• L’Europe, terre d’immigration
    http://www.medelu.org/L-Europe-terre-d-immigration

    On peut tenter d’infléchir une dynamique historique et trouver les moyens de s’y adapter, mais cela implique de ne pas en nier l’existence et de l’appréhender de manière rationnelle en se fondant sur les travaux scientifiques. La question de l’immigration est de celles où ces principes sont les moins respectés, au point d’occulter toutes les autres dans la vie politique de la plupart des pays européens. Les images des réfugiés dont les bateaux font naufrage en Méditerranée ou qui, en longues colonnes, tentent de rejoindre un pays d’accueil provoquent des réactions contradictoires dans les opinions publiques : compassion et solidarité dans certains secteurs ; peur panique d’une « invasion » dans d’autres. Dans le premier cas, le discours dominant – implicite ou explicite – qui est celui d’une partie (...)

    #Europe #Migrations


  • Elections perdantes
    http://www.medelu.org/Elections-perdantes

    Mauvaise année pour les partis au pouvoir confrontés à des élections. Partout, ils les ont perdues, soit complètement, soit partiellement. L’attention s’est focalisée sur une série de scrutins lors desquels des partis « de droite » ont réalisé de (bien) meilleures performances que des partis, installés au pouvoir, considérés de gauche. En la matière, l’Argentine, le Venezuela, le Brésil et le Danemark ont constitué des exemples notables. A cette liste pourraient s’ajouter les Etats-Unis. Ce qui a fait l’objet de moins de commentaires est la situation inverse : celle des formations « de droite » au pouvoir qui ont perdu contre des forces de gauche, ou à tout le moins qui ont perdu du terrain en pourcentages et en nombre de sièges aux niveaux national et/ou régional. Cette dynamique s’est vérifiée, dans (...)



  • Le peuple argentin et ses idéaux
    http://www.medelu.org/Le-peuple-argentin-et-ses-ideaux

    Les droits de l’homme et la démocratie sont des valeurs indissociables. C’est pourquoi nos président(e)s ont pris l’habitude de célébrer chaque année, dans cette perspective, la journée universelle des droits de l’homme, le 10 décembre. Il est regrettable, qu’entre autres oublis intentionnels, le nouveau président de notre pays n’ait pas mentionné une seule fois dans son discours d’investiture [le 10 décembre 2015] la question des droits de l’homme. Il a seulement fait référence à l’humain comme « ressources » potentielles. Pour sa part, le front de partis qui a quitté le gouvernement a eu l’opportunité de démonter, en trois mandatures, l’héritage néolibéral dans notre pays. S’il a avancé sur certains aspects, il n’a pas pu, pas su ou pas voulu, selon les cas, accomplir totalement cette tâche. Ce faisant, (...)

    #Argentine


  • Retour des droites en Amérique latine et droitisation en Europe : des dynamiques comparables ?
    http://www.medelu.org/Retour-des-droites-en-Amerique

    Conférence et discussions avec Christophe Ventura Chercheur-associé à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). Enseignant à l’Institut d’études européennes de l’Université Paris VIII. Rédacteur en chef du site Mémoire des luttes et auteur de L’éveil d’un continent. Géopolitique de l’Amérique latine et la Caraïbe, Armand Colin, Paris, 2014. Vendredi 5 février à la Maison de l’Amérique latine (19 heures – 20 h 30) Rencontre organisée par le Collectif Argentin pour la Mémoire (...)

    #Initiatives

    / #Oreille


  • De quoi la « République #Numérique » est-elle le nom ?
    http://www.medelu.org/De-quoi-la-Republique-numerique

    Le projet de loi pour une « République numérique » qui vient d’être adopté à la quasi unanimité par l’Assemblée nationale manifeste une indigence, une ignorance du sens des mots, un mépris absolu de la tradition philosophique et politique, une réduction pathétique à la portion congrue de l’idée même de #Démocratie.

    Actualités

    / #Trois, Démocratie, Numérique



  • Combien de #Brésil ?
    http://www.medelu.org/Combien-de-Bresil

    Le Brésil est une puissance mondiale de premier ordre, en termes de territoire, de population et d’influence. Pourtant, à bien des égards, il forme une mosaïque de tant de visages divers et contradictoires qu’il est difficile pour quiconque, y compris pour les Brésiliens eux-mêmes, de définir ce qui le caractérise en tant que nation et en tant que force au sein du système-monde. Le visage du Brésil qui domine aujourd’hui, c’est le Brésil de Lula (Luiz Inácio « Lula » da Silva) et du Parti des travailleurs (PT). Après trois campagnes présidentielles infructueuses, Lula s’est finalement imposé en 2002. L’élection à la tête de l’Etat d’un dirigeant syndical d’origine très modeste représentait déjà, à tout le moins, la consécration d’un homme et d’un parti défiant les hiérarchies sociales profondément ancrées (...)


