• An Interview With My Mom on Her Life as a New York Model in the ’70s
    http://pictorial.jezebel.com/an-interview-with-my-mom-on-her-life-as-a-new-york-mode-179513855

    https://i.kinja-img.com/gawker-media/image/upload/s--W4wo673p--/c_scale,fl_progressive,q_80,w_800/f8kvrxlmzx0ooy8oof9j.jpg

    Did you have to watch your weight a lot?

    Oh god, you see all the pictures. Do you know how many times I got told I was fat, that I had to lose weight?

    No.

    A lot. I gained weight very quickly then, especially if I just sat there and ate. I couldn’t do it now, I would feel sick eating the stuff I used to eat. I used to eat shitty food, all carbs. I didn’t know anything about nutrition. They were always telling me I was fat.

    How did you respond?

    I tried to do the best I could. I did what a lot of the models did—The Spit. You don’t throw up, you just chew and spit it out to get the taste of it. Everyone was doing it, no one would even mention it.

    (...)

    And?

    Well, [redacted] one day says to me, “You’re getting old. I love the way your face looks here [points to jawline], but you’re getting old.”

    How old were you?

    23! or 22! So he says, “Let’s talk about it. Come to my office at 9 a.m. tomorrow when it’s not so crazy and we’ll talk.” So I get there and he’s on the couch, sort of spread around the couch, and he basically says, “come on over here and give me a blow job.” I don’t know if he said “blow job” but that was the meaning of what he said.

    #mannequinat

    https://seenthis.net/messages/598199 via Beauté fatale



  • Ineptes tablettes

    C’est Noël après l’heure. Les élèves de cinquième de quinze collèges de l’Isère vont recevoir des tablettes numériques. Un cadeau du Conseil départemental, très fier de lancer son « Plan numérique », visant à terme à mettre dans les mains de chaque collégien un nouveau joujou numérique. Au XXIème siècle, toute l’ambition des classes dirigeantes, en l’occurrence ici la majorité Les Républicains du département, à propos des jeunes et de l’éducation consiste à les abreuver de gadgets technologiques. Quitte à gaspiller des millions d’euros d’argent public pour le plus grand bonheur de la multinationale Apple, qui s’apprête à embrigader plein de futurs clients.
    Ces tablettes vont servir à « lutter contre les inégalités et améliorer les apprentissages », assurent les communicants en ayant l’air d’y croire. Le Postillon pense exactement l’inverse et dresse, avec l’aide d’une enseignante concernée, les principaux enseignements de cette ineptie.

    https://www.lepostillon.org/Ineptes-tablettes.html

    #FuckApple
    #Tablettesaucollège
    #Delathuneilyena

    https://seenthis.net/messages/597768 via Le Postillon



  • Un panorama du phénomène de la sorcellerie et de sa répression au fil des siècles, relié aux études sur l’hystérie, ainsi qu’un réquisitoire violent contre l’Inquisition. Fascinant par son sens extraordinaire de la composition et sa force expressive.
    « Ce documentaire reconstitué est d’une liberté déconcertante ; la magie triomphe et les vieilles sorcières trempent dans leur potage des crapauds et des membres de jeunes enfants, […]. Les diables et les animaux maudits allument des feux d’enfer et les fidèles embrassent le derrière du démon […]. Häxan n’est pas seulement la description fidèle d’une époque magique, son but est plus vaste et Christensen dépose avec son film le plus violent réquisitoire contre la criminelle Église […]. Ce documentaire devrait passer dans tous les lycées du monde.

