Festival Livres Chalette

Organisé chaque année le dernier week-end de novembre par « Autrement. Autres mots », un Collectif d’associations du montargois (45)

  • De la part de l’association « Agir pour la Palestine »...
    Jeudi 22 février 20h30 Espace Jean Vilar (Salle Coluche)
    264 Rue de la Mère-Dieu 45200 Amilly
    Conférence-débat sur le thème « Palestine, Un Etat, Une capitale », avec Salman El Herfi, Ambassadeur de Palestine en France.
    Lire en PJ la présentation de la conférence (extrait de la page Facebook de l"association Agir pour la Palestine)
    https://qnrgdg.by3302.livefilestore.com/y4mn5A5IdEDTpRr48CNSKlKjyyMK6RqQkJKFGxtJdERittFIgkFcayV



  • Samedi 25 et dimanche 26 novembre 5, rue de la Forêt 45120 Chalette sur Loing -9ème édition du Festival du Livre « Autrement. Autres mots ». ON en parle dans la presse. Dans sa livraison du mercredi 22 novembre, « L’Éclaireur » en publie le programme : voir le lien ci-dessous. Lire également les différents post publiés sur les auteurs invités, les expositions présentées, le concert du samedi soir sur la page Zinc du Festival @festival_livres, les infos présentes sur Facebook : livresautrement-festival et le blog du Festival : festivaldulivre.autrementautresmots.over-blog.com

    Merci de faire connaître sur vos réseaux personnels et associatifs cet événement qui se déroule à une petite centaine de kilomètres de Paris (lignes SNCF TER Paris/Montargis, - Paris/ Nevers/ Clermont-Ferrand ; Autoroute A6 et A77, A5 puis A19)

    https://qnqjrg.by3302.livefilestore.com/y4mZlvC8dgbybSfEDlmL3_zmw4r0hBsm4-1kD3lE_xEommO9kH8Zahi



  • Dimanche 26 novembre à 11h au « Hangar » 5, rue de la Forêt 45120 Chalette sur Loing.
    Dans le cadre du Festival du Livre « Autrement. Autres mots », la séquence « lecture publique » du dimanche matin s’intéressera à « Nous avons arpenté un chemin caillouteux » de Sylvain Pattieu, par ailleurs invité l’après-midi de ce dimanche à 14h30 lors de la séquence Un auteur/Un livre" pour parler de ce livre.

    Sylvain Pattieu est né à Aix-en-Provence en 1979 ; il est agrégé d’histoire (2001), Docteur en histoire (2007) et Maître de conférence en histoire contemporaine à l’université Paris 8.
    Il écrit à la fois des romans et des documentaires littéraires et propose régulièrement des lectures musicales de ses textes, accompagné par le musicien Orso Jesenska. Il travaille également sur des reportages ou des portraits réalisés en commun, texte et image, avec le photoreporter Sylvain Cherkaoui.

    Sylvain Pattieu a publié :
     En 2012, Des Impatientes suit la trajectoire de deux adolescentes noires vivant en banlieue parisienne, dans leur lycée puis dans un grand magasin où elles deviennent salariées.
     En 2013, Le Bonheur pauvre rengaine a pour origine un fait divers véridique, dans le Marseille des années 1920, mêlant voix fictionnelles et documents d’archives, ainsi qu’Avant de disparaître, Chronique de PSA-Aulnay, les propos des ouvriers de l’usine vouée à la fermeture résonnent en écho des luttes passées
     En 2015, Beauté Parade est le récit de la grève de manucures chinoises et de coiffeuses ivoiriennes sans-papiers dans un salon de beauté du quartier Château-d’eau à Paris.
     En 2016, Et que celui qui a soif vienne. Un roman de pirates, est un récit d’aventures politique où se mêlent flibustiers, abordages, fantômes intimes ou littéraires, utopie et rhum.
     En 2017, Nous avons arpenté un chemin caillouteux raconte l’histoire d’un couple d’Afro-Américains, proches des Black Panthers, qui ont détourné un avion en 1972, pour protester contre le racisme aux Etats-Unis, avant de refaire leur vie en France.


