• Mémoire des luttes à « A Toda Marcha », une rencontre internationale au #Chili
    http://www.medelu.org/Memoire-des-luttes-a-A-Toda-Marcha

    Mettre les gauches du monde entier en débat pour construire un futur. Tel est l’objectif des rencontres « A Todas Marchas » organisées par Revolucion democratica, la formation politique de gauche chilienne issue du mouvement social étudiant de 2011. Cette initiative se déroulera à Santiago du Chili du 18 au 21 octobre 2018 (...)

    #Initiatives

    / #Deux, Chili


  • Les Voleurs d’énergie – Accaparement et privatisation de l’électricité, du gaz, du pétrole
    http://www.medelu.org/Les-Voleurs-d-energie-Accaparement

    hauffage, éclairage, mobilité, alimentation, production de biens et de services… l’énergie est à chaque instant au cœur des activités humaines. Le contrôle de sa production, de sa diffusion et de sa distribution est hautement stratégique Source de conflits, voire de guerres, l’exploitation et la consommation énergétique sont très inégalitaires, accentuent les déséquilibres entre nations riches et pauvres et entraînent des risques majeurs pour l’homme et son environnement. Ce livre raconte, pour la (...)

    #Lectures

    / #Oreille


  • #Brésil : après le premier tour, Fernando Haddad peut-il encore gagner ?
    http://www.medelu.org/Bresil-apres-le-premier-tour

    A l’occasion des élections générales brésiliennes de ce mois d’octobre, nous vous proposons une série d’articles courts pour mieux comprendre ce qui est à l’oeuvre. Nous poursuivons cette série au lendemain de l’élection pour voir quelles sont les chances du Parti des travailleurs et de Fernando Haddad. Jair Bolsonaro : une avance considérable sauf dans le Nordeste Si Jair Bolsonaro (PSL) était en tête des sondages depuis un certain temps, son succès au premier tour des élections ce dimanche est encore plus important que prévu. Il obtient 46,03 % des votes exprimés contre 29,28 % pour Fernando Haddad (PT), une avance considérable qui le place à quatre petits points de la présidence du Brésil. Seule la région Nord (« Norte » en brésilien), qui concentre 8 % de l’électorat, affiche un résultat équilibré (...)


  • Présidentielle au #Brésil : « Une sorte de dégagisme à la brésilienne »
    http://www.medelu.org/Presidentielle-au-Bresil-Une-sorte

    Le score du candidat d’extrême droite au premier tour de l’élection présidentielle (46,3 % des voix, NDLR) traduit la montée d’une vague conservatrice très forte. Jair Bolsonaro semble être parvenu à faire converger à lui plusieurs courants, en défendant une vision conservatrice sur la question de la famille, sur celle du droit des minorités, de la moralisation de la vie politique ou encore en matière de religion. Rappelons à ce titre que sa candidature est soutenue par les mouvements évangéliques, très puissants dans le pays. Enfin, sur le plan économique, son programme se traduit par une accélération de l’agenda ultralibéral. D’ailleurs, hier soir, la présence de son conseiller économique, Paulo Guedes, à ses côtés dans une vidéo sur Facebook était sans doute un message adressé aux opérateurs financiers (...)


  • Faire barrage au Parti des travailleurs à tout prix ?
    http://www.medelu.org/Faire-barrage-au-Parti-des

    Dans cette nouvelle correspondance, Joaquim Mendes, analyste politique présent au #Brésil, s’intéresse plus particulièrement au Parti des travailleurs (PT) et à ses positions. u matin du 2 octobre 2018, le Jornal do Brasil (Journal du Brésil) faisait sa « une » avec la lettre envoyée par l’ancien président Luiz Inácio Lula Da Silva (2003 - 2011) à la rédaction. Un ancien président d’abord candidat-prisonnier Cette lettre (« Seul le vote du peuple peut sauver le Brésil »), Lula l’écrit depuis sa prison (...)

