• Célia Izoard, Les technologies bouleversent le quotidien pour mieux conserver le statu quo, 2017
    https://sniadecki.wordpress.com/2017/09/14/izoard-statuquo

    C’est dans les laboratoires de recherche, publics et privés, que se joue la poursuite de cette déferlante kaléidoscopique de technologies qui révolutionne notre quotidien pour mieux conserver le système. C’est pourquoi les luttes anticapitalistes et écologistes doivent se donner les moyens de contester ces activités sans se laisser intimider par le prestige de l’activité scientifique. La recherche est actuellement dominée par un programme général d’artificialisation des conditions d’existence, et cela n’a rien d’inéluctable. La soif de connaissance des chercheurs qui, de plus en plus précaires et atomisés, subissent cette recherche productiviste en constante accélération, pourrait s’appliquer à toute autre chose qu’à développer l’intelligence artificielle, construire des êtres vivants génétiquement modifiés, fabriquer des robots, travailler à l’interconnexion généralisée ou créer des nano-objets. Mais pour cela, les programmes de recherches doivent cesser d’être un trou noir de la démocratie, socle intouchable des politiques de croissance, qu’elles soient néokeynésiennes ou néolibérales.

    Bien sûr, cela changerait tout. N’était-ce pas le but ?

    #recherche #science #financement #impôts #démocratie #Célia_Izoard #critique_techno

    https://seenthis.net/messages/629886 via RastaPopoulos


  • Whose Security is it Anyway ?

    Guide sur la violence institutionnelle à l’encontre des racisé.e.s ou LGBT & « sécurisation » dans les centres sociaux/de soin

    http://www.thepicis.org/whose-security

    The non-profit industrial complex increasingly governs the lives of marginalized young people who are being criminalized by institutions like schools, hospitals, detention centers, and correctional facilities. Young people in group homes, at drop in centers, in homeless shelters, and recreational facilities are finding highly securitized spaces that are quick to punish and expel them. Our current social context is characterized by heightened racialized surveillance and increasing state violence particularly against people of color.

    Institutional violence within community centers, healthcare organizations, and social services, in concert with the “helping” industry’s increasing collusion with and reliance on law enforcement, fuels the prison pipeline.

    In response to pervasive institutional violence and increasing policing, surveillance, and targeting of queer and TGNB (trans and gender non-binary) youth of color, street-based youth, and youth experiencing homelessness, Project NIA created a toolkit to share strategies of resistance to the increased securitization of non-profit spaces. We hope our experiences, which are specific, activate organizations and the individuals working within them to reflect and take action, implementing both short- and long-term strategies to prevent, interrupt, and transform violence.

    Working in collaboration with youth workers from across Chicago, this toolkit evolved from practicing violence prevention in complex spaces, youth and adult workshops, thousands of conversations, meetings convened from organizational crisis due to the impact of policing and surveillance, strategies used at the Broadway Youth Center (BYC), and research released by Young Women’s Empowerment Project (YWEP) and Project NIA.

    http://www.thepicis.org/wp-content/uploads/2017/09/Screen-Shot-2017-09-11-at-7.52.28-PM.png

    https://seenthis.net/messages/629601 via Jef Klak


  • Création du collectif Medic’Action

    https://rebellyon.info/Creation-du-collectif-Medic-Action-18153

    Guide Medic en Manif (Brochure actualisée en PDF – enfin !)

    https://rebellyon.info/home/chroot_ml/ml-lyon/ml-lyon/public_html/IMG/pdf/brochure_1_les_gestes_a_adopter_en_manif.pdf

    Le collectif Medic’Action n’a pas pour seul objectif de réunir des Streets Médics venant en aide sur le terrain : notre volonté est aussi de fournir aux manifestant·es une certaine autonomie. C’est pourquoi vous trouverez ici notre première brochure, intitulée : « Les gestes à adopter en manif’ » et présentant l’ensemble de l’arsenal policier français et les réponses adaptées pour chaque type de blessures.

