• Your Interactive Makes Me Sick - Features - Source : An OpenNews project
    https://source.opennews.org/articles/motion-sick
    https://media.opennews.org/cache/69/1a/691a6ec11bc68314187a333a508a6f15.jpg

    Now picture this: A journalist has published a piece of work you’re interested in. Ooh, the teaser sounds good! You click over to the page and WHOOSH some sort of video moves unbidden behind the header. You scroll a bit and WHOA two different pieces of the page move with your scrolling. A graph animates! A wolf howls in the distance! You’re starting to get a bit overwhelmed, and maybe a touch nauseated. I don’t know what you’d do at this point, but I’m gonna close the page.

    #journalisme #long-format #web_design

    https://seenthis.net/messages/673479 via baroug


  • As Elections Near, Egypt Finds a New Target : Foreign News Media - The New York Times

    https://www.nytimes.com/2018/02/28/world/middleeast/egypt-elections-news-media.html

    CAIRO — Egypt’s chief prosecutor delivered a withering broadside against the news media on Wednesday, blaming the “forces of evil” for negative coverage and instructing his staff to take legal action against outlets deemed to be undermining Egypt’s security.

    The remarks by the prosecutor, Nabil Sadek, were the latest escalation of a draconian crackdown on civil liberties before a presidential election in March that has become fraught with tension even though President Abdel Fattah el-Sisi faces no real opposition.

    In comments that appeared aimed at the foreign news media, Mr. Sadek accused outlets of spreading false news “to disturb the public order and terrorize society.” A day earlier, Egypt had called for a boycott of the BBC over a documentary that aired last week detailing torture and illegal abductions by Egyptian security forces.

    Local news coverage has been dominated in recent days by a wave of government-driven outrage over the documentary. Although the documentary contained abuse accusations already widely documented by human rights groups, it was denounced as propaganda spread by the outlawed Muslim Brotherhood.

    The State Information Service, which oversees the foreign media, said the BBC film was inaccurate because a young woman featured in the documentary later told a local television station that she had not been harmed.

    Her mother said on Tuesday that the woman had been coerced into giving a false statement to the local station. A day later, the mother was reported to have been arrested.

    The BBC said in a statement: “We stand by the integrity of our reporting teams.”

    While Mr. Sisi has long treated Egyptian news outlets harshly, jailing dozens of reporters and blocking about 500 websites, he has generally spared foreign reporters the worst measures. That appears to have changed with the presidential election campaign.

    A long list of rules announced by the national election commission in February seeks to dictate the questions journalists can ask voters, prohibits them from using photographs or headlines “not related to the topic” and forbids them from making “any observations about the voting process.”

    “These rules made me laugh, and scared the hell out of me at the same time,” said Gamal Eid, a leading lawyer and human rights activist. “The rules are purposefully vague so they can decide to let their friends go, and punish their critics. It seems tailor-made for the foreign media.”

    https://seenthis.net/messages/673089 via Nouvelles d’Orient


  • Rencontre & signature de l’ouvrage HEY ! DELUXE #1
    Le samedi 10 Mars 2018 au MONTE-EN-L’AIR, Paris
    à partir de 17h
    https://3.bp.blogspot.com/-e_g4eD77nRs/WpbKWLph2FI/AAAAAAAAGnk/eV0uloRwwPwc22h7gq9bmL5ltwmguFP4ACLcBGAs/s1600/15ac1a57-0810-4495-a46d-a435e8ffc3d8.jpg

    J’écris et dessine une rubrique de 4 pages intitulée « Mégèrisme » dans chaque numéro de HEY ! saison#2. Dans ce numéro il y aura les deux premières ; « Ode aux Mégères » et « Défaire la bride ».

    #shameless_autopromo #HEY ! #mad_meg #mégèrisme

    https://seenthis.net/messages/672866 via mad meg


    • Ah ! mais oui chez Ballast c’est beaucoup mieux quand on enfonce ses consoeurs et confrères ! Bravo !

      Si Le Media est attaqué de la sorte, alors c’est qu’il remplit son rôle !

      Claude El Khal est notre correspondant au Moyen-Orient. Il a sa vision des événements et il affirme se méfier des manipulations provenant du régime syrien tout autant que des belligérants américains ou européens. Il a raison. Les guerres sont des moments où l’information est manipulée à des fins stratégiques. Le journalisme consiste à prendre ses distances avec les sources belligérantes. À rappeler que les civils sont des victimes innocentes. Sa position est raisonnable, et juste. Il ne choisit qu’un seul camp : celui de la paix et de la préservation des vies. Ceux qui attaquent sa position trouvent peut être qu’être tué par une bombe américaine est moins condamnable que par une bombe russe ? Pour moi, ceux qui bombardent sont tous coupables. On peut bien condamner le régime syrien soutenu par les Russes. On peut aussi condamner la Turquie d’Erdogan soutenue par les américains et les européens. On peut condamner l’Arabie saoudite armée par la France. On peut condamner l’Iran qui arme le Hezbollah. On peut condamner les djihadistes armés par les américains. On peut condamner la France, les européens, les USA qui organisent le chaos dans cette région du monde. On peut condamner les intérêts des multinationales de l’armement, du pétrole et du gaz qui tirent profit de la situation. Mais on ne peut pas condamner un journaliste comme Claude El Khal qui a le courage de dire tout haut que le seul camp qu’il fait sien est celui des civils, des enfants, qui vivent l’enfer. Claude El Khal a raison de refuser que l’on diffuse des images dont on ignore la provenance, dont on ignore la véracité. Chaque fois que vous voyez des vidéos sur la Ghouta : demandez-vous qui a filmé, sous la protection de qui, pour faire passer quel message, pour servir les intérêts de qui ? ce n’est pas la première guerre de communication, ce n’est pas la première fois que « l’opinion publique internationale » est soumise au matraquage et à la propagande des belligérants. Au Média, nous n’acceptons pas l’instrumentalisation. Nous disons clairement que les belligérants doivent cesser leurs bombardements que ce soit à Damas, la Ghouta, au Yémen. Qu’ils cessent de massacrer des civils. Si d’autres médias estiment qu’il faudrait prendre le parti des USA et des européens, qu’ils le fassent. mais ne rêvez pas : Le Média ne s’alignera sur aucun camp. Notre camp c’est la paix et la vie humaine. Ce sont vos guerres, pas les nôtres. Nous sommes avec les peuples. Et si vous trouvez nos positions angéliques, laissez nous penser que les vôtres sont belliqueuses, sources de haine, de souffrance. Nous ne faisons de mal à personne. Et vous ? Comme Jean Jaurès : nous défendrons la paix. Que ceux qui veulent la guerre y envoient leurs enfants.