  • Penser l’émancipation
    http://www.medelu.org/Penser-l-emancipation

    Organisé par l’Institut Marcel Liebman, le Centre d’histoire et de sociologie des gauches (ULB), le Centre Tricontinental (Cetri), le Centre Pierre Naville, la Formation Léon Lesoil, l’Université de Lausanne, le GRESEA, le FNRS, Transform !, le Centre de recherches mondes modernes et contemporains de l’Université libre de Bruxelles. Pour sa troisième édition, « Penser l’émancipation » abordera le thème de la convergence des luttes face à l’approfondissement de la crise. Christophe Ventura interviendra (...)

    #Initiatives

    / #Oreille


  • Passions autour de la question des migrants
    http://www.medelu.org/Passions-autour-de-la-question-des

    Dans un monde où n’importe quel sujet semble désormais susciter de profonds clivages à l’intérieur des pays et entre eux, celui des migrants s’impose assurément comme celui qui rencontre aujourd’hui l’écho le plus fort et le plus étendu. A l’heure actuelle, tous les regards sont focalisés sur l’Europe où les débats sont virulents quant à la réponse que les pays qui la composent devraient apporter à l’afflux de réfugiés, en particulier syriens mais aussi irakiens et érythréens. Le débat public en #Europe s’est résumé, pour aller au fond des choses, à une discussion entre, d’une part, partisans de la solidarité et de la morale qui souhaitent accueillir de nouveaux migrants et, d’autre part, partisans de l’autodéfense et de la protection de l’identité culturelle qui souhaitent fermer les portes pour juguler (...)

    #Migrations


  • Mémoire des luttes au Sommet internationaliste pour un Plan B en Europe
    http://www.medelu.org/Memoire-des-luttes-au-Sommet

    Bernard Cassen et Christophe Ventura participeront aux travaux de cette rencontre le dimanche 24 janvier. Ils interviendront dans deux tables rondes consacrées au thème de la maîtrise du commerce international (« Pour de nouvelles politiques de coopération » et « Pour une justice climatique, sociale et commerciale ». Consulter le programme complet de l’événement : https://www.euro-planb.eu/?page_id=83&lang=fr

    #Initiatives

    / #Oreille


  • #Argentine : comment interpréter les premières décisions du nouveau président Mauricio Macri ?
    http://www.medelu.org/Argentine-comment-interpreter-les

    Dans un silence médiatique international relativement notable, le nouveau président de droite Mauricio Macri a très vite pris de nombreuses décisions, sans débat, notamment concernant la situation des médias argentins. Premièrement, il a décidé de licencier, par non renouvellement de contrats, une série de journalistes parmi les plus connus dans les médias publics télévisés et radios qu’il jugeait trop proches de l’ancien gouvernement. Il a également annoncé le principe d’une vaste reprogrammation des contenus. Par ailleurs, il a annoncé dans les médias privés la fin des aides du gouvernement sous forme d’annonces publicitaires qui permettaient à une série de journaux de la presse écrite argentine de sensibilité de gauche de vivre. Sa décision la plus forte est la modification, par décret signé le 4 (...)


  • #Haïti, 2016 : « Revoter en mieux » ?
    http://www.medelu.org/Haiti-2016-Revoter-en-mieux

    Plusieurs fois reportées, au point d’accumuler un retard de quatre ans, des élections générales se sont tenues à Haïti, dans la seconde moitié de 2015. Le second tour des présidentielles – où devraient s’affronter le candidat du président Michel Martelly, Jovenel Moïse, et Jude Célestin, dauphin de l’ancien président René Préval –, sous la pression grandissante de la rue, a été reporté au 24 janvier 2016. Le 7 février, le nouveau président élu est sensé entrer en fonction. Mais une part importante de la société haïtienne continue d’exiger l’annulation ou la révision du premier tour, jugé frauduleux. L’impasse électorale Erreurs, irrégularités ou fraudes ? Ces trois termes dessinent les enjeux et les désaccords des élections en cours. Pour les principaux partis d’opposition, comme pour nombre d’organisations des (...)