    À ces arguments somme toute classiques, Benjamin Christensen en ajoute un autre plus novateur pour l’époque car d’inspiration féministe. La sorcellerie telle que le cinéaste la représente prend en effet des allures de véritable guerre des sexes, menée par les hommes à l’encontre des femmes. La mise en scène du segment que consacre Häxan à l’Inquisition est à ce titre particulièrement révélatrice. Rares sont les plans cadrant ensemble un homme et une femme. Et si tel est le cas, soit l’homme témoigne alors de sa crainte à l’égard de la femme - comme ce moine effrayé par le désir que lui inspire une jeune veuve -, soit la femme est montrée comme brutalement soumise par l’homme - telle cette même veuve désormais accusée de sorcellerie, entravée dans un carcan et interrogée par un inquisiteur. La plupart du temps, Benjamin Christensen utilise le champ/contrechamp pour séparer et opposer de manière quasi hermétique la phalange masculine formée par les moines à leurs victimes féminines. Usant parfois de la contre-plongée pour photographier les hommes et de la plongée concernant les femmes, le cinéaste achève ainsi de camper un cadre social phallocratique. Et la croyance en la sorcellerie apparaît dès lors comme un moyen de pérenniser celui-ci ; ainsi que le dit l’un des intertitres à propos des temps médiévaux : « Il ne fait pas bon être vieille et laide ou jeune et belle. » Ou, est-on tenté d’ajouter, femme d’une manière plus générale ! »
    http://www.dvdclassik.com/critique/haxan-la-sorcellerie-a-travers-les-ages-christensen

    Häxan : Witchcraft Through the Ages (1968)

    https://www.youtube.com/watch?v=C59lNmbfDtA

    https://seenthis.net/messages/595630 via unagi


  • Peut-on tout dire avec la langue la plus concise du monde ?
    http://www.ulyces.co/roc-morin/peut-on-tout-dire-avec-la-langue-la-plus-concise-du-monde-toki-pona-ithkuil

    Ce procédé métaphorique est au cœur de Toki Pona, la langue la plus concise au monde. Tandis que Le Robert illustré compte 200 000 entrées et que même Koko le gorille communique en employant plus de mille gestes tirés de la langue des signes américaine, l’ensemble du vocabulaire de Toki Pona ne compte que 123 mots. Pourtant, comme sa créatrice Sonja Lang et de nombreux locuteurs l’affirment, cela suffit à exprimer presque n’importe quelle idée. Cette forme si économique est obtenue en réduisant la pensée symbolique à ses éléments les plus basiques, en fusionnant des concepts liés et en utilisant certains mots pour de multiples fonctions du discours.

    http://www.ulyces.co/wp-content/uploads/2015/09/ulyces-tokipona-07.jpg

    Je viens de rencontrer des locuteurs du toki pona... Ça me fait penser au malais : matahari, mata mata, des combinaisons métaphoriques intéressantes. Une autre #langue_artificielle choisit la complexité, ça fait plus « Papous dans la tête ».

    En combinant 58 phonèmes au sein d’un cadre grammatical exigeant, Ithkuil est conçue pour exprimer précisément toutes les pensées humaines possibles. La langue est si complexe que même son créateur met souvent 10 minutes ou plus pour former un seul mot.

    https://seenthis.net/messages/595186 via Aude


  • Un long article détaillé sur les questions de filtrage/modération/censure sur #Mastodon, qui ont récemment connu un regain d’intérêt avec l’afflux de nombreux japonais, aux critères différents des nôtres. Je pense que cet article ne plaira pas à beaucoup de monde sur SeenThis, vu les positions de l’auteur (par exemple la façon dont il décrit le GamerGate, où il « oublie » complètement de mentionner l’abominable comportement de ces trolls) mais il soulève des points nouveaux et rarement mentionnés, notamment sur les différences nationales (par exemple, la plupart des Codes of Conduct qu’on trouve pour des conférences internationales sont en fait très étatsuniens, surtout question puritanisme). Ici, son exemple principal est la question de la pédopornographie au Japon, et notamment de la différence entre ロリコン (légale et socialement acceptée au Japon, mais inacceptable et illégale, par exemple en France) et 児童ポルノ (illégale et répugnante au Japon).

    Je pense que le problème sera difficile à résoudre : il y a des différences nationales (c’est plutôt une bonne chose, d’ailleurs) et le réseau qui met tout le monde en contact crée forcément des frictions. Tans que les japonais publiaient leurs dessins uniquement dans des librairies physiques, le problème ne se manifestait pas trop, même si cela choquait les visiteurs de passage. Sur l’Intenet, tout à coup, ça se voit. Soit on suit la méthode étatsunienne (appliquer au monde entier les règles étatsuniennes, ce que font les GAFA), soit on développe des nouveaux mécanismes adaptés à l’Internet (ce qui ne va pas être facile).

    http://ansuz.sooke.bc.ca/entry/335

    #liberté_expression #pornographie #censure

    https://seenthis.net/messages/595036 via Stéphane Bortzmeyer


  • Les naufragés de l’ère Khrouchtchev : vivre en attendant la démolition

    http://fr.rbth.com/longreads/khrouchtchevkas

    Comme on en a une à Riga, j’espère que le maire de Riga ne va pas prendre la même décision, c’est un pro-russe... Cela dit, on en est très content. C’est super bien construit, solide et assez bien isolé.