      Lire aussi :

      « Je n’oublierai jamais le 13 Octobre 1990. »

      Je n’oublierai jamais les avions syriens qui lançaient leurs missiles sur les dernières régions libres du Liban. Je n’oublierai jamais la terreur des femmes, des hommes et des enfants sous le feu aveugle des canons du régime baathiste. Je n’oublierai jamais les larmes des pères, des mères, des fils et des filles au moment de la reddition.

      Je n’oublierai jamais les soldats de l’armée libanaise massacrés alors qu’ils étaient prisonniers. Je n’oublierai jamais le silence de mort qui a accompagné l’entrée des troupes syriennes à Baabda. Je n’oublierai jamais les tirs de joie de la soldatesque d’occupation quand l’invasion fut achevée.

      Je n’oublierai jamais que parmi ceux qui se divisent aujourd’hui en 8 et 14 Mars beaucoup ont applaudi et crié victoire, certains après avoir pilonné sauvagement les régions libres, d’autres après avoir participé aux combats contre l’armée libanaise.

      Je n’oublierai jamais que tout ça s’est passé avec la bénédiction du monde entier, de ceux qui veulent aujourd’hui abattre le régime syrien, ceux qui le décrivent depuis si peu comme criminel et barbare : les Etats-Unis, l’Europe, la France socialiste à laquelle appartenaient déjà messieurs Fabius et Hollande, la Ligue Arabe, les monarchies du Golfe, la Turquie… Même l’Iran et Israël étaient à l’unisson.

      Je n’oublierai jamais les heures noires de ce jour funeste et la nuit sans étoiles qui s’est abattue sur nous. Je n’oublierai jamais les 15 ans qui ont suivis. 15 ans de répression, de pillage organisé, de corruption institutionnalisée. Je n’oublierai jamais la peur, la rage, la tristesse, la mort.

      https://claudeelkhal.blogspot.fr/2015/10/je-noublierai-jamais-le-13-octobre-1990.html

    • Quand j’entends les improbables salades mentales et les spaghettis psychiques dans lesquels s’empêtrent nos chers confrères au sujet du @LeMediaTV, je vous annonce qu’on peut être légitimement inquiets pour la fiabilité du reste de l’information.

      Léonard Vincent


  • History’s Creed, une enquête en 8 bits | ARTE
    https://www.arte.tv/fr/videos/RC-014308/history-s-creed

    #Jeux_vidéo et #Histoire, pour le meilleur ou pour le pire ? Qu’en disent historiens, créateurs de jeux et têtes d’affiches du web geek ? Propagande, mémoire, délires de l’uchronie, aseptisation des religions... Une enquête en 8 bits menée par Ben, alias Nota Bene.

    https://seenthis.net/messages/670985 via tbn



  • La datation U-Th (Uranium-Thorium) des croûtes carbonatées révèle l’origine néandertalienne de l’art pariétal ibérique.

    http://science.sciencemag.org/content/359/6378/912.full

    http://img.lemde.fr/2018/02/22/0/0/750/525/534/0/60/0/625fffa_8483-15hmc1e.khap.JPG
    https://d2ufo47lrtsv5s.cloudfront.net/content/sci/359/6378/912/F1.medium.gif

    L’étendue et la nature du comportement symbolique chez les Néandertaliens sont obscures. Bien que des preuves de l’ornementation du corps de Néandertal aient été proposées, toutes les peintures rupestres ont été attribuées aux humains modernes. Ici, nous présentons les résultats de datation pour trois sites en Espagne qui montrent que l’art rupestre a émergé en Ibérie sensiblement plus tôt que prévu. Les datations uranium-thorium (U-Th) sur des croûtes carbonatées recouvrent des âges minimums pour un motif linéaire rouge à La Pasiega (Cantabrie), un pochoir à main à Maltravieso (Estrémadure) et des spéléothèmes peints en rouge à Ardales (Andalousie). Collectivement, ces résultats montrent que l’art pariétal en Ibérie est âgé de plus de 64,8 mille ans (ka). Cet art rupestre est le plus ancien daté à ce jour et précède d’au moins 20 ka l’arrivée des humains modernes en Europe, ce qui implique la paternité de l’homme de Neandertal.