  • Samedi 25 novembre 20h30 au "Hangar" 5 Rue de la Forêt 45120 Chalette sur Loing. - Pour son concert traditionnel du samedi soir, le Festival du Livre "Autrement. Autres mots" accueille le groupe "Refugees of Rap", les voix de l’exil syrien ...

    Comme deux millions de Syriens qui ont dû quitter leur pays, les « Réfugiés du rap », jeunes musiciens syro-palestiniens, ont fui la guerre et les menaces du régime. Depuis 2013, ils sont exilés en France, à Paris, d’où ils chantent la révolution.
    Apatrides et réfugiés depuis trois générations, ils ont choisi le rap comme arme de résistance. Né en 2007 dans le camp palestinien de Yarmouk en banlieue de Damas, le groupe de hip hop Refugees of Rap dénonce le régime de Bachar Al-Assad et depuis 2011 le quotidien d’un pays en guerre : les bombardements, la faim et les menaces de mort du régime contre ses opposants.
    « Quand on vivait là-bas, même si on entendait un bombardement arriver, on sortait quand même dans la rue. Quand tu vis constamment dans cette atmosphère, tu ne penses plus aux bombes parce que tu essaies de faire en sorte que la vie continue. »
    En 2013, suite à l’explosion de leur studio d’enregistrement et aux différentes tentatives d’arrestations, les quatre membres du groupe s’exilent comme plus de quatre millions de réfugiés syriens aujourd’hui. Les deux frères Mohamed et Yaser Jamous sont maintenant réfugiés politiques à Paris où ils continuent à rapper contre la répression, échangeant par mail avec le reste de la formation en Allemagne et en Syrie.
    « Ce qui nous manque le plus, c’est notre ville de naissance, le pays dans lequel on a grandi. Parfois, même encore aujourd’hui, on se retrouve quelque part et je dis à mon frère "imagine qu’on est à tel ou tel endroit en Syrie". Notre vie d’avant, là-bas, nous manque ! »

    https://pwvodg.by3302.livefilestore.com/y4mxPYnhsSpVy1P5kBF43xxctCx-ExhMiXCd9iYqcsZ2itu2bFB_TDd


  • Samedi 25 et dimanche 26 novembre au « Hangar » - 5, rue de la Forêt 45120 Chalette sur Loing. Dans le cadre du Festival du Livre « Autrement. Autres mots », le mouvement ACE (Action Catholique des Enfants), partenaire de « Partage », association participante du Festival, présente une exposition intitulée : « Les 80 ans de l’ACE ».

    80 ans se sont écoulés depuis la création des Coeurs Vaillants et Ames Vaillantes jusqu’à l’ACE d’aujourd’hui.
    A l’occasion de ses 80 ans, l’Action Catholique des Enfants a construit une exposition retraçant son histoire nationale. Chaque décennie revient sur les événements et les journaux qui ont marqué les Coeurs Vaillants, Âmes Vaillantes, Perlins, Fripounets, Triolos et Top’ados.


  • Samedi 25 et dimanche 26 novembre au « Hangar » -5 Rue de la Forêt 45120 Chalette sur Loing. - Dans le cadre du Festival du Livre « Autrement. Autres mots » sera présentée l’exposition intitulée :
    « La Palestine de 1917 à nos jours ».
    2017 est une année particulière pour la Palestine. Elle marque les 100 ans de la déclaration de Lord Balfour autorisant un Foyer national juif en Palestine, les 70 ans de la partition de la Palestine par les Nations unies, les 50 ans de l’occupation par Israël du territoire pourtant reconnu par l’ONU comme Territoire palestinien destiné à devenir l’État de Palestine et les 10 ans du blocus de Gaza.
    L’évocation de ces dates anniversaires nous renvoie au quotidien d’un peuple criant justice depuis des décennies. C’est une occasion de vous inviter à comprendre la question palestinienne et son éclairage par l’histoire.
     1917 : Déclaration Balfour … mandat britannique..
     1947 : Plan de partage de la Palestine en deux États...la Nakba, plan Dalet, création de l’État d’Israël -ligne verte, crise du canal de Suez …
     1967 : Guerre des Six-Jours, résolution 242, guerre du Kippour, guerre du Liban et massacre de Sabra et Chatila...
     1987 : Première Intifada... déclaration d’indépendance de la Palestine, accords d’Oslo, Seconde Intifada, retrait israélien de la bande de Gaza...
     2007 : Blocus à la Bande de Gaza... guerres contre Gaza, membre de l’UNESCO, statut d’État non membre de l’ONU, reprise des discussions de paix, membre de la Cour pénale internationale, l’ONU condamne la colonisation israélienne.
     2017 : Un peuple debout qui résiste.


