Rezo

Le portail des copains [RSS/SeenThis]

  • LesInrocks - “L’hôpital est malade” : des infirmiers racontent leur enfer quotidien
    http://www.lesinrocks.com/2017/10/04/actualite/lhopital-est-malade-des-infirmiers-racontent-leur-enfer-quotidien-119933

    Au sein de l’hôpital public français, quand vous faites part de votre détresse au travail, on vous considère comme “une emmerdeuse”. Voilà ce qu’a subi Aurélie*, infirmière bretonne de 29 ans. C’était il y a trois ans, et pourtant, le souvenir de ce moment d’une violence inouïe reste vif dans la mémoire de cette jeune femme au rire communicatif – c’est du moins ce qu’on a perçu au téléphone.

    A l’époque, sa propension à l’hilarité ne fait plus vraiment partie de sa vie : Aurélie est alors plongée dans une dépression sévère. En cause, une longue période de roulement de nuit imposée par la direction de son hôpital, dans le Finistère, que son corps, déjà fatigué par le job en soi, ne supporte pas bien. Elle ne dort plus, prend des anxiolytiques et des somnifères, est “au bout du bout”.

    Quand elle commence à avoir des pensées suicidaires, elle se résout à aller voir la médecine du travail, qui l’enjoint à expliquer sa situation à la DRH. Laquelle lui dira gentiment, en quinze minutes top chrono car, bon, on n’a pas que ça à faire quand même de s’occuper des collègues qui vont mal, qu’elle est “une épine dans son pied” du fait de ses désidératas, et qu’elle “avait cherché, en vain, à la virer, en lui cherchant une faute grave”. Pas de chance : les appréciations d’Aurélie, à l’époque stagiaire en passe d’être titularisée, sont bonnes. Elle obtiendra finalement gain de cause et changera d’horaires.

    https://dl.dropbox.com/s/021vpfs9n2labo9/ADTG.jpg?dl=0 #burn_out #DRH (inhumanité des)

    https://seenthis.net/messages/636179 via Sombre Hermano


  • Leonora Miano, un auteur qui dérange | Slate Afrique

    http://www.slateafrique.com/83491/leonora-miano-un-auteur-qui-derange-cameroun

    http://www.slateafrique.com/sites/default/files/2012-02-29_1539/leonora_72dpi_web1.jpg

    « Je ne veux plus qu’on m’aime Qu’on me sourie Qu’on m’invite au restaurant Qu’on me tienne la porte Qu’on m’offre des fleurs Je m’en fous Oui Je m’en fous Parfaitement Je ne veux plus qu’on m’aime Si je ne peux pas me loger travailler me réaliser arriver tout en haut Je ne veux plus qu’on m’aime si je ne suis pas dans les livres d’Histoire dans les livres tout court A la tête des institutions et de tout ce qui a une tête Je m’en fous qu’on me Courtise Qu’on me trouve sensuelle avec ma voix grave ma cambrure ma peau ambrée mes fesses rebondies ma peau d’ébène mon port de tête ma peau mes jolies tresses ma peau et tout le reste Qui n’est pas moi d’ailleurs mais c’est un autre débat Je ne veux plus qu’on trinque Qu’on se taille une bavette Qu’on se fasse une raclette Ni rien J’en ai soupé de la fraternité sans égalité Ce serait quoi la fraternité si ça ne marchait pas avec l’égalité Ce serait quoi la fraternité ce serait quoi à part une plaisanterie douteuse La fraternité si ça ne marchait pas avec l’égalité »

    Léonora Miano a accédé au succès par la grâce du public. Elle a d’abord été Prix Goncourt des lycéens en 2006 pour Contours du jour qui vient. En 2010, son roman culte Blues pour Elise fait parler une France noire, urbaine et contemporaine. Son succès ne doit rien aux recensions littéraires. Les lectrices se sont passé le mot, usant largement des réseaux sociaux.

    #Leonora_Miano vient de publier, à 38 ans, un livre majeur : Ecrits pour la parole (L’Arche). Sorti début janvier, ce texte fait parler de lui dans les milieux du théâtre, mais n’a fait l’objet d’aucune critique dans la presse française.