    L’étude détaillée :
    http://www.sciencemag.org/content/359/6378/912/suppl/DC1

    La réaction de certains préhistoriens qui souhaitent vraiment voir « la tête » de certains de leurs confrères opposés à ce que Néandertal soit capable de symbolisme , ici :
    http://science.sciencemag.org/content/359/6378/852.full

    Et plus, sérieusement, quelques doutes sur les possibles erreurs de datations car l’uranium aurait pu être lessivé #Ludovic_Slimak #cnrs #Michel_Fontugne #Laboratoire_des_sciences_du_climat_et_de_l'environnement
    http://www.lemonde.fr/sciences/article/2018/02/22/neandertal-est-il-le-premier-auteur-de-peintures-rupestres_5261139_1650684.h

    #préhistoire #art_pariétal #Néandertal # Université_de_Southampton #D_L_Hoffmann #Paul_Pettitt #Université_de_Durham #J_Zilhão #Université_de_Barcelone #64000bp

    https://seenthis.net/messages/671457 via La main et l’esprit




  • Hommage à Nathalie Magnan - aka @volt sur seenthis.

    Cela fait un moment qu’un groupe de personnes dont quelques seenthisiens (@fil, @demeter ...) et amis, préparent une série de rencontres, ateliers, projections, soirées et conférences, inspirées du travail de Nathalie. Des rétrospectives de ses films ont eu lieu, des écoles sont au travail sur ses thématiques de cœur.
    http://www.mucem.org/sites/default/files/2018-02/Nathalie-Magnan-%C2%A9-Reine-Prat.jpg
    Un temps fort de ces hom/fem/mages s’appelle :
    Trans//border, les enseignements de Nathalie Magnan.
    http://nathaliemagnan.net/transborder
    http://www.mucem.org/programme/exposition-et-temps-fort/trans-border
    Et se tiendra du 14 au 18 mars à Marseille.

    Difficile de synthétiser, ça me prendra plusieurs posts.
    Je vais commencer avec la séquence la plus seenthis, puisque comme seenthis elle est fille d’une période que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître (minirezo, uzine, altern, samizdat, zelig, penelopes, melanine et j’en passe), à savoir la :

    Rencontres Zelig LTS .

    Ces rencontres au sein de trans//border réuniront au cours d’ateliers - programme encore en cours de stabilisation - les 14 et 15 mars à la Friche de la belle de mai et alentours, h/a/g/c/ktivistes en tout genre, de 10h à 19h pour discuter, expérimenter.
    #genre #féminisme #activisme #media #santé #corps #hactivisme #bidouille #genderfucking #genderbender #serveurs #chatons

    puis le Samedi 17 mars de 11h à 19h
    ce sera la
    Zelig RTM – (H)acktivismes : l’information veut toujours être libre

    Au Mucem – Auditorium - Entrée libre
    #media #surveillance #chelsea_manning

    Tables rondes, projections et performance
    http://www.mucem.org/programme/zelig-rtm-hacktivismes-linformation-veut-toujours-etre-libre
    Quelle articulation entre les paroles et pratiques féministes/LGBT et les questions
    technologiques (internet, logiciels, outils techniques)
     ? Depuis l’élection américaine de 2016,
    internet peut être perçu comme une arme de « désinformation massive ». L’opposition binaire des années 1990-2000 entre « mass médias » et « médias alternatifs » est
    aujourd’hui à réévaluer. À l’heure des réseaux sociaux omniscients et des « téléphones espions » (
    smart-phones), une analyse critique d’internet s’avère indispensable.

    Plus d’infos et discussion du programme de la #zelig peuvent s’échanger ici sur #seenthis puisque certains d’entre nous (@aris, @valentin, @manhack, @etraces @constant ...) sont au programme.

    Il y aura pas mal d’autres, choses, on parlera #archivage_militant #ecosexe, #cancer, #internet, #technologie #cartographie #migration... mais j’y reviendrai ou @fil :)

    https://seenthis.net/messages/670712 via Supergéante


  • « La maternité est comme un tabou, même dans les mouvements féministes »

    Post-porno, grossesse et plaisirs : entretien avec Maria Llopis

    Par Laura Aznar

    Traduit du catalan par Angelina Sevestre
    Texte original : « Maria Llopis: “La maternitat és un tabú dins els mateixos moviments feministes” » El Crític , 2 mai 2017
    Illustrations : Judy Chicago.

    http://jefklak.org/maternite-restait-marge-tabou-sein-mouvements-feministes

    Maria Llopis est une activiste féministe connue pour son travail dans le post-porno, mouvement artistique qui cherche à réinventer les formes de la pornographie à l’aune des lectures féministes, queer et transsexuelles pour y remettre du politique. Avec son corps, Llopis explore les domaines de la performance, de la photographie et de la vidéo, dans le but d’élargir les possibilités de la sexualité et du désir. La post-pornographie et la maternité sont, pour cette artiste, deux luttes indissociables qu’elle aborde dans son dernier ouvrage, Maternidades subversivas ( Maternités subversives , Txalaparta, 2015). Entretien autour du féminisme, des sociétés matriarcales et de l’éducation : notre émancipation passe aussi par un combat pour une maternité heureuse.

    http://jefklak.org/wordpress/wp-content/uploads/2018/02/Une_Maternites_jefklak_OK_OK_4.jpg

    https://seenthis.net/messages/669349 via Jef Klak


  • Une énergie nucléaire sans danger ni déchets, c’est la promesse, longtemps sabotée par les lobbies de l’énergie et de la défense, que brandissent les partisans du #thorium. Ce combustible alternatif, découvert à la fin du XIXe siècle, représente-t-il une piste sérieuse pour échapper aux dangers et à la pollution induits par l’utilisation du plutonium par l’industrie atomique ?

    https://www.arte.tv/fr/videos/050775-000-A/thorium-la-face-gachee-du-nucleaire
    98 min.
    Disponible du 08/02/2018 au 09/05/2018