    https://gazettedebout.files.wordpress.com/2016/05/street-medics-300x298.jpg?w=736

    https://seenthis.net/messages/629606 via Jef Klak


  • Venezuela
    « C’est une curieuse guerre où Maduro réarme sans cesse ses ennemis »

    paru dans CQFD n°157 (septembre 2017), rubrique Actualités, par Mathieu Léonard, illustré par Oscar B. Castillo

    http://cqfd-journal.org/C-est-une-curieuse-guerre-ou

    La crise politique qui met le Venezuela en ébullition depuis des mois est au cœur d’une guerre d’information et de propagande qui s’invite même, quoique à d’autres fins, dans le débat politique français. Au-delà des discours binaires, nous avons voulu prendre le risque de la complexité avec Fabrice Andreani, doctorant à Lyon-II, qui travaille sur la révolution bolivarienne.

    http://cqfd-journal.org/IMG/jpg/-191.jpg

    https://seenthis.net/messages/629235 via CQFD


  • « On remet la photo choc à sa bonne place »
    Entretien avec Valentina Camu et Yann Levy, de la revue photographique États d’urgence

    Par Ferdinand Cazalis

    http://jefklak.org/?p=4242

    (via CQFD )

    *
    La nouvelle revue États d’urgence regroupe six professionnel.le.s de la « photographie sociale ». Tous les ans, 128 pages de regards au long cours sur nos urgences quotidiennes : casse sociale, crise migratoire, violence d’État, catastrophe écologique… Entretien à deux voix pour interroger le rôle de la photo dans les luttes : l’histoire est-elle soluble dans l’esthétique ?

    *

    Prendre une bonne « photographie sociale », comme vous dîtes, est-ce aussi prendre une belle photo ?

    Y. L. : Prenons un exemple : depuis un certain temps, les médias se focalisent sur l’esthétique de l’émeute, avec les affrontements de personnes habillées de noir et en cagoule. Et nous, en tant que photographes, on voit bien que photographier cela est plus vendeur. Mais on perd du même coup toutes les autres réalités qui font une manifestation. On se retrouve donc avec 50 photographes autour de 10 ou 15 personnes qui lancent un pauvre cocktail Molotov : l’info est réduite à cela. Et ils essaieront tous de vendre la même photo du CRS en flammes, car ils savent que c’est ce que veulent les rédactions en termes de « belle photo » : du spectaculaire et de l’effrayant. Alors qu’au même moment, il se passe plein de belles choses parmi les milliers de personnes présentes.

    http://jefklak.org/wordpress/wp-content/uploads/2017/09/VignetteEtatsUrgence-694x700.jpg

    https://seenthis.net/messages/629185 via Jef Klak


  • MARSEILLE SOCIAL CLUB
    Expulsion des pauvres pour la saison touristique

    http://jefklak.org/?p=4112
    http://jefklak.org/wordpress/wp-content/uploads/2017/07/Vignette_marseille_site_jK.jpg

    "Derrière l’action d’occupation menée ce vendredi 7 juillet, il y a de nombreuses associations regroupées sous la houlette d’un collectif : Délinquants Solidaires. Parmi elles : Médecins du monde, la Fondation Abbé Pierre, la Cimade, Emmaüs, etc. De grosses structures, qui pèsent dans ce petit monde. Constatant la situation d’urgence sociale à Marseille (entre 12 000 et 15 000 personnes à la rue, système d’hébergement et 115 complètement dépassés, hausse du nombre de migrants mineurs isolés, familles séparées dès lors qu’elles sont prises en charge, etc.), elles ont décidé de passer à l’offensive, ciblant des bâtiments inoccupés pour y loger des familles et mettre les pouvoirs publics devant le fait accompli. Le terme utilisé : « réquisition citoyenne ». Une façon de ne pas se réclamer du « squat », qui se rattache à un univers politique plus radical. Il faut dire que si la méthode d’ouverture est la même, la suite est différente : le but est de négocier un loyer avec la mairie pour entrer dans la légalité.

