Bluerider

« Depuis 2001, nos dirigeants ne prient toujours pas Allah... mais ils savent compter, surtout pour eux et leurs parrains. »

  • https://3.bp.blogspot.com/-EA7kdGhw04A/Wre3ODkp0oI/AAAAAAABwj8/L3Huse1CV3M4frCMontwnXPTewOl36f6ACLcBGAs/s1600/arton58521-cbd78.jpg

    A PROPOS DU CHOIX EDITORIAL SUR LE 11/9 dans le NUMERO « MANIERE DE VOIR » Avril-Mai 2018 consacré aux COMPLOTS.
    .
    Je ne sais pas si comme moi vous avez prêté attention à la façon dont a été présenté l’article de Alexander Cockburn « LE PIEGE DU 11/9 » dans le dernier numéro de MANIERE DE VOIR, mais à y regarder de près cette présentation a de quoi faire râler, et -pour moi- rabaisse presque MANIERE DE VOIR au niveau d’un vulgaire fanzine complotiste.

    Je m’explique : Il faut aller à la toute fin du journal pour trouver les dates de parution des articles repris. L’article de Cockburn est du réchauffé de septembre 2006. 12 ans. Rien que ça. Et sa traduction avait été publiée dans LE DIPLO mais sous un autre titre, ce qui montrerait au passage que l’équipe éditoriale de MANIERE DE VOIR pourrait avoir fait sciemment dans le « réchauffé masqué » (les jeunes lecteurs qui ne peuvent pas savoir se font-ils rouler dans la farine sans vergogne ?), une attitude potentiellement contradictoire puisque ce numéro de MANIERE DE VOIR veut mettre en garde, à juste titre, contre les travers de l’analyse « complotiste » des événements alors que sa maquette semble en procéder.

    Alors attitude schizophrène ? Peut-être, mais pas que. Cela fait partie des mauvaises habitudes professionnelles, qui font écho à tant d’autres, que les citoyens sceptiques rencontrent depuis 16 ans autour du débat sur le 11/9. Globalement, les sceptiques sont trainés dans la farine sans droit à l’erreur, par des journalistes officiels autistes qui s’autorisent toutes les approximations éditoriales. Les milliers d’articles datés traduits et compilés en NEWS sur le site reopen911.info rendent compte de cet état de déréliction de la presse officielle sur ce sujet fondateur. Depuis 16 ans.

    Le titre original de cet article antédiluvien était : « Scepticisme ou occultisme - Le complot du 11-Septembre n’aura pas lieu » : https://www.monde-diplomatique.fr/2006/12/COCKBURN/14270. La page de garde de l’article papier réimprimé est illustrée par un dessin orwellien extrêmement connoté qui participe d’une ambiance à charge et non neutre (Martijn Hesseling « Control Center III »), dont la date, elle, est bel et bien mentionnée (2014), sans qu’en face la date de publication originale de l’article lui-même ne soit rappelée, pouvant faire croire à la novation de l’article de Cockburn lui-même qui serait « contemporain » de l’illustration, en l’absence de précisions. Combien de lecteurs iront à la fin du journal vérifier la date ? Et à la fin de l’article, la date de publication de cette bouze éculée a-t-elle été cette fois scrupuleusement reportée ? Que nenni. Là aussi une omerta de la chronologie semble sévir dans la maquette de MANIERE DE VOIR.

    Pince sans rire j’infère cette pique : Avez-vous un peu honte de vendre du réchauffé au prix du neuf ? Certes le principe de MANIERE DE VOIR est de proposer des synthèses, donc la crême de l’existant sur un théme donné... mais là... l’article est indigent. Son ancienneté a conduit à de multiples réponses... quel intérêt ? Avez-vous tenté de berner votre nouveau lectorat avec des billevesées vermoulues d’un auteur à la ramasse depuis sa parution, en brouillant la piste du titre pour éviter une remontée de l’article depuis les abysses du net où il sommeillait ?

    Alors je vois déjà mes détracteurs me dévisager d’un air accusateur « encore un esprit paranoïaque qui voit le mal partout. Quelle mouche le pique ? Tout est expliqué à la fin du journal, voyons ! ». Sauf que les faits prêchent dans mon sens et aucun autre. Sauf que ce vieil article de Cockburn, d’une indigence crasse, a depuis longtemps et pour cause, été contesté et décrypté par exemple ici : http://www.reopen911.info/News/2009/04/20/un-nouveau-regard-sur-le-11-septembre-par-david-ray-griffin
    ou là : http://11-septembre.com/docs/DavidRayGriffin%20et%20les%20Miracles%20de%20la%20version%20Officielle

    Sur le même sujet, je conseille aussi aux idolâtres d’Alexander Cockburn, ce morceau d’anthologie dialoguée entre un autre éditorialiste de renom anglosaxon, Matt Taïbbi (magazine ROLLING STONE), et David Ray Griffin ici (2008, 3 parties) : http://www.reopen911.info/News/2009/02/02/troisieme-et-derniere-partie-de-la-confrontation-pour-la-verite-sur-le-9

    Vous pouvez aussi retrouver tous les échanges à propos du MONDE DIPLOMATIQUE et de Alexander Cockburn entre sceptiques francophones du 11/9 ici :
    http://forum.reopen911.info/p279156-02-08-2012-21-38-16.html
    De quoi sans doute, en apprendre bien plus qu’à lire le tissu d’approximations de M. Cockburn.

    Enfin, les décryptages des attaques contre les points de vue publiés par le CA de l’association reopen911 sont régulièrement publiés dans l’onglet blog associatif du site éponyme, consultable ici : http://www.reopen911.info/blog.html. Ce qui donnera une actualité bien plus intéressante au sujet évoqué superficiellement par MANIERE DE VOIR.

    in fine, je pose la question aux éditorialistes de MANIERE DE VOIR : A parcourir ce numéro « COMPLOTS », la notion de chronologie des articles y sombre dans le brouillard. Aucun article n’y apparait clairement daté dans le corps du texte, laissant le lecteur voguer à longueur de revue dans l’éther blanc de pages intemporelles, au milieu de signatures aussi prestigieuses que fantomatiques, et de références ou de citations d’ouvrages datées mais non connectées à la « synchronicité » du texte. Si cette présentation générale, ce choix de maquette, sont systématiques, excusent-t-ils pour autant l’impression de malaise qui selon moi en découle ? Est-ce bien sérieux de juxtaposer des resucées de 12 ans, avec des productions d’il y a quelques semaines, sans avertir clairement le lecteur en temps réel de la chronologie opérante, ni surtout avertir le lecteur des REPONSES existantes, nombreuses, riches et variées qui ont été apportées à de telles daubes ? MANIERE DE VOIR « Feuille de choux complotiste approximative » ou « Hors-Série phare de la pensée de gauche française » ? Chacun jugera.

    Et ne venez pas encore dire que parce que le site référencé ci-dessus s’appelle reopen911.info, ses contenus sont faux. Ne serait-ce que parce que les articles référencés ici sont avant tout des traductions d’articles initiés eux-mêmes dans la presse officielle américaine. Griffin a droit à la parole, et lire à charge et à décharge est le B A BA de tout citoyen.

    • Quand je pense au mal que se sont donné les militants francophones pour répondre factuellement et point par point, à des articles souvent bien plus approfondis que celui choisi par MANIERE DE VOIR, je suis désolé d’assister impuissant à des re-publications comme celle-ci qui méprisent le travail qui a suivi. C’est indigne du journalisme le plus basique. Tous ces citoyens bac+5 qui examinent les faits et qui, au prétexte d’oser s’intéresser au dossier du 11/9, seraient frappés d’une gale contagieuse les excluant de tout contact humain... cet ostracisme intellectuel n’est pas à l’honneur de la France et de la francophonie. Il consacre un état réactionnaire à tendance fascisante d’une pensée unique qui se voit progressiste. Rien de plus.


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 3 septembre 2017 ( J-08)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 15/23 (avec le retard qui sied à tout militantisme non professionnel)...

    INSISTONS ICI : COMMENT TOUT A COMMENCE ? QUELQUES RAPPELS DE FAITS « NON COMPLOTISTES »

    1/ LE JOUR MEME TOUT LE MONDE A VU DES FAITS CONTESTES-OUBLIES DEPUIS PAR LA VERSION OFFICIELLE...

    Nous devons absolument nous rappeler que les témoignages qui vont dans le sens de ceux portés aujourd’hui par des citoyens du monde « qualifiés de » ou « assimilés à de » dangereux complotistes paranoïaques, étaient à l’origine absolument UNANIMES dans le sens d’une version très différente de celle qui a prévalu dès les journaux du soir et du lendemain. Ainsi la quasi totalité des journalistes américains à l’antenne en direct ce jour-là ont parlé d’explosions dans les tours. La quasi totalité des journalistes présents sur les lieux du crash de AA77 (Pentagone) et de UA93 (Shanksville) se sont posés la question de la pertinence du champ de débris, quasi absents au Pentagone, et disséminés sur 15 à 20 km2 à Shanksville, ce qui a toujours fait douter le maire et le coroner de la version officielle ultérieure (ceci dit attention : Autant les indices de preuves restent non concordants au Pentagone, et ne permettent pas de conclure à une version définitive d’aucune sorte, ce qui invalide la version officielle sans en valider AUCUNE autre, autant dans le cas de UA93, le faisceau d’indices permet d’affirmer des faits en totale contradiction avec l’héroïsme médiatisé de « Let’s roll Todd Beamer »).

    2/ LES DEFENSEURS-DIFFUSEURS DE LA VERSION OFFICIELLE SE SONT ENFERMES EUX-MEMES DANS LE DENI ET DONC UNE FORME DE COMPLOT

    La relative « radicalisation » des sceptiques aux USA provient en premier lieu du raidissement de l’administration américaine qui a refusé d’entendre de très nombreux témoins, ou qui les a « oubliés », toujours lorsque leur témoignage ne correspondait pas à la version en cours d’élaboration, qui exonérait toute entité autre que la cellule des 19 pirates, de toute responsabilités. De vous à moi, est-ce compréhensible, ou non ? Qu’auriez-vous fait à la place des membres des familles de victimes qui ont refusé ce discours ? Prendre les 1,8 millions de dollars et se taire ?

    De la même manière, le gouvernement US a fait immédiatement savoir aux gouvernements des 51 nations qui ont perdu au moins 1 ressortissant dans ces 4 attentats, qu’il refusait toute enquête sur son sol, même en collaboration avec le FBI, dont le rapport « Penttbom » est toujours classifié (sauf les exhibits du procès Moussaoui en 2006 et quelques documents tels que les images des 2 caméras du parking du Pentagone obtenues en 2006 par requête FOIA longue et pénible, et dont l’authenticité est mise en doute par un informaticien du groupe Judicial Watch qui a décelé des pixels redondants masquant la vue de l’objet qui percute le Pentagone, et un décalage de vues entre les 2 caméras qui rend l’interprétation des images trompeuse - revoir « LE NOUVEAU PEARL HARBOR »).

    De même, le NIST (auteur des 2 très longs rapports sur les Twin Towers puis sur le WTC7) a réfuté la présence de métal fondu dans les fondations des WTC, alors que les témoignages sont légion...

    3/ PAS BESOIN DE MEYSSAN POUR CONTESTER DES LE JOUR MËME LA PRESENTATION DES EVENEMENTS FAITE PAR LE GOUVERNEMENT US.

    Il ne faut pas croire que le débat franco-français fut dominant, avec le clash provoqué par le livre -que je n’ai toujours pas lu j’insiste - « L’EFFROYABLE IMPOSTURE » suivi de « LE PENTAGATE » de Thierry Meyssan, invité chez Ardisson etc... Les accusations de complicités internes ont en effet été soulevées immédiatement, et non l’année suivante, par un certain nombre d’experts bien plus proches du dossier que vous et moi : Andreas Von Bulow, ancien ministre d’Helmut Schmitt (interview de 2002 ici : http://www.reopen911.info/News/2011/03/28/13-janvier-2002-andreas-von-bulow-premier-sceptique-europeen), Michael Meacher, MP ancien ministre de John Major, ou Michel Chossudovsky, universitaire à Ottawa, observateur anti-impérialiste de longue date des agissements de l’administration US, aujourd’hui classé « complotiste », ou encore l’animateur radio populiste Alex Jones, à Austin TEXAS. Idem du lanceur d’alertes, ancien de la CIA Ray MacGovern, qui pointa la main de la CIA immédiatement pendant les faits... En 2004 ensuite, la palme d’or à FAHRENHEIT911 était destinée à rappeler que la guerre d’Irak2 était illégale aux yeux de la France, mais le film pointe aussi la piste saoudienne, toujours d’actualité malgré les déboires de Dasquié, la publication des « 29 pages » en 2016, et les menaces constantes de la Monarchie saoudienne. D’ailleurs Michael Moore ne croit pas à l’inexistence de preuves visuelles autour du Pentagone. Il réclame les 86 autres bandes vidéos classifiées.

    4/ LA MISE EN PLACE D’UNE VERSION OFFICIELLE COMPLETE ET COMPLEXE FUT QUASI IMMEDIATE.

    C’est peut-être là le phénomène le plus étrange de tous ceux évoqués ici, qui pourraient paraitre anodins en d’autres circonstances : A contrario de TOUS les témoignages accumulés par les rédactions, le pouvoir envoya partout des experts avancer une version déjà très élaborée des explications censées répondre aux questions qui se répandaient dans l’opinion publique. Nous avons même plusieurs vidéos de passants qui interviennent dans les discussions, pour donner une version complexe identique à celle des autorités le soir même sur les télévisions, aux autres passants qui par exemple, émettent l’idée d’explosions dans les tours. Coïncidences Évidemment, je vous vois déjà sourire à la naissance d’une vision paranoïaque des événements... ce sont pourtant des faits convergents non analysés à ce jour. Ces personnes qui semblent « initiées » n’ont jamais été retrouvées ni interrogées (ni celle qui a donné le passeport d’Al Suqami à un policier du FBI, retrouvé à côté du WTC1 avant sa chute).