    Une énergie nucléaire « verte » ? Au début de la série Occupied, diffusée par ARTE fin 2015, le nouveau chef écologiste du gouvernement norvégien, pour mettre un terme à l’exploitation pétrolière, inaugurait une centrale fonctionnant au thorium. Une hypothèse nullement fictive, selon ce documentaire, qui montre combien ce combustible alternatif, découvert à la fin du XIXe siècle et répandu sur toute la planète, représente une piste sérieuse pour échapper aux dangers et à la pollution induits par l’utilisation du plutonium par l’industrie atomique. Si le #nucléaire n’avait pas été inventé pour bombarder Hiroshima et propulser des flottes militaires, nos centrales fonctionneraient sans doute aujourd’hui avec des réacteurs à sels fondus de thorium. Tchernobyl et Fukushima seraient peut-être restés des points anonymes sur la carte du monde. La surexploitation de l’énergie fossile aurait probablement cessé beaucoup plus tôt, et le changement climatique se révélerait moins alarmant qu’il ne l’est aujourd’hui…

    La Chine à l’avant-garde ?
    Pour réaliser ce scénario, qui semble aujourd’hui utopique, il aurait peut-être suffi de s’intéresser vraiment aux travaux visionnaires du physicien américain Alvin Weinberg qui, après avoir participé à la fabrication de la bombe atomique, a voulu travailler sur une utilisation civile et pacifique de l’atome. Il s’est acharné de 1945 à sa disparition, en 2006, à inventer les conditions d’une #énergie nucléaire propre reposant sur des #réacteurs révolutionnaires et sur l’extraction du thorium. Mais les intérêts liés aux lobbies de l’énergie et de la défense en ont décidé autrement. Les États qui ont opté pour l’énergie atomique ont longtemps cherché à étouffer l’éolien et le solaire, et aucun n’a voulu prendre en compte les problèmes bien connus d’enfouissement des matières fissiles. Aujourd’hui, pourtant, l’idée d’un recours à des combustibles nucléaires liquides et à des réacteurs à sels fondus refait surface, défendue par le monde de la recherche et même par des écologistes combattant l’industrie nucléaire. Le gouvernement chinois a décidé d’investir 350 millions de dollars pour étudier cette filière révolutionnaire. La Fondation de Bill Gates s’y intéresse aussi. L’Europe va-t-elle rester à la traîne ? Un voyage teinté d’espoir vers la face gâchée du nucléaire.

    https://seenthis.net/messages/668934 via Vanderling



  • Je découvre le court métrage (#film) de 10 minutes Giant God Warrior Appears in Tokyo produit par Ghibli en 2012 :
    https://www.dailymotion.com/video/x5hd9w5

    Giant God Warrior Appears in Tokyo – Le court métrage du Studio Ghibli et du créateur d’Evangelion !
    http://www.ufunk.net/japon/giant-god-warrior-appears-in-tokyo

    Vous ne rêvez pas, voici un court métrage live-action réalisé par le Studio Ghibli et le créateur de la série culte Evangelion ! Le court métrage « Giant God Warrior Appears in Tokyo » (Kyoshinhei Tokyo ni Arawaru) a en effet des parents de choix, puisque qu’il a été commissionné par Anno Hideaki, le réalisateur d’Evangelion, pour être réalisé par Higuchi Shinji, un autre artiste clef d’Evangelion. Et cerise sur le gateau, la créature de ce court métrage live-action aurait été dessinée par Hayao Miyazaki lui-même, alors que son studio Ghibli se charge de la production !

    https://seenthis.net/messages/668352 via ARNO*


  • Modern CSS Explained For Dinosaurs – Actualize – Medium
    https://medium.com/actualize-network/modern-css-explained-for-dinosaurs-5226febe3525
    https://cdn-images-1.medium.com/max/1200/1*kXsiGLMHSS4jUx4W6yBOlw.png

    In order to deal with the inherent complexity of #CSS, all sorts of different best practices have been established. The problem is that there isn’t any strong consensus on which best practices are in fact the best, and many of them seem to completely contradict each other. If you’re trying to learn CSS for the first time, this can be disorienting to say the least.

    The goal of this article is to provide a historical context of how CSS approaches and tooling have evolved to what they are today in #2018. By understanding this history, it will be easier to understand each approach and how to use them to your benefit. Let’s get started!

    #web_design

    https://seenthis.net/messages/668348 via baroug


  • We can draw school zones to make classrooms less segregated. This is how well your district does. - Vox
    https://www.vox.com/2018/1/8/16822374/school-segregation-gerrymander-map
    https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/nt79RfQR2nnKGMYlb9yfzQUMGTs=/0x272:2400x1529/fit-in/1200x630/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_asset/file/9976367/front3.png

    Once you look at the school attendance zones this way, it becomes clearer why these lines are drawn the way they are. Groups with political clout — mainly wealthier, whiter communities — have pushed policies that help white families live in heavily white areas and attend heavily white schools.

    We see this in city after city, state after state.

    https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/ipumbLX3SHexKNLs7QE_e11shfg=/800x0/filters:no_upscale()/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_asset/file/9976051/map.png

    https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/Evs5OzJgTwr--89ifg6SFVbv1Pw=/800x0/filters:no_upscale()/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_asset/file/9970043/concept.png

    #école #ségrégation #USA #gerrymandering #cartographie #visualisation

    https://seenthis.net/messages/668207 via odilon


  • Le neurochirurgien Hugues Duffau sur la plasticité du #cerveau (L’Express, 02/10/2014)
    https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/hugues-duffau-le-cerveau-se-repare-lui-meme_1578825.html

    Vous pouvez retirer des tumeurs d’un volume équivalent à celui d’un pamplemousse. On a du mal à croire qu’un tel geste ne provoque pas de dégâts...