    « Face à l’urgence et à l’inertie de l’état, on a décidé d’expérimenter de nouvelles formes d’action, fondées sur l’idée de réquisitions négociées », résume Jean-Régis Rooijackers, de Médecins du Monde, très impliqué dans la démarche. « On a écrit un manifeste en ce sens qui a été signé par des fondations, associations et fédérations engagées. C’est une grande avancée : des gens pas forcément radicaux politiquement se positionnent sur de nouveaux types d’actions, se montrent prêts à avancer différemment. Avec cette conviction : c’est l’État qui est délinquant, pas nous. »"

    https://seenthis.net/messages/614484 via unagi


  • Disque Ch’val de course / Jef Klak

    http://jefklak.org/?page_id=3998

    Après le western sonore « Pour qui chante le coq ? », fiction collective réalisée à neuf personnes pour le disque de « Selle de ch’val », le groupe sonore jef klakien a voulu revenir à des formes plus diverses et indépendantes, en se donnant pour ce numéro quelques règles du jeu :

    Écrire au singulier et au pluriel / Imaginer ensemble des jeux sonores – réservoir sonore commun, écriture collective sous forme de cadavre exquis sonore etc. / Fabriquer du commun par le biais du jeu / Suivre le fil ludique du jeu (Yamakasi, jeux d’enfance), explorer son lien avec le risque(dépendances et addictions), ou encore vaciller tel un funambule sur la ligne de la mise en jeu (le hasard et son point de bascule).
    Le tout pris dans une grande cavalcade !

    Au programme des jeux : sept pièces sonores dont deux collectives, émaillées de six interstices « hippiques ».

    https://seenthis.net/messages/610807 via Jef Klak


  • Nuclear History X | Grégoire Vilanova
    http://jefklak.org/?p=3980

    Début mai 2017, un tunnel rempli de déchets radioactifs s’est effondré sur le site de Hanford, dans l’État de Washington, à 275 km de Seattle. Depuis 1943, les réacteurs nucléaires et les usines de retraitement de ce complexe ont généré soixante tonnes de plutonium, équipant les deux tiers de l’arsenal nucléaire américain. Cette production, extrêmement polluante, a créé d’immenses quantités de déchets chimiques et radiologiques qui empoisonnent encore aujourd’hui les rives du majestueux fleuve Columbia, si bien que ce gigantesque combinat, seize fois plus grand que Paris, où s’agitent aujourd’hui 9 000 décontaminateurs, est considéré comme le plus grand dépotoir nucléaire du continent américain. Source : Jef (...)

    https://seenthis.net/messages/609414 via Rezo


  • Coma social / Vérité et Justice pour Akram

    par Ferdinand Cazalis

    https://paris-luttes.info/coma-social-verite-et-justice-pour-8380

    Jeudi 15 juin, le jeune homme de 24 ans était envoyé à l’hôpital dans un état grave par un policier. Selon les premiers témoignages, l’officier s’était caché derrière un conteneur, attendant le passage d’Akram pour le pousser pendant qu’il roulait en scooter. De sa chute en pleine course, le jeune homme aurait été laissé là, après avoir tout de même été fouillé, agonisant. C’est une deuxième équipe de police, quelques dizaines de minutes plus tard, qui l’aurait traîné jusqu’à leur fourgon pour le conduire à l’hôpital. Une version qui ne manquera pas d’être contredite par la police, qui a porté plainte dès hier.

    La famille, quant à elle, s’est fait claquer la porte au nez de deux commissariats qui ont refusé de recevoir leur plainte, protégeant ainsi leur collègue. Ce soir, l’hôpital ne pouvait rassurer personne sur l’état de cette énième victime des uniformes racistes. Souffrant d’un traumatisme crânien et d’une hémorragie cérébrale, Akram a été plongé en coma artificiel. Entre la vie et la mort. « On se retrouvera sur cette place tous les soirs, nous a dit avec détermination et dignité le frère d’Akram ce soir. On n’a rien à se reprocher, on appelle au calme et à la vérité, quelle qu’elle soit. »

    https://paris-luttes.info/home/chroot_ml/ml-paris/ml-paris/public_html/local/cache-vignettes/L614xH348/539f1cf0-eda9-11e4-ac05-7b12ae10444b_ap070117029598crop-2cdc6-d62f2.jpg?1497908420