  • Samedi 25 et dimanche 26 novembre - "Le Hangar" 5, rue de la Forêt 45120 Chalette sur Loing. Le Festival du Livre "Autrement. Autres mots" présente l’exposition « Le Monde diplomatique et ses éditions internationales ».
    Il s’agit de 12 panneaux donnant à voir les cartes publiées dans le Diplo et ses éditions internationales sur des thèmes divers comme la crise migratoire, l’environnement ou les droits des femmes...
    Les cartes sont présentées en onze langues - ce qui valorise le réseau inégalé de publications du Diplo - avec des commentaires succincts en français et en anglais ainsi que des extraits d’articles en différentes langues comme le grec ou l’espagnol.
    Le Monde diplomatique est au centre d’un vaste réseau de trente éditions partenaires dans le monde entier. Il est publié en 26 langues et bénéficie du soutien de l’Association des Amis du Monde diplomatique en France et à l’étranger.


  • Dimanche 26 novembre à 17h30 au « Hangar » - 5, rue de la Forêt à Chalette/Loing, le Festival du Livre « Autrement. Autres mots » accueille, dans le cadre de sa séquence « Un auteur/un livre », Marie-Florence Erhet, écrivaine, pour son livre : « Joséphine Baker, des trottoirs de Saint-Louis aux marches du Panthéon ». Dans ce livre, l’auteure dépasse l’image de la « danseuse à la ceinture de bananes » que le monde a gardé de cette artiste et montre comment cette petite-fille d’esclaves du Mississipi devenue vedette internationale amie des princes, a dû s’affirmer et lutter afin qu’on l’apprécie pour son œuvre et ses combats.

    Marie-Florence Erhet sera accompagnée de Samia Messaoudi, journaliste de radio (BEUR FM), de télévision (BEUR TV), de presse écrite (CLARA Magazine), éditrice aux éditions Syros, et aussi auteure de plusieurs ouvrages : notamment « Paroles Kabyles », -collection « Carnets de sagesse » chez Albin Michel, et
    « Couleurs d’Algérie », ouvrages biographiques de 23 peintres algériens.
    Samia Messaoudi animera la rencontre avec Marie-Florence Erhet.


  • Dimanche 26 novembre à 16h au « Hangar » - 5, rue de la Forêt 45120 Chalette/Loing, le Festival du Livre « Autrement. Autres mots » accueille Nicolas Sersiron, ancien président du CADTM France (Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers-Monde) pour son livre :"Dette et extractivisme - La résistible ascension d’un duo destructeur". L’auteur montre que l’extractivisme, ce pillage des ressources naturelles de la planète par la force, a donné à l’Europe puis aux USA les moyens de dominer le monde. Depuis la disparition des colonies, la dette illégitime, nouvelle violence imposée aux pays dits « en développement », a permis d’assurer la continuité du pillage.


  • Samedi 25 novembre- 17h30 - au « Hangar » - 5, rue de la Forêt, 45120 Chalette/Loing. Dans le cadre de la séquence « Un auteur, un livre », le Festival du Livre « Autrement. Autres mots » accueille Aïssa Zaino pour son livre « Des hommes entre les murs. Comment la prison façonne la vie des Palestiniens ».
    Des mois durant, l’auteure a partagé la vie et le combat des habitants de Nabi Saleh, village palestinien au nord de Ramallah, manifestant avec eux chaque semaine sous les yeux et parfois les tirs de l’armée israélienne. Son livre raconte comment, depuis plusieurs années, ce village palestinien lutte contre l’occupation des terres par la colonie israélienne voisine et fait face à une politique d’arrestations massives et constantes.