    Et pour une fois, RBTH offre un bel article sur une question pas très souvent évoquée. Je recommande.

    http://fr.rbth.com/longreads/khrouchtchevkas/images/tild6263-6332-4631-b634-633131636531__b_d81_7047_b.jpg

    http://fr.rbth.com/longreads/khrouchtchevkas/images/tild3434-6238-4033-b063-653134366231__khr_allhdfr.jpg

    http://fr.rbth.com/longreads/khrouchtchevkas/images/tild3038-3233-4238-b862-356538663133__b_d81_7029_b.jpg

    Le 21 février, Sergueï Sobianine, le maire de Moscou,
    a annoncé un programme d’envergure concernant ce que l’on appelle les « khrouchtchevkas », des immeubles de cinq étages construits à l’époque de Nikita Khrouchtchev.
    Le 20 avril, la Douma d’État a étudié en première lecture ce projet de loi mais aucun plan précis de relogement des habitants n’a encore été dévoilé. Nous avons discuté avec des personnes dont les immeubles sont susceptibles de subir prochainement l’assaut des pelleteuses.

    Moscow #soviétisme #krouchtchovka #urss #ex-urss #architecture #habitat

    https://seenthis.net/messages/594414 via Reka


  • Robot Tries to Escape from Children’s Abuse - YouTube
    https://www.youtube.com/watch?v=CuJT9EtdETY

    This video is part of “Escaping from Children’s Abuse of Social Robots,” by Dražen Brščić, Hiroyuki Kidokoro, Yoshitaka Suehiro, and Takayuki Kanda from ATR Intelligent Robotics and Communication Laboratories and Osaka University, and “Why Do Children Abuse Robots?”, by Tatsuya Nomura, Takayuki Uratani, Kazutaka Matsumoto, Takayuki Kanda, Hiroyoshi Kidokoro, Yoshitaka Suehiro, and Sachie Yamada from Ryukoku University, ATR Intelligent Robotics and Communication Laboratories, and Tokai University, presented at the 2015 ACM/IEEE International Conference on Human-Robot Interaction. Learn more: http://spectrum.ieee.org/automaton/ro...

    #lovotique

    https://seenthis.net/messages/593732 via Articles repérés par Hervé Le Crosnier


  • Report: Trump plans to cut foreign aid across world - but increase aid to Palestinians

    WASHINGTON - Internal State Department documents that were published on Monday by Foreign Policy magazine show that while the Trump administration is preparing major cuts in U.S. foreign aid all across the world, one of the few areas where the administration actually wants to increase spending is the Palestinian territories of the West Bank and Gaza.
    The documents are an internal budget plan that seems in line with the administration’s stated goal of a deep cut of more than a third of the State Department and USAID’s total budget. They show major cuts in foreign aid to numerous countries in all continents, but a small rise of 4.6% in foreign aid to the West Bank and Gaza, which would go up to $215 million for the 2018 fiscal year.
    In addition to these territories, other places in the Middle East that would see increased aid spending are Syria, Iraq and Libya, which will all see hundreds of millions of dollars invested should the budget proposal gets approved. All other countries in the Middle East that appear in the document, however, will suffer severe cuts in aid.
    The document proposes a 47.4% cut to Egypt’s aid - a surprising policy in light of the warm and friendly way in which Trump has treated Egyptian President Abdel-Fattah al-Sissi. It also proposed a 21% cut to foreign aid to Jordan, whose leader, King Abdullah, is the only world leader to have been invited to meet the president twice since his inauguration.