    https://seenthis.net/messages/608461 via CQFD


  • Rocky et ses bêtes
    Une rétrospective animalière de l’Étalon italien

    Par Malik Mellah et Ferdinand Cazalis

    http://jefklak.org/?p=3951

    John G. Avildsen, réalisateur oscarisé de Rocky en 1976 et de Rocky V en 1990 s’est éteint ce 16 juin 2017. La sortie de Creed : l’héritage de Rocky Balboa en novembre 2015 avaient célébré les 40 ans du boxeur de Philadelphie. Film après film, match après match, l’Étalon italien s’est pris l’Histoire dans la gueule – comme autant d’imparables crochets. Le personnage totem de Sylvester Stallone a inlassablement occupé le centre du ring hollywoodien, autrement dit le territoire culturel mondial. Dans son numéro 3 (« Selle de Ch’val »), Jef Klak rendait hommage à cette figure du combat contre soi-même. Quarante ans pour devenir – et transmettre comment devenir – un être humain digne de ce nom, au milieu des bêtes, grâce aux bêtes.

    http://jefklak.org/wordpress/wp-content/uploads/2017/06/VignetteRocky-1028x700.jpg

    https://seenthis.net/messages/607776 via Jef Klak


  • Grignoter le vide
    par la racine

    Avec Kate Tempest

    Par Émilien Bernard / Le cri du Gonze

    http://jefklak.org/?p=3940

    « We are lost / We are lost / We are lost ». Le constat n’a rien de neuf, évidemment. Il est même singulièrement répandu. N’empêche : avec Let Them Eat Chaos, album sorti en 2016, la poète et musicienne anglaise Kate Tempest est parvenue à donner un coup de polish à la grande armée noire des désillusions contemporaines. Consommation jusqu’à l’absurde, intrusion des écrans, gentrification rapace, pollution des imaginaires, etc., le Londres qu’elle dépeint est d’une tristesse sans appel. Et les sept personnages qui habitent ses poèmes scandés s’y démènent en vain, condamnés à l’angoisse. Désespéré, désespérant, mais aussi magnifique d’inspiration et de rage

    https://www.youtube.com/watch?v=3xu5HL1Xl64explosive

    .

    https://seenthis.net/messages/606509 via Jef Klak


  • « Les services sociaux risquent de se bunkériser »
    propos recueillis par Rémi Demmi,
    paru dans CQFD n°151 (février 2017).
    http://cqfd-journal.org/Les-services-sociaux-risquent-de

    http://cqfd-journal.org/IMG/jpg/-123.jpg

    Keltoum Brahna et Muriel Bombardi sont assistantes sociales (AS) en Seine-Saint-Denis et syndiquées à SUD Santé sociaux/CT. Ce métier, elles l’ont choisi et le défendent depuis des années contre son dévoiement par le management et la politique du chiffre. Visite dans les coulisses du travail social, où s’affrontent – comme ailleurs – travailleurs de base et managers cyniques.

    J’imagine que cette focalisation sur la performance chiffrée se traduit concrètement par des transformations du travail, par exemple en calibrant le temps passé avec les personnes en difficulté...
    K : Pour nous, calibrer le temps d’entretien, c’est juste insupportable. Tout comme le sont les phrases assassines des responsables qui se permettent de dire : « En dix minutes, tu peux évaluer. » Un autre effet du management est la manière dont les institutions lancent des politiques sociales qui oublient et écartent les personnes à qui elles sont destinées. Les gens ne rentrent pas dans les protocoles, et les conventions qui ont été édictés par les institutions et pour les institutions. Car elles se foutent des gens en eux-mêmes, vivants, qui viennent dire leurs problèmes. Elles veulent juste des chiffres pour remplir des tableaux. Chez nous, Pôle emploi et le département ont signé une convention : il va falloir rendre des comptes au niveau européen pour avoir les financements attendus. C’est quoi rendre des comptes ? C’est faire remonter des chiffres, par exemple dire combien de chômeurs sont entrés dans le cadre de cette convention. Or, il se trouve que dès la mise en place, ça n’a pas marché du tout : les gens sont chiants, on pense des choses pour eux mais ils ne jouent pas le jeu. Ils ne viennent pas, ils s’en foutent et en plus ils le disent. Malgré tout, il faut trouver un moyen de les faire rentrer dans ce protocole…
    M : Les managers veulent aussi des chiffres pour « objectiver » ton travail. Ça permet de mettre en concurrence et sous pression : j’ai 150 suivis, toi t’en as 130, y a un truc qui ne va pas. Comme si un suivi en égalait un autre.
    K : Juste pour rebondir sur la convention avec Pôle emploi : l’Europe attend des comptes du Pôle emploi, le Pôle emploi attend des comptes du département, qui attend des comptes des AS. Évidemment, les AS vont devoir demander aux gens de rendre des comptes, parce qu’on les attend au tournant.