  • Festival du Livre « Autrement. Autres mots ». Samedi 25 novembre, dans le cadre des séquences « Un auteur/Un livre », le Festival accueille César Murangira, pour son livre « Un sachet d’hosties pour cinq ». Né au Rwanda en 1973, l’auteur est le seul rescapé d’une fratrie de 6 enfants, du génocide qui a emporté 63 membres de sa famille. Marié, père de deux enfants, diplômé de l’Université de Fribourg en travail social, politiques sociales et sociologie, il travaille actuellement comme assistant social et praticien formateur.
    « Un sachet d’hosties pour cinq est un témoignage qui ne laisse pas
    indifférent. César relate ce qui est arrivé au jeune homme de vingt ans qu’il
    a été. Il aborde sa survie avec pudeur et précision. Il a le souci d’épargner
    le lecteur, en l’invitant aussi à un voyage au coeur de sa vie d’enfant et de
    collégien, de sa famille, ainsi que dans l’histoire de son peuple et de son
    pays. Bien qu’il n’ait eu aucun contrôle sur les événements, son espoir et sa
    détermination à survivre se sentent dès le début de son récit. Avec finesse et un
    peu d’humour, il nous embarque dans sa quête philosophique pour comprendre
    l’Homme lorsqu’il est confronté à l’indicible. Comment Lui faire encore
    confiance lorsque même notre ami souhaite notre mort ? Comment organiser
    la survie dans un contexte hostile ? À quoi peut-on penser lorsque l’on est
    confronté à la mort des autres et à la sienne, imminente ? Autant de questions
    qui nous amènent à nous interroger sur notre rapport à l’autre, sur notre rapport
    à la manipulation des masses, sur notre sensibilité face aux risques de crimes
    contre l’humanité et de crimes de génocide.
    César est le seul rescapé des six enfants de sa famille. Sa mère a également
    survécu mais il ne le saura et ne la reverra que plusieurs mois après la déclaration
    de fin du génocide. Celui-ci a emporté soixante-trois membres de sa famille,
    élargie à ses grands-parents, tantes, oncles, cousines et cousins.
    Trois ans après le génocide, César réussit à obtenir un visa pour la Suisse. Il
    y suit une formation universitaire et y fonde une famille. À côté de ses tâches
    professionnelles et de son rôle de père de famille, il ne cesse de parcourir
    la Suisse et l’Europe pour témoigner en mémoire des siens et, surtout, pour
    sensibiliser aux dangers de la haine et de ses discours ainsi que pour proposer
    des alternatives. »


  • Dimanche 26 novembre 2017, dans le cadre de la séquence : « Un auteur/un livre », le Festival du Livre accueille Sylvain Pattieu, historien, universitaire, auteur de plusieurs romans et essais, pour son livre : « Nous avons arpenté un chemin caillouteux ». Ed. Plein Jour. Par ailleurs, des extraits de ce livre seront lus lors de la séquence « Lecture publique » le dimanche matin. -Lire ci-dessous une recension de ce livre :

    "C’était un temps où les preneurs d’otages et leurs otages pouvaient discuter : de leur cause, de l’itinéraire de l’avion détourné, des passagers à libérer en priorité et du meilleur moyen de leur faire passer la rançon. Les équilibres mondiaux permettaient aux uns et aux autres de trouver une terre d’accueil. Parmi ces combattants de causes plus ou moins justes, les Black Panthers américains emportaient tous les suffrages, poings levés aux Jeux Olympiques ou pirates de l’air en quête de révolutions. Deux d’entre eux, une femme, un homme, ont fini, au terme d’un long périple épique à atterrir en France, et à poursuivre leur vie d’engagement, mais discrètement dans les cités de Caen. C’est leur histoire que conte Sylvain Pattieu dans un livre enthousiasmant qui mêle récits biographiques, politique, humour, et émotion. « C’est l’histoire de Jean et Melvin McNair, l’histoire d’un temps où détournait un avion était plus facile que braquer une banque, où il ne serait venu l’idée à personne de le précipiter contre une tour, ni de le faire exploser. Deux Africains-Américains devenus pirates de l’air, inextricablement inscrits dans leur époque. Une destinée qui relie la France et les Etats-Unis, être noir ici et là-bas. » écrit l’auteur." (Sylvie Braibant- Journaliste à TV5 Monde)