  • L’appel des Goodyear
    http://www.medelu.org/L-appel-des-Goodyear

    our la première fois depuis un demi siècle un gouvernement a demandé que soit requis des peines de prison ferme contre des syndicalistes pour avoir participer avec les salariés à des actions en vue d’empêcher la fermeture de leur usine. En même temps qu’ils préparent la suppression dans quelques mois de plus 1000 articles du Code du travail, Hollande, Valls et Macron ont décidé de déclencher une répression sans précédent des syndicalistes qui luttent dans les entreprises. Avec les 8 condamnés de (...)

    #Initiatives

    / #Oreille


  • Souveraineté, Démocratie, Laïcité
    http://www.medelu.org/Souverainete-Democratie-Laicite

    a nation rassemblée et l’état d’urgence décrété, nous vivons un moment souverainiste. Mais à quel prix, et sous quelles conditions, pouvons-nous vivre ensemble ? Cette question fait clivage. Le souverainisme est ce nouveau spectre qui hante le monde. Rien de plus normal pourtant, car la question de la souveraineté est fondatrice de la démocratie. Elle fonde la communauté politique, ce que l’on appelle le peuple, et définit un ordre politique. Partout en Europe et dans le monde s’exprime (...)

    #Lectures

    / #Oreille


  • Elections argentines : qui a remporté quoi ?
    http://www.medelu.org/Elections-argentines-qui-a

    Le 22 novembre 2015, le candidat à la présidence #Argentine Mauricio Macri a obtenu une courte victoire face à son rival, Daniel Scioli, avec un peu moins de 3% d’avance. La plupart des observateurs ont qualifié l’événement de « triomphe de la droite sur la gauche ». Si l’analyse n’est pas fausse, elle n’en reste pas moins très réductrice. En réalité, le scrutin reflète les dynamiques extrêmement complexes qui sont à l’œuvre dans toute l’Amérique latine à l’heure actuelle. Une mauvaise lecture de la situation pourrait conduire à des erreurs politiques majeures dans la décennie à venir. Tout commence durant la seconde guerre mondiale. Le gouvernement argentin, officiellement neutre, nourrit en fait des sympathies à l’égard des forces de l’Axe. En 1943, un mouvement d’opposition rassemblant les milieux (...)


  • La singulière trajectoire des socialismes d’Europe du Sud
    http://www.medelu.org/La-singuliere-trajectoire-des

    Les résultats des élections législatives en Espagne ont confirmé la spirale du déclin électoral qui frappe le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), ainsi que le rétrécissement géographique de ses zones de forces. Alors qu’il avait déjà perdu quatre millions de voix et quinze points de suffrages exprimés en 2011, son recul s’est en effet élevé à un million et demi de voix et près de sept points en 2015, si bien que sa représentation au Parlement n’a jamais été aussi réduite (90 sièges).

    #La_social-démocratie_dans_tous_ses_états

    / #Trois, #Social-démocratie


  • En #Amérique_latine, remplacer le futur par le passé ?
    http://www.medelu.org/En-Amerique-latine-remplacer-le

    La question est posée et fait déjà couler beaucoup d’encre : assistons-nous à la fin d’un cycle en Amérique latine ? Incontestablement, les mauvaises nouvelles s’amoncellent sur le sous-continent. Elles sont d’abord d’ordre économique. Le ralentissement durable de l’économie mondiale maltraite de diverses façons les pays de la région. Ceux du Cône Sud, largement dépendant de l’exploitation et de l’exportation de leurs ressources naturelles vers les marchés mondiaux sont particulièrement affectés par la stagnation des économies européennes et, surtout, la nette décélération de la croissance de la Chine (second partenaire commercial de l’Amérique latine) et des pays émergents. Ceux d’Amérique centrale (auxquels nous ajouterons le Mexique) bénéficient plus sensiblement de la reprise confirmée de l’économie (...)

    http://www.medelu.org/IMG/pdf/AL_2016.pdf



  • Le #Venezuela en incandescence
    http://www.medelu.org/Le-Venezuela-en-incandescence

    L’année 2016 pourrait être hautement conflictuelle au Venezuela. A la fois pour des raisons internes et à cause du contexte international qui impacte toute la région. Au plan intérieur, la large victoire de la coalition d’opposition Mesa de la Unidad Democrática (MUD) aux élections législatives du 6 décembre dernier, configure une Assemblée nationale contrôlée – pour la première fois depuis 1999 – par des forces hostiles à la révolution bolivarienne. La MUD a remporté 112 sièges (sur 167), ce qui est exactement le nombre de députés nécessaires pour détenir une majorité qualifiée des deux tiers. Cependant, au sein de cette Assemblée, si l’on tient compte de la représentativité de chaque parti et non pas des grandes coalitions, le Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV), au pouvoir, reste le groupe (...)