    #Management #Travail_Social #Informatisation #Écran_Total

    https://seenthis.net/messages/567267 via CQFD


  • Taxe d’habitation à marseille
    Ignoble avec les faibles...
    par Iffik Le Guen
    paru dans CQFD n°152 (mars 2017)
    http://cqfd-journal.org/Ignoble-avec-les-faibles

    http://cqfd-journal.org/IMG/jpg/-138.jpg

    Autre particularisme marseillais, le grand écart existant entre les niveaux de taxation des habitations en fonction des quartiers. Louer 100 m² à Saint-Mauront, souvent décrit comme le quartier le plus pauvre de France, ou à Noailles, dans le centre-ville dégradé, c’est 1 200 euros à verser annuellement au percepteur. La même surface à Bompard, immeubles de caractère et vue imprenable sur la Méditerranée juste au-dessous de Notre-dame-de-la-Garde, c’est 750 euros. « La valeur locative du bien immobilier qui sert de base au calcul de la taxe d’habitation n’a pas été révisée depuis 1970, ce qui crée une très forte injustice sociale », conclut Maxime. Et un instrument de poids dans la gestion clientéliste de la ville. Le maintien du statu quo profite ainsi aux zones les plus aisées, considérées comme périphériques sur le cadastre actuel.

    #Marseille #CQFD #Taxe_Habitation

    https://seenthis.net/messages/579863 via CQFD


  • Ce qu’il ne s’est pas passé à suger
    Pas de lycée sans feu
    par Ferdinand Cazalis
    paru dans CQFD n°153 (avril 2017)
    http://cqfd-journal.org/Pas-de-lycee-sans-feu

    http://cqfd-journal.org/IMG/jpg/-149.jpg

    Aujourd’hui encore au lycée Suger, malgré les revendications du personnel et des parents, il y a seulement 5 surveillants pour 1 200 élèves. Peu importe, sur les chaînes de télévision, la présidente du conseil régional Valérie Pécresse a rappelé ses 70 000 euros de budget pour installer de nouvelles caméras aux abords du lycée. De quoi faire jaunir le rire des enseignants : « Oui, on a besoin de caméras, blague Dominique, parce qu’on est un bahut de l’audiovisuel, donc donnez des caméras aux élèves pour qu’ils puissent étudier. Les caméras de surveillance, nos élèves nous le disent : “Soit on les casse, soit on met des capuches.” Alors que quand il y a un surveillant, c’est humain, ça se règle en discutant. » Et sur BFMTV, lorsque la ministre de l’Éducation Najat-Belkacem réagit aux événements, c’est avec la veste de l’Intérieur : « Il y a une digue qui semble avoir sauté hier, qui a été l’introduction de la violence, non plus seulement sur le parvis des établissements, mais à l’intérieur. C’est un fait gravissime, donc il faut absolument être ferme dans la réponse […], et c’est la raison pour laquelle j’ai augmenté de 30% les forces de police dans le cadre de ce qu’on appelle les équipes mobiles de sécurité (EMS). » Sur des réformes éducatives, ou à l’adresse des parents et des élèves, pas un mot.