  • En novembre prochain (samedi 25 et dimanche 26), le Festival du Livre accueillera Alain Gresh, ancien « rédac’chef » du « Diplo », pour le livre, co-écrit avec Hélène Aldeguer : « Un chant d’amour. Israël-Palestine, une histoire française ». Ci-dessous lien vers l’article que consacre à cet ouvrage René Backmann dans Médiapart.fr en date du 9 juillet :
    https://blogs.mediapart.fr/rene-backmann/blog/090717/israel-palestine-50-ans-de-passion-francaise-en-bd


  • A votre agenda !!
    Prochain Festival du Livre « Autrement.Autres mots » 9ème Édition samedi 25 et dimanche 26 novembre 2017 au « Hangar » 5, rue de la Forêt 45120 Chalette/Loing - Au programme de la Séquence « Un auteur/un livre » :
    1) Alain Gresh pour « Un chant d’amour. Israël-Palestine, une histoire française ».
    2) Aïssa Zaino pour « Des Hommes entre les Murs ».
    3) César Murangira pour « Un sachet d’Hosties pour Cinq ».
    4) Sylvain Pattieu pour « Nous avons arpenté un chemin caillouteux ».
    5) Nicolas Sersiron pour « La résistible ascension d’un Duo Destructeur ».
    6) Valérie Cabanes pour « Écocide ou le Droit de la Terre ».

    Pour le concert du samedi soir : « Refugies of Rap » : les voix de l’exil syrien.
    Plus de précision ultérieurement sur les auteurs mentionnés.
    Retenez les dates !


  • Rappel pour 3 évènements prochains :
    – samedi 13 Centre Aragon Impasse Marceau 45120 Chalette sur Loing à/c 15h Journée anticoloniale et antiraciste (table-ronde, ciné-débat, repas palestinien)
    –mardi 16 mai 20h30 Maison des Arts Place Jean Jaurès (à côté de l’église) 45120 Chalette sur Loing -Rencontre avec Bernard Friot, sociologue et économiste du « Réseau Salariat ».
    – vendredi 19 mai 20h30 AltiCiné Rue du Port 45200 Montargis Ciné-débat autour du film « Un paese di Calabria », animé par Cécile Coudriou, Vice-Présidente d’Amnesty International France ;- Partenariat AMD du Montargois et Amnesty International.
    Voir docs via les liens suivants :
    <img src='http://zinc.mondediplo.net/https://4pvhda.by3302.livefilestore.com/y4mxlxlGezeIdiKO5OAMtKo2RmgVNQ8eG_J7sTuzB8p-LCxkmOe5bJb" width="1754" height="2481" />
    <img src='http://zinc.mondediplo.net/https://4puriw.by3302.livefilestore.com/y4m9GViEjbknlFObSUyyfICVEJMBne4428dVaPYpuSxUP32I6HxFFWo" width="802" height="1098" />
    https://4pxi6a.by3302.livefilestore.com/y4mdy7yprsF4yLantxDAbdp8T5AKNHsK9vmX-qJt6UDOBylh94--tW0


  • Samedi 13 mai 2017 -A partir de 15h - Centre Aragon, Impasse Marceau 45120 Chalette /Loing. - Journée anticoloniale et antiraciste : film-documentaire, table-ronde sur le thème « Crimes coloniaux, crimes contre l’humanité », concert proposé par l’association « Caridad », repas palestinien proposé par l’association AFPS (Association France Palestine Solidarité) - Plus d’information à partir du lien suivant :<img src='http://zinc.mondediplo.net/https://4pvhda.by3302.livefilestore.com/y4mxlxlGezeIdiKO5OAMtKo2RmgVNQ8eG_J7sTuzB8p-LCxkmOe5bJb" width="1754" height="2481" />


  • Vendredi 19 mai au Cinéma AltiCiné - 6, Rue du port 45200 Montargis - Ciné-débat autour du film : « Un paese di Calabria » - Partenariat AMD du Gâtinais/ Amnesty International Montargis/Gien. Le débat sera animé par Cécile Coudriou, Vice-Présidente et porte-parole d’Amnesty International France. - En lien, l’affiche du film et une critique du film sur LeMonde.fr (M cinéma)
    http://www.lemonde.fr/cinema/article/2017/02/07/un-paese-di-calabria-quand-les-refugies-ressuscitent-un-village_5075720_3476
    <img src=’http://zinc.mondediplo.nethttps://4pwlua.by3302.livefilestore.com/y4mgDZT2uFtxL6xvwW0VUdvvjB_PwrJByuYfbRn-aI2TFtoLbxRexhM" width="452" height="589" />