    #Nicolas_Maduro


  • Au bord du gouffre ?
    http://www.medelu.org/Au-bord-du-gouffre

    L’un des mots clés du lexique de la guerre froide, inventé par John Foster Dulles (secrétaire d’Etat du président Eisenhower de 1953 1959), fut brinkmanship, c’est-à-dire la politique dite « du bord du gouffre » menée par les dirigeants des Etats-Unis et de l’Union soviétique. Pour les deux super-puissances militaires de l’époque, il s’agissait d’avancer leurs pions le plus loin possible sur les différentes cases de l’échiquier mondial, mais en veillant à ne pas tomber dans le précipice de la confrontation armée. Aussi bien à Moscou qu’à Washington, on savait en effet qu’un conflit nucléaire aurait pour conséquence inévitable ce que la doctrine militaire appelait la « destruction mutuellement assurée » – concept dont, significativement, l’acronyme anglais est MAD… La #Crise des missiles de Cuba, en 1962, (...)

    #Euro #Europe


  • Podemos. Pour une autre Europe
    http://www.medelu.org/Podemos-Pour-une-autre-Europe

    ier l’Italie, la Grèce. Aujourd’hui, l’Espagne. Demain, la France ? Après le M5S, après Syriza, c’est au tour de Podemos de porter la révolte et l’espérance des peuples d’Europe contre les élites technocratiques et financières de Bruxelles. Quel est ce « populisme de gauche » que dénonce inlassablement « la caste » ? Quels sont ces mouvements qui dérangent les connivences politiciennes ? D’où viennent-ils ? Quelle est leur stratégie Forment-ils une alliance ? Fruit d’une enquête de terrain inédite et (...)

    #Lectures


  • Au nom de l’humanité – L’audace mondiale
    http://www.medelu.org/Au-nom-de-l-humanite-L-audace

    roire que, dans le cadre du système actuel, la justice, l’égalité, la liberté et la paix puissent garantir le devenir du monde, relève de l’irréalisme. L’humanité a besoin d’une révolution, de changements visant les causes structurelles à la racine de la militarisation du monde, des inégalités sociales qui s’amplifient, des dévastations écologiques, d’une économie en perdition dominée par la finance, du sens de la vie pulvérisé sur l’autel de la survie des plus puissants et des plus riches. Riccardo Petrella (...)

    #Lectures

    / #Oreille


  • « Nous rentrons dans une période de crise et de transition »
    http://www.medelu.org/Nous-rentrons-dans-une-periode-de

    Dans cette intervention prononcée dans le cadre de la Rencontre continentale des médias libres organisée à l’Ecole Florestan Fernandes du 20 au 22 novembre 2015 (Sao Paulo, #Brésil), le dirigeant social expose sa vision de l’Amérique latine sept ans après l’éclatement de la crise financière et économique mondiale de 2008. Il détaille également les difficultés auxquelles sont confrontées les forces populaires, qu’il ne souhaite plus nommer « mouvements sociaux », et décrit la nouvelle stratégie de reconquête de la région élaborée par les Etats-Unis. Selon lui, les forces du capital financier international ont décidé de lancer une « offensive contre les pays périphériques pour sortir de la crise ». Il s’agirait pour elles de reprendre le « contrôle des ressources naturelles (…) pour reconstituer leur capital et (...)

    #Mouvement_des_sans_terre_MST_


  • Les choix impossibles de #Barack_Obama au #Moyen-Orient
    http://www.medelu.org/Les-choix-impossibles-de-Barack

    Quoi qu’il entreprenne aujourd’hui au Moyen-Orient, Barack Obama est critiqué de toutes parts. Rien d’étonnant à cela, puisqu’il n’a sans doute aucun des leviers qui pourraient lui donner le rôle de décideur auquel il aspire dans le tourbillon géopolitique moyen-oriental. Ce n’est pas que toutes ses décisions soient mauvaises – beaucoup le sont, mais quelques autres semblent mieux inspirées. Il se trouve simplement qu’aucun État de la région, ou aucun de ceux qui y ont des intérêts, ne soutient réellement le président américain. Tous ont leurs doléances et leurs priorités propres, et entendent bien les faire valoir en dépit des exhortations de Washington. Quatre théâtres géopolitiques peuvent être qualifiés de « points chauds » (ou, pour mieux dire, de « points les plus chauds ») de l’aire moyen-orientale (...)

    #Etats-Unis_d'Amérique