    Actualités

    / #Oreille, Brésil


  • Elections brésiliennes : retour sur les évènements depuis 2014
    http://www.medelu.org/Elections-bresiliennes-retour-sur

    A l’occasion des élections générales brésiliennes de ce mois d’octobre (7 et 28) , Mémoire des luttes propose une série d’articles courts pour mieux en comprendre le contexte et les enjeux. Ces éclairages sont proposés par Joaquim Mendes, analyste politique présent sur place. Dans cette première correspondance, il revient sur les évènements politiques qui ont secoué le #Brésil depuis 2014, de l’élection de Dilma Rousseff à l’annonce du candidat du Parti des travailleurs (PT) Fernando Haddad à l’élection de (...)

    Actualités

    / #Oreille, Brésil


  • Trump dans de sales draps ? La question est sur toutes les lèvres
    http://www.medelu.org/Trump-dans-de-sales-draps-La

    C’est la question récurrente que posent haut et fort tous ses adversaires, des simples citoyens aux groupes constitués. Dans l’espoir d’une réponse positive, bien sûr, mais sans certitude de l’obtenir. C’est la question que posent en privé les partisans de Trump et les responsables républicains, en tâchant de se conforter dans l’idée qu’il n’en est rien. C’est la question dont on débat aussi chez les responsables démocrates, où l’on voudrait bien que la réponse soit positive. Eux, cependant, en parlent plus ouvertement que leurs homologues républicains. C’est la question à laquelle la plupart des analystes qui s’efforcent d’émettre un avis libre d’influences partisanes jugent presque impossible, à ce stade, de donner une réponse, sauf à l’assortir de multiples réserves. Mais c’est aussi la question (...)

    #Etats-Unis_d'Amérique #Donald_Trump


  • Au #Mexique plus qu’ailleurs, être au gouvernement ne signifie pas détenir le pouvoir
    http://www.medelu.org/Au-Mexique-plus-qu-ailleurs-etre

    Table-ronde sur l’élection de Andrés Lopez Manuel Obrador au Mexique dans L’Humanité (14 septembre 2018). Avec Hélène Combes, Roberto Valdonidos, Christophe Ventura. Mémoire des luttes reproduit les propos de Christophe Ventura. Pour avoir accès à l’ensemble de cette table-ronde : https://www.humanite.fr/table-ronde... Christophe Ventura, chercheur à l’Iris L’élection de Andrés Manuel López Obrador à la tête de la république du Mexique s’est placée sous l’égide d’un « projet alternatif » pour le pays (...)

    Actualités

    / #Oreille, Mexique


  • #Brésil : une élection imprévisible, mais déjà de nombreuses victoires
    http://www.medelu.org/Bresil-une-election-imprevisible

    Il y a certaines causes que l’on pense perdues d’avance. Certaines pour lesquelles on se dit qu’il ne sert à rien de s’engager. Et puis tout d’un coup, entraîné par le grand élan populaire qui a déjà pris les devants, on se rend compte que oui, il est possible d’espérer. Lorsqu’après l’emprisonnement de Lula en avril dernier, le Parti des travailleurs (PT) a décidé qu’il défendrait jusqu’au bout sa candidature, affirmant que cette stratégie serait gagnante, nombreux ont été à gauche à douter de ce pari. Non pas douter des illégalités avérées du procès et de son droit à être candidat, mais au vu du colossal investissement de l’oligarchie brésilienne pour anéantir l’ex-président, la perspective d’une issue était quasi impossible à envisager. Assurées de l’aval de la population depuis la destitution de Dilma (...)

    #Luiz_Inacio_Lula_da_Silva

    • RAPPEL

      Prochaine activité des AMD de Lyon

      Crise démocratique au Brésil : les enjeux d’une élection à haut risque
      Conférence débat avec Christophe Ventura
      Mardi 25 septembre à 19 heures
      Château sans souci – Maison des associations
      36, avenue Laccassagne
      LYON 3ème

      Christophe Ventura est collaborateur au Monde diplomatique, secrétaire général des AMD, rédacteur en chef du site Mémoire des luttes et chercheur à l’Iris.

      En partenariat avec les Amis du Mouvement des paysans sans terre du Brésil et l’Association France Amérique Latine.