    #littérature #cameroun

    https://seenthis.net/messages/636212 via Reka


  • Une critique cinglante de la théorie économique à laquelle adhère Emmanuel Macron

    Sa politique jupitérienne « fera plus de mal que de bien », selon Steve Keen, auteur du livre « L’Imposture économique » (Debunking Economics)

    The rise and fall of Emmanuel Macron — RT Op-Edge
    https://www.rt.com/op-edge/406124-rise-fall-emmanuel-macron
    https://cdni.rt.com/files/2017.10/article/59dbb7d1fc7e933f418b4569.jpg

    Since his election, Macron’s popularity has plunged faster than any French president in history. Attempts to explain this decline have focused on his pompous approach to governance—literally professing to want to govern like Jupiter. But there is a deeper cause. He has misdiagnosed the origins of the French economic malaise, and therefore his Jovian economic thunderbolts will do more harm than good.

    It’s easy to show the blatant errors in the president’s perspective by merely looking at the data. Macron’s economic agenda cites an excessively large public sector as the fundamental cause of France’s malaise, and the main ’Evidence for the Prosecution’ is the towering level of government debt: as of March 2017, this was 111 percent of GDP, almost twice the 60 percent of GDP maximum allowed by the Maastricht Treaty.

    But private liabilities are worse still: 187 percent of GDP. So, why does Macron, in common with politicians of almost all stripes, not worry about this far higher level of debt?

    #économie_néo-classique #neo-classical_economics #ordolibéralism #ordoliberalism #Steve_Keen #néolibéralisme #neoliberalism #dette #debt

    https://seenthis.net/messages/636186 via David Sharp


  • “Pregnant then screwed”: The students who are fighting for maternity rights

    When a group of students launched an online petition for maternity rights they had no idea they were about to gain tens of thousands of supporters. Helen Bates explains why they’re challenging the injustice of being “Pregnant then screwed” – and shows how you can too.

    https://lacuna.org.uk/wp-content/uploads/2017/10/Pregnancy-scan-2000x1250.jpg
    https://lacuna.org.uk/justice/pregnant-then-screwed-the-students-who-are-fighting-for-maternity-rights

    #maternité #femmes

    https://seenthis.net/messages/636157 via CDB_77


  • Etats-Unis : un violeur obtient l’autorité parentale sur l’enfant de sa victime
    http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/etats-unis-un-violeur-obtient-la-garde-partagee-de-l-enfant-de-sa-victi

    Enceinte après avoir subi un viol à l’âge de 12 ans, une Américaine, aujourd’hui âgée de 21 ans, a appris que l’homme qui l’avait agressée disposait désormais de l’autorité parentale conjointe sur son fils.

    #viol

    https://seenthis.net/messages/636085 via vazy





  • Instant pleasure : un long déplaisir | Marie Docher
    https://atlantesetcariatides.wordpress.com/2017/10/08/instant-pleasure-un-long-deplaisir

    Il n’y aurait eu aucune raison de mentionner ici le nom de Mathias Pfund, jeune artiste Suisse, s’il n’avait posé une de ses sculptures intitulée Instant Pleasure (clitoris) sur le Rond-Point de l’Europe à Neuchâtel, et prétendu inscrire son projet dans une « perspective pédagogique ». Que certain·es réclament le retrait de ce qui est donc censé être un clitoris n’est pas le sujet de cet article. Il y a bien longtemps que les pénis et scrotums de mâles statues ponctuent nos promenades dans les parcs publics ou nous pissent dessus à Bruxelles sans que ça n’émeuvent les tenant·es de la morale. Ce qui nous mobilise ici, c’est le parfait cas d’école que Pfund nous fournit pour illustrer l’opportunisme de certains artistes et la récupération à leur profit des luttes anti-sexistes que mènent des femmes. On y (...)

    https://seenthis.net/messages/635960 via Rezo


  • Comment Jean-Michel Blanquer est devenu intouchable en 4 mois (L’instit’humeurs)
    http://blog.francetvinfo.fr/l-instit-humeurs/2017/10/07/comment-jean-michel-blanquer-est-devenu-intouchable-en-4-mois.html

    La plus grosse arnaque de ce début de quinquennat.
    Et comme il s’agit d’éducation, de son organisation, de son financement (ou pas), de l’idéologie qui sous-tend l’ensemble… quand le rouleau-compresseur sera passé, ça va être particulièrement douloureux.