    2 EXEMPLES DE LA MATINEE MEME, QUI RESSEMBLENT A DES REMARQUES D’INITIES :

    0:12" : un chauffeur qui sait tout
    0:48" : un passant donne des explications techniques en contradiction avec les expériences véçues des passants. Ces explications correspondent exactement à la version du soir aux journaux...

    https://www.youtube.com/watch?v=WsYD9-gx-AU


    un autre témoignage extrêmement détaillé dès le matin qui suscite encore beaucoup de questions quant à sa sincérité :
    https://www.youtube.com/watch?v=-5y8PtfKA14

    .
    .
    5/ RAPPEL ULTIME : LA CONTESTATION S’APPUIE SUR LA VERSION OFFICIELLE ET NON SUR DES ELUCUBRATIONS « CONSPIRATIONISTES »

    Les 2 sources de contestation principales sont celle des Jersey Girls, et celle de « Paul Thompson ». Toutes 2 ont permis d’établir la 9/11 TERROR TIMELINE, une compilation de plus de 14 000 articles synthétisés en 6000 thèmes à partir de reportages officiels et non « amateurs », dont la version en ligne est disponible ici : http://www.historycommons.org/project.jsp?project=911_project

    Même Miles Kara, l’un des assistants de la TEAM 8 de la Commission officielle (la rédaction des chapitres du Rapport officiel était répartie entre 8 équipes) a reconnu que cette timeline était importante, même si elle comporte selon lui des approximations.

    C’est donc bel et bien à partir de la version officielle, et non de billevesées conspirationnistes, que la contestation de l’interprétation des faits existe.


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 2 septembre 2017 ( J-09)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 14/23 (avec le retard qui sied à tout militantisme non professionnel)...
    .
    NE RIEN CROIRE MAIS SE DONNER LA PEINE DE REGARDER - 30 minutes de visionnage.
    https://www.youtube.com/watch?v=hxxXAC3m1eQ

    Trouvé ce film de montage d’archives du jour même, confrontées à des images de démolitions contrôlées réelles, et qui se conclut sur des expériences qui nous montrent que le principe action/réaction de Newton aurait dû freiner puis stopper net l’effondrement de la partie haute des Twin Towers, puisque la partie basse bien plus importante, était parfaitement intacte. Dans ce documentaire de montage, la quantité de témoignages rapportant des explosions (distinctes des bruits des impacts et des bruits des effondrements) est absolument « staggering » (impressionnante).

    Si nous y ajoutons les témoignages de plus de 300 pompiers et secouristes, dont 118 ont été compilé pour leur précision par (http://patriotsquestion911.com/professors.html#MacQueen) l’Universitaire Graham MacQueen, nous aboutissons à une accumulation d’indices de preuves qui confine à l’exhibition, sous nos yeux, de la plus grande escroquerie médiatique et politique du XXème siècle. Nous avons ouvert le XXIème siècle sur ce concentré inimaginable d’escroquerie. Encore une fois, je ne demande pas de « croire », je demande juste de « regarder » (NB. en anglais).

    Les 118 témoignages sont accessibles ici : http://www.reopen911.info/News/2011/09/07/118-temoins-dexplosions-parmi-les-pompiers-et-secouristes-du-119

    Et ne venez pas crier au complotisme parce que cet article est proposé par le site honni des médias ReOpen911. Il ne s’agit que des réflexions d’un universitaire accompagnées des transcriptions des témoignages de 118 pompiers, à priori des gens comme vous et moi qui ont rapporté ce qu’ils ont vécu. Pour qu’un témoignage en journalisme soit rapporté comme « vrai », il faut au moins un recoupement... ici vous en avez 118. Tout est sous nos yeux, à condition de lever le voile médiatique et politique qui nous cache mentalement la valeur d’indices de preuve irréfutables de ces témoignages. L’ultime indice de preuve étant que le Rapport Officiel du 22 juillet 2004... a totalement omis ces centaines de témoignages, alors qu’il fourmille pourtant d’autres témoignages.

    Le dernier point à souligner ici, est la vitalité de la contestation de la version officielle. Ne me documentant plus depuis plusieurs années sur cet événement pourtant fondateur de la géopolitique du bloc occidental fondée sur une guerre sans fin contre le terrorisme (paravent d’un colonialisme de prédation revitalisé lui aussi), y revenir permet de mesurer cette vitalité. Or les nouveaux films de montage qui essaient de trouver la bonne solution pour rendre leur démonstration militante infalsifiable et irréfutable, sont légion. Cette « plaie purulente » dans le corps de la pensée dominante répandue dans nos médias n’est pas près de se refermer, et ce regard ferme, droit dans les yeux des professionnels du journalisme n’est pas près de baisser.


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 1er septembre 2017 ( J-10)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 13/23
    https://img06.rl0.ru/2c25039e14d62ad386240725b3bc98d7/c3055x2048/timedotcom.files.wordpress.com/2015/07/dick-cheney-george-bush-911-2.jpg?quality=85 Dans les sous-sols de la Maison Blanche (PEOC) le 11/9 fin de mâtinée. On reconnait notamment Condie Rice et Dick Cheney.
    .
    IL MANQUE BEAUCOUP DE PIECES
    DETRUITES DISPARUES MODIFIEES ou CLASSIFIEES
    POUR RECONSTRUIRE LES FAITS !
    .
    La liste est impressionnante. Je ne crois pas qu’il existe de dossier à ce sujet. Voici une liste établie au pied levé avec mes souvenirs car à chaque fois que je me suis trouvé face à ces manques, cela m’a marqué. Je révère l’histoire. Je suis un maniaque des dates, des quantités, des faits. C’est ainsi.
    .
    1/ Un terraoctet de données militaires détruites (sur des centaines) concernant l’opération militaire ABLE DANGER, dont le but était de surveiller les activités de terroristes sur le sol US. Le Colonel Anthony Schaffer, patron de l’opération, sera le premier à identifier la cellule terroriste de Mohamed Atta. Pourtant l’opération sera arrêtée sans explications en janvier 2001, et le livre de Schaffer censuré en 2009, mis au pilon, republié dans une version expurgée. DONNEES DETRUITES.
    .
    2/ L’enregistrement de la réunion de TOUS les contrôleurs du centre régional de contrôle aérien de la côte Est à BOSTON le soir même du 11 septembre. DETRUIT.
    .
    3/ L’identité du passant qui aurait "trouvé" le passeport d’Al Suquami dans les débris de la tour nord AVANT sa destruction, puis l’aurait remis à un policier qui passait par là avant de disparaitre immédiatement. INCONNU.
    .
    4/ L’image muette de la caméra de vidéosurveillance numéro 2 (la plus proche des facades du Pentagone) du parking du Pentagone : RETOUCHEE (voir le DVD2 de NEW PEARL HARBOR pour la preuve de ce fait, apportée par celui qui a obtenu les images par requête FOIA)
    .
    5/ Les images des 86 autres caméras vidéo autour du Pentagone : CLASSIFIEES
    .
    6/ Les images des caméras de vidéosurveillance des aéroports où les pirates ont pris leur VOL FINAL : AUCUNE N’EST DISPONIBLE.
    .
    7/ La structure métallique des WTC1 et 2 : 1200 échantillons prélevés parmi des gravats déjà déblayés par les entreprises de démolition et déjà en cours de transfert vers la Chine pour leur refonte. A noter que les chauffeurs des camions de déblaiement avaient interdiction de s’arrêter et étaient géolocalisés en permanence jusqu’aux barges au Port de NYC. LES ECHANTILLONS DE NOMBREUSES PARTIES DES WTC N’ONT DONC JAMAIS PU ETRE SECURISES.
    .
    8/ L’ADN des pirates de l’air : JAMAIS ANALYSE malgré les offres de certaines familles des pirates, de le comparer à leur propre ADN. Les rapports mentionnent que les restes d’ADN non analysés sont FORCEMENT ceux des pirates !
    .
    9/ IDENTITE des personnes qui ont transmis à CNN et à la BBC l’information de la chute de la tour 7 30 minutes avant sa chute réelle : INCONNUE.
    .
    10/ EXPLICATIONS sur le sens du témoignage d’un assistant de Mineta (Ministre des Transports) dans le PEOC (sous sol de la Maison Blanche) debout à côté de Dick Cheney qui aurait dit "l’avion est à 5 minutes, est-ce que les ordres tiennent toujours ?" et Cheney agacé aurait répondu "Bien sûr qu’ils tiennent toujours, est-ce que je vous ai jamais dit le contraire ?"... Barbara Bush a signalé dans une interview que cela concernait d’après ses vagues souvenirs UA93 (l’abattre ?)... mais le timing ne correspond pas et semble désigner AA77 qui se dirigeait vers le Pentagone... TOUJOURS UN MYSTERE.
    .
    11/ La totalité des débris présents sur le gazon devant la facade du PENTAGONE : Ramassés quasi immédiatement par la DPS (Defense Protection Service) du Pentagone avant l’arrivée des secours et de la POLICE. DETRUITS.
    .
    12/ La reconstitution des 4 avions impliqués dans les crashes du 11/9 comme pour TOUS les autres crashes d’avions civils avant et depuis (par exemple MH17 reconstitué en Hollande, ou la navette spatiale Columbia, disséminée sur 4 états US et pourtant reconstituée à 30% ce qui a permis d’établir la cause : rupture de tuiles thermiques des trappes du train droit endommagées au décollage par de la glace détachée du dôme conique réfrigéré du réservoir extérieur principal...) : NON EFFECTUEE - INCONNUE
    .
    13/Identité des donneurs d’ordre initiaux qui ont lancé via AB-Brown, société de courtage de la DEUTSCHE BANK, les achats de put-options sur les actions UA AA MUNICH Re et AXA Re dans les 2 semaines avant le 11/9 ? INCONNUE (rappel : un "achat de put options" consiste à vendre le jour même au cours du jour une action achetée au prix où elle se trouvera 15 jours plus tard).
    .
    14/ Les 8 boites noires : Sur les 8 boites noires, seules celles du Pentagone et de Shanksville ont été officiellement retrouvées. Les 4 des avions des WTC ont officiellement DISPARU, même si des secouristes ont affirmé qu’ils avaient vu 3 des 4 boites noires emportées des décombres par des policiers. NOTE : Leur perte serait quasi - unique dans l’histoire mondiale de l’aviation, avec le mystère du vol disparu MH380).
    .
    15/ Contenu des disques durs récupérés dans les décombres des WTC, restaurés en atmosphère inerte par technique laser par CONVAR Gmbh, filiale à Pirmasens (Rhénanie-Palatinat, près de Saarbrücken) du groupe britannique CONVAR, pour le compte du FBI et des entreprises concernées. Le PDG de CONVAR Gmbh a confié à une télé allemande que des transactions et transferts massifs de fond avaient eu lieu jusque pendant la chute elle-même des bureaux ! Une employée qui a participé à l’opération de récupération des données a qualifié ses découvertes d’étonnantes... QUI et QUOI ? CLASSIFIE...
    .
    16/ Paramètres (températures retenues, chiffres des abaques de dilatation des aciers retenus, durées d’exposition au feu retenues... ) utilisés par le NIST pour calibrer la reconstitution 3D de la destruction de la moitié Est du WTC7 ? CLASSIFIES.
    .
    17/ Tout document à en-tête et/ou signé d’une compagnie aérienne, du FBI, d’une autorité étatique quelconque, ou d’une entité civile ou militaire quelconque, mentionnant la liste des passagers AVEC les pirates. C’est sans doute le fait le plus "saugrenu" du 11-Septembre, mais il est absolument établi. Il n’existe que des listes qui ont varié une dizaine de fois, établies sur papier blanc sans en-tête notamment par le FBI et par UA et AA. Aucune liste n’est signée par personne. INCONNU.
    .
    18/ INTERDICTION de photographier les décombres du WTC jusqu’à leur complet nettoyage. Cette interdiction fut établie le jour même par le Maire Rudy Giuliani, au motif du respect des corps des victimes présents dans les débris. De même, le photographe et vidéaste officiel de la FEMA (sorte d’agence SEVESO de gestion des situations d’urgence) Kurt Sonnenfeld a proposé ses photos des fondations des WTC et du WTC7 après leurs effondrements et après leur refroidissement, à la presse et s’est vu pourchassé jusqu’en Argentine où il vit toujours, accusé par le FBI de crimes qu’il n’a pas commis. Son harcèlement il le raconte dans un livre "LE PERSECUTE". A ce jour, aucun journaliste ne s’est manifesté. AUCUNE PHOTO DES RUINES AUTRE QUE CELLES AUTORISEES PAR LES AUTORITES DU GOUVERNEMENT N’EST DISPONIBLE.

    etc... vos commentaires les bienvenus pour enrichir cette liste factuelle. Quant à moi j’y réfléchi et je reviens ajouter mes trouvailles. 10 au départ.
    .
    .
    –--------------------------------------------------------------------------
    Je ne propose pas de « suite parfaitement construite » entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant, ce qui m’a marqué et conduit à militer pour la réouverture de l’enquête officielle sur les attentats de 2001, avec la documentation correspondante aussi fiable que possible publiée depuis 2007. A défaut d’être convaincu, prenez au moins connaissance des faits attestés ci-dessous.
    ______________________________________________________________________________