    WASHINGTON - Internal State Department documents that were published on Monday by Foreign Policy magazine show that while the Trump administration is preparing major cuts in U.S. foreign aid all across the world, one of the few areas where the administration actually wants to increase spending is the Palestinian territories of the West Bank and Gaza.
    The documents are an internal budget plan that seems in line with the administration’s stated goal of a deep cut of more than a third of the State Department and USAID’s total budget. They show major cuts in foreign aid to numerous countries in all continents, but a small rise of 4.6% in foreign aid to the West Bank and Gaza, which would go up to $215 million for the 2018 fiscal year.
    In addition to these territories, other places in the Middle East that would see increased aid spending are Syria, Iraq and Libya, which will all see hundreds of millions of dollars invested should the budget proposal gets approved. All other countries in the Middle East that appear in the document, however, will suffer severe cuts in aid.
    The document proposes a 47.4% cut to Egypt’s aid - a surprising policy in light of the warm and friendly way in which Trump has treated Egyptian President Abdel-Fattah al-Sissi. It also proposed a 21% cut to foreign aid to Jordan, whose leader, King Abdullah, is the only world leader to have been invited to meet the president twice since his inauguration.

    #Egypte #Palestine #Etats-Unis #aide

    https://seenthis.net/messages/593120 via Nouvelles d’Orient


  • Petit frétillement de bonheur dans la tweetosphère libérale hier, à l’idée que Macron s’était super-subtilement « réapproprié » le terme « patriote », en l’opposant à Le Pen :

    Je veux être le président des patriotes face à la menace des nationalistes.

    Pour rappel, c’est le même crétin qui trouvait malin de se réapproprier Jeanne d’Arc l’année dernière :
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/05/08/a-orleans-emmanuel-macron-a-rendu-hommage-a-jeanne-d-arc-qui-a-su-rassembler

    Emmanuel Macron a rendu hommage à Jeanne d’Arc, figure héroïque de l’histoire de France qui a « fendu le système » et « a su rassembler » le pays, dans un discours parsemé d’allusions à sa propre trajectoire politique.

    Hé mé c’est super-malin, ça, de se faire imposer son vocabulaire par l’extrême-droite.

    https://seenthis.net/messages/592876 via Nidal


  • Au moins il y a des gens contents qui vivent leur rêve : Présidentielle 2017 : un « scénario parfait » pour les marchés
    http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/04/24/un-scenario-parfait-pour-les-marches_5116193_4854003.html

    « C’est le scénario parfait dont le marché rêvait désespérément », a commenté, pour l’agence Bloomberg News, Sébastien Galy, analyste chez Deutsche Bank AG à New York.

    https://seenthis.net/messages/592739 via Nidal


  • On ne naît pas enfant, on le devient
    http://labrique.net/index.php/thematiques/droit-a-la-ville/893-on-ne-nait-pas-enfant-on-le-devient

    http://labrique.net/images/numeros/numero50/frondeur_1.jpg

    Edito du dossier « Récréation permanente » Pour beaucoup, la position d’autorité des adultes sur les enfants est naturelle. On considère trop souvent que, devenu.es enfin adultes et discipliné.es, ils et elles pourront se venger sur de plus petit.es en singeant leurs oppresseurs d’antan. Au fond, c’est la possibilité pour les gosses d’exister en eux-mêmes qui leur est tout simplement refusée : ils sont ce que les adultes attendent d’eux à travers la famille, l’école ou l’État. 

    https://seenthis.net/messages/592343 via La Brique


  • Ce système de sept planètes pourrait être habitable

    https://lejournal.cnrs.fr/articles/ce-systeme-de-sept-planetes-pourrait-etre-habitable

    Jamais auparavant la découverte d’un nouveau système exoplanétaire n’avait suscité autant d’enthousiasme de la part des astronomes. C’est en effet pas moins de sept planètes toutes quasiment de la taille de la Terre, et probablement rocheuses comme elle, qui ont été détectées par une équipe internationale autour d’une étoile relativement proche de nous, à 40 années-lumière1. Mieux encore : plusieurs de ces exoplanètes réunissent les conditions pour que de l’eau liquide soit présente à leur surface. De quoi faire de ce système une des cibles les plus prometteuses à ce jour dans la recherche à distance de traces de vie hors du système solaire.