    JM Blanquer a gagné. En quatre mois le voici principale réussite du gouvernement, plébiscité par le grand public. Les médias l’adorent, lui offrent Une sur Une et sont à fond derrière lui, surtout ceux qui ne connaissent rien à l’école. Dès qu’on se rapproche de la sphère éducative, ça se couvre, nombre de journalistes spécialisés ne cachent pas leur scepticisme. Mais quand Le Monde ose faire la moue et se demande « à quoi joue Blanquer ? », d’autres médias s’insurgent illico et montent au créneau pour défendre le ministre. Blanquer est devenu intouchable. Et il le sait.
    […]
    Dès 2006, il est directeur adjoint du cabinet de Gilles de Robien, alors ministre de l’EN de Chirac. En 2009, il est nommé directeur général de l’enseignement scolaire (DGESCO) de Luc Chatel et en œuvrant à un poste stratégique considéré comme le numéro 2 de l’école en France, devient un des hommes de base de l’éducation sarkozyenne. Pendant trois ans, il est de toutes les politiques menées, notamment la suppression de la formation initiale des enseignants et de 80 000 postes.
    […]
    POURTANT, il est très marqué à droite. Il a occupé de hautes fonctions durant les années Sarkozy et son ancrage à droite lui aurait couté la direction de Sciences Po à laquelle il avait postulé en 2012. Durant la campagne Présidentielle, JM Blanquer offre très tôt ses services à Alain Juppé, qui l’aurait installé à la tête du ministère s’il avait été élu. Pour ne pas insulter l’avenir, en plus de son livre paru fin 2016, véritable acte de candidature au poste de ministre, Blanquer rencontre aussi François Fillon, Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire. Quelques jours après son arrivée rue de Grenelle, une interview de Blanquer donnée à SOS Education, une association de droite proche de Sens Commun (des cathos issus de la Manif pour tous) est mise en ligne, avant d’être rapidement et opportunément retirée. Il ne s’agit pas de s’afficher officiellement de droite, il faut rester dans un très pratique et très macronien nini, de ménager le fameux « et en même temps ». Une bonne partie de son image repose sur cette neutralité de façade.

    NB : Dans le même ordre d’idée, j’avais posté ailleurs ma perplexité :
    « Étrange paradoxe. Les socialistes nous avaient promis une ’Refondation’ qu’ils souhaitaient consensuelle pour n’accoucher que de quelques réformes controversées. Uncle Fester, lui, qui avait promis de ne s’engager dans rien de réellement perturbant, est en passe, en multipliant les déclarations et décisions clivantes, de remettre profondément à plat l’ensemble du système, dans une indifférence quasi-complète des premiers concernés. »

    #éducation #réforme #idéologie #pédagogie_grise #réactionnaire #JeanMichelBlanquer #Années_Darcos

    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/22140874_10213751569203986_7356759542790273627_n.jpg?oh=f54dfb6c76d8edf00ba7e18b29644d44&oe=5A84CFCE

    https://seenthis.net/messages/635534 via Heautontimoroumenos


  • Airbus visé par des enquêtes pour #corruption, Tom Enders dans la tourmente - ToulÉco
    http://www.touleco.fr/Airbus-vise-par-des-enquetes-pour-corruption-Tom-Enders-dans-la,22835
    http://www.touleco.fr/local/cache-gd2/6b59ad75028f24cc177bcdb9f496bfff.jpg

    Tom Enders, le PDG d’Airbus, a décidé de prendre les devants, anticipant une bourrasque politico-médiatique dans les prochains jours, à propos des enquêtes en cours sur les pratiques commerciales du géant européen de l’aéronautique. Le patron s’est fendu vendredi 6 septembre d’une lettre aux salariés pour les prévenir que l’entreprise s’apprêtait à traverser « des moments turbulents et déroutants », ont confirmé des salariés de l’avionneur.