    Les séquelles invalidantes sont devenues très rares, ce qui est en soi un progrès considérable. Mais je ne m’en satisfais pas. J’aimerais que l’intervention ne change en rien la personne : ni ses capacités ni son caractère. C’est mon combat de chercheur. En attendant, je m’efforce, en tant que médecin, de provoquer le minimum de dégâts, quitte à choisir lesquels avec le patient. 

    Par exemple, j’ai reçu une pianiste russe qui parlait cinq langues. Impossible de les conserver toutes ! On ne pouvait pas multiplier par cinq la durée de l’opération pour que l’orthophoniste réalise les tests dans chaque langue... La patiente a décidé que les plus importantes, pour elle, étaient le russe, le français et l’anglais. Elle est restée polyglotte et n’a perdu, comme prévu, que l’italien et l’espagnol. 

    Vous pouvez donc sauver des langues étrangères. Quoi d’autre ?
    Nous sommes capables de préserver le champ visuel, autrement dit la capacité à voir sur 180 degrés. L’être humain peut en perdre un quart sans ressentir de gêne au quotidien. Mais pas beaucoup plus, car la loi interdit de conduire avec un champ visuel amputé de moitié. Sinon, nous avons étendu notre savoir-faire au registre des émotions.

    Il y a deux ans, une femme d’une quarantaine d’années, une magistrate, est venue me voir. Elle hésitait à choisir l’opération, craignant de commettre ensuite des erreurs de jugement. Je lui ai proposé de recourir aux derniers tests que j’ai mis au point avec un neuropsychologue, Guillaume Herbet, à l’Institut des neurosciences de Montpellier, pour préserver des fonctions complexes comme l’empathie ou la capacité à percevoir l’état d’esprit d’autrui et donc ses intentions - ce que les scientifiques nomment la « théorie de l’esprit ». Elle a accepté. Elle n’a rencontré aucune difficulté, depuis, dans l’exercice de son métier. 

    Peut-on espérer améliorer encore le pronostic pour ce type de tumeurs ?

    Certainement. Les gliomes de bas grade, pris suffisamment tôt, deviennent rarement malins, ce qui permet d’imaginer une chirurgie préventive. Voyez le cancer de la peau : le médecin retire les grains de beauté suspects pour éviter qu’ils ne prennent la forme agressive d’un mélanome, et on sauve ainsi des vies. Dans la même veine, nous venons de proposer, via la revue internationale de référence Cancer, de dépister les gliomes par IRM dans la population générale, au lieu d’attendre qu’une crise d’épilepsie pousse la personne à consulter. Pour l’instant, aucun pays ne le fait, mais c’est une évolution logique. 

    Comme Penfield dans les années 1930, vous soignez des malades et, en même temps, vous explorez l’organe de la pensée. Qu’avez-vous appris en « cartographiant » le cerveau de 500 de vos concitoyens ?
    J’ai constaté qu’il n’existait pas deux cerveaux semblables. Selon la localisation et la taille de la tumeur, des fonctions peuvent se déplacer ailleurs dans le même hémisphère, ou bien passer d’un hémisphère à l’autre. La plasticité du cerveau, c’est-à-dire sa capacité à réorganiser les connexions entre les neurones, est plus phénoménale encore qu’on ne l’imaginait.

    https://seenthis.net/messages/667721 via tbn


  • Une équipe d’anthropologues de plusieurs institutions aux États-Unis abandonnent le point de vue conventionnel selon lequel les peuples "Clovis" (#Clovis-first_model) ont traversé un pont terrestre sur l’actuel détroit de Béring ont été les premiers arrivés en Amérique. Des preuves plus récentes suggèrent que d’autres sont arrivés bien plus tôt, utilisant probablement des bateaux et faisant du cabotage.

    Cela aurait été possible, notent les auteurs, à cause de ce qui a fini par être connu sous le nom de « varech » ; les forêts de varech poussant juste au large. Tout ce varech aurait fourni un riche habitat pour les créatures marines qu’auraient pu manger les voyageurs.

    Les auteurs concluent en soulignant que trop peu de recherches ont été faites au large des côtes - les premiers voyageurs auraient résidé principalement sur des terres maintenant recouvertes par la mer en raison des niveaux océaniques mondiaux plus élevés.

    Les auteurs concluent en soulignant que trop peu de recherches ont été faites au large des côtes - les premiers voyageurs auraient résidé principalement sur des terres maintenant recouvertes par la mer en raison des niveaux océaniques mondiaux plus élevés.

    Cette réflexion rejoint celle d’Emmanuel Guy qui, lui aussi, pense que de nombreux abris, campements sont actuellement au large de nos côtes.
    https://clio-cr.clionautes.org/ce-que-l-art-prehistorique-dit-de-nos-origines.html

    #préhistoire #peuplement #clovis

    Read more at : https://phys.org/news/2017-11-anthropologist-group-humans-americas-kelp.html

    https://3c1703fe8d.site.internapcdn.net/newman/csz/news/800/2017/59fc63d2195e8.jpg

    https://seenthis.net/messages/665930 via La main et l’esprit


  • Pour poursuivre une veille déjà bien fournie sur seenthis concernant la #synthèse_vocale et la #synthèse_vidéo (assistées par « #intelligence_artificielle ») : « Du porno aux fausses informations, l’intelligence artificielle manipule désormais la vidéo », une compilation des derniers développements en la matière :
    http://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/02/04/du-porno-aux-fausses-informations-l-intelligence-artificielle-manipule-desor

    Des vidéos intégrant des visages de célébrités dans des films X pullulent en ligne à cause d’un programme accessible à tous et qui pose question au-delà de la pornographie.