    • Pour compléter votre dossier sur le 11/09/2001 qu mérite une attention particulière, ci-joint une longue réflexion sur le sujet publiée par le Correspondant des AMD de Metz Christopher Pollmann.
      http://www.lampe-tempete.fr/pollmann.html
      Les attentats du 11 septembre 2001 :
      Technologie, individualisme, capitalisme suicidaire** par Christopher Pollmann*
      « Dans la société que vous appelée civilisée, le bonheur des hommes
      est sans cesse sacrifié à la splendeur de l’empire. »
      THAYENDANEGEA, membre de la tribu Mohawk, environ 1742 à 1807.
      Cette contribution s’apparente à une épreuve pour moi et sera peut-être un défi pour les lecteurs. Je me trouve en effet pris entre deux feux, entre exigences et tentations contradictoires. D’un côté et depuis le 11 septembre 2001, je cherche à
      comprendre dans quelle mesure ces attentats et les réactions qu’ils ont provoquées relèvent de la même logique, à savoir de l’univers occidental industriel et individualisé. De l’autre, de plus en plus de sources d’informations indépendantes mais concordantes suggèrent que des factions au sein du gouvernement des Etats-
      Unis étaient au courant de l’agression à venir ou l’avaient même activement
      soutenue
      1, hypothèse défendue par un nombre croissant de chercheurs, de journalistes et d’hommes politiques2
      . Elle implique de vérifier par les faits la version officielle d’une conspiration d’O. ben Laden et d’Al-Qaida dans la préparation et
      l’exécution des attentats. Or, un tel examen objectif doit affronter la capacité
      d’autoimmunisation des théories conspiratrices qui s’avèrent ainsi apparentées à la démonologie développée lors de la chasse médiévale aux sorcières. Autrefois, tout doute émis contre la présence du diable attestait sa perfide capacité de dissimulation
      et le rendait encore plus dangereux. Aujourd’hui, toute réserve à l’encontre de l’idée d’une conspiration islamiste se voit elle-même, aussitôt, qualifiée d’obsession d’un complot d’Etat, voire de complicité avec les kidnappeurs.
      De premières versions de ces réflexions ont été présentées, en anglais, lors de plusieurs conférences aux États-Unis en 2002, et publiées dans Asia University Law Review, vol. 39, janv. 2005, n° 2, p. 166 à 140. Leur coloration parfois “rebelle” a été conservée ici. Sauf indication contraire, les traductions sont de notre fait et l’italique vient des auteurs cités ; les sites Internet ont été visités le 14 fév. 2012.
      * Professeur des universités, agrégé de droit public, Université de Lorraine, “Emile Noël Fellow” à
      la Harvard Law School (2001-02).
      1 Pour un résumé de juin 2007, cf. C. POLLMANN, “Une contre-révolution planétaire. Attentats du 11 septembre 2001 : conspiration islamiste ou nouveau Pearl Harbor ?”, Centre de recherche sur la mondialisation : www.mondialisation.ca/index.php ?context=va&aid=5957. V. aussi l’un des
      meilleurs chercheurs en la matière, David Ray GRIFFIN, Un autre regard sur le 11 Septembre, 10 ans après. Le Nouveau Pearl Harbor, 2ème éd. Demi-Lune 2011, ainsi que le professeur canadien Michel CHOSSUDOVSKY, Guerres et mondialisation. La vérité derrière le 11 septembre, Le Serpent à plumes, 1ère éd. 2002 (2ème éd. revue en anglais : America’s « War on Terrorism », Centre for Research on Globalization : Montréal 2009), l’un des chapitres centraux étant résumén ici http://globalresearch.ca/articles/CHO205A.html.
      2 Parmi ces derniers, l’ancien ministre allemand Andreas von BÜLOW, Die CIA und der 11. September. Internationaler Terror und die Rolle der Geheimdienste, Piper : 2ème éd. München 2011, ainsi que l’ancien ministre britannique Michael MEACHER, “This war on terrorism is bogus”, The Guardian, 6 sept. 2003, www.guardian.co.uk/print/0,3858,4747953-103677,00.htm. V. plus
      largement le site www.patriotsquestion911.com/.
      1
      © C. Pollmann / lampe-tempete.fr

      Suite sur ce lien :
      http://www.lampe-tempete.fr/pollmann.html

    • En complément de votre superbe étude qui soulève bien des questions. Les archives parlent et le puzzle commence à prendre forme... NRobin
      Les Crises - Des images pour comprendre
      Les tours jumelles du World Trade Center (9/10) – Les Rapports d’enquêtes scientifiques
      11-Septembre, World Trade Center
      Plan de la série “Les Tours Jumelles du World Trade Center” :
      I. La structure des tours jumelles
      II. Les crashs et les dégâts immédiats
      III. Les incendies
      IV. La fragilisation
      V. Les écroulements
      VI. Les fadaises 1 (chute libre, démolition contrôlée)
      VII. Les fadaises 2 (les architectes)
      VIII. Les fadaises 3 (thermite)
      IX. Les rapports d’enquêtes scientifiques
      1/ Les rapports de la FEMA et du NIST
      2/ Liens recommandés
      3/ Les études scientifiques
      X En synthèse : que retenir ?
      (le WTC 7 viendra plus tard)

      La suite sur ce lien :
      https://www.les-crises.fr/911-2-les-tours-jumelles-9

    • Olivier Berruyer https://g.co/kgs/oLptbD

      Olivier Berruyer est un blogueur français, actuaire de profession. Il administre le site les-crises.fr depuis 2011, un blog consacré à l’économie et la géopolitique, considéré comme l’un des premiers blogs sur le sujet en France.

    • Il ne publie pas d’articles qui font novation à tout ce que ReOpen911 a déjà commenté ou publié. Il faut bien se rendre compte que ReOpen911 -très décriée- ne publie pas d’affirmations sur par exemple la présence ou non de AA77 dans le Pentagone, ou sur la nature exogène ou non, des raisons de l’effondrement symétrique total des 3 tours de New York. Par contre ReOpen911 rend compte des recherches en cours, qu’elle juge pertinentes, que cela plaise à M. Berruyer, ou non. Lorsque le CIT parle d’un trajet au Nord de la station CITGO avant le crash de AA77, et non au sud comme la version officielle, c’est parce que 20 témoins sur les 42 qui ont été retrouvés, affirment avec un degré de fiabilité (dont des policiers ) et de recoupement suffisant, que c’est bien au Nord que AA77 est passé. Point barre. D’où le questionnement de la version officielle et de la nature même des dégâts causés. Re-point barre.


  • http://911truthnews.com/wp-content/uploads/2010/12/Channel-00000.jpg

    11 SEPTEMBRE 2001> 31 août 2017 ( J-11)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 12/23

    CONNAISSEZ-VOUS ROBERT (BOB) MC ILVAINE ?

    "Quand vous vous rendez au travail, que vous entrez dans le hall du WTC, que votre visage explose, votre poitrine et vos bras sont désintégrés.. je pense que ça mérite une enquête..."

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=188&v=ujqTXhy05tw

    Robert McIlvaine a été professeur d’histoire. Lui et sa femme Hélène ont perdu leur fils Bobby (26 ans, diplômé de Princeton, travaillait chez Merryll Lynch juste en face du WTC1) dans l’entrée de la Tour Nord-WTC1, au rez de chaussée. Il est mort au moment où il entrait dans le WTC1, donc AVANT son effondrement et sans doute juste avant ou au moment de l’impact de AA11. Le corps de son fils a été parmi les premiers corps amenés à la morgue municipale de NYC. Le visage et les membres étaient lacérés de bris de verre et de métal au point d’être méconnaissables. Comme si il s’était "mangé" une immense baie vitrée avec sa structure.

    Le Rapport officiel mentionne une explication qui pourrait correspondre à l’horaire : Une boule de jetfuel en feu sortie des ascenseurs aurait tué son fils. Mais pour les familles de victime, cette version est fantaisiste de toute manière car les cages d’ascenseurs des WTC n’étaient pas CONTINUES jusqu’au dernier étage. Il fallait changer 2 fois de cage d’ascenseur. Cela suppose donc que cette "boule de feu" ait dévalé en changeant de cage d’ascenseur 2 fois, jusqu’au rez-de-chaussée, ce qui est absurde. Les seuls ascenseurs directs étaient les ascenseurs de service mais jusqu’au 78ème étage maxi, PAS le 93ème.

    http://www.dailymotion.com/video/xkz23g

    France3 le 11/9/2011 où nous pouvons le voir témoigner pour 2 journalistes français de FRANCE3 à New York, le jour des commémorations.
    .
    .

    Depuis le premier jour, ce père de famille a voulu enquêter par lui-même. En 2004, il a lu le Rapport Officiel et a failli le jeter immédiatement. Il insiste : TOUT le Rapport s’appuie sur les aveux de KSM Khaled Sheir Mohamed , le fameux pirate waterboardé 183 fois à Guantanamo et ailleurs par la CIA. Pour lui le Rapport est vide. Et il s’est heurté à un tél mur administratif et policier dans toutes ses démarches, que jusqu’à aujourd’hui il a milité pour TOUTES les initiatives indépendantes américaines visant à rétablir les faits qui se sont enchaînés dans les WTC 1 2 et 7 ce jour-là. Le témoignage de Bob est corroboré par celui de William Rodriguez, concierge de la Tour Nord, et par celui de nombreux pompiers qui ont décrit la destruction du lobby "comme si un avion l’avait aussi percuté", d’après les recoupements de témoignages, JUSTE AVANT ( 5 à 7 secondes selon W. Rodriguez ?) ou AU MOMENT MEME de l’impact de AA11 93 étages plus haut. TOUS soutiennent que les événements du rez-de-chaussée furent indépendant des événements au 93ème étage.

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f7/World_Trade_Center_Building_Design_with_Floor_and_Elevator_Arrangment_m.svg/1024px-World_Trade_Center_Building_Design_with_Floor_and_Elevator_Arrangment_m.svg.png
    ________________________________________________________________________________
    Je ne propose pas de « suite parfaitement construite » entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant, ce qui m’a marqué et conduit à militer pour la réouverture de l’enquête officielle sur les attentats de 2001, avec la documentation correspondante aussi fiable que possible publiée depuis 2007. A défaut d’être convaincu, prenez au moins connaissance des faits attestés ci-dessous.
    ________________________________________________________________________________


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 30 août 2017 ( J-12)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 12/23

    http://911truthnews.com/wp-content/uploads/2011/07/Breitweiser-Van-Auken-911-widows.jpg Juillet 2004 - 2 des 4 "veuves du New-Jersey", surnommées les "Jersey Girls", Kristen Breitweiser et surtout Lorie Van Auken, prennent connaissance de la version finale du Rapport de la Commission.

    SCEPTICISME... AU FAIT... COMMENT TOUT CELA A-T-IL COMMENCE ?
    .
    Je ne propose pas de « suite parfaitement construite » entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant, ce qui m’a marqué et conduit à militer pour la réouverture de l’enquête officielle sur les attentats de 2001, avec la documentation correspondante aussi fiable que possible publiée depuis 2007. A défaut d’être convaincu, prenez au moins connaissance des faits attestés ci-dessous.
    ________________________________________________________________________________

    Bonjour à tous,

    Mon expérience militante, comme vous vous en doutez, est pavée de déceptions médiatiques et de trahisons de journalistes aussi minables que massives... mais tel un Sisyphe muni de la lance de Don Quichotte, inlassablement nous devons expliquer. L’un des aspects les plus mal connu du dossier est... comment tout cela est-il arrivé ? Je me souviens dans SPIROU, des "belles histoires de l’Oncle Paul" et vais tenter de lever le voile sur celle que jusqu’à ce jour et sans doute pour des années encore, nos cerbères officiels vous servent sans honte, tant en fabulant sur les faits, qu’en démonisant ceux qui veulent les rétablir.

    Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le scepticisme n’est pas né dans les réseaux d’extrême droite pro-nazis ou que sais-je américains, ni de l’antiaméricanisme primaire de ludions européens, ni de l’antisémitisme congénital des mêmes, et encore moins de la paranoïa délétère de citoyens abêtis par tant de stupidité médiatique ambiante. Il n’est pas né non plus au Moyen Orient et ne joue qu’un rôle négligeable dans l’exacerbation du ressentiment anti-israélien qui comme chacun le sait ici, repose sur bien d’autres événements que ces attentats. Pas du tout.

    La réalité est bien plus crue, bien plus simple, bien plus conforme à la théorie du rasoir d’Ockham : Ce sont les familles de victime elles-mêmes, américaines bon teint, patriotes mais surtout curieuses, de tous milieux sociaux, qui se sont inquiétées des faits rapportés dans la presse, et du comportement que l’administration américaine leur opposait. La saga de 4 d’entre elles est racontée dans cet EXCELLENT documentaire : 9/11 PRESS FOR TRUTH, primé en 2006.

    http://www.dailymotion.com/video/xbb5d1

    Comme vous le verrez dans ce film, les familles de victimes qui refusèrent les transactions financières proposées par le procureur Eliot Spizer contre l’abandon de toutes poursuites, se sont alors penchées sur la totalité des publications de la presse de l’époque. elles furent rejointes par Paul Thomson, un ingénieur informaticien de San José qui lui aussi se livrait au même travail de compilation, mais avec l’aide d’un logiciel de classement, sur un site devenu une référence citoyenne : http://www.historycommons.org/project.jsp?project=911_project
    C’est donc à partir de 14 000 articles de la PRESSE OFFICIELLE, et non à partir de billevesées conspirationnistes, que le Mouvement pour la Vérité est né. Que cela soit clamé une fois pour toute. Le scepticisme des familles de victimes n’est PAS du conspirationnisme. Il est le résultat d’une expérience de vie éprouvée au contact des médias et de l’administration américaine. et RIEN D’AUTRE.

    http://www.dailymotion.com/video/xatp4c_loose-change-final-cut-en-francais_news

    Dans le cas des auteurs diabolisés de la célèbre saga des documentaires amateurs "LOOSE CHANGE" ("monnaie de singe", "petite monnaie" donnée aux gamins pour les faire taire) dont la version 4 ci-dessus est la meilleure, il s’agit de 3 étudiants et jeunes travailleurs mi-chômeurs, mi-artistes, qui se sont dits qu’ils allaient faire une FICTION qui mettrait en scène la CIA et un complot de l’administration US, sur le modèle de beaucoup de fictions de Hollywood. Souvenons-nous de la série MISSION IMPOSSIBLE, et de tant d’autres... Or quelle ne fut pas leur surprise lorsqu’en rassemblant leur documentation pour écrire leur scénario, ils s’aperçurent vite que des coïncidences "troublantes" se produisaient avec les faits réels. C’est forts de ce constat qu’il décidèrent alors de changer pour un documentaire... on connait la suite.
    .
    Il faut donc que CESSE la diabolisation, y compris ici même - je veux dire dans les colonnes du MONDE DIPLOMATIQUE, je pense à cet article disons "indigent" de Dominique Vidal ici : http://www.monde-diplomatique.fr/2015/06/A/53058 , et sa réponse cinglante de ReOpen911 ici : http://www.reopen911.info/11-septembre/monde-diplomatique-vous-avez-dit-conspirationnisme/-, du Mouvement pour la Vérité et des citoyens militants qui s’en réclament.