    Ces « EMS » sont des agents « volants », recrutés la plupart du temps chez les retraités de la police, et chargés de gérer les « situations de crise » dans l’enceinte scolaire, en particulier dans les banlieues. Leur apparition date de 2009, lorsque des bagarres éclatent dans le lycée Jean-Baptiste-Clément de Gagny, en Seine-Saint-Denis toujours. La vision de jeunes encagoulés pénétrant le « sanctuaire » de l’école défraie alors la chronique. Le président Sarkozy ne rate pas l’occasion d’ouvrir sa gueule de Karcher : « Les violences en milieu scolaire sont une autre forme, non pas de l’incivilité, terme bien trop faible, mais de la délinquance, du crime, voire de la barbarie. » Il est grand temps de recruter des agents de police spéciaux pour ces barbares que les enseignants gnan-gnan ne parviennent pas à maîtriser.

    Huit ans après, pour dresser le bilan dans les quartiers populaires de cette « sécurisation militaire », comme le dit un chef d’équipe EMS, on peut se reporter au rapport commandé à l’Institut national des Hautes Études de la Sécurité et de la Justice : « Alors que les formes antérieures de partenariat police/école s’inscrivent dans une logique délégataire des enjeux de sécurité de l’école vers le monde policier et s’appliquent à maintenir une distance entre le travail de police et l’école, avec les EMS, des policiers sont invités à venir faire la police dans l’école à côté de personnels de la communauté éducative. […] Après avoir fait ses preuves, la police entrerait enfin dans l’école pour y exercer des fonctions de police. Des choses jusque-là inconcevables deviendraient possibles... […] On passerait ainsi en réalité de la police à l’école, à la police de l’école. »

    #CQFD #Violence_Policière #Lycée_Suger #La_Police_Tue

    https://seenthis.net/messages/590535 via CQFD


  • Marseille
    La croisière abuse
    par Jean-Baptiste Bernard, illustré par Yohanne Lamoulère
    paru dans CQFD n°152 (mars 2017).
    http://cqfd-journal.org/La-croisiere-abuse

    http://cqfd-journal.org/IMG/jpg/-142.jpg

    L’image pour obsession
    Mais une usine n’est rentable que si elle est convenablement alimentée en matière première. Ici, les croisiéristes : il en faut plus, toujours plus, pour rentabiliser de lourds investissements et légitimer les orientations choisies. C’est le rôle de la politique d’image conduite au cours des années 2000 par la municipalité et visant à faire tomber les préventions des touristes, plus ou moins convaincus que la cité phocéenne est un coupe-gorge sale et inhospitalier. Un patient et coûteux travail de promotion territoriale qui trouve son aboutissement avec les festivités de « Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture ». Ou encore, de façon plus anecdotique, avec le chèque de 165 000 euros signé en 2014 à la chaîne américaine ABC, pour qu’elle fasse de La Canebière et du Panier le cadre d’une saison de son émission de télé-réalité « La Bachelorette ». So glamour. Et peu importe aux 13,5 millions de Ricains qui la regardent que les écoles, hôpitaux et infrastructures publiques tombent en ruines et que le taux d’endettement de la ville atteigne des sommets. La substance n’est rien, seule compte l’image.

    Parfait symbole international de ce prétendu renouveau : le bâtiment du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem), conçu en front de mer par l’archistar Rudy Ricciotti. C’est chic. Classe. Beau. Bref, c’est vendeur – dans les salons comme sur catalogue. « Pour les opérateurs des croisières, la culture est désormais un élément d’excursion, vante en mai 2016 le président du Club de la croisière. Sur les brochures, il y a désormais le Mucem à côté des Calanques et du Vieux-Port . » Foin de naïveté : il ne s’agit pas de visiter le musée, les croisiéristes n’en ayant ni le temps ni l’envie. La plupart se contentent juste d’en admirer l’extérieur : « On s’arrête devant cinq minutes, puis on enchaîne. On n’a que trois heures pour effectuer en bus un tour de la ville, il n’est pas question de rentrer à l’intérieur », rigole un guide de la compagnie Viking Sea, gardant un œil sur le petit troupeau amerloque dont il a la charge.