    https://lejournal.cnrs.fr/sites/default/files/styles/asset_image_full/public/assets/images/eso1706o.jpg?itok=Ca0S2EM7

    À quoi ressemblent ces mondes ? Et sont-ils éventuellement propices à héberger la vie ? S’il est impossible aujourd’hui de répondre avec certitude à ces questions – aucune de ces planètes n’ayant pu être photographiée –, les astronomes disposent toutefois de suffisamment d’informations pour commencer à en dresser un premier portrait. Tout d’abord, en raison de leur taille, les sept planètes ont toutes les chances d’être rocheuses comme la Terre. Il ne s’agit donc pas de ces géantes gazeuses où toute forme de vie semble impossible.

    Ensuite, étant donné la distance des planètes à leur étoile et la luminosité émise par l’astre, les astronomes ont pu estimer l’énergie que reçoivent celles-ci. Conclusion : « Trois d’entre elles (e, f et g) sont situées dans la zone dite « habitable » de leur étoile, cette région où il ne fait ni trop froid ni trop chaud pour permettre à l’eau, si elle est présente à leur surface, de rester sous forme liquide », précise Franck Selsis, un des auteurs de la découverte au Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux. Un élément indispensable pour permettre à la vie telle que nous la connaissons de se développer.

    #They_live

    https://seenthis.net/messages/592448 via enuncombatdouteux


  • The Heart of Whiteness : Ijeoma Oluo Interviews Rachel Dolezal, the White Woman Who Identifies as Black

    Je poste peu ces derniers temps. Je suis attelée à des tâches de longue haleine, que j’espère mener à bien et qui souffrent du papillonnage. (cf. https://seenthis.net/messages/591091)

    Cependant jour off forcé, je démarre par une revue de presse matinale qui, hasards de la sérendipité, me voit tomber et soupirer sur un article à propos de Rachel Dolezal (pour ceux qui ont oublié cette histoire https://en.wikipedia.org/wiki/Rachel_Dolezal). Rachel - qui a changé son nom récemment pour Nkechi Amare Diallo . Cette histoire de #Dolezal me laisse perplexe depuis ses prémisses. Sur le coup, je me suis dit : quel est le problème qu’une femme blanche dirige un chapitre de la #NACCP(https://fr.wikipedia.org/wiki/National_Association_for_the_Advancement_of_Colored_People) : l’association a été fondée par des #afro-américains mais a toujours eu des membres de différentes complexions et communautés.

    Et puis, plus les articles défilaient, plus la perplexité tournait à un questionnement : pourquoi autant s’attarder sur une histoire qui relève - je vais aller vite en disant ça - d’un désordre individuel ou disons de la santé mentale (je ne sais pas quel est le terme qui conviendrait vraiment).

    Les commentaires se déchaînent et puis pause. On l’oublie.

    Et cet article, qui je trouve évoque bien les troubles liés à cette affaire : l’attention qu’elle suscite, le malaise qu’elle provoque et selon moi, une empathie malaise pour cette femme particulièrement étrange jusque dans son choix de nom. Et cette impression perturbante qu’elle confond complètement classe sociale et la « race » comme catégorie sociale.

    On évoque beaucoup dans les milieux militants #anti-racistes, "féministes, #LGBT etc... ces derniers temps les identités choisies, le fait de s’identifier à tel ou tel genre, tel ou tel groupe - j’ai déjà eu une conversation à la Ionesco avec une jeune femme libanaise qui s’identifiait comme africaine (noire) malgré ses yeux bleus et sa peau beige clair - comme outil anti-essentialiste, pour dépasser les dominations institutionnelles et sociales.

    Pourtant, il y a toujours un moment où ça bloque, et mais c’est une impression, pas une étude scientifique, ce moment où tu vois le serpent se mordre la queue, le propos revenir à la case départ en passant par la prison essentialiste. En bout d’échange, quelqu’un revient toujours au fait que l’identification c’est bien gentil, mais qu’au final ce n’est pas la même chose , qu’on ne peut pas être et ne pas être, surtout face aux discriminations institutionnelles, racistes aux violences policières etc. D’où apparition de ces barbarismes comme personnes racisés . C’est comme dire "je m’identifie aux pauvres" mais que tu n’as jamais de problème pour payer tes factures. Ça nous fait une putain de belle jambe. You feel me ?