    Ce Mouvement a droit au RESPECT UNE BONNE FOIS POUR TOUTE, car c’est une CAUSE JUSTE. C’est la vérité et non les fables des agences gouvernementales américaines, qui est due aux victimes, et que certaines familles ont décidé de chercher, souvent au péril de leur confort matériel et social. La Vérité et rien d’autre.

    Bien sûr que ce mouvement a vu ensuite des voix parfois absurdes voire pénalement punissables, s’élever dans le même sens que celles des familles de victimes... mais pour paraphraser un célèbre proverbe "lorsque les citoyens montrent les Tours, les journalistes sont-ils obligés de ne regarder que le doigt ?" De même, dans les stades de football pleins à craquer, nos gouvernements doivent-ils interdire ce sport et les journalistes bannir tout commentaire au motif que leurs "virage sud" sont systématiquement occupés par des "ultras" aux limites de la barbarie ? (au fait... le massacre d’Odessa le 2 mai 2014 -50 ukrainiens communistes russophones morts brûlés vifs- a été perpétré par des supporters de football nationalistes pro-UE encadrés par des milices néo-nazies pro-UE... pourtant nous jouons toujours au football, non ?).
    .
    Le jour même des attentats, de nombreuses personnalités ont immédiatement dénoncé un possible "coup monté" impliquant des entités "profondes" au sein des administrations américaines. Par exemple Andreas Von Bülow, ancien ministre d’Helmut Schmidt, proche des services secrets allemands. Par exemple Michel Chossudovsky, professeur canadien (UNI d’Otawa, Centre de recherche sur la Mondialisation) qui suit depuis des dizaines d’années la diplomatie américaine sous ses aspects impérialistes bien connus du DIPLO. Par exemple Michael Ruppert, ancien policier de la LAPD, qui avait démantelé dans les années 80 un trafic de drogue impliquant la CIA entre Floride et Colombie, qui lui valu une mise au placard (ce qui est cohérent avec l’idée que la CIA se finance avec la drogue et les CONTRAS) puis à la suite du 11 septembre et de son "coming out", des poursuites infinies et au final son suicide. Il ne reste que ce site actif : http://mikeruppert.blogspot.fr/(son site fromthewilderness était une mine d’information inestimable sur l’Etat profond américain). Et OUI par exemple le chroniqueur radio libertaire Alex Jones, souvent décrit comme d’extrême droite, et souvent "boarderline" sur d’autres sujets, a lui aussi dénoncé le jour même une opération secrète impliquant l’Etat profond US sur sa radio depuis Austin, TEXAS. Est-ce que pour autant, tous ces citoyens qui ne se connaissaient pas, ont eu des hallucinations collectives aux 4 coins de la planète en même temps, ou bien leur expertise de la géopolitique internationale ne les a-t-elle pas plutôt conduit à cette hypothèse dès le début ? Si non, ce sont des fous. Si oui, pourquoi cette hypothèse a-t-elle été violemment combattue par médias et administrations US et OTAN depuis ?

    Mais surtout et encore : à tous ces visionnaires viennent s’ajouter les centaines de journalistes qui, LE JOUR MEME, AVANT la prise en main de la communication sur les faits par l’administration US, se sont exprimés avec sincérité, pointant des évidences très vite et toujours contestées par la version officielle qui a donné des réponses qui vont à l’encontre du bon sens de ces journalistes, et qui ont eu pour corollaire le constat final amer de Thomas Kean, Président de la Commission du 11/9, dans son livre "Without Precedent", qui déclara que la Commission d’enquête avait été "mise en place pour échouer". Souvenez-vous de mes autres chroniques : les enquêtes menées sont toujours parties du présupposé que les pirates avaient agi seuls... Est-ce là une méthode scientifique ? N’est-ce-pas plutôt le maillon essentiel d’une conspiration ? OUI les journalistes américains ont BIEN vu des tours exploser et non s’effondrer. TOUS les ont décrites ainsi. OUI à Shanksville et au Pentagone, beaucoup de journalistes se sont demandés où étaient passé les avions, et pourquoi la DPS (Defense Protection Service) du Pentagone était passée immédiatement en rangs serrés et en tenue civile pour ratisser minutieusement TOUS les moindres débris AVANT l’arrivée du FBI. OUI beaucoup de journalistes ont interviewé des témoins d’explosions multiples voire en rafales dans les WTC, et certains ont même décrit des séquences de flashes comme lors des amorçages d’explosions... etc.

    En France, un seul reportage a donné la parole à ces familles de victimes, c’était sur SOIR3, le 11 septembre 2011. La suite en 2021 ?
    http://www.dailymotion.com/video/xkz23g

    Il faut donc CESSER de prendre tous ces citoyens américains pour des déficients mentaux ou des impotents. Que ce soit le jour même ou au cours des 16 années qui ont suivi, ils ont droit à la parole, et si leur entendement réprouve les fables publiées depuis, qu’une nouvelle enquête soit diligentée par un juge US courageux. Cela s’appelle croire dans ce que l’Amérique a de meilleur.


  • http://img.911truth.org/3.sept_.11.commission_sm.jpg
    Sally Regenheart pendant les auditions de la Commission du 11/9 à Washington (18 mai 2004). Rapport publié le 22 juillet 2004
    .
    11 SEPTEMBRE 2001> 29 août 2017 ( J-13)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 11/23
    –------- BONUS DU JOUR --------
    "WEBGRAPHIE" (pour la VO voir chronique 1/23)
    .
    Je ne propose pas de « suite parfaitement construite » entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant, ce qui m’a marqué et conduit à militer pour la réouverture de l’enquête officielle sur les attentats de 2001, avec la documentation correspondante aussi fiable que possible publiée depuis 2007. A défaut d’être convaincu, prenez au moins connaissance des faits attestés ci-dessous.
    __________________________________________________________________________________
    .
    A présent que vous commencez à être familiarisés avec les arcanes des incohérences, mystères, oublis, déformations, fabrications, cachotteries contenues dans le vaste dossier du 11 septembre 2001, voici une première liste de sites que mon expérience personnelle ainsi que celle de nombreux militants plus capés les uns que les autres, nous conduisent à considérer comme FIABLES et sans "théories farfelues" (lire "far fetched theories")... (les sources de la version officielle sont dans mon post 1/23)
    .
    FRANCOPHONES :

    http://www.reopen911.info - site associatif militant qui appelle à la réouverture du dossier. "NEWS" : Des milliers d’articles de presse traduits de l’anglais, de l’allemand, de l’espagnol, de l’italien et du russe qui à eux seuls dressent un portrait des événements très différent de la version officielle. VIDEOS : des centaines de reportages qui remettent en valeur des images et témoignages oubliés. BLOG : la liste impressionnante des REPONSES du bureau de l’association aux innombrables attaques médiatiques dont elle est l’objet depuis le 11 mars 2006, date d’ouverture du site. Et bcp d’autres sources pour s’informer correctement.
    http://www.reopen911.info/dossiers/analyse-medias.html excellente étude des médias face au 11/9, produite par le journaliste canadien David Charbonneau. son site est désormais inaccessible mais ReOpen911 avait sauvegardé son contenu intégral.
    http://www.consensus911.org/fr un panel de scientifiques a validé mot à mot les affirmations aujourd’hui prouvées et attestées par des preuves, qui vont à l’encontre des textes de la version officielle. Chaque phrase ou paragraphe est opposée à une phrase ou un paragraphe extrait de la version officielle.
    http://forum.reopen911.info/t13814-qui-a-raison-qui-a-tort-le-debat-sur-le-11-septembre.html cette page du FORUM de ReOpen911 est intéressante car elle oppose les arguments des complotistes du complot officiel, contre ceux des complotistes du complot "alternatif" impliquant disons pour rester large des "réseaux internationaux profondément ancrés dans les structures étatiques et économiques des USA, de l’Europe, du Pakistan, de l’Arabie Saoudite, et d’autres états".

    ANGLOPHONES ;

    http://www.consensus911.org/fr/liens le site 911consensus comprend une liste de liens aujourd’hui en ligne depuis 10 ans et dont les contenus sont parfaitement stables et mis à jour.
    http://www.911independentcommission.org jusqu’en 2005, une dizaine de familles de victimes ont animé ce site afin de faire connaitre leurs propres découvertes dans les documents officiels et dans la somme impressionnante d’articles de journaux qu’elles ont compilé avec un informaticien de San José nommé Daniel Thomson, auteur de l’impressionnante 911TIMELINE (vers les 20 000 entrées sur 6000 thèmes) que vous pouvez retrouver ici (toujours en cours de mise à jour) :
    http://www.historycommons.org/project.jsp?project=911_project cette somme d’information concerne TOUTES les publications des médias US sur le 11/9. Absolument TOUTES. Elle a donné lieu à l’expansion du site qui désormais s’intéresse avec la même rigueur à bien d’autres événements encore mal connus. Elle est à la base du mouvement international qui réclame une nouvelle enquête. Cette base est donc celle de DOCUMENTS OFFICIELS, et non de documents "fantaisistes".
    http://www.reopen911.info/News/wp-content/uploads/2012/07/911-PRESS-FOR-TRUTH-critique-du-rapport-officiel-par-les-familles-de-vic Il s’agit ici de la liste des 171 questions sans réponses que les familles de victimes ont posé à la Commission du 11/9. "Seules 30% des questions ont reçu des réponses, et encore... parce qu’ils savaient que nous savions."
    http://shoestring911.blogspot.fr remarquable blog d’un expert anonyme, dont de nombreux articles sont traduits sur le site associatif militant ReOpen911.info
    https://digwithin.net le blog de Kevyn Ryan, ingénieur hydrodynamicien, ancien employé de Underwriters Laboratories inc., qui participa à la reconstitution des feux de bureaux des WTC1 et 2. Il dénonça des manquements graves à la rigueur des expériences (notamment, comme on vient de le découvrir pour le WTC7, à des manipulations des températures observées et des déformations constatées) et fut licencié. Depuis il milite pour une nouvelle enquête.
    https://kendoc911.wordpress.com ultra-documenté. Dites-moi ce que vous en pensez. Je ne le connaissais pas.
    http://911truthnews.com le site de Jon Gold, militant de Philadelphie rigoureux (il a des problèmes de dos dramatiques, une pensée pour lui).

    Enfin, les 2 blogs importants - non entièrement fiables en raison de leur volonté de rendre compte d’un maximum d’événements et de faits- qui rassemblent toute l’actualité anglophone sur cet événement tragique sont :
    http://911blogger.com
    http://www.911truth.org

    FRANCO-GERMANOPHONE (SUISSE)

    http://www.reopen911.info/News/2011/08/05/suisse-le-site-petitionnaire-911untersuchen-ch-en-ligne cet article vous redirige vers l’initiative de Stefan SHAER,
    http://911untersuchen.ch
    http://www.stefan-schaer.ch


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 29 août 2017 ( J-13)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 11/23
    .
    Je ne propose pas de « suite parfaitement construite » entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant, ce qui m’a marqué et conduit à militer pour la réouverture de l’enquête officielle sur les attentats de 2001, avec la documentation correspondante aussi fiable que possible publiée depuis 2007. A défaut d’être convaincu, prenez au moins connaissance des faits attestés ci-dessous.
    ____________________________________________________________________________________
    .
    LA PUISSANCE DES "PHENOMENES" QUI DETRUISENT LES TWIN TOWERS
    .
    Aujourd’hui je vais vous donner un exercice de physique, niveau 3ème ou plus, à résoudre : les débris empalés dans les tours adjacentes ci-après pèsent entre 2 et 4 tonnes. Quelle énergie faut-il pour les envoyer à plus de 100 mètres dans les facades voisines ? Ont-ils rebondi sur des morceaux qui eux-mêmes tombaient ? Pouvez-vous imaginer une pièce de 2 à 4 tonnes rebondir 100 à 200 mètres plus loin ? (indice : j’ai bien écrit 2 à 4 tonnes).
    .
    Dans la facade de la Deutsche Bank, Banker’s Trust (100m au sud du WTC2, tour sud)
    https://kendoc911.files.wordpress.com/2014/11/bankerstrust3.jpg
    .
    Dans la facade du WFC3, à 200m du WTC2 (tour sud)
    https://kendoc911.files.wordpress.com/2014/11/wfc3steelfema.jpg?w=591
    .
    Plan détaillé du quartier ici :
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/1e/WTC_Building_Arrangement_and_Site_Plan.svg


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 28 août 2017 ( J-14)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 10/23
    .
    Je ne propose pas de « suite parfaitement construite » entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant, ce qui m’a marqué et conduit à militer pour la réouverture de l’enquête officielle sur les attentats de 2001, avec la documentation correspondante aussi fiable que possible publiée depuis 2007. A défaut d’être convaincu, prenez au moins connaissance des faits attestés ci-dessous.
    ______________________________________________________________________________________

    CONNAISSEZ-VOUS DANNY JOWENKO ?
    .
    Il est le PDG fondateur de l’une des plus grandes entreprises (hollandaise) de démolition européenne, « Explosive Shockwave Solutions », une division de JOWENKO B.V.
    http://www.jowenko.com
    .
    L’interview-choc de Danny Jowenko
    http://www.dailymotion.com/video/x8phwy