    De fait, au-delà de l’exemple emblématique du #porno (voir à ce propos https://motherboard.vice.com/en_us/article/gydydm/gal-gadot-fake-ai-porn), c’est toute la manière de produire et de recevoir des informations qui s’en trouve modifiée. La polémique autour des #fake_news n’est que la partie émergée de l’iceberg, la remise en question du rapport aux #médias (et je ne parle pas ici des seuls organismes institués, mais des supports eux-mêmes) se montrant bien plus profonde.

    La chose se trouve d’ailleurs abordée de façon systématiquement catastrophiste (cela entre en collision frontale notamment avec le #droit_à_l'image et peut servir à alimenter le #complotisme), mais elle pourrait avoir un impact positif sur le développement de la #critique_des_médias et la façon de penser le lien entre #vie_privée et #réseaux_sociaux.

    L’approche catastrophiste n’est pas anodine : elle sert un discours de légitimation plus général (symptomatique, à cet égard, que Le Monde, par ailleurs propriétaire du tragico-comique #Decodex, consacre un tel article à la question). Si les médias s’emparent de cette nouveauté, c’est pour brandir une sacro-sainte ligne de démarcation entre les #vraies_infos (labellisées par eux-mêmes) et les fausses. En réalité, leurs « vraies infos », la façon dont ils les fabriquent et les mettent en scène, est tout aussi construite que celle de la synthèse par IA.

    L’on découvre notamment dans ce papier que le #DeepFake devient un genre en soi sur Reddit et Youtube, avec un grand jeu pour mettre #Nicolas_Cage dans plein de films :

    https://www.youtube.com/watch?v=2jp4M1cIJ5A

    Et l’on constate également qu’#Obama est devenu une sorte de mètre-étalon du #vrai-faux discours : on estime qu’il est honnête (c’est-à-dire on se fait une représentation de lui comme portant un discours clair et franc), donc il peut servir de base à un #détournement, contrairement à Trump :

    https://www.youtube.com/watch?v=dw6Zj2FDuzA

    Les deux avaient néanmoins été mis en vedette par #Lyrebird :

    https://soundcloud.com/user-535691776/dialog

    #falsification #leurre #faux-semblant

    https://seenthis.net/messages/665822 via intempestive


  • Egypt After 2 years of investigations: Regeni and clues about his killers | MadaMasr
    https://www-madamasr-com.cdn.ampproject.org/c/s/www.madamasr.com/en/2018/02/01/opinion/u/after-2-years-of-investigations-regeni-and-clues-about-his-killers/amp/?platform=hootsuite

    Editorial Note: On January 25, 2018, the second anniversary of the disappearance of Italian researcher Giulio Regeni, the Italian newspapers Corriere della Sera and La Repubblica published a letter addressed to their editors in chief that was written by Giuseppe Pignatone, Rome’s chief prosecutor. In the letter, Pignatone summarizes the results of the Italian-Egyptian joint investigation into Regeni’s death. While Mada Masr published a story on the letter on January 26 titled “Italian General Prosecutor: Egyptian secret services complicit in Regeni case,” we have decided to translate Pignatone’s letter into English, preserving Corriere della Sera’s editorial framing, to give the full context of the prosecutor’s address.

    Dear editor in chief,

    Two years after Giulio Regeni was abducted in Cairo, here is a brief reflection on some aspects of the inquiry.

    The Cooperation

    The fact that the tragic events took place in Egypt naturally entailed that the Egyptian authorities had, first and foremost, the right, but also the duty, to carry out the investigations. As for us, Italian judicial magistrates and police, we can only cooperate and support the investigations of the Egyptian team by making suggestions and requests. We cannot possibly imagine gathering evidence that would allow us to identify those responsible for the crime from outside Egypt.

    This cooperation with our Egyptian colleagues is the first of its kind in the history of judicial cooperation. For the first time, I believe, a public prosecutor of another country came to Italy, in the absence of treaties, to share the results of his own investigations. We also traveled to Cairo for the same reasons: there have been seven meetings in total. For this, I must publicly thank Prosecutor General Nabil Sadek.

    In the absence of international agreements or conventions, as in this case, such complex and demanding judicial cooperation can be made possible only if the governments of both countries simultaneously initiate real cooperation. Undoubtedly, the pressure of public opinion – also at an international scale –played a major role in this.

    The Inquiry

    As magistrates, our activities have to comply with specific standards and methods, as well as with our established legal culture. It was not always easy to penetrate the mentality of the Arab world and measure ourselves against a judicial system with completely different investigative procedures and practices.

    To give an example of this: in order not to break the thread of cooperation, we had to acknowledge the legal impossibility of being present during witness hearings held before our Egyptian colleagues in Cairo.

    Sometimes, hurdles were overcome. At least in part. Another example: we had immediately asked that data from the mobile network in certain areas of Cairo, concerning the crucial dates of January 25 and February 3, 2016 (the disappearance of Giulio and the date the body was discovered), be delivered to us, but Egyptian law wouldn’t allow it. The problem was partly solved because we had access to the reports of Egyptian experts. However, accessing the crude data and analyzing it directly obviously would have made a huge difference.

    Despite all these obstacles, we continued with our work, and I think I can say we reached some tangible results. First, we wanted to avoid the investigations heading down the wrong track. Focusing on non-existent espionage activity by Giulio or the involvement of a group of common criminals, for example. Secondly, we wanted to establish some red lines within the framework for further investigations into the murder. First and foremost, the motive can be easily traced to his research activities during his months in Cairo. Light was shed on the role played by some of the people who Giulio met in the course of his research and who betrayed him. It has also become clear that Giulio attracted the attention of Egypt’s state apparatus for several months, attention which increased in intensity leading up to January 25.