    D’une certaine manière, Rachel Dolezal pousse l’identification à son paroxysme non ?

    Also, even if there were 50 Nkechi Amare Diallos in Spokane—trust me, as someone named Ijeoma Oluo who grew up in the white Seattle suburb of Lynnwood—you’d have a much better chance of getting a job interview if you changed your name to Sarah.

    (...)

    I am nothing if not stubborn, so I clarify my question: “I mean, if you were walking down a street in New York, just as an anonymous person, to a lot of people you would appear as a white woman. There’s a function of privilege to that, right? The way in which you would be able to walk through the street, how people would interact with you, the level of services you would receive, your ability to get a cab, all of that would be impacted. Does that privilege factor into your identity?”

    Dolezal looks at me as if my question is completely ludicrous: “Well, I understand your question, but once again, that’s not what I experience. I don’t experience people treating me as a white woman in New York or elsewhere, an anonymous white woman. That’s what I’m trying to explain. People either treat me like a freak because I’m the white woman that pretended to be black in their eyes or treat me as a light-skinned black woman. That’s how people see me.”

    Il n’y a pas de conclusion à ce post, c’est normal, je ne voulais que faire part de ma perplexité.

    http://www.thestranger.com/features/2017/04/19/25082450/the-heart-of-whiteness-ijeoma-oluo-interviews-rachel-dolezal-the-white-
    https://media1.fdncms.com/stranger/imager/u/large/25082445/racheldolezal-rajahbose-4.jpg

    https://seenthis.net/messages/591347 via Supergéante


  • L’application #Seenthis_Export pour iPhone et iPad est disponible !
    https://itunes.apple.com/fr/app/seenthis-export/id1227247531

    Il s’agit d’une extension pour Safari, qui grosso modo remplace le bookmarklet que l’on utilise sur ordinateur de bureau. La « app » elle-même contient un mode d’emploi pas-à-pas : tout l’intérêt est d’ajouter un bouton de partage « Seenthis » dans le bouton « Partage » depuis Safari.

    Le mode d’emploi est également dispo sur cette page :
    http://www.orientpalms.com:8080/demo/spip.php?rubrique8

    (1) Sélectionnez l’extrait de texte que vous souhaitez citer sur Seenthis
    http://www.orientpalms.com:8080/demo/IMG/png/partage-1.png

    (2) Faites apparaître et cliquez sur le bouton Partager de Safari.
    http://www.orientpalms.com:8080/demo/IMG/png/partage-2.png

    (3) Dans le menu qui apparaît, cliquez sur l’icône de Seenthis.
    http://www.orientpalms.com:8080/demo/IMG/png/partage-3.png

    (4) La page du site Seenthis.net apparaît. Si vous êtes déjà identifié, le formulaire est pré-rempli : il vous reste à ajouter votre propre commentaire et à poster votre message.
    http://www.orientpalms.com:8080/demo/IMG/png/partage-4.png

    https://seenthis.net/messages/590743 via Seenthis


  • MAERIL | ART BLOG
    http://maeril.tumblr.com/post/155487215611/10-histoires-ordinaires-premi%C3%A8re-histoire-la

    10 HISTOIRES ORDINAIRES - Première histoire.

    La série que je débute par cette planche est le résultat d’un travail de recherche basé sur des appels à témoignages, retranscrits ici sous forme graphique.

    Il s’agit de reproduire, sans m’interposer en donnant mon opinion, des histoires de la vie de tous les jours portant sur le racisme ordinaire, qui existe bel et bien, aujourd’hui en France. Il s’agit de présenter des exemples objectifs de ce que l’on peut actuellement vivre lorsque l’on est pas blanc (ou passant pour blanc), dans notre pays. Ces histoires sont donc toutes véridiques.