    (version intégrale de 20 minutes afin de ne pas être accusé de travestir la réalité comme le TV hollandaise l’a fait en coupant les parties gênantes ensuite, publiée en décembre 2006 par le réalisateur sur le net « pour la postérité »). Interrogé par ZEMBLA TV en septembre 2006, la réaction de Jowenko est stupéfiante lorsqu’il apprend que la tour dont on vient de lui montrer la destruction... est le WTC7, détruit le même jour que les tours jumelles, à 250 m de la tour nord. Nous sommes aussi stupéfaits que lui, devant sa réaction. Alors qui croire ? Cet expert d’entre les experts qui n’a pas d’intérêts à défendre, ou bien les agences US qui rédigèrent tous les rapports sur lesquels sans chercher ou si peu, nos journalistes se fondent pour tout au plus défendre la « version officielle » (parfois même très mal) ? Mon avis est clair et net. Jowenko est sur le chemin de la vérité, pas les enquêteurs « officiels ». Car son avis peut être recoupé avec une multitude d’autres indices convergents (lire mes autres chroniques). Leur nombre est si important et leur nature si variée que pour la moitié de la planète qui a accès à internet, nous ne pouvons plus aujourd’hui faire l’économie de la somme de ces témoignages, enregistrements sonores, bandes vidéos, pièces à conviction inexpliquées, interférences espace-temps dans le déroulé des événements, estimations vraisemblables, approches physiques, calculs statistiques qui s’écartent totalement de la version officielle. Ce n’est plus possible, ni humainement, ni décemment.
    .
    Aux USA, il existe une catégorie de preuves dites de « prima facie » (des indices à recouper). Ces preuves prises isolément ne constituent pas une charge accusatrice. Mais prises collectivement, elles peuvent resserrer les hypothèses vraisemblables jusqu’à dessiner la vérité et alors elles prennent la valeur de preuves. Pour le 11/9, nous avons DEPASSE ce stade, mais le citoyen lambda l’ignore, car son entendement est embué par des strates innombrables de propagande officielle, de la part d’un Etat dont il est par ailleurs prouvé (NewYorkTimes) que les 2 administrations BUSH successives, ont menti des CENTAINES de fois au peuple américain.
    .
    Une analyse fine -comme VOUS le constaterez- des déclarations successives de Danny Jowenko est disponible ici :
    http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/11-septembre-2001-le-wtc-7-danny-53682
    .
    Danny Jowenko est mort accidentellement à 56 ans le samedi 16 juillet 2011 au volant de son break VOLVO « de retour de la messe avec son chien » (qui a survécu). Sa voiture aurait glissé devant son domicile. Il pleuvait et il est allé s’empaler dans l’un des peupliers mitoyens à l’extrémité de son parking. Il aurait « perdu le contrôle du véhicule ».
    http://www.reopen911.info/News/2011/07/20/deces-de-danny-jowenko-lexpert-en-demolition-controlee
    localisation (photo de 2009) ici : https://www.google.fr/maps/@51.5214244,3.6404504,3a,75y,76.63h,84.05t/data=!3m6!1e1!3m4!1scm5zZ6BHJoERhzPD3ktOng!2e0!7i13312!8i6656
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=wtbRd6gzFWk

    La dernière interview de Danny Jowenko, 3 jours avant sa mort. Il maintient toujours son point de vue d’expert : il est impossible que la tour7 soit « tombée » à la suite de feux de bureau et de quelques débris du WTC1 ayant entaillé sa facade. D’autres bâtiments alentour reçurent des débris bien plus massifs sans s’effondrer.

    CONNAISSEZ-VOUS TOM SULLIVAN ?
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=ns_hjONWZ88


    (désolé pour la musique à la fin) Tom Sullivan est un autre technicien artificier spécialiste des installations d’explosifs pour « imploser » des immeubles. Ecoutez-le (pour les anglicistes, non sous-titré à ma connaissance).


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 27 août 2017 ( J-15)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 9/23
    .
    Je ne propose pas de suite parfaitement construite entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant, ce qui m’a marqué et conduit à militer pour la réouverture de l’enquête officielle sur les attentats de 2001, avec la documentation correspondante aussi fiable que possible publiée depuis 2007.
    –-----------------------------------------------------------------
    J’espère que vous avez pu visionner LE NOUVEAU PEARL HARBOR (voir post précédent). L’un des événements de ce documentaire qui m’a fait « tomber de ma chaise » figure dans le DVD2 . C’est l’analyse des seules images disponibles du Pentagone par Aidan Monaghan (photographe professionnel, champion des requêtes FOIA sur le 11/9 et auteur de « DECLASSIFYING 9/11 »). Ses conclusions à la suite de l’analyse « par soustraction booléenne », des pixels des images des 2 caméras de surveillance juxtaposées à l’entrée du parking du Pentagone telles qu’elles lui ont été remises par l’administration américaine sont formelles : dans les images qui lui ont été remises, la seule image où l’on aurait pu voir le B757 AA77 juste avant son impact dans la façade du Pentagone est retouchée avec des éléments de l’image prélevés ailleurs dans l’image. Voilà où on en est, 16 ans plus tard.
    –-----------------------------------------------------------------
    .
    Mais aujourd’hui je vais vous parler de BARRY JENNINGS.
    LE témoin-clé d’explosions multiples et de victimes dans le WTC 7.
    .
    Barry Jennings, suite à des intimidations par téléphone, a retiré de son témoignage initial son affirmation qui signalait la présence de victimes dans les escaliers de secours de la 3ème tour évacuée en début de matinée, dont il est sorti vers 11H00, avant sa destruction à 17H26. Ce détail est important, car le jour même des événements, Dick Cheney lui-même était intervenu sur une grande chaîne US pour signaler que personne ne se trouvait dans le WTC7, et que donc il n’y aurait pas d’enquête du FBI sur ce bâtiment-là. Si l’administration Bush a « traîné la patte » (441 jours) pour organiser une commission sur le modèle de celle de JFK, ce fut pire concernant l’analyse technique de la chute du WTC7, qui ne fut publiée que le 21 août 2008, soit 7 ans après, et dont une partie essentielle (30 mètre de façade en chute libre absolue durant 2,25 secondes) dû être corrigée suite aux simples remarques d’un professeur de physique venu assister à la conférence de presse (voir épisodes précédents).
    .
    BARRY JENNINGS - MICHAEL HESS
    .
    Barry Jennings était le directeur adjoint du département de Gestion d’urgence de l’Office du logement de la ville de New York. Le matin du 11 septembre 2001, il s’est retrouvé piégé dans le WTC7, le troisième gratte-ciel à s’être effondré ce jour-la [1], en compagnie de Michael Hess, membre du Conseil Municipal de New York (aujourd’hui à la tête de la sécurité de la ville de NYC).

    Dans des témoignages télévisés qu’ils ont donnés juste après leur évacuation du Bâtiment 7, ils racontent qu’ils ont failli être tués par une puissante explosion alors qu’ils se trouvaient au 6eme étage du WTC7, et ce avant que le Tours Jumelles ne s’effondrent.

    Dans une seconde interview donnée en 2007 à Dylan Avery (réalisateur contesté de Loose Change), Barry Jennings réitère ses propos. Il parle même d’explosions répétées à l’intérieur du bâtiment. Quant à Michael Hess, il est revenu sur son témoignage quelque temps plus tard, lors d’une interview par la BCC pour le documentaire « The Conspiracy Files : 9/11 – The Truth Behind the Third Tower » [NdT : « Les dossiers de la conspiration : 11/9 – La vérité sur la troisième tour »]. A la BBC, Barry Jennings a été « coupé au montage », de sorte que le spectateur croie que ce que Jennings entends lors des explosions, est simplement le bruit de la chute de la tour nord (WTC1, la seconde à être détruite jusqu’au raz de ses fondations).
    .
    Barry Jennings est décédé le 19 août 2008 à seulement 53 ans dans des circonstances non encore élucidées, tout juste deux jours avant la publication par le NIST du rapport officiel sur la chute du WTC7, un rapport qui occulte les témoignages de Jennings sur les explosions au WTC7. Un détective privé recruté par Dylan Avery avait pour mission de découvrir la cause et les circonstances de la mort de Jennings. Il refusa subitement de poursuivre l’enquête sans donner de raison. Il était marié et avait 4 fils. Certains sites annoncent que cette famille s’est relocalisée en Californie. Mais aucune interview de la mère ou des 4 fils ne vient à ce jour éclaircir les circonstances de la disparition du père.
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=5LO5V2CJpzI


    Notez que le passant-secouriste signale (bien avant la chute du WTC7 donc) « we couldn’t get through... both staircases, the backside were completely blown away = les 2 escaliers roulants [du hall], l’arrière étaient complétement balayés, soufflés ». Cohérent avec la déclaration ultérieure de Jennings.
    .
    http://www.dailymotion.com/video/x70m72

    l’interview de Jennings pour l’éternité.
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=FCUu8ctLFuU&t=61s

    Après la mort de Jennings, la BBC a essayé de transformer ses affirmations en le coupant au montage et en recoupant ses déclarations avec celles de Michael Hess, le second témoin, qui n’avait jamais plus parlé depuis les événements, conseiller municipal de la ville de NYC, aujourd’hui en charge de la sécurité de la ville. Leurs discours divergent sur les causes des bruits d’explosions. Hess les attribue à la chute du WTC1, la tour nord la plus proche du WTC7, tombée en second mais touchée en premier. Or Jennings a toujours parlé de séquences de plusieurs explosions, pas d’explosion isolée à ce moment-là...

    20 autres témoignages d’explosions secondaires indépendantes des avions et de la chute des 3 tours :
    https://www.youtube.com/watch?v=c2cViy34b1A


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 24 août 2017 ( J-18)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 6-7-8/23
    .
    Je ne propose pas de suite parfaitement construite entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant, ce qui m’a marqué et conduit à militer pour la réouverture de l’enquête officielle sur les attentats de 2001, avec la documentation correspondante aussi fiable que possible publiée depuis 2007.
    _______________________________________________________
    .
    ET MAINTENANT PLACE A LA TRILOGIE DE MASSIMO MAZZUCCO
    –--------"LE NOUVEAU PEARL HARBOR"--------
    .
    Vous avez 3 jours pour regarder le documentaire en 3 parties produit par le réalisateur italien Massimo Mazucco. Mazzucco est ancien et célèbre photographe de mode à New York. Puis il a réalisé des films de fiction. Puis un jour il a décidé de militer (et de revoir à la baisse son niveau de vie). Il a réalisé entre autres 3 documentaires liés aux attentats de 2001. Le second « Le Nouveau Siècle Américain » a été encensé par Costa-Gavras, Ken Loach et Wim Wenders (festivals 2009 de Sao-Paulo et Oakland). « Le Nouveau Pearl-Harbor » est son troisième documentaire (en 3 parties) sur cet événement-clé.
    Il administre un site italien de géopolitique très populaire : LUOGOCOMMUNE. https://www.luogocomune.net/LC
    .
    DW Griffin commente :
    .
    « ... ce documentaire, en 3 DVD, comporte 7 parties, chacune étant divisée en de nombreux chapitres de courte durée. Ces 7 parties concernent la Défense aérienne, les pirates de l’air, les avions, le Pentagone, le Vol 93, les Tours Jumelles et le Bâtiment 7. Dans chacune d’elles, après avoir présenté les faits qui contredisent le récit officiel, Mazzucco traite chacune des affirmations des debunkers (c’est-à-dire ceux qui cherchent à invalider les éléments et les preuves avancées par la communauté de chercheurs sur le 11/9). L’introduction, comme l’indique le titre du film, établit 12 parallèles étonnants entre Pearl Harbor et les attentats du 11-Septembre. »
    .
    NOTE PERSONNELLE :
    .
    L’intérêt de ce film documentaire bourré d’archives très peu vues et même de quelques révélations marquantes est qu’il formule 50 QUESTIONS aux journalistes et personnalités qui soutiennent le récit officiel des événements, et ce uniquement à partir des déclarations officielles elles-mêmes, en s’appuyant sur des faits connus et prouvés qui la contredisent.
    .
    Parmi les révélations qui m’ont marquées dans ce film, figure notamment celle d’une courte coupure générale d’électricité intervenue juste avant, dans la zone où le B757 UA93 allait se crasher à Shanksville, et qui selon plusieurs anciens de l’USAF, dont l’un vit près du lieu du crash et l’a lui-même vécue, signale une procédure standard de tir de missile masqué par une impulsion radar « aveuglante » qui a tendance à faire sauter les disjoncteurs du coin si l’avion vole assez bas. Ce constat d’un ancien pilote USAF du Vietnam s’appuie sur sa propre expérience de guerre, et sur ses participations à des exercices militaires au cours de sa carrière.
    .
    PARTIE 1/3
    .