    These are crucial elements in pursuing the investigation, and above all, in finding common ground with our Egyptian colleagues. Two years ago, no one would have expected that we could obtain such results.

    We do not intend to stop here, even though we remain extremely aware of the significant complexity of the investigation. Here is another example, to illustrate the hurdles we have already overcome and those we still have to face. During our last meeting in Cairo, in December, we wanted to share the meticulous reconstruction of all the evidence collected until now with our Egyptian colleagues. This information was compiled by the Raggruppamento Operativo Speciale and the Servizio Centrale Operativo, who did, one must say, an outstanding job these past two years. For this, they deserve our gratitude. In an ordinary investigation, the public prosecutor’s office would have been able to draw some conclusion, although incomplete, on the basis of the information filed. In this case, the cooperation between both offices imposes a slow and laborious process: sharing the information, waiting until our colleagues examine it, and then together assessing the next steps to take. This is a complex process based on a reciprocal sense of collaboration, and while it cannot be as quick as we all wish, it is the only possible one. The slightest rush on our part would boomerang and nullify all the evidence that has been painfully reconstructed until now.

    Cambridge

    Since the murderer’s motive is linked exclusively to Giulio’s research, one has to highlight how important it is to comprehend what led him to travel to Cairo and to identify all those he had contact with, both academics and Egyptian labor union members.

    This is why the obvious inconsistencies between the statements by university staff and what we uncovered from Giulio’s correspondence (recovered in Italy through his personal computer) required further investigations in the United Kingdom. These investigations were made possible thanks to the effective cooperation of the British authorities. The results of this cooperation – including the search and seizure of material – seem fruitful after an initial examination. They are currently being studied by our investigators.

    The family

    We met Giulio’s parents numerous times over the past 24 months. We were impressed by their dignity in the face of tragedy, and by their incessant efforts to pursue truth and justice. We can assure them, on our part, that we will continue deploying sustained efforts, doing everything necessary and useful to bring those responsible for the abduction, torture and the murder of Giulio to justice.

    Rome’s chief prosecutor

    https://seenthis.net/messages/665254 via Nouvelles d’Orient


  • Aux origines de l’agriculture - Agnès Stienne - Visionscarto
    https://visionscarto.net/aux-origines-de-l-agriculture

    Dans son ouvrage publié en 1997, Guns, Germs, and Steel : The Fates of Human Societies (devenu dans sa version française De l’inégalité parmi les sociétés. Essai sur l’homme et l’environnement dans l’histoire) le biologiste américain #Jared_Diamond explique en quoi l’environnement a favorisé ou non, à partir du #néolithique, l’adoption de l’#agriculture, une condition préalable à la structuration de sociétés complexes, technologiques, spécialisées, hiérarchisées, voire esclavagistes, et militairement supérieures aux communautés fondées sur la #chasse et la #cueillette. La #domestication de grands mammifères serait l’élément le plus déterminant. Qu’en est-il de ces débuts de l’agriculture ?
    par Agnès Stienne

    #élevage #cartographie

    https://visionscarto.net/local/cache-vignettes/L2000xH1290/27911944539_d3fe-ae6e6.jpg?1516265201

    https://visionscarto.net/local/cache-vignettes/L2000xH1263/38981670374_d66c-4177d.jpg?1516265201

    https://seenthis.net/messages/664464 via odilon



  • #shameless_autopromo pour les parisien.ne.s et banlieusard.e.s. Un groupe de participants à une formation dans laquelle j’ai l’honneur d’officier, organisent un temps de travail sur l’#autodéfense #féministe. Je me suis dit que ça pourrait intéresser des seenthissienn.e.s C’est gratuit, mais il faut s’inscrire : ahz2017@magasin-cnac.org.

    Voici la description de l’atelier :

    Rendez-vous samedi 3 février 2018 à la Cité Internationale des Arts (Paris, 4e) pour une session ouverte du collectif 2017 des Ateliers des horizons autour de la thématique : « Corps sous surveillance ». L’atelier autour de l’autodéfense féministe se déroulera de 10h à 16h dans un dispositif intimiste et pour un nombre limité de personnes.

    le collectif Ahz/2017 a invité Vanina Géré (chercheuse), Sarah Fernandez (Animatrice d’autodéfense pour femmes – méthode Riposte) et Ornella Galvani (Étudiante) à partager savoirs et expériences liés aux représentations des femmes, et à la pratique de l’autodéfense pour femmes enseignée par des femmes, avec une approche féministe et antidiscriminations. Il s’agira d’un espace de dialogue et d’apprentissage autour de ces questions (représentations des femmes, violence et autodéfense), faisant du groupe le lieu de transmission.

    Pour ceusses qui ne pourraient consacrer autant de temps un samedi, un temps d’échange est prévu :

    Entre 15h et 16h dans l’atelier 8 / Le Test (Bâtiment A étage 2), transformé pour l’occasion en espace de transmission autour de ce projet.

    J’y serais !

    https://seenthis.net/messages/664479 via Supergéante


  • The oldest living thing on Earth - BBC News
    http://www.bbc.com/news/science-environment-40224991
    https://ichef-1.bbci.co.uk/news/1024/cpsprodpb/CAF2/production/_96445915_gettyimages-485477842.jpg

    In Fishlake National Park in Utah in the US lives a quaking aspen tree that most people would struggle to see as “a tree”.