    Tom Enders se réfère aux enquêtes en cours. En août 2016, le Serious Fraud Office (SFO) organisme britannique chargé de la lutte contre la corruption et le Parquet national financier (PNF) français avaient annoncé l’ouverture d’une enquête pour des soupçons de fraude, de corruption et de rétrocommissions illégales versées sur le marché de l’aviation civile outre-manche.

    https://seenthis.net/messages/635908 via Agnès Maillard


  • Climat : à Bruxelles, la France lâche les renouvelables
    5 octobre 2017 Par christophe Gueugneau et Jade Lindgaard
    https://www.mediapart.fr/journal/france/051017/climat-bruxelles-la-france-lache-les-renouvelables

    La France œuvre-t-elle contre les énergies renouvelables en Europe, tout en prétendant le contraire en public ? C’est ce que prouve un document informel transmis par Paris au Conseil européen dans le cadre de discussions sur les objectifs climatiques européens.

    ““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    RÉVÉLATION MEDIAPART : MACRON A MENTI. HULOT DOIT CHOISIR
    Osons Causer | Ajoutée le 7 oct. 2017
    https://www.youtube.com/watch?v=YyY5gtXxtho

    Le document secret révélé par Mediapart dévoile le plan de la France pour organiser la transition énergétique dans l’UE. Et c’est pas joli joli… Alors que Macron se pose partout en défenseur du climat - on se souvient du “Make our planet great again” à Trump - ce document montre qu’il a menti et qu’il enterre les énergies renouvelables contre la COP 21. Que va faire Nicolas Hulot, le ministre de la transition écologique ?

    https://seenthis.net/messages/635639 via Loutre


  • Les Jeux Olympiques de Paris sombreront-ils dans la folie de la propriété intellectuelle ? – – S.I.Lex –
    https://scinfolex.com/2017/10/09/les-jeux-olympiques-de-paris-sombreront-ils-dans-la-folie-de-la-propriete
    https://scinfolex.files.wordpress.com/2017/10/trademark.jpg

    Alors que le Parlement français vient à peine de faire passer l’essentiel de l’état d’urgence dans le droit commun, c’est donc un autre régime d’exception qui sera certainement instauré en 2024, avec des conséquences inquiétantes à la clé. Cette loi aura en effet pour but d’organiser un certain nombre de transferts d’autorité de l’Etat français vers le CIO. Le réseau de transport devra notamment être réagencé de manière à mettre en place une « Voie Olympique » permettant aux athlètes de circuler entre les différents sites des épreuves. Cela revient donc à dire que certaines voies publiques de circulation vont être « privatisées » durant la période des Jeux, ce qui arrivera aussi dans les nombreuses « fanzones » dont la capitale va sans doute se couvrir. Des dérogations au Code du travail pourraient également (encore…) être apportées afin de faciliter l’emploi de travailleurs jetables pour la construction des édifices olympiques ou pour assurer la logistique des Jeux.

    […]

    En 2012, l’historien Pierre Clastres, spécialisé dans l’histoire des Jeux, avait livré une interview glaçante dans les colonnes de Libération, dans laquelle il revenait sur les aspects les plus inquiétants de la loi olympique pour conclure :

    Le CIO a besoin d’une #dictature ou d’un pays #ultralibéral pour imposer ses règles.

    Cela tombe bien : la France ressemble de plus en plus à la combinaison des deux et on n’ose imaginer ce que donnera la superposition du #régime d’#exception voulu par le #CIO et de l’#état d’#urgence perpétuel auquel nous sommes à présent soumis…

    https://seenthis.net/messages/635899 via Agnès Maillard


  • Prime d’activité : Après les retraités, le gouvernement s’attaque aux handicapés

    http://www.revolutionpermanente.fr/Prime-d-activite-Apres-les-retraites-le-gouvernement-s-attaque-

    Après les retraités, Macron s’attaque aux handicapés en supprimant la prime d’activité des pensionnés d’invalidité en emploi. 230 000 personnes sont concernées par cette mesure, passée inaperçue, du projet de loi de finance pour 2018.

    https://seenthis.net/messages/635434 via mad meg


  • Le fléau des bouteilles en plastique en une infographie
    https://reporterre.net/Le-fleau-des-bouteilles-en-plastique-en-une-infographie

    La quasi-totalité des foyers français a accès à une eau du robinet potable et plutôt bonne. Pourtant, le pays est dans le top 5 des plus gros buveurs d’eau en bouteille au monde. L’infographie ci-dessous analyse la situation. Camille Richer travaille pour l’entreprise de vente de machines d’occasion Trade Machine et a réalisé cette infographie. Chaque jour, en France, nous consommons 25 millions de litres d’eau qui provient de bouteilles en plastique. Cette surconsommation est absolument aberrante : (...)