    http://www.dailymotion.com/video/x14gtd7


    bon... je sais... c’est passionnant.... la suite pour les plus impatients est là (mais je me repose 3 jours quand même) :
    http://www.dailymotion.com/video/x1555k3

    http://www.dailymotion.com/video/x166zox


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 23 août 2017 ( J-19)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 5/23
    .
    Je ne propose pas de suite parfaitement construite entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant et la documentation correspondante aussi fiable que possible, depuis 2007. Ce qui m’a marqué...
    .
    LE NUAGE DE POUSSIERE ET LES FONDATIONS DES WTC ? UNE HISTOIRE DE ZONES DE CHALEURS EXTREMES CONSTATEES MAIS INEXPLIQUEES...
    .
    Le nuage et ses coulées contiennent des indices de preuves très nombreux et convergents, qui montrent qu’il était beaucoup plus chaud et complexe qu’un « simple » nuage d’incendie. D’autre part, les foyers de chaleurs extrêmes constatées dans les fondations ou déduites des observations et témoignages concernant le nuage et les poussières, rendent l’hypothèse des incendies et du jetfuel consumé dans et surtout hors de 2 des 3 WTC « incertaine a priori » pour expliquer les ruptures structurelles totales, simultanées, et jusqu’au ras du sol de chacun des 3 bâtiments. Pour synthétiser, les scientifiques qui objectent dans ce sens demandent donc toujours, 16 ans après, qu’une étude énergétique approfondie et qui tienne compte (entre autres) des témoignages et observations rappelés ci-après, soit menée et modélisée afin de faire concorder la théorie avec les faits qui suivent.
    .
    NOTE : 1000 autres indices sont ici passés sous silence. Les « points-clé » présentés sur le site associatif ReOpen911 en font le tour sans parti pris. Pour la partie « recherches sur la présence de nanothermite militaire dans les poussières des 3 WTC », et les réponses aux objections qui affirment que les échantillons analysés ne sont que de la peinture antirouille à base de kaolin, lire la fin de cette chronique.
    .
    Ce que je veux plutôt mettre en évidence, c’est que même SANS la découverte de résidus de composants militaires nanométriques ultra inflammables dans 4 échantillons de poussières sur 32 tracés en 2009, il existe de TRES NOMBREUX autres indices de preuve liés au nuage et aux poussières, montrant que la quantité d’énergie dispersée au sein des 3 WTC ce jour-là, échappe à la compréhension et ne peut s’expliquer seulement par la force gravitationnelle générée par la masse des 3 WTC, sachant que l’explosion du jetfuel avant la chute, et les incendies localisés et en partie étouffés ne sont d’aucun secours et ne jouèrent quasiment aucun rôle au regard de la masse qui se déplaça jusqu’au ras du sol malgré des 10aines d’étages intacts en dessous appartenant à une structure redondante au maillage capable de supporter 5 FOIS SON PROPRE POIDS à la périphérie, et 3 FOIS son propre poids dans sa partie centrale.
    .
    En fait, chacune des 2 tours jumelles se composait de 2 gratte-ciels acier imbriqués l’un dans l’autre. Conçues dans les années1960 et quasi « expérimentales », les ingénieurs n’ont voulu prendre aucun risque, et ont largement surdimensionné toute la structure des tours jumelles. Elles étaient capables de supporter un vent latéral de 250 km/h appliqué aux 2 hectares de surface de l’une quelconque de leurs facades, et d’encaisser un Boeing 707 (ancêtre équivalent des Boeings 767 qui les ont percutées) sans broncher. Idem de la tour 7 qui utilisait un modèle de structure éprouvé et très répandu aux USA, qui de plus abritait un bunker antinucléaire (un centre de commandement militaire autonome en cas d’attaque nucléaire), et qui avait donc été largement renforcée.
    .
    LA CHALEUR DU NUAGE (aller à 1’47")
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=VzxzU4kCn0Y


    .
    Cette vidéo de NBC m’a soulevé de mon siège le jour où je l’ai découverte. Comment la chute de débris et poussières sur le capot du véhicule filmé, peut faire fondre la partie supérieure de son moteur et donc forcément son capot avec, tandis que d’autres véhicules ayant subis la même « pluie » sont absolument intacts ? Comment le véhicule suivant, peinture brûlée à l’extérieur, a-t-il pu entièrement brûler à l’intérieur aussi, jusqu’au métal ? Gerry Fornino, un artificier du FBI spécialiste des explosifs a témoigné que les destructions constatées dans les milliers de véhicules correspondaient à des chaleurs de 3000 à 4000°F ( = 1650 à 2200°C ). Comment est-ce aujourd’hui encore, POSSIBLE ?
    .
    DES MILLIERS de véhicules tout autour (googleiser « toasted cars on 9/11 ») ont été totalement ou partiellement calcinés comme dans cette vidéo, voire même corrodés jusqu’au métal, attaqué lui-même. Une corrosion extrême que l’on retrouve, avec les mêmes traces de sulfuration, sur les photos des fameuses poutres publiées dans l’appendice C du RAPPORT de la FEMA sur les WTC1 et 2 (2002), et pour lesquelles aucune explication n’a jamais été donnée ni par la FEMA, ni par le NIST, ni par personne. Des sections de poutre métalliques de plusieurs centimètres d’épaisseur, dont une partie des bords ont rétrécis jusqu’à l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette. Comment est-ce possible ?
    .
    http://www.reopen911.info/media/image/FEMA_WTC_sample.png
    .
    D’autre part de nombreux témoignages décrivent un nuage de poussière « brûlant ». Pas simplement chaud. Brûlant. Les témoignages sont extrêmement nombreux à ce sujet. Ils ont été écartés par les experts du NIST et de la FEMA. Pas chaud, brûlant. Même après les 200m de chute des poussières et leur dissémination dans les rues. Comment est-ce possible ?
    .
    https://www.dailymotion.com/video/x2skya

    .
    « and it was hot, VERY VERY hot... » (le témoin parle je pense des escaliers du lobby de la tour restante, donc après que le nuage de la première tour à être détruite soit descendu au sol et malgré les 14°C extérieurs).
    .
    LA FORME DU NUAGE BRULANT :
    .
    https://usercontent2.hubstatic.com/6507237_f496.jpg
    .
    Juste au moment de leur destruction, les WTC 1 et 2 ont dégagé un nuage en forme de cône quasi parfait qui s’est élevé immédiatement au dessus de chaque tour, doublant quasiment leur hauteur. La comparaison la plus souvent évoquée est celle d’un volcan, ou d’un bombardement. Pour qu’il y ait un cône, il faut qu’une immense quantité de chaleur soit dégagée en même temps, instantanément. Un incendie de bureau ne génère jamais de cône massif quasi parfait à sa propre verticale. La chaleur se dissipe avant de former le cône. Alors quelle était cette source de chaleur si intense, bien après que le jetfuel se soit consumé, et alors que les incendies étaient en voie d’étouffement (fumées noires et témoignages de pompiers du FDNY qui signalent par radio de nombreux foyers d’incendies ne nécessitant plus d’intervention) ? Comment est-ce possible ? Il n’y a pas besoin d’être PhD en physics pour se poser la question, si ? A ce jour, aucune réponse ne permet d’expliquer ce phénomène observé.
    .
    LA CHALEUR INSUFFISANTE DES INCENDIES ?
    .
    http://911research.wtc7.net/essays/nist/docs/floortemps_f6_36.jpg
    .
    Le jetfuel (équivalent à une forme de diesel avec des additifs contre le gel) projeté dans les étages et dans l’air lors de l’impact de AA11 et UA175 s’est consumé sur place. Les explosions de carburant générèrent selon le NIST des températures de plus de 1000°C dans les étages impactés pendant une durée indéterminée mais courte. Ces 1000° n’ont pas pu être reproduits en laboratoire. Ensuite les incendies des étages dégagèrent rapidement des fumées noires (manque d’oxygène) et les températures relevées par caméras infrarouges donnent seulement des points chauds mesurés à « plus de 120°C ».
    .
    http://4.bp.blogspot.com/-4n3yv-phg-g/UooBQCt5B8I/AAAAAAAABB4/D10NYbfTSf0/s320/temperature.jpg
    .
    Il n’y a pas de données plus précises disponibles, mais les photos à +30 minutes ne montrent absolument aucune flamme gigantesque embrasant les facades. Les incendies étaient exposés à un vent latéral à 14°C de 13 à 15 km/h ce jour là.
    .
    Il y a même des « futures victimes » photographiées en train d’appeler au secours par les orifices de pénétration des avions dans les tours, signe que les incendies étaient faibles.... non, les incendies ne semblent donc pas expliquer les niveaux de chaleur exceptionnels rencontrés par ailleurs dans des situations précises sans lien avec les causes officielles alléguées...
    .
    DES FONDATIONS OU COULE DU METAL EN FUSION
    .
    ... en particulier au niveau des fondations si chaudes que la NASA a enregistré des températures jusqu’à 700°C dans les sous-sols des WTC 1,2 et 7 ( et seulement ceux-là)
    .
    https://pubs.usgs.gov/of/2001/ofr-01-0429/hotspots-compare.jpg
    .
    Si ces températures ont progressivement baissé dans les 15 jours qui ont suivis, il a fallu en revanche 3 mois pour décider de cesser d’arroser Ground Zero, tant les pompiers et secouristes se brûlaient encore les bottes en parcourant le site, et tant la température et les fumerolles pour y travailler étaient insupportables. De nombreux secouristes avec leurs chiens, pompiers et agents de déblayage sont morts ou en sursis, depuis qu’ils ont respiré l’air du site.
    .

    LE NIST A NIE QUE DU METAL DES POUTRES EN FUSION ETAIT PRESENT DANS LES FONDATIONS DES WTC
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=wcqf5tL887o


    .
    Cette vidéo de 2007 parle d’elle-même. Elle juxtappose des témoignages qui contredisent les déclarations du conférencier du NIST Porter GROSS. Elle montre « l’étendue des dégâts » occasionnés par le NIST à la « vraie vérité ». A elle seule elle justifierait que l’enquête technique et scientifique soit reprise de fond en comble. Jugez vous-même.
    .
    https://isgp-studies.com/miscellaneous/911/data/WTC-steel-shipped-China-steel-yards-John-Gross-vaporized-molten-NIST-FEMA.jpg
    Le même ingénieur du NIST Porter Gross, photographié ici en novembre 2001 au milieu des tronçons de poutres avant leur expédition en Chine pour être fondus. Il sélectionne des « pièces à conviction ». Cette poutre massive semble de toute évidence elle aussi totalement corrodée au point que ses extrémités déchiquetées n’ont plus que l’épaisseur d’une feuille de cigarette... Pourquoi ?
    .
    LA COMPOSITION DE CETTE POUSSIERE
    .
    En l’absence de publication officielle qui réfute celle de benthamopen datée du 4 mars 2009 et disponible ici :
    https://benthamopen.com/ABSTRACT/TOCPJ-2-7, l’équipe de chercheurs ayant découverts des micro-particules de fer vaporisé à ultra-hautes températures, et des résidus nanométriques de composants thermitiques (générateurs de chaleurs extrêmes instantanées) dans les poussières, continue de demander que cette étude soit contre-expertisée publiquement. Des initiatives dans ce sens ont été envisagées par d’autres scientifiques, avec anonymat des sources et de la chaîne expérimentale, mais à cette heure aucune n’a été mise en oeuvre, ni n’a débouché sur la confirmation ou l’infirmation des résultats. Le problème posé par cette nouvelle étude, est qu’aucun scientifique favorable à la « version officielle » ne veut mettre en oeuvre le protocole des expériences requises. L’omerta et le « qu’en dira-t-on » restent les plus puissants gardiens de la vérité officielle. De nombreux officiels y compris en France (Marie Paule Pileni, Jérôme Quirant) ont essayé de discréditer l’équipe de chercheurs, sans convaincre la communauté de scientifiques ayant validé l’étude sur le fond. http://www.reopen911.info/News/2010/02/23/niels-harrit-pourquoi-les-chips-rougegris-ne-sont-pas-des-composants-de-
    Par exemple, sans être spécialiste, comment une femme comme Marie Paule Pileni, professeur à la Sorbonne, Présidente démissionnaire du collège d’experts au sein de Bentham dont dépendait la publication de l’étude, experte en explosifs ET nanotechnologies, contractante de Thalés, du Ministère de la Défense, de la SEP etc... a-t-elle pu déclarer que « cette étude était politique et non scientifique », et qu’"elle n’était pas spécialiste du sujet" donc implicitement qu’elle n’était pas habilitée à en valider les conclusions ? N’est-ce pas plutôt elle, qui s’est mise à faire de la politique et non de la science ? Elle a accusé les chercheurs mis en cause de ne pas l’avoir prévenue. Mais l’Etude aurait-elle seulement vu le jour, même validée au bout d’infinis allers et retours pendant 2 ans entre membres du collège d’experts, si cette experte l’avait vue passer ? Au lu de ses commentaires, nous pouvons en douter fermement. Et Bentham n’a pas retiré l’étude qui fait désormais face à la postérité. Les scientifiques signataires attendent donc une publication officielle qui la contredira ou la confirmera.
    .
    Cette publication aura aussi face à elle, les conclusions d’une autre étude publiée en avril 2010 dans la revue Environmental Health Perspectives, dont le lien avec les analyses précitées des poussières reste à établir, mais qui là aussi atteste de très hautes températures et de présence de matériaux « mystérieux » dans les poussières. Il s’agit d’une étude médicale qui analyse les poussières découvertes dans les poumons des sauveteurs et pompiers. La présence de nanotubes de carbone pourrait être liée aux réactions provoquées par des températures extrêmes au contact des matériaux présents dans les tours, notamment si ces matériaux comprennent de la nanothermite telle que découverte en 2009. http://www.reopen911.info/News/2010/08/25/limpact-des-nanotubes-du-119-sur-la-sante
    .
    On en revient donc toujours au même : cette chaleur ultra-élevée attestée de 1000 façons, que le jetfuel et les incendies ne peuvent expliquer parce que les lieux et moments où elle a été constatée ou bien où elle est suspectée, ne correspondent pas avec les effets des incendies décrits dans la VO.
    .
    PREMIERES CONCLUSIONS ?
    .
    Que dire au bout de 5 Chroniques postées sur 23 (mais il pourrait y en avoir 1000) ? Tenter à contre-courant des médias officiels, de montrer/vulgariser les failles que ces médias ont occultées ou refusé d’investiguer dans l’enquête officielle, au travers de réactions personnelles lorsque j’ai découvert les arcanes de ce dossier, nécessite 2 fois plus d’énergie que de suivre le fil des vérités admises officiellement. Car nous n’avons pas droit à l’erreur, tandis que les exemples d’erreurs jamais corrigées dans nos médias pullulent, simplement parce que les corriger signifierait déjà accorder trop de crédit à de simples citoyens français sceptiques, mais qui ont le soutien tacite de millions de concitoyens dans le monde, et notamment des quelques dizaines de familles de victimes encore « récalcitrantes » malgré les 1,8 millions d’USD versés en moyenne aux autres, le prix du silence.
    .
    Je trouverai toujours curieux que le reste de nos concitoyens préfère faire confiance à des individus « officiels » forcément à la fois juge et partie dans ce dossier d’une infinie complexité, et présentant des aberrations infinies, plutôt qu’à des concitoyens dépourvus d’intérêts à défendre, autres que les mêmes que les leurs, en solidarité avec les familles de victime qui ont refusé les compensations ! Que cette quête de vérité soit obscurcie par une multitude de « rigolos » et autres « désinformateurs » ou « cerbères médiatiques » pratiques à mettre en avant quand on veut occulter le débat faute d’arguments n’y changera rien et à vrai dire ne trompe plus grand monde. Les faits advenus sont têtus, et ne se tairont que le jour où nous les aurons compris.