  • Les paris risqués de Trump dans l’arène mondiale
    http://www.medelu.org/Les-paris-risques-de-Trump-dans-l

    Il y a deux choses concernant #Donald_Trump sur lesquelles tout le monde, ses amis comme ses ennemis, semble d’accord. Personne ne peut savoir ce que va être son prochain tweet. Et il veut rester au pouvoir. Trump a lancé trois paris géopolitiques risqués : il va obtenir de la Corée du Nord qu’elle se dénucléarise. Il va être capable de forcer l’Iran à renoncer à toute tentative de se doter d’armes nucléaires. Il va démanteler l’Alena (Traité de libre-échange nord-américain) au profit des Etats-Unis. Il est totalement improbable qu’il réalise les deux premiers. Il y a au mieux une faible possibilité qu’il remplace l’Alena par un accord plus avantageux pour les Etats-Unis. Arrive alors la deuxième certitude. Il veut rester au pouvoir. Si ses paris échouent tous, que fera-t-il pour rester au pouvoir ? (...)

    #Etats-Unis_d'Amérique

    • n’importe quoi, mais il a bu quoi l’auteur de cette analyse ? Dans un langage diplomatique la dénucléarisation de la Corée c’est le bras nucléaire chinois brandit haut et fort. Et muscler, 300 000 soldats chinois et russes main dans la main, avec 36 000 chars prêt a faire front en Syrie. Donald Trump il a fait le canard a Singapour, s’est fait culotter au parlement anglais. Mais Trump il a pas le pouvoir sur les vrais requins américains. Trump il a pas réussi a convaincre Israël de se retirer sans trop d’éclat. Israël, ils bombardent l’aéroport de Damas maintenant et il faudra pas être surpris de voir débouler a Tel Aviv 36 0000 chars et 300 0000 soldats russes et chinois, main dans la main. REVEIL !


  • La naissance d’Attac et du mouvement altermondialiste
    http://www.medelu.org/La-naissance-d-Attac-et-du

    l y a vingt ans, alors que l’Asie est frappée par une grave crise économique due à la spéculation, ATTAC naît d’une volonté collective d’encadrer les marchés financiers. Le documentaire de Romain Masson et Séverine Cassar retrace l’histoire de la naissance de l’ONG. En décembre 1997, Ignacio Ramonet, directeur du Monde diplomatique, signe un éditorial intitulé « Désarmer les marchés » et véritable réquisitoire contre la finance spéculative. Il y écrit notamment que « le désarmement du pouvoir financier doit (...)

    Actualités

    / #Oreille


  • La Stratégie de l’émotion
    http://www.medelu.org/La-Strategie-de-l-emotion

    es émotions dévorent l’espace social et politique au détriment des autres modes de connaissance du monde, notamment la raison. Certes, comme le disait Hegel, « rien de grand ne se fait sans passion », mais l’empire des affects met la démocratie en péril. Il fait régresser la société sous nos yeux en transformant des humains broyés par les inégalités en bourreaux d’eux-mêmes, les incitant à pleurer plutôt qu’à agir. À la « stratégie du choc » qui, comme l’a montré Naomi Klein, permet au capitalisme (...)

    #Lectures

    / #Oreille


  • Numéro 525 du « Monde diplomatique » : la naissance de l’association Attac
    http://www.medelu.org/Numero-525-du-Monde-diplomatique

    France Culture - La Fabrique de l’Histoire Le jeudi 13 septembre de 9 h à 10 h sur France Culture Numéro 525 du Monde diplomatique : la naissance de l’association Attac Réalisation : Séverine Cassar Un documentaire (53 minutes) de Romain Masson dans l’émission « La Fabrique de l’histoire ». Il sera disponible en réécoute, en podcast et en streaming. Avec la participation de : IGNACIO RAMONET Directeur du Monde diplomatique de 1990 à 2008. Co-fondateur d’Attac BERNARD CASSEN (...)