    #Tribune

    / #Déchets, #Eau,_mers_et_océans

    « http://trademachines.fr »
    « https://www.statista.com/statistics/183388/per-capita-consumption-of-bottled-water-worldwide-in-2009 »
    « https://www.quechoisir.org/action-ufc-que-choisir-carte-interactive-ufc-que-choisir-sur-l-eau-du-ro »


  • Quels patients serons-nous demain ? Promesses de personnalisation : des médecines douces au #transhumanisme. Table ronde le 7 octobre à Pantin : Pharmacritique
    http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2017/10/06/table-ronde-quelle-medecine-pour-demain-939101.html
    http://size.blogspirit.net/20minutes-blogs.fr/pharmacritique/560/media/01/01/210992544.jpg

    La #misogynie et la #gynophobie de la #psychanalyse seront abordées maintes fois, et l’on se demandera aussi pourquoi les femmes - et ayant un certain niveau d’#éducation - sont beaucoup plus nombreuses à succomber aux promesses de l’empire naturo-psycho-holistique. Les #femmes sont aussi plus médicalisées que les hommes pour des raisons que des études ont montré, en rapport avec leur position dans la sphère domestique, en charge des affaires privées (dont la santé) de toute la famille, et surtout de la petite enfance. Ce sont elles qui livrent l’immense majorité du bataillon des #aidants, elles qui doivent être contrôlées, sédatées ou stimulées par des psychotropes, pour se conformer aux rôles socio-économiques et accepter que toute rébellion soit traitée comme un signe de #maladie mentale ; elles qui sont soumises au disease mongering (invention de maladies, voire les articles en descendant sur cette page, à commencer par celui-ci) sur leurs états physiologiques, aux diktats des modes, du jeunisme, donc subissant des injonctions à « ne pas se laisser aller », à user de la chirurgie esthétique et de la médecine régénérative, etc. Cette dernière étant au croisement entre la #médecine conventionnelle et les pseudo-médecines (alternatives, complémentaires, douces et autres termes abusifs, vu qu’il ne s’agit aucunement de médecine).

    Les intérêts de beaucoup d’industries dépendent de l’emprise des #stéréotypes et clichés sexistes et différentiels (sur les capacités différentes, donc des fonctions différentes) sur les femmes. Donc, en fin de compte, ces intérêts dépendent de l’emprise des théories psychanalytiques sur tous les domaines impliqués d’une façon ou d’une autre dans la discussion de la nature des femmes et les conséquences (applications diverses). D’autant que, étant un manque, une absence, un négatif, une énigme au sens péjoratif du terme, une perverse sans surmoi, envieuse du pénis, hystérique par définition, etc. toute femme doit vivre des problèmes psychiques, à cause de la destructivité inhérente à sa nature, à ses débordements d’affects amorphes, et ainsi de suite. Tout cela découlant d’une anatomie reconstruite par la psychanalyse en fonction des besoins de la cause, et érigée en destin : l’absence d’organes sexuels externes (?!), car la psychanalyse voit la femme comme un trou anatomique, doublé d’un « trou dans la culture et la civilisation »...

    Il faut barrer la femme, dit Jacques Lacan, puisqu’on ne peut que « mi-dire » de cette chienne décrite par l’absence de toutes les capacités proprement humaines, détenues par les hommes (raison, logique, forme (versus affects amorphes), capacité d’abstraction, éthique et morale) qui sont les seuls à mettre en place et à pouvoir perpétuer l’ordre symbolique, la Loi de l’espèce humaine, garantie par l’équation visant à placer le Nom-du-Père sur le désir de la mère... Equation que Yann Diener, autre lacanien en position de pouvoir et sur les deniers publics que les psychanalystes ne veulent pas perdre, nous rabâche régulièrement dans Charlie Hebdo, avec d’autres dogmes et quelques citations du maître charlatan Jacques Lacan. Il a dit tout et son contraire.