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 22 août 2017 ( J-20)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 4/23
    .
    Je ne propose pas de suite parfaitement construite entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant et la documentation correspondante aussi fiable que possible, depuis 2007. Ce qui m’a marqué...
    .
    MAIS AU FAIT.. QU’EN PENSENT LES ENFANTS ?
    .
    Mon fils avait 11 ans. C’était donc en 2008. Jamais il n’avait entendu parler de ces attentats. Un après-midi, tandis que je visionnais l’une de ces vidéos où les tours jumelles s’effondrent, je lui proposai de visionner avec moi les images si spectaculaires. Il regarda posément. Je lui expliquai qu’elles s’écroulaient suite à l’accident des avions et aux incendies... et là (je m’en souviens comme si c’était hier) il me regarda soudain fixement, étonné par mes paroles... « Mais non papa... tu vois bien qu’elles explosent... ». Je tentai de le contredire... il tint bon. Il tourna les talons et disparu du salon. Il n’a jamais changé d’avis, mais prudemment il garde ce point de vue pour lui. Il ne connaissait pas du tout cet événement ni les nombreuses polémiques autour. Il portait un regard parfaitement vierge sur ces images, sans « biais perceptuels » induits par nos médias ou notre entourage sur ce sujet précis...
    .
    http://www.reopen911.info/News/wp-content/uploads/BLINDFOLD%20Poster-10.jpg
    Voici maintenant l’excellent court métrage BLINDFOLD (USA, 2012, 16:9, 22 min, Teace Snyder), très dépouillé et fort, sur une relation père-fille impactée par cet événement mais dont la relation sort approfondie et grandie. Car cet événement fut souvent très clivant dans les familles américaines et européennes où le débat fit rage dans les années 2002-2011. Il l’est moins maintenant. Les événements du 11/9 flottent désormais dans un no-man’s land entre actualité et Histoire. Leur caractère tragique a été largement supplanté par les événements d’Afghanistan, d’Irak, de Libye, d’Ukraine, de Syrie, du Mali, de Centrafrique, du Yemen et à nouveau du Venezuela.
    .
    Concernant l’enseignement national des faits, la version officielle est un bon début d’explication à présenter aux élèves, ainsi que la sensibilisation aux dérives médiatiques et sectaires du net « avant de les lâcher dans la nature ». La polémique autour des faits et de leur interprétation reste une affaire purement privée ou extra-scolaire compte tenu de ses implications géopolitiques immédiates, en particulier au regard de notre soutien indéfectible aux Etats-Unis.
    .
    http://www.dailymotion.com/video/xq4fkd


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 21 août 2017 ( J-21)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 3/23
    .
    Je ne propose pas de suite parfaitement construite entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant et la documentation correspondante aussi fiable que possible, depuis 2007. Ce qui m’a marqué...
    .
    A PROPOS DU WTC7 :
    .
    Voici la vidéo de l’explication officielle de son effondrement (des feux de bureau) :
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=PK_iBYSqEsc


    .
    Ce qui m’a le plus frappé au sujet de ce 3ème bâtiment détruit le 11 septembre 2001 à 17H26 sans avoir été touché par un avion et situé à 250 mètres (via Vesey Street) du complexe immobilier principal des 6 WTC initiaux, ce sont les premières secondes de son "effondrement". Il y a toute une histoire derrière cet instant-clé. La première histoire est qu’on a plusieurs témoignages de civils et de pompiers qui déclarent que le bâtiment a d’abord tremblé sur ses fondations avec des explosions (niées par le NIST alors que youtube garde leur preuve pour l’éternité), puis s’est littéralement enfoncé instantanément d’abord de un mètre dans ses propres fondations selon certains témoignages, avant que les 30 premiers mètres de sa facade (trente mètres de hauteur, pas 30 centimètres, on est bien d’accord ?) ne suivent "à la vitesse de la chute libre" selon les vidéos. Soient 2,25 secondes de chute absolument libre OFFICIELLEMENT RECONNUES par le NIST dans son Rapport, et mentionnées dans un appendice.
    .
    Donc prenez 2 tours Montparnasse (210m) collées l’une à l’autre, coupez 36 m en haut, et vous avez le WTC7, 20ème plus haut gratte-ciel des USA à l’époque. Maintenant imaginez que cette double tour Montparnasse s’efface dans le sol sur ses 30 premiers mètres, le tout sans se déformer autrement que par le haut qui s’effondre à l’intérieur en même temps, le tout parfaitement symétriquement dans sa propre empreinte avec des facades qui au final se sont parfaitement repliées sur elles-mêmes et n’ont pas abîmé les immeubles voisins. Pour vous et votre bon sens mâtiné au moins d’un vernis de culture scientifique niveau bac, le HASARD peut-il oui ou non provoquer une telle perfection dynamique, un tél chef d’oeuvre de destruction ? Statistiquement, combien de chances sur des millions de milliards (je vous aide un peu...), un immeuble victime de feux aléatoires de bureau (c’est la raison officielle) a-t-il de s’effondrer de la sorte ?
    .
    La reconnaissance par le NIST de la chute libre initiale (puis presque libre) n’a pas été une partie de plaisir. C’est un professeur de physique -David Chandler- qui s’était inscrit à la conférence de presse du 21 août 2008 à NYC, au titre d’un syndicat national des professeurs du second degré (sans y croire !), qui est venu avec cette question. Il eut ensuite 12 jours pour la formuler par écrit au NIST, qui lui venait de s’accorder 6 années de recherches. Le NIST fut pourtant obligé de reconnaitre ce fait basique, et modifia son rapport sur la foi de l’étude fournie par M. Chandler. Lui l’avait réalisée avec des logiciels de mesure grand public en quelques jours à peine, appliqués à l’ensemble des vidéos disponibles sur YouTube. De quoi relativiser au passage, la pertinence de l’étude du NIST.
    .
    Or reconnaitre la "chute libre" était une étape fondamentale de remise en question des conclusions du NIST, car cela signifie admettre que pendant au moins 2,25 secondes, le bâtiment s’est comporté comme si il n’y avait strictement RIEN en dessous des étages en train de s’enfoncer ou s’écraser au sol. C’est donc admettre que l’ENSEMBLE des 30 premiers mètres du bâtiment s’est trouvé privé de soutiens au même moment partout à la fois. C’est donc admettre que le HASARD ce jour-là, a permis à une hypothèse parfaite parmi des milliards d’autres forcément moins parfaites, de se concrétiser. Statistiquement, le nombre de paramètres aux comportements combinés parfaits ayant conduit au résultat parfait observé (symétrie, simultanéité, verticalité, intégralité, vitesse, accélération, repli des 4 facades vers l’intérieur) est si important qu’il doit, aujourd’hui encore, excéder les capacités de calcul de nos super-ordinateurs. D’ailleurs la simulation officielle du NIST sur logiciel ANSYS donne un résultat assez éloigné des faits observés (même si les simulations ne sont pas censées imiter parfaitement mais plutôt démontrer la plausibilité d’une hypothèse). L’effondrement démarre du côté de la fameuse colonne 79 jugée faible dans le rapport, et le WTC7 se vrille. L’effondrement simulé n’est donc ni symétrique ni vertical. De plus nous ne pouvons pas évaluer sa durée ni son accélération, car la simulation s’arrête, conformément au mandat officiel du NIST, au moment de la rupture de la structure, càd de la colonne 79. Le NIST n’a en effet PAS été mandaté par le gouvernement pour étudier l’effondrement lui-même, mais SEULEMENT l’enchaînement de faits qui conduit à cet effondrement... circulez... y a rien à voir... https://www.youtube.com/watch?v=fIAK6PAeyn8
    .
    Autre "curiosité" : Les paramètres de cette simulation sont toujours secrets. Le NIST a refusé de les publier et la demande FOIA a été elle aussi refusée, au motif que leur publication "mettrait en péril la sécurité publique", alors qu’au contraire leur publication devrait servir de base de réflexion au reste de la profession dans le monde entier. L’UNi d’Alaska est en train de refaire cette simulation avec des outils plus puissants (AUTOCAD, SAP2000, SOLIDWORKS, 16 années de progrès informatique...) et avec des paramètres cette fois transparents. L’équipe soumettra la simulation à un collège de pairs qui devra l’approuver avant publication. Le projet est présenté ici :
    https://www.youtube.com/watch?v=EKN4qilUOfs

    .
    Ca se passe entre étudiants et professeurs... de quoi stimuler notre impatience, non ?
    .
    Je rappelle ici que la pertinence disons "limitée" des conclusions du NIST atteignit son zénith lorsqu’il exposa aussi doctement que circulairement, qu’il n’avait pas trouvé d’explosifs parce qu’il n’avait pas cherché puisque c’était inutile à ses yeux, tandis qu’il expliquait que l’absence de bruit éliminait cette piste, sans qu’il ait approfondi si oui ou non il y avait eu du bruit, alors que de nombreux témoignages verbaux et sonores existent, que le quartier fut bouclé sur plusieurs miles carrés, et que le NIST fit, malgré toute sa glose, l’effort contradictoire de calculer la quantité de RDX et le bruit correspondant, nécessaires pour selon lui détruire le WTC7. Or le RDX est certes bruyant à l’extrême, mais il eût fallu examiner bien d’autres combinaisons (dynamite, C4, nitroglycérine, nitrate d’ammonium, ANFO, nitramine, accélérateur à base de thermite, mix sophistiqué de différents types ?) et même mentionner l’état de la recherche civile et surtout militaire dans ce domaine, où des méthodes de confinement permettent de limiter le bruit. Beaucoup d’aspect de l’enquête sont bridés par le fait que seule l’hypothèse terroriste fut examinée. Or comme on le sait désormais pour les souches d’anthrax utilisées en décembre 2001, celles-ci venaient bien de Fort Dietrick, un laboratoire militaire américain.... Et de toute façon, l’enquête réglementaire exige de manière systématique d’évaluer l’hypothèse d’explosifs, ce qui n’est donc toujours pas le cas... depuis 16 ans.
    .
    L’autre point qui me renversa de ma chaise était la lettre accompagnant la conférence de presse. Ses termes sont gravés dans ma mémoire tellement c’est aberrant. Nous les retrouvons dans la présentation du Rapport ici : "According to the report, a key factor leading to the eventual collapse of WTC 7 was thermal expansion of long-span floor systems at temperatures “hundreds of degrees below those typically considered in current practice for fire resistance ratings." WTC 7 used a structural system design in widespread use."
    https://phys.org/news/2008-08-nist-wtc-collapse.html#jCp
    .
    Ce qui signifie que ce jour là (et jamais avant ni depuis) l’acier de la structure du WTC7 s’est comporté de façon effectivement " extraordinaire ", enregistrant des dilatations extrêmement supérieures à la moyenne puisqu’elles ont débuté à des températures inférieures de centaines de degrés (F) à celles habituellement observées et retenues dans les abaques de dilatation utilisées par les ingénieurs structure de la profession... ça vous laisse rêveur ? Moi, oui. La prochaine fois que vous allez à New York, si vous montez dans un gratte-ciel, allez-y sans briquet, sans allumettes, et évitez les frottements sur la moquette... sinon tout s’écroulera. C’était d’ailleurs un jour si spécial, que c’est le seul connu où l’acier s’est comporté de cette fabuleuse façon. Il y a eu des incendies terribles depuis mais jamais d’effondrements symétriques, complets et entassés repliés sur eux-mêmes. Par exemple Pékin février 2009 ici : https://www.youtube.com/watch?v=6hSPFL2Zlpg

    .
    Enfin je rappelle ici que suite à ces "événements extraordinaires" (ce sont les termes du NIST, voir lien) les nombreuses conférences du NIST qui eurent lieu à travers le monde partout où il y a des grattes-ciel (par exemple Kuala Lumpur oct 2003 https://www.nist.gov/publications/performance-imperative-safety-security-and-competitiveness-21st-century) pour tirer des leçons de ces "effondrements", n’ont débouché sur AUCUNE proposition pour changer la composition des aciers utilisés en construction. et aucun bâtiment construit sur le modéle "très répandu" du WTC7 n’a subi de modifications significatives de sa structure, voire n’a été démoli... Etant proche d’un grand cabinet d’architecture, je vous le confirme avec confiance. Aujourd’hui, la structure du WTC7, si il fallait le reconstruire, serait... la même. Les seules préconisations techniques qui furent transformées en normes US par le NIST à la suite de ces "événements extraordinaires" furent des préconisations pour la sécurité active et passive... extincteurs, largeur des couloirs d’évacuation, protections ignifuges, sécurisation des systèmes électriques etc.

    https://www.nist.gov/news-events/news/2008/09/nist-releases-wtc-7-investigation-report-public-comment
    .
    Pour synthétiser les objections de tous les professionnels du bâtiment qui se sont vraiment penchés sur les Rapports du NIST, visionnez ce court documentaire de 15 minutes qui vous fera peut-être ressentir la même chose que ce que j’ai ressenti depuis 2007, lorsque j’ai commencé à m’intéresser complètement par hasard à ces événements (vous pouvez critiquer les choix de dramatisation du réalisateur, mais pas les faits. Quant aux analyses de poussières des WTC, nous y reviendrons.) :
    .
    VOSTF (Février 2015)
    > cliquer sur paramètres et choisir > sous-titres > français.
    https://www.youtube.com/watch?v=_nyogTsrsgI&feature=youtu.be


    .