    #Initiatives

    / #Oreille


  • En #Amérique_latine, un nouveau cycle de luttes pour les mouvements sociaux
    http://www.medelu.org/En-Amerique-latine-un-nouveau

    Mémoire des luttes publie ci-dessous l’entretien (en espagnol) donné au site Rebelión par le journaliste uruguayen spécialiste des mouvements sociaux latino-américains Raúl Zibechi. Intitulé « Mouvements sociaux, un nouveau cycle de luttes », ce texte s’appuie sur la publication, par l’auteur, de son nouvel ouvrage Movimientos sociales en América Latina. El ‘mundo otro’ en movimiento. Il expose les principales thèses sur ce thème, dont celle selon laquelle – contrairement aux idées reçues et propagées ces dernières années –, l’Amérique latine ne connaît pas un reflux des mouvements populaires, mais au contraire, une recrudescence de leurs combats. Ils formeraient même une nouvelle génération d’acteurs et ouvriraient « un nouveau cycle de luttes ». Nés sous le régime « extractiviste » qui caractérise le (...)

    #Mouvement_social/sociaux


  • Samir Amin : un camarade de combat
    http://www.medelu.org/Samir-Amin-un-camarade-de-combat

    La première fois que j’ai rencontré Samir Amin, c’était au début des années 1960. J’avais lu ses premiers ouvrages et ce qu’il écrivait trouvait un écho en moi. Je passais par Dakar et je lui ai demandé si nous pouvions nous rencontrer. Je ne crois pas qu’il savait qui j’étais ou qu’il avait lu un seul de mes écrits. Néanmoins, il m’a très gentiment invité à dîner. Ses admirateurs à travers le monde sont très peu nombreux à avoir mentionné sa gentillesse. Pour moi, c’est l’un des éléments essentiels de sa personnalité. Dès le début de notre conversation, nous avons découvert combien nos points de vue étaient proches. Nous avions tous les deux la conviction que nous vivions dans un monde capitaliste. Et tous les deux nous avions le sentiment qu’il nous fallait nous organiser pour le détruire. Nous avions tous (...)


  • Le G7, une disparition réjouissante
    http://www.medelu.org/Le-G7-une-disparition-rejouissante

    Une institution portant le nom de G7 tenait sa réunion annuelle les 12 et 13 juin derniers à Charlevoix, au Québec. Le président Trump, présent au début des travaux, prit congé rapidement. Les divergences avec ses partenaires s’avérant totalement inconciliables, le groupe des six autres pays négocia simplement avec lui la production d’un communiqué très anodin au titre de l’habituelle déclaration commune. Après quoi Trump fit volte-face et refusa d’associer sa signature à quelque communiqué que ce soit. Les Six rédigèrent alors une nouvelle déclaration reflétant cette fois leurs positions. Furieux, Trump répondit par des insultes. L’épisode a été décrit par la presse internationale comme un camouflet politique réciproque entre Trump et les six autres chefs d’État ou de gouvernement présents au sommet. La (...)

    #Etats-Unis_d'Amérique #Donald_Trump


  • Deux hourras pour AMLO élu au #Mexique : une grande victoire pour la gauche
    http://www.medelu.org/Deux-hourras-pour-AMLO-elu-au

    Le 1er juillet 2018, Andrés Manuel López Obrador, connu sous ses initiales AMLO, a été élu président du Mexique avec une très large avance. Il a obtenu 53% des suffrages. Les scores de ses rivaux les plus proches sont de 22% pour Ricardo Anaya (du PAN) [Parti d’action nationale, conservateur] et de 16% pour José Antonio Meade (du PRI) [Parti révolutionnaire institutionnel, centriste, auquel appartient le président sortant Enrique Peña Nieto]. De surcroît, la coalition [Juntos Haremos Historia, Ensemble, nous ferons l’histoire] qu’il a constituée autour de son parti, MORENA [Mouvement de régénération nationale], a remporté la majorité des sièges à l’assemblée législative. Sa victoire a été comparée à celles de Lula au Brésil et de Jeremy Corbyn en Grande-Bretagne. Mais Lula était assez loin d’avoir obtenu (...)