    It’s a clonal tree called “#Pando”, from the Latin meaning “I spread”, and for good reason.

    It is so large that it is easy to mistake for a forest. However, Pando, despite being the size of Vatican City, has all sprung from one seed, and, over the years, has grown a single vast rootstock supporting an estimated 50,000 tree trunks. Accurately estimating how many years is problematic, says population geneticist Prof Karen Mock from Utah State University, who works on the aspen.

    “There have been all kinds of different estimates but the original tree is almost certainly not there,” he told the BBC.

    Clonal trees grow in all directions and regenerate themselves as they go. This means taking a core from a trunk will not give you the age of the whole tree.
    Scientists try to get around this problem by equating size to age. It’s an inaccurate process and Pando’s estimated age ranges from a few thousand to 80,000 years old.

    Prof Mock hopes that a new technique, looking at how many DNA mutations are accumulated over time, could give them another way of assessing the age of this remarkable tree.

    Pando (#arbre) — Wikipédia
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pando_(arbre)
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/62/AspenOverview0172.JPG/1200px-AspenOverview0172.JPG

    Pando (qui, en latin, signifie « je m’étends ») est le nom donné à une immense colonie clonale de #peupliers faux-trembles (Populus tremuloides), située à l’ouest des #États-Unis dans l’#Utah.

    Cette colonie est considérée comme l’organisme vivant le plus lourd et le plus âgé de la planète, avec une masse estimée à 6 000 tonnes, et un âge de 80 000 ans.

    Toutefois cet #âge vénérable n’est pas confirmé par les scientifiques car il n’existe pas de méthode fiable pour calculer l’âge d’un peuplier faux-tremble clone.

    https://seenthis.net/messages/607694 via Kassem


  • Avec Mosquito, on vient de livrer le site de la Fondation Custodia :
    https://www.fondationcustodia.fr

    Comme d’habitude, c’est du #SPIP, #HTML5 #responsive et tout ça…

    Parmi les points à voir en particulier…

    – Un menu hamburger tout mignon.
    https://i.imgur.com/bNcdyNm.jpg

    – Des #longforms pour la présentation des expositions :
    https://www.fondationcustodia.fr/Georges-Michel

    – Dans ces longforms, on peut présenter des collections d’œuvres avec mon raccourci <ligne>, qui présente les images sur une ou plusieurs lignes, en adaptant la taille des images pour occuper la largeur de l’écran :
    https://i.imgur.com/o4jIdNN.jpg

    – Ou avec mon raccourci <slide>, qui présente les documents les uns à côté des autres sur une ligne.
    https://www.fondationcustodia.fr/Les-portraits-en-miniature-12
    https://i.imgur.com/FLoLf2r.jpg

    Pour rappel, « ligne » et « slide », c’est dans mon #plugin « Insertion avancée d’images », documenté ici :
    http://www.paris-beyrouth.org/Plugin-SPIP-Insertion-avancee-d-images

    On trouvera même quelques habillages automatiques de formes irrégulières, toujours avec ce même plugin, et le raccourci <img|shape> :
    https://i.imgur.com/zGMFgeK.jpg
    C’est pas toujours évident à utiliser à bon escient, mais là ça donne un aspect « imprimé » particulièrement chic je trouve.

    – Dans les « formes longues », un problème usuel, c’est la navigation verticale « trop » longue, et donc l’utilisation d’une sorte de table des matières pour pouvoir naviguer rapidement. Mine de rien, c’est toujours assez problématique. Là j’ai développé une solution que je trouve bien sympathique, avec une table des matières en haut à gauche de l’écran, qui se plie/déplie, au fur et à mesure du scroll, et au survol, pour indiquer où on est et qui, évidemment, permet de naviguer au clic :
    https://i.imgur.com/g7h66dl.jpg

    Détail mignon : pour réaliser le graphisme de ce petit menu, il n’y a pas une seule image, c’est entièrement réalisé en CSS.

    – Il y a une maquette assez sympa pour la présentation des « Collections », avec des panneaux qui défilent horizontalement (et c’est responsive, la présentation change assez radicalement sur téléphone ou tablette) :
    https://www.fondationcustodia.fr/les-portraits-en-miniature

    – Il y a aussi une présentation avec un « méga-zoom » sur les images, pour la présentation des œuvres des « Catalogues », mais comme le contenu n’est pas encore en ligne, alors je reposterai un message pour que tu ailles voir quand ce sera prêt.

    – Quand on clique sur la loupe de recherche, hop un grand pavé recouvre l’écran :
    https://i.imgur.com/FRMLXPy.jpg

    – Enfin, sur ce site, je me suis particulièrement astreint à ce que toutes les animations/interactions/transitions soient autant que possible réalisées sans Javascript. Du coup, on peut naviguer sur le site avec Javascript désactivé, avec un minimum de dégradations (essentiellement : des images responsive qui vont rester en basse définition). Mais le menu hamburger se déploie, avec ses sous-menus animés, comme si de rien n’était ; le système de « table des matières » des longforms fonctionne très bien, avec ses animations au survol, les sliders un peu partout fonctionnent de manière transparente… (et évidemment : des interactions « au doigt » moins riches sans Javascript).

    – Enfin la page d’accueil obtient un score de 100/100 sur mobile avec PageSpeed, et 97/100 sur ordinateur, c’est chouette.

    À l’intérieur du site, j’ai le plugin Saisies qui me fait chuter la moyenne sur quelques pages, en m’insérant violemment des appels à un fichier CSS et un fichier Javascript (ah, c’est vache !). :-))

    #shameless_autopromo

    https://seenthis.net/messages/660728 via ARNO*