    • Ca me rappelle la publicité CANADA DRY... tout y est, mais ce n’est pas ce qu’on croit. Il s’agissait d’une publicité pour un produit conçu dans le sens de simuler une boisson alcoolisée. Qu’en est-il du monde réel, pour un produit infiniment plus complexe qu’un soda, qui n’a pas été pensé pour simuler des démolitions contrôlées, et où « tout y est d’une démolition contrôlée » ?
      https://www.youtube.com/watch?v=iIcEvJP9f-k


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 20 août 2017 (J-22)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 2/23
    .
    Je ne propose pas de suite parfaitement construite entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant et la documentation correspondante aussi fiable que possible, depuis 2007. Ce qui m’a marqué...
    .
    A PROPOS DES DELITS D’INITIES
    .
    Bonjour à tous,
    .
    Tout le monde sait qu’avant le 11 septembre, des transactions boursières aussi massives que suspectes sur le marché à terme de Chicago affectèrent en particulier les actions de UNITED Airlines, AMERICAN Airlines (les 2 compagnies impliquées dans les attentats), ainsi que Munich Re et AXA Re (les 2 réassureurs des assureurs du complexe des 7 tours du WTC). Il s’agissait de "put options", c’est-à-dire d’achats anticipés à la baisse. L’acheteur achète au prix qui sera pratiqué 15 jours plus tard, des actions qu’il vend le jour même. Le marché à terme de Chicago (4ème circonscription, Central, Loop) est le plus important au monde de ce type.
    .
    J’ai eu à 2 reprises l’occasion d’évoquer ces faits avec des traders, l’une qui travaillait à Paris au sein d’une filiale boursière d’une très grande banque française à cette époque là, l’autre qui est plus jeune mais évolue dans ce milieu depuis les années 2005 2006 à Paris puis Londres. Le second m’a tout simplement avoué que dans le milieu financier, c’était "un secret de polichinelle". La première m’a raconté que dans les jours qui ont précédé (sans doute 7 8 9 10 d’après les mouvements repérés par le FBI), alors que dans la salle des marchés à Paris chacun s’affairait, leur manager les a appelés pour observer les mouvements sur les actions précitées et leur a dit "il se passe quelque chose". Le 11, les attentats se produisirent, et dans la salle des marchés, chacun leva le nez au dessus de son écran dans un silence de mort. L’un et l’autre ont refusé que je rencontre leurs managers de l’époque. Je patiente. Je suis très patient.
    .
    Un certain Jérôme Kerviel a lui aussi témoigné : « Les meilleures affaires de l’histoire de la Société Générale ont été réalisées le 11 septembre 2001 » dit-il. "C’est ce que m’a dit l’un de mes managers. Il semble que ce jour-là les profits réalisés aient été colossaux."
    .
    Le témoignage de Amir Weitman sur Bernard Madoff (chez Plon) est lui aussi troublant (la scène se passe dans ses bureaux près des WTC le matin même du 11/9) :
    "Un autre avion a percuté la deuxième tour ! Bernie tranche d’un ton sec et sans émotion :
    BM - C’est un attentat, je vous l’ai dit. L’Amérique est la cible de terroristes. C’est sûrement Al-Qaïda et Ben Laden, ces terroristes qui ont déjà essayé de faire sauter le World Trade Center en 1993. Cette fois-ci, ils ont réussi.
    Il est 9 h 30, je le regarde et je lui dis que, vu les circonstances, nous allons partir. Je propose que nous nous rencontrions une autre fois.
    BM : - Pas du tout, répond Bernie. Vous avez déjà beaucoup attendu. Venez dans mon bureau, nous serons plus tranquilles pour parler."
    .
    Je me suis aussi enquis d’un lien possible entre les traders impliqués, si implication il y a, et le président Obama, qui à l’époque était le représentant au Congrès de l’Illinois à Springfield, de la 13ème circonscription de Chicago (South Side) située à 2 pas de la bourse. Peter Dale Scott écarte cette hypothèse au simple motif que le monde des affaires à Chicago est extrêmement dense, et que très peu de personnes seraient concernées "au premier chef", voire une seule ou 2, les autres suivant la tendance du jour au sein de la profession...
    .
    Le 11 septembre 2007 sur RMC, JJ Bourdin a interviewé Marc Chesney, ex-professeur à HEC et titulaire de la chaire de finance quantitative à l’université UZH de Zürich. EXTRAIT :
    "JJB - (...) Est-ce qu’un Etat, hein, est-ce qu’un Etat qui a eu l’un de ses ressortissants tué le 11 Septembre pourrait porter l’affaire sur le plan juridique ?
    MC - Bien sûr bien sûr bien sûr, à partir du moment où un état le souhaite, on trouve les identités
    JJB - On trouve les identités…
    MC - Mais il y a eu des enquêtes qui ont été menées, officiellement aux Etats-Unis, en Angleterre, en France, en Italie, mais plus simplement elles concluent le plus souvent à un non lieu… et c’est là où on peut se poser des questions. Bien sûr, les enquêteurs ont eu accès aux identités… s’ils le souhaitaient…, ce n’est pas notre cas, mais sur quelles bases ont-ils pu conclure à un non lieu alors que du point de vue des volumes, du point de vue financier, euh… c’est vraiment troublant ! Enfin, bon, je veux dire que le résultat est clair pour nous il y a une forte probabilité de délits d’initiés, on a utilisé des outils objectifs qu’on aurait pu utiliser pour d’autres suspicions et la conclusion c’est que de notre point de vue, du point de vue statistique c’est très clair, maintenant si juridiquement parlant on conclut de manière opposée encore faudrait-il expliquer pour quelles raisons, je crois que cela intéresse tout citoyen… Ca peut intéresser tout citoyen…"
    JJ Bourdin avait promis de réinterviewer M. Chesney si il publiait d’autres études. Il y en a 4 de plus, mais JJ Bourdin est resté muet malgré au moins mes relances en bonne et due forme.
    .
    Le principal reproche que les chercheurs indépendants sur le 11/9 formulent à l’encontre des autorités américaines et européennes qui ont enquêté sur cette affaire est que finalement, elles n’ont tout simplement pas cherché ! Car pour résumer, tous les rapports se contentent d’un raisonnement circulaire qui part d’un postulat absurde : "Si il y a délits d’initiés, cela ne peut venir que d’Al-Qaïda. Nous n’avons pas trouvé de liens entre Al-Qaïda et les mouvements boursiers, donc ces mouvements, qui ont été opérés par des maisons au dessus de tous soupçons (notamment AB Brown, filiale à l’époque de la Deutsche Bank dirigée par l’ancien numéro 3 de la CIA "Buzzy" Krongard sur lequel nous reviendrons) ne peuvent constituer des délits d’initiés. En gros, 16 ans plus tard... eh bien... on en est toujours là...

    LIENS : (choix subjectif tant le sujet reste débattu)
    http://www.dailymotion.com/video/xaxv56_delits-dinities-le-119-sur-rmc-bour_news


    http://www.reopen911.info/11-septembre/article-point-cle-du-11-septembre-mysterieux-delits-d-inities-boursiers- (la meilleure synthèse disponible sur ce sujet en français avec des 10aines de liens officiels).
    lire aussi les articles du journaliste allemand Lars Schall ici :
    http://www.larsschall.com/2012/03/20/insider-trading-911-the-facts-laid-bare
    https://www.foreignpolicyjournal.com/2013/02/23/re-deutsche-bank-alex-brown-and-911-insider-trading
    pour le détail de l’enquête du FBI, lire ici :
    https://www.foreignpolicyjournal.com/2010/11/18/evidence-for-informed-trading-on-the-attacks-of-september-11


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 19 août 2017 (J-23)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 1/23
    .
    TOUTES LES SOURCES OFFICIELLES... ET MA MOTIVATION...

    Bonjour à tous,
    .
    Je lis LE DIPLO et découvre LE ZINC. Pour beaucoup de militants, le 11/9 marque le basculement dans le nouveau siècle. Toutes les guerres menées depuis impliquent un volet de lutte contre le terrorisme. Nous sommes nombreux à considérer que l’événement du 11/9, même si Chomsky nous met en garde de ne pas nous détourner de causes bien plus importantes, conditionne toujours les évenements géopolitiques actuels.
    .
    A partir d’aujourd’hui donc, 19 août 2017, et jusqu’au 11 septembre 2017, je vais essayer de faire partager aux lecteurs ici, mes retours sur de nombreuses rencontres en Europe et ailleurs (souvent via skype), pour tenter de mieux connaitre le fond des événements du 11 septembre, étant entendu ici, et je pense que personne ne s’en offusquera, qu’il est aujourd’hui admis par plus de 50% de la population occidentale (plus de 40 enquêtes officielles le prouvent, que ça plaise aux érudits ou non), que les faisceaux d’indices probants pointant vers des incohérences et des failles très nombreuses dans le récit officiel, ne peuvent que nous conduire à considérer que ladite version officielle est souvent fausse, ou à tout le moins que ces faisceaux d’indices probants jettent un doute mondial significatif sur sa véracité.
    .
    Précision : il n’est nullement besoin d’avoir recourt aux explications mal étayées, contestables et inutilement polémiques d’un Thierry Meyssan (que je n’ai moi-même pas consultées et c’est un tort au nom des principes de l’investigation, mais pas gênant au final comme vous le constaterez) ou d’autres « allumés du bocal » (il y en a beaucoup dans ce mouvement international, qui ont été surexposés pour diaboliser les hommes et femmes de raison dont je vous parlerai) pour comprendre que cette « VO » pose des problèmes très dérangeants pour un esprit rationnel, tandis que de nombreux indices divergent considérablement de la version officielle. Je signale aussi que je suis angliciste et PPL 200 heures et m’intéresse donc de près à l’aviation et aux anglosaxons. Il s’agit d’avancer de façon constructive et positive.
    .
    Une première lecture s’impose ici, celle du site ▻http://www.consensus911.org/fr. Pourquoi ? Parce que les faits divergents exposés ici ont été recoupés entre universitaires selon la méthode DELPHI https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thode_Delphi , notamment utilisée dans le milieu médical pour déterminer "les causes les plus probables" lors d’un diagnostic médical.
    .
    Bonne lecture.
    .
    NOTE : le site est administré par Elisabeth Woodworth, ancienne bibliothécaire documentaliste qui a utilisé la méthode DELPHI pendant 25 ans avec succès entre tous les hôpitaux publics de Colombie britannique, Canada. E. W. est aussi relectrice-correctrice des ouvrages de D. W. Griffin. Tous 2 s’exposent dans le "Powerpoint" ci-après avec leur méthode et le panel scientifique engagé dans cette démarche depuis septembre 2011 : http://www.consensus911.org/wp-content/uploads/2016/09/911ConsensusPanel_WSF_2016_09.pdf
    .
    –----------------------------------------------------------------------
    .
    RAPPEL : les DOCUMENTS OFFICIELS dont de nombreux faits analyses et déclarations sont contestés se trouvent ici :
    .
    PREMIER RAPPORT DES COMMISSIONS DU RENSEIGNEMENT DU CONGRES (déc 2002), non dispo mais sauvegardé ici : http://www.reopen911.info/News/wp-content/uploads/2012/08/JOINT-ENQUIRY-DEC-2002-fullreport_errata.pdf
    RAPPORT OFFICIEL du 22 juillet 2004 : https://9-11commission.gov/report
    RAPPORT ASCE sur le Pentagone (janvier 2003) :
    http://911research.wtc7.net/cache/pentagon/official/asce_pentagon.pdf
    RAPPORT OFFICIEL FEMA (2002 - sur la chute des WTC1 et 2, dont le fameux appendice C non élucidé à ce jour) https://www.fema.gov/media-library/assets/documents/3544
    RAPPORT OFFICIEL DU NIST (WTC1 et 2 sept 2005 - WTC7 nov 2008) https://www.nist.gov/engineering-laboratory/final-reports-nist-world-trade-center-disaster-investigation
    RAPPORT D’ENQUETE de l’inspection générale de la CIA https://www.cia.gov/library/reports/Executive%20Summary_OIG%20Report.pdf
    RAPPORT OFFICIEL du Ministère de la défense DoD
    https://fas.org/irp/agency/dod/ig-jfic.pdf
    RAPPORT OFFICIEL du FBI (enquête PENTBOMB ou PENTTBOM pour "Pentagon/Twin Towers Bombing Investigation" - seules 50 pages sont disponibles) : http://www.911myths.com/images/f/fd/FBI-Summary-PENTTBOMB.pdf
    RAPPORT OFFICIEL de la brigade de Pompiers du Comté d’ARLINGTON (Pentagone - AA77) se trouve ici : http://www.floridadisaster.org/publications/Arl_Co_AAR.pdf
    PIECES A CONVICTION DU PROCES MOUSSAOUI
    http://www.aneta.org/911experiments_com/USCourtsVsMoussaoui/index.htm
    RAPPORT OFFICIEL DE NOS AFFAIRES ETRANGERES -(notamment le rapport Quilès) : http://www.assemblee-nationale.fr/11/dossiers/attentats.asp
    LE BLOG DE MILES KARA, MEMBRE DU TEAM 8 de la COMMISSION OFFICIELLE http://www.oredigger61.org/?page_id=2
    .
    NOTE IMPORTANTE :
    .
    Aucun de ces documents officiels n’a de valeur judiciaire (écrit en petits caractères au début) sauf les documents (exhibits) présentés lors du procès Moussaoui par le FBI. Aucun de ces documents ne peut être invoqué au cours d’une procédure judiciaire pour plaider une cause ou une autre. A ce titre, 1/ nous pouvons donc aussi à bon droit les considérer comme la base d’une "mythologie officielle", ou d’un "story telling" politique. 2/ n’importe quel journaliste ou simple citoyen est en droit de les contester sans aucun risque de conséquences judiciaires pour avoir osé le faire. C’est ce qu’un professeur de physique de lycée a d’ailleurs fait avec la documentation du NIST sur le WTC7, et il a obtenu gain de cause (nous y reviendrons)... à bon entendeur... journalistes, vous pouvez chercher sans craintes, mais cherchez vraiment, évitez de paraphraser.

    • Je suis lecteur du DIPLO depuis 1981, avec un gros creux de 1990 à 2007, et un retour « prudent ». Il m’a donc semblé particulièrement important de m’exprimer tout spécialement ici suite à un début de polémique apparu en 2015 dans LE DIPLO au sujet des attentats de 2001. Une réponse méthodique de l’association militante mise en cause par LE DIPLO se trouve en lien ci-dessous. J’en partage absolument les constats et les conclusions. Et donc, au moins dans un souci d’équité (pas comme aux élections avec les petits candidats ;oD ) j’en recommande la lecture à tous. Bon, c’est dit.
      http://www.reopen911.info/11-septembre/monde-diplomatique-vous-avez-dit-conspirationnisme