  • Samir Amin, infatigable combattant de l’émancipation
    http://www.medelu.org/Samir-Amin-infatigable-combattant

    amir Amin est décédé le 12 août 2018 à Paris, à l’âge de 86 ans. Sa disparition endeuille toutes les forces progressistes du monde. À travers son implication dans le mouvement communiste, ce brillant intellectuel né de père égyptien et de mère française a été partie prenante de tous les combats internationalistes de la seconde moitié du 20ème siècle et de l’entame du 21ème. Économiste, dirigeant politique, théoricien du développement inégal, du système-monde et des rapports centres/périphéries/Nord/Sud, Samir (...)

    Actualités

    / #Oreille


  • Après 60 ans d’intégration, la dislocation ?
    http://www.medelu.org/Apres-60-ans-d-integration-la

    Dès 1951, dans le traité instituant la Communauté économique du charbon et de l’acier (CECA), les six États signataires – République fédérale d’Allemagne (RFA), Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas – se déclaraient « déterminés à établir les fondements d’une union sans cesse plus étroite entre les peuples européens ». Cette formulation a été reprise par les mêmes signataires dans le traité de Rome de 1957 créant la Communauté économique européenne (CEE) – devenue #Union_européenne (UE) en 1993 – puis dans tous les traités européens ultérieurs. Le moins que l’on puisse dire est que, sur la plupart des grands dossiers, le paysage qu’offre aujourd’hui l’UE est davantage celui de la désunion que celui de l’union. Et cela aussi bien entre États qu’au sein de ces États. Le #Brexit en est un révélateur emblématique, (...)

    #Royaume-Uni


  • Echec de la tentative d’assassinat contre #Nicolas_Maduro
    http://www.medelu.org/Echec-de-la-tentative-d-assassinat

    Spectaculaire, l’opération Phénix dirigée contre le président Nicolas Maduro poursuivait un objectif prioritaire : frapper les esprits en assassinant en direct à la télévision le chef de l’Etat du #Venezuela, et saturer par contagion virale les espaces médiatiques et les réseaux sociaux du monde entier. Cette tentative d’attentat, revendiquée depuis Miami par l’opposante vénézuélienne Patricia Poleo, partisane de l’action armée contre le gouvernement de Caracas, et par le groupe civilo-militaire « Soldats en chemise », a échoué. Dans ce texte, le journaliste et sociologue franco-argentin Marco Teruggi, qui réside au Venezuela, revient sur le contexte politique intérieur et géopolitique régional dans lequel s’inscrit ce nouvel assaut contre le pouvoir bolivarien. En réalité, cet assaut a des précédents. Il (...)

    #Colombie


  • La voix dissonante du Forum de São Paulo
    http://www.medelu.org/La-voix-dissonante-du-Forum-de-Sao

    La 24e édition du Forum de São Paulo (FSP), rencontre qui rassemble les partis et mouvements progressistes de l’Amérique latine et de la Caraïbe, s’est tenue à La Havane du 15 au 17 juillet. Fondé en 1990 par le président cubain Fidel Castro et celui qui n’était encore que le dirigeant au Brésil du Parti des travailleurs (PT), Luiz Inácio Lula da Silva, ce rassemblement accueillit d’emblée tant des partis de gauche modérés que des formations forgées dans la lutte armée, des partis communistes (dont le PCC cubain) et leurs différentes scissions. « Affronter le néolibéralisme en #Amérique_latine, nous expliquera bien plus tard Valter Pomar, membre de la direction nationale du PT, exigeait une attitude ouverte et plurielle, prenant en compte tant la crise traversée par le communisme que celle frappant la (...)

    #Foro_de_Sao_Paulo


  • Donald Q. Trump, prestidigitateur
    http://www.medelu.org/Donald-Q-Trump-prestidigitateur

    Un prestidigitateur est un acteur public qui essaie de faire croire à ceux qui le regardent que ce qu’ils voient est ce qu’il fait réellement, mais ce n’est pas le cas. Comme dans l’exemple fameux où il coupe une femme en deux et qu’ensuite il la fait réapparaître toujours entière, grâce, prétend-il, à son exceptionnel don magique. Donald Z. Trump est un prestidigitateur extrêmement talentueux. Utilisant ses envois constants de tweets contradictoires et son maniement permanent de l’insulte, ses plus fervents partisans comme ses plus farouches adversaires croient savoir ce qu’il fait. Mais en fait ils sont incapables d’observer les agissements réels de Donald G. Trump. On dit qu’il est mégalomane et n’arrive pas vraiment à se contrôler. C’est ce qui est sensé expliquer les revirements constants de (...)