    Par le biais de ce projet, j’ai pour objectif d’aider à la prise de conscience sur l’urgence de repenser la définition du mot “racisme” que l’on trouve en ce moment encore dans notre dictionnaire, et qui ne reflète en rien les réalités actuelles : elle ne prend pas en compte le fait qu’il peut être normalisé, intériorisé, institutionnel, bref, systémique. Et surtout, il est selon moi urgent de lever le tabou sur la différence de traitement entre une personne blanche et une personne racisée, et de commencer à aborder le privilège blanc : ce n’est qu’en reconnaissant des privilèges qu’on peut comprendre et aider ceux qui n’en bénéficient pas.

    Je souhaiterai encore une fois remercier chaleureusement toutes les personnes qui ont eu le courage et la gentillesse de partager leur histoire avec moi.

    Bonne lecture !

    http://68.media.tumblr.com/172d6e714d1f01d949d52649f477d8c6/tumblr_ojdb8cpjKa1shxz3to1_500.png

    #racisme #BD #islamophobie

    https://seenthis.net/messages/590932 via mad meg


  • Color Is a Dance Between Your Brain and the World - Facts So Romantic
    http://nautil.us/blog/color-is-a-dance-between-your-brain-and-the-world

    http://static.nautil.us/12159_e58478453181d060df81288ac2012452.jpg

    Since our experience of color is mediated by neurobiological processes, there’s been a tendency in the philosophy of color to argue that color—rather than being a property or feature of an object—is actually an illusion.Photograph by Nick Quaranto / FlickrWhen Robbert Dijkgraaf was a little boy, growing up in the Netherlands, he’d play in his home attic after school, often with a friend. It was dark inside except for the light streaming in from one window. One time, they closed the shades so only a sliver of photons could pass through. Robbert, holding a prism to the beam, found that it was like “holding a rainbow in your hand.” The prism, as Newton had observed centuries before, divided the white light, by refraction, into its constituent colors. The magic of that moment inspired him to (...)

    https://seenthis.net/messages/590412 via nautilus [RSS]


  • [uZine 3] Manifeste du Web indépendant
    http://www.uzine.net/article60.html

    Pourtant le Web indépendant et contributif est menacé ; menacé par la fuite en avant technologique qui rend la création de sites de plus en plus complexe et chère, par l’écrasante puissance publicitaire du Web marchand, et bientôt par les accès dissymétriques, les Network Computers, les réseaux privés, le broadcasting, destinés à cantonner le citoyen au seul rôle de consommateur.

    hi hi ! pas vu venir le wordpress et le web 2.0 les petits jeunes ;-) bon en 1997, c’était pas facile !

    https://seenthis.net/messages/9273 via Girafe



  • Solid, le projet de Tim Berners-Lee pour sauver Internet | Usbek & Rica
    https://usbeketrica.com/article/solid-le-projet-de-tim-berners-lee-pour-sauver-internet

    Comme il n’est pas homme à rester les bras croisés, Tim Berners-Lee a pris la tête du projet Solid, développé au sein du MIT et dérivé du syntagme « social linked data ». Un projet de recherche, donc, dont l’objet est de créer un nouveau standard pour permettre de séparer les données des applications et des serveurs qui les utilisent.

    Un standard de ce type vous permettrait par exemple de stocker les données liées à votre réseau social préféré sur le serveur de votre choix, dont vous gardez le contrôle. L’idée est que vous décidiez de stocker toutes vos données personnelles sur un serveur vous appartenant, en autorisant, ou pas, les plateformes à s’y connecter. Autrement dit, dans le monde idéal de Berners-Lee, la constitution d’un Web moins centralisé est encore possible : « Le point de bascule pourrait être atteint quand les gens réaliseront que les données leur appartiennent », confie-t-il à Wired, avant de mentionner les décisions récentes des législateurs américains comme potentiel détonateur de cette prise de conscience.

    https://solid.mit.edu

    https://seenthis.net/messages/589491 via tetue


  • ISIS c’est bon mangez-en: Thomas Friedman dans le New York Times…
    https://www.nytimes.com/2017/04/12/opinion/why-is-trump-fighting-isis-in-syria.html

    This is a time for Trump to be Trump — utterly cynical and unpredictable. ISIS right now is the biggest threat to Iran, Hezbollah, Russia and pro-Shiite Iranian militias — because ISIS is a Sunni terrorist group that plays as dirty as Iran and Russia.