    #Marseille #CQFD #Tourisme #Croisière

    https://seenthis.net/messages/585267 via CQFD


  • Brasiers du Brésil

    http://jefklak.org/?p=3907

    Le Brésil dans la pire crise politique de son histoire

    Par Marcelo Aguilar
    Traduction par Nathalia Kloos et Ferdinand Cazalis
    Article original sur Saltamos.net : « Brasil, en la peor crisis política de su historia »

    Dans un contexte tendu de réformes du code du travail portées par l’impopulaire gouvernement de Michel Temer – qui a remplacé celui de Dilma Roussef –, un enregistrement a récemment compromis le président, qui peut se voir destitué à tout moment. Accroché au pouvoir, Temer a alors envoyé un signal dangereux en promulguant un jour durant un décret autorisant le déploiement des troupes militaires dans la capitale pour contenir les manifestations qui demandent sa destitution. Le procès au Tribunal électoral supérieur devrait statuer, à moins d’un report, ce jeudi 8 juin 2017 sur la destitution du président. Au cœur du plus gros scandale politico-financier de son histoire, et dirigé par une élite corrompue jusqu’aux os, le Brésil traverse une crise sans précédent. Et le peuple est dans la rue.

    http://jefklak.org/wordpress/wp-content/uploads/2017/06/Une_Bresil3.jpg

    https://seenthis.net/messages/605197 via Jef Klak



  • Un paysan tué par les gendarmes : la pression des contrôles sanitaires en question
    https://www.bastamag.net/Un-paysan-tue-par-les-gendarmes-la-pression-des-controles-sanitaires-en

    Un agriculteur a été tué par des gendarmes le 20 mai à Sailly, en Saône-et-Loire, alors qu’il tentait de prendre la fuite. Jérôme Laronze, éleveur de bovins âgé de 37 ans, faisait l’objet d’actives recherches depuis le 11 mai. Ce jour-là, des inspecteurs des services vétérinaires de la Direction départementale de la protection de la population (DDPP) se rendent dans sa ferme, accompagnés de forces de l’ordre. Selon les premiers éléments de l’enquête, Jérôme Laronze « fonce » alors avec son tracteur sur les (...)

    En bref

    / #Agriculture, #Conditions_de_travail

    https://seenthis.net/messages/600467 via Basta !


  • « Les médecins du sanctuaire »

    http://jefklak.org/?p=3864
    Le rôle de l’expertise médicale dans la production des miracles à Lourdes

    Entretien avec Lætitia Ogorzelec-Guinchard

    Propos recueillis par Julia Zortea

    Le sanctuaire de Lourdes est célèbre pour ses miracles qui, depuis les visions de Bernadette Soubirous en 1858, continuent de se produire. Depuis plus de 150 ans, les médecins du sanctuaire ont enregistré un peu plus de 7 000 déclarations de guérisons, dont 2 000 ont été jugées « inexplicables » en l’état des connaissances médicales. Comment se fait-il alors que seules 69 guérisons aient à ce jour bénéficié d’une inscription au registre officiel des miraculés ? Dans son analyse sociologique de l’expertise médicale des guérisons déclarées « miraculeuses » à Lourdes, Lætitia Ogorzelec-Guinchard détaille la minutieuse entreprise de certification des prodiges thérapeutiques.

    http://jefklak.org/wordpress/wp-content/uploads/2017/05/Vignette-Lourdes.jpg

    https://seenthis.net/messages/600452 via Jef Klak


  • « Je suis un “terroriste” parce que j’ai défendu les droits des lapins »

    Entretien avec Josh Harper, militant états-unien pour la libération animale

    Propos recueillis par Ferdinand Cazalis

    Lors d’une tournée européenne de conférences en Europe, Josh Harper a fait une halte à Marseille en septembre 2015, invité par l’association Alarm. L’occasion d’un entretien avec ce militant emprisonné pendant trois ans sous le coup des lois antiterroristes spécialement votées en 2006 pour protéger les intérêts des industries utilisant des animaux aux États-Unis. En s’appuyant sur plus de deux siècles de lutte dans les pays anglo-saxons, Josh Harper apporte un regard aussi critique que partisan sur l’histoire des mouvements de libération animale – ses grandeurs et ses décadences.