    #Etats-Unis_d'Amérique #Donald_Trump


  • AMLO : l’espoir à l’épreuve des pouvoirs réels au #Mexique
    http://www.medelu.org/AMLO-l-espoir-a-l-epreuve-des

    Nous sommes à Acolman (« Homme avec une main ou un bras » en langue náhuatl). Comme partout au Mexique, un événement historique se prépare ce 1er juillet 2018 dans cette ville de 80 000 habitants située à 40 kilomètres de Mexico. Mais, pour l’heure, en ce début d’après-midi d’été, un calme indolent règne sur la place principale de la cité où est installé un bureau de vote pour l’élection des autorités locales, du gouverneur de l’Etat de Mexico (EDOMEX), ainsi que de la Chambre des députés, du Sénat et du président de la République mexicaine. La plupart des habitants a déjà participé au scrutin dès les fraîches heures de la matinée. Désormais, la Plaza del Reloj (Place de l’Horloge) appartient à de vieilles Dodge increvables qui siestent royalement le long des trottoirs, offrant leur ombre rafraîchissante aux autres (...)

    http://www.medelu.org/IMG/pdf/AMLO.pdf
    http://www.medelu.org/IMG/jpg/20180629_182230.jpg
    http://www.medelu.org/IMG/jpg/20180630_180522.jpg
    http://www.medelu.org/IMG/jpg/20180701_185411.jpg
    http://www.medelu.org/IMG/jpg/20180701_184652.jpg
    http://www.medelu.org/IMG/jpg/20180701_153332.jpg
    http://www.medelu.org/IMG/jpg/20180701_153015.jpg
    http://www.medelu.org/IMG/jpg/20180701_152343.jpg
    http://www.medelu.org/IMG/jpg/20180630_191049.jpg
    http://www.medelu.org/IMG/jpg/20180628_233742.jpg
    http://www.medelu.org/IMG/jpg/route.jpg


  • Au Salvador, montée en puissance d’un nouveau mouvement social contre la #Privatisation de l’eau
    http://www.medelu.org/Au-Salvador-montee-en-puissance-d

    peine six semaines ont passé depuis que la nouvelle Assemblée législative, dominée par la droite, est entrée en fonction. Mais, déjà, de récents accrocs entre forces de l’ordre et étudiants s’opposant à la potentielle privatisation de l’eau donnent une sinistre image de ce qui attend les mouvements sociaux du Salvador. Durant le mois de mai, les parlementaires ont ratifié l’interdiction des mines de métaux approuvée en mars 2017, et enterré toutes les demandes en suspens. Au même moment, la Commission sur (...)

    Actualités

    / #Oreille, #El_Salvador, #Eau, Privatisation


  • Le trumpisme, ou l’art de l’insulte
    http://www.medelu.org/Le-trumpisme-ou-l-art-de-l-insulte

    Depuis qu’il est président, #Donald_Trump a insulté tous ceux ou presque à qui il a eu affaire. Seuls semblent faire exception les membres de sa famille proche. Ceux-là ne sont pas insultés, mais seulement ignorés lorsqu’ils sont en disgrâce. Trump a aussi insulté à peu près chaque État de la planète, sauf peut-être Israël. L’insulte apparaît comme un outil distinctif du trumpisme, dont le président use avec constance et délectation. Deux questions se posent à l’analyste du trumpisme : 1. pourquoi Trump insulte-t-il ; 2. avec quelle efficacité ? Certains observateurs attribuent ces insultes continuelles – et resservies à différentes cibles successives – à une forme de travers mental. Ils voient en Trump un mégalomane hypersensible : il ne peut pas s’en empêcher ; il n’a aucune maîtrise de soi. Ce n’est pas (...)

    #Etats-Unis_d'Amérique