://oulaviesauvage.blog/2018/06/25/souveraine-dette
    https://oulaviesauvage.files.wordpress.com/2018/06/34f710224ea759b6930cbd9c523041d0977e2176bb8b613ac71a307aae10ae18bb8b47eeeecd36d1_rw_1920.jpg?w=1200

    « Quatre mots, quatre mensonges » notait, à propos de l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques, le philosophe Cornélius Castoriadis, co-fondateur du groupe « Socialisme ou Barbarie », dans la ligne de la critique du stalinisme initiée par Boris Souvarine. On pourrait en dire autant des termes qui balisent la communication de crise des institutions européennes. Produits par les équipes de travail de l’Eurogroupe ou de la Commission, ces éléments de langage sont repris tels quels par les éditorialistes des plus grands médias français [1] et appuient une forme de propagande par le mot. La casse du droit du travail [2], les entraves à l’activité syndicale, la baisse drastique des salaires et retraites sont communément qualifiées de « réformes » (« continuer à réformer », selon un article du « Monde » en date du 18 juin dernier, consisterait notamment à « réduire de nouveau les retraites d’environ 15% »).




  • Hôpital de la Croix-Rousse de Lyon : déjà 125 jours de grève aux urgences
    https://www.infirmiers.com/actualites/actualites/on-laisse-gens-heures-sur-brancards-dans-urine.html
    http://www.infirmiers.com/images/urgences-g.jpg

    Leur grève dure depuis plus de 120 jours. Le service des urgences de l’Hôpital de la Croix-Rousse à Lyon fonctionne au ralenti depuis le 15 février dernier. Comme dans de très nombreux établissements, les personnels en souffrance réclament davantage de moyens pour accueillir dignement les patients.

    Les grèves dans les hôpitaux publics se multiplient partout en France. Exemple ici à Lyon...
    Merci à ces personnels de défendre ainsi un service public hospitalier de qualité et accessible à tous.


  • A l’action pour Gaza ! Accueillons la flottille de la liberté à LYON : vendredi 29 juin - Collectif 69 de soutien au peuple Palestinien - Association Action Palestine Lyon
    http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article1250

    Deux voiliers, le « Mairead » et le « Falestine » feront escale à Lyon le vendredi 29 juin. Ils font partie d’une flottille de 4 bateaux partis du Nord de l’Europe, qui voguent courageusement vers Gaza, par mer et voies fluviales, pour dire encore une fois NON au blocus et à l’injustice qui frappent la Palestine.


  • Médecins du monde : « La persécution des exilés est effarante » par Daryl Ramadier | Politis
    https://www.politis.fr/articles/2018/06/medecins-du-monde-la-persecution-des-exiles-est-effarante-39025
    https://static.politis.fr/medias/articles/2018/06/medecins-du-monde-la-persecution-des-exiles-est-effarante-39025/thumbnail_large-39025.jpg

    Dans leur dernier rapport, Médecins du monde et le centre Primo-Levi alertent sur la souffrance psychique des exilés qui arrivent en France.