    https://seenthis.net/messages/635525 via Agnès Maillard


  • Justice intelligible
    http://www.greekcrisis.fr/2017/10/Fr0638.html

    Manière de rappeler surtout que le chauffage central de notre immeuble est définitivement à l’arrêt depuis 2012, et que près de la moitié des immeubles d’Athènes équipés de chaudière centrale se passent de chauffage en hiver en raison du prix de ce combustible et en réalité de la paupérisation qui concerne (et consterne) les trois quarts des Grecs. La Grèce... sans son soleil et sans ses touristes ! Source : greek crisis

    https://seenthis.net/messages/635531 via Rezo



  • #Amber_Barnhill : “J’ai laissé mon mari me violer, et voilà pourquoi…”
    https://tradfem.wordpress.com/2017/10/05/jai-laisse-mon-mari-me-violer-et-voila-pourquoi

    J’ai passé les dernières semaines à me demander si je devais garder cette histoire pour moi ou si j’en avais déjà trop dit, mais je pense qu’il est temps d’avoir d’une discussion ouverte et honnête sur la violence domestique et le viol. Les répercussions de la honte et du silence sont bien trop grandes pour ne pas prendre la parole. Lorsque l’on entend une histoire de violence domestique, on a l’impression qu’il s’agit toujours de récits de victoire — victoire de celles qui ont survécu à un abus passé —. Pourquoi nous n’en n’entendons pas au présent ? Pourquoi nous n’en parlons pas comme un problème continu, plutôt que comme une chose à laisser derrière nous et à dépasser ? Je ne pense pas que c’est très réaliste pour de nombreuses victimes.

    Nous sommes d’accord pour dire « J’ai été maltraitée et j’ai survécu », mais nous ne sommes pas assez courageuses pour dire « C’est toujours un problème pour moi à l’heure actuelle ». C’est pour cela que j’ai décidé de publier cet article sous ma véritable identité, et non avec un pseudonyme comme j’avais prévu de le faire au début. Et c’est aussi pour cela que j’ai décidé de parler de certaines choses avec lesquelles je me débats toujours, et pas seulement de ce qui m’est arrivé par le passé. Cela n’a pas été facile d’écrire ce texte, mais j’espère qu’il aidera des victimes à savoir qu’elles ne sont pas seules ou qu’il les aidera à mieux comprendre ce qu’elles sont en train de vivre. J’espère aussi qu’il aidera celles et ceux qui n’ont pas subi de maltraitance à être plus conscient.e.s de comment ils et elles en parlent et y pensent.

    Dans mon enfance et adolescence, il y a deux choses dont personne ne parlait : la violence domestique et le sexe. Aussi, lorsque ces deux mots se rencontrèrent, je me suis retrouvée piégée en leur centre, sans voix, trop honteuse pour en parler à qui que ce soit, et incapable d’entrevoir une porte de sortie.

    “Car le Seigneur châtie celui qu’il aime” (Hébreux 12:6)

    Même si j’avais la mi-vingtaine quand tout a commencé, j’étais terriblement crédule. J’étais aussi débrouillarde qu’un enfant de cinq ans. Je ne savais rien à propos de l’alcool, des drogues, et même si je venais de perdre ma virginité, je ne savais toujours rien sur le sexe. Les mots « consentement » et « non » ne faisaient pas partie de mon vocabulaire.

    Je venais juste de sortir d’un collège catholique et j’étais lassée de suivre tout un tas de règles. J’étais en train de « glisser dans le péché ». J’allais au cinéma, je portais des pantalons, je me rasais au-dessus des genoux et je montrais mes clavicules en public —vous connaissez la routine.