    Trump should want to defeat ISIS in Iraq. But in Syria? Not for free, not now. In Syria, Trump should let ISIS be Assad’s, Iran’s, Hezbollah’s and Russia’s headache — the same way we encouraged the mujahedeen fighters to bleed Russia in Afghanistan.

    Ah oui, c’est juste hallucinant.

    https://seenthis.net/messages/588953 via Nidal


  • Mélenchon et l’Orient compliqué par Denis Sieffert | Politis

    http://www.politis.fr/articles/2017/04/melenchon-et-lorient-complique-36673
    https://static.politis.fr/medias/articles/2017/04/melenchon-et-lorient-complique-36673/thumbnail_large-36673.jpg

    Bien entendu, je ne crois pas que Jean-Luc Mélenchon ait de la « sympathie » pour Poutine, mais il emprunte son discours, et c’est bien trop. Cela dit, je partage son inquiétude après la réaction de Donald Trump, non pas tant d’ailleurs en raison de l’acte lui-même (la Syrie, hélas, en a vu d’autres depuis six ans) que du caractère impulsif qu’il révèle. On attendra cependant pour en juger. Si l’opération n’est suivie d’aucun effort diplomatique visant à favoriser une transition politique, on pourra crier à l’esbroufe.

    Il est probable que la tragédie syrienne ne déterminera pas le vote des électeurs français. Et puis, dans cet Orient décidément compliqué dont parlait de Gaulle, un autre dossier historique nous réconcilie avec Mélenchon. C’est le conflit israélo-palestinien. En regard des frilosités de Benoît Hamon, qui s’est récemment déclaré hostile au mouvement Boycott, désinvestissement, sanctions (BDS), le candidat de la France insoumise ne mégote pas son engagement. On est d’ailleurs frappé par la symétrie des situations : veto russe d’un côté, pour permettre à Assad de massacrer à loisir ; veto américain de l’autre, encourageant Israël à coloniser jusqu’à obsolescence les Territoires palestiniens. Cette symétrie mortifère devrait nous prémunir contre toutes les formes d’inconditionnalité. « Guérissez de cette manie d’attendre d’un homme une perfection qu’il ne peut pas avoir », a lancé joliment Mélenchon à la foule qui scandait son nom à Marseille. Pour notre part, nous sommes guéris.

    #Syrie #Palestine #electionprésidentielle #Mélenchon

    https://seenthis.net/messages/588867 via Nouvelles d’Orient


  • Dites, je cherche les listes (par langue) des caractères/glyphes courants utilisés dans les langues mondiales majeures.

    Pour les curieux : c’est pour faire du « subsetting » sur mesure de webfonts, pour plein de pays (>15). Une idée ?

    Pour l’instant, j’ai trouvé des choses chez font squirrel. C’est très bien, mais j’ai des doutes sur la fiabilité.

    https://seenthis.net/messages/588607 via 0gust1


  • Première détection d’une atmosphère autour d’une exoplanète de la taille de la Terre
    http://www.lemonde.fr/cosmos/article/2017/04/06/premiere-detection-d-une-atmosphere-autour-d-une-exoplanete-de-la-taille-de-

    Pour la première fois, une équipe internationale vient de détecter une atmosphère autour d’une exoplanète, dont la taille et la structure rocheuse sont proches de celle de notre planète. John Southworth (Université de Keele, Royaume-Uni) et ses collègues décrivent cette découverte dans The Astronomical Journal mis en ligne le 31 mars.

    « Il ne s’agit pas de la détection de la vie sur une autre planète, prévient d’emblée John Southwork. Mais c’est un pas dans cette direction. » La présence d’une atmosphère permettant la présence d’eau liquide en surface est un des ingrédients majeurs nécessaires pour espérer détecter un jour de la vie hors de notre système solaire. En l’occurrence, cette exoplanète, distante de 39 années-lumière, est bien entourée d’un halo de gaz, mais si elle abrite de l’eau, celle-ci est surchauffée (plus de 300 °C). Et le bombardement intense de rayonnements provenant de son étoile empêche l’assemblage même des briques élémentaires de la vie.

    https://seenthis.net/messages/586657 via Simplicissimus