    http://jefklak.org/?p=3849

    http://jefklak.org/wordpress/wp-content/uploads/2017/05/Une_lapins.jpg

    https://seenthis.net/messages/597416 via Jef Klak


  • Les pieds dans les étriers | Mado
    http://jefklak.org/?p=3690

    « Je lui racontai les étriers, je lui dis que je me servais de moi parce que je m’avais sous la main, mais que je voulais nous écrire, nous-femmes, nous-filles, “Et puis tu as de l’expérience en la matière”, ça, on rigole tous les deux, et je lui dis mes amies proches, je ne lui raconte rien de qui, je lui dis, je fais la liste et ça m’enrage, je lui dis, ce texte il est là pour nous, pour moi-nous, parce que je ne supporte plus de nous voir serrer les dents… » Source : Jef Klak

    https://seenthis.net/messages/581234 via Rezo


  • Du coup d’essai au coup d’État ? | Yonatan Zunger
    http://jefklak.org/?p=3615

    Jef Klak a décidé de traduire un billet de Yonatan Zunger paru le 30 janvier sur le site d’informations collaboratif Medium. Ce haut cadre de Google y analyse les dernières actions du président, pour une durée de 24 heures (ou presque), incluant les dispositions anti-immigration (Mur sur la frontière mexicaine et “Muslim Ban”) signées par la Maison Blanche. Il nous permet surtout de comprendre comment les dispositifs d’équilibre des pouvoirs (bureaucratie fédérale, Congrès, cours de justice) sont en passe d’être réduits à peau de chagrin, le pouvoir se resserrant dans les mains de la garde rapprochée de Trump – grippesous ultraconservateurs tendance extrême-droite. Source : Medium via Jef (...)

    https://seenthis.net/messages/566659 via Rezo


  • Au sommaire du n°150
    http://cqfd-journal.org/Au-sommaire-du-no150-1787

    En kiosque ! En une : « All computers are bastards » de Rémi. Un article sera mis en ligne, chaque semaine. Les autres articles seront archivés sur notre site quelques mois plus tard. D’ici-là, tu as tout le temps d’aller saluer ton kiosquier ou de t’abonner... L’oligarchie et ses potiches On (...) — CQFD n°151 (février 2017), Édito, Sommaire, 1

    https://seenthis.net/messages/566688 via Solitudemaisdishuitsansde


  • Daniel BLake de tous les métiers... - CQFD, mensuel de critique et d’expérimentation sociales
    http://cqfd-journal.org/Daniel-BLake-de-tous-les-metiers

    Dans l’Angleterre de David Cameron, comme dans la France de Sarkozy et Hollande (et Fillon, et Macron...), le Château de Kafka est un dédale d’open spaces virtuels, reliés par la fibre optique. Blake s’y perd, parce qu’il est un humain profondément ancré dans le monde matériel : celui du bricolage qui lui permet d’aider une mère isolée à chauffer ses enfants ; celui du bois, qu’il aime sculpter finement au ciseau ; celui de son magnétophone des années 1980, avec lequel il continue en 2016 d’écouter de la musique. « Je peux vous construire une maison, mais ne me demandez pas de faire mes démarches par ordinateur ! », lance-t-il à sa conseillère au Job Centre, qui exécute fidèlement la feuille de route des bureaucraties néo-libérales : nier l’individu, tout en le rendant plus dépendant que jamais de la #machine sociale.

    https://seenthis.net/messages/566609 via Agnès Maillard


  • 2016 : les bons comptes...
    http://cqfd-journal.org/2016-les-bons-comptes

    En direct de la rédaction : les chiffres viennent de tomber. C’est avec une certaine fébrilité que nous les découvrons en même temps que vous, chers lecteurs et chères lectrices, les résultats tant attendus. Voilà… Momo Brücke nous en fait la lecture à haute voix. Le comité de rédaction est pendu à ses (...) — CQFD n°151 (février 2017), Ça brûle !

    https://seenthis.net/messages/566610 via Solitudemaisdishuitsansde