    Traduction : #Tradfem
    Version originale : http://www.patheos.com/blogs/removingthefigleaf/2016/08/i-let-my-husband-rape-me

    #viol #violences_post-séparation #post-traumatisme #culture_du_viol

    https://seenthis.net/messages/635138 via Tradfem


  • Le Vatican et la croisade « anti-genre » : prêcher l’inégalité par d’autres moyens - Les mots sont importants (lmsi.net)
    http://lmsi.net/Le-Vatican-et-la-croisade-anti

    La « guerre au gender » ne date pas de la Manif pour tous. Ou plutôt la manière bien particulière dont la Manif pour tous s’est opposée à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe est l’héritage d’une plus longue histoire. Dans son livre La loi de la #parenté, l’historienne Camille Robcis propose une généalogie savante du dogme de la « différence des sexes », façonné par des universitaires comme Françoise Hériter et Irène Théry à partir de penseurs structuralistes. Pour combattre la loi Taubira, la Manif pour tous a défendu la « différence des sexes » contre le « genre » - s’attaquant, à travers le genre, au dévoilement d’un système construit, organisant la #hiérarchie entre les hommes et les femmes. Dans La croisade « anti-genre », Sara Garbagnoli et Massimo Prearo reviennent sur le rôle joué par le Vatican des années plus tôt. Pour contrer les avancées politiques et scientifiques du « genre », plusieurs papes vont s’efforcer de légitimer autrement la hiérarchie – en premier lieu à travers l’idée de complémentarité entre les hommes et les femmes. La première partie de l’ouvrage, rédigée par Sara Garbagnoli, revient sur cette réélaboration idéologique qui, sous couvert de valorisation des #femmes, permet de les maintenir dans la subordination.

    #sexisme #religion

    https://seenthis.net/messages/633633 via Agnès Maillard




  • La #loi sécuritaire, le bruit des bottes et le silence des pantoufles | La plume d’un enfant du siècle
    https://marwen-belkaid.com/2017/10/05/la-loi-securitaire-le-bruit-des-bottes-et-le-silence-des-pantoufles
    https://neewram.files.wordpress.com/2017/10/marwen-belkaid.png

    On se rappelle que l’état d’urgence avait été utilisé pour réprimer des #contestations sociales ou écologistes. Rien ne nous dit que ce nouvel arsenal législatif liberticide ne sera pas utilisé à nouveau contre les opposants politiques et contre la rue ainsi que la caste appelle dédaigneusement les mobilisations sociales du haut de sa #démophobie patente. Nombreux sont pourtant ceux à accepter ce #totalitarisme doux qui s’annonce au prétexte qu’ils n’auraient rien à se reprocher. Les mêmes expliquent que si l’on n’a rien à se reprocher l’on n’a rien à craindre de ces lois liberticides mais défendre les libertés des gens qui nous ressemblent ça n’est pas défendre la liberté, simplement ses petits intérêts. Au-delà de ça, l’état d’urgence a montré à quel point ces pratiques se passant de l’autorisation judiciaire étaient bien plus présentes pour persécuter qu’autre chose. Sur les près de 6000 perquisitions administratives (qu’il faudra désormais appeler « visites domiciliaires », une pratique que n’aurait pas renié le novlangue orwellien), seulement 20 personnes ont été mises en examen pour un lien quelconque avec le #terrorisme. 99,7% des perquisitions administratives étaient donc abusives et ont sans doute créé ou renforcé une défiance à l’égard de l’Etat. Parce que c’est là l’un des points les plus dramatiques de cette frénésie #sécuritaire : elle ne fait que renforcer la défiance voire la haine que certains peuvent avoir envers l’Etat et elle peut même créer cette défiance chez des personnes qui étaient à mille lieues d’un tel ressentiment. Même d’un point de vue pratique, ces mesures sont absurdes.

    https://seenthis.net/messages/635280 via Agnès Maillard



  • "Déployer les pratiques industrielles de l’hôpital pour le bien-être de tous, pas Le magazine
    http://www.canalsud.net/?Deployer-les-pratiques

    C’est le titre d’une conférence sur le lean management, ou la gestion par le dégraissage, organisée par l’hôpital de Toulouse en 2013. Ce n’est malheureusement pas ce que nous décrit Jean, infirmier et membre de la CGT du CHU. Entre tarification à l’activité, cadences infernales, pression maximale sur les personnels, patients sur lesquels on cherche à faire des gains de productivité et course permanente à la rentabilité, les méthodes de l’entreprise privée ont envahi le milieu hospitalier. Comme le dit une employée, « on cherche à humaniser les robots et nous on nous robotise ». Durée : 1h34. Source : Canal (...)

    http://www.canalsud.net/IMG/mp3/mag171002_-_chu.mp3

    https://seenthis.net/messages/635036 via Rezo