  • Mardi 16 mai 2017 20h30 à la Maison des Arts Place Jean Jaurès (à côté de l’église) 45120 Chalette sur Loing Conférence-débat avec Bernard Friot, du « Réseau Salariat »- Partenariat Association « Autrement. Autres mots » et Réseau Salariat. -Voir flyer avec le lien suivant :
    https://4pv2fg.by3302.livefilestore.com/y4mmXC4NM6dOQDNIz6iIca5xTwAZ4g5U8SztdJuH5cO88I1kt7fLdyx
    Voir site du Réseau Salariat : http://www.reseau-salariat.info/?lang=fr


  • dimanche 19 mars 20h30 Ciné-café-concert « Le VOX » 28, Place du Vieux-Marché 45220 Château-Renard. - En partenariat avec les AMD-Montargis, ciné-débat autour du film documentaire « La Sociale ».
    « Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d’application de la sécurité sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République. Un vieux rêve séculaire émanant des peuples à vouloir vivre sans l’angoisse du lendemain voyait enfin le jour. Le principal bâtisseur de cet édifice des plus humaniste qui soit se nommait Ambroise Croizat. Qui le connait aujourd’hui ? Il est temps de raconter la belle histoire de la sécu. » (présentation du film par le Vox)

    https://4pxboq.by3302.livefilestore.com/y3mBelpBXrfRlrmwKz6QGfjEs-5cj4-cQNxLyXvl6qmlx2Ytay0ON-I


  • De la part d’Ibuka (partenaire du Festival « Autrement. Autres mots ») :
    Dans le cadre de la « Semaine de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme » (21-26 mars 2017), 2 événements à noter :
    1) Jeudi 23 mars 20h Salle des Expositions 8 Rue de la Banque 75002 PARIS, ciné-débat autour du film « Au nom du Père, de tous, du ciel » (film sur les Justes lors du génocide des Tutsi au Rwanda en 1994) http://quefaire.paris.fr/16364/film-et-debat
    2) Vendredi 24 mars 19h Salle Jean Dame 17 Rue Léopold Bellan 75002 PARIS, Spectacle : danses rwandaises http://quefaire.paris.fr/16370/spectacle-danses-rwandaises


  • Les "10 Jours pour la Palestine » à Alticiné (6 Rue du Port, 45200 Montargis) -organisé par l’association "Agir pour la Palestine", en partenariat avec "Les Cramés de la bobine" - commencent ce samedi 11 mars à 19h30 avec l’inauguration de l’exposition "Palestine-Sous occupation, la jeunesse en résistance », puis à 21h la projection du film "3000 Nuits".
    Lien vers le flyer et le programme complet :
    https://rygnga.by3302.livefilestore.com/y3mIY8dljkYIQSSHK3S93i0tQ0e8LQFEnyQXbPSqBUh-P_d_XbSJdLc



    • avec plaisir. Pensez vous que nous pourrions diffuser notre film documentaire « Printemps Citoyen » le dernier week-end de novembre à Montargis dans un cinéma d’arts et d’essai (l’Alticiné) ? Il ferait ainsi parfaitement résonance avec votre festival. Bien à vous

    • @printemps. AltiCiné est le nom du complexe comprenant les salles de cinéma. L’association « Les Cramés de la bobine » a signé des accords avec la direction du complexe pour l’insertion, dans la programmation des salles, des films qu’ils ont l’intention de projeter et l’utilisation de l’une ou l’autre des salle. L’association « Autrement. Autres mots », organisatrice du Festival du Livre, n’a pas elle-même de liens avec Les Cramés de la bobine, à l’opposé des associations -comme "Agir pour la Palestine" -qui participent au Festival, y compris celles qui font partie du Collectif (voir le site du Festival figurant en en-tête de la page). Je vais me renseigner et, éventuellement, je vous mettrai en rapport avec les responsables des "Cramés de la bobine". Je vous recontacte.