¿’ ValK. [seenthis]

valk : photos ~ karacole : fils de luttes & infos ~kolavalk : bijoux, talismans et oripaux


  • [archive] Nantes le 4 juillet 2018 : #JusticePourAbou - Nos enfants ne sont pas des cibles - Stop les armes" : manif de soutien aux proches de Aboubacar Fofana & contre les #violencespolicieres
    https://www.flickr.com/photos/valkphotos/50073330302

    Flickr

    https://live.staticflickr.com/65535/50073330302_83332e9f64_m.jpg

    ValK. a posté une photo :

    Retrouver plus d’infos autour de la mort de Aboubacar Fofana & différents dccuments sur frama.link/aboubacar_fofana et 44.demosphere.net/rv/4008 . Manifestation en soutien aux proches de Aboubacar Fofana, abattu la veille par un CRS lors d’un contrôle d’identité, et en soutien aux quartiers qui se révoltent contre les violences policieres ; Nantes le 4 juillet 2018. . #photo : ValK. | en voir+> frama.link/valk | me soutenir+> liberapay.com/ValK

    https://live.staticflickr.com/65535/50073330302_83332e9f64_b.jpg

    https://seenthis.net/messages/864661 via ¿’ ValK.


  • [archive] Nantes le 4 juillet 2018 : #JusticePourAbou - Manifestation en soutien aux proches de Aboubacar Fofana et aux quartiers, contre les #violencespolicieres
    https://www.flickr.com/photos/valkphotos/50073209742

    Flickr

    https://live.staticflickr.com/65535/50073209742_cfe1336e89_m.jpg

    ValK. a posté une photo :

    Retrouver plus d’infos autour de la mort de Aboubacar Fofana & différents dccuments sur frama.link/aboubacar_fofana et 44.demosphere.net/rv/4008 . Manifestation en soutien aux proches de Aboubacar Fofana, abattu la veille par un CRS lors d’un contrôle d’identité, et en soutien aux quartiers qui se révoltent contre les violences policieres ; Nantes le 4 juillet 2018. . #photo : ValK. | en voir+> frama.link/valk | me soutenir+> liberapay.com/ValK

    https://live.staticflickr.com/65535/50073209742_cfe1336e89_b.jpg

    https://seenthis.net/messages/864656 via ¿’ ValK.


  • #HopitalPublic, #InfirmieresEnColère : de tous temps les femmes sont baillonnées & silenciées quand aux besoins des soins... (collage #Antiproduct ?)
    https://www.flickr.com/photos/valkphotos/50061778486

    Flickr

    https://live.staticflickr.com/65535/50061778486_4e98f2244f_m.jpg

    ValK. a posté une photo :

    Nantes, manifestation de soutien pour l’Hopital Public, le 16 juin 2020. . #photo : ValK. | en voir+> frama.link/valk | me soutenir+> liberapay.com/ValK

    https://live.staticflickr.com/65535/50061778486_4e98f2244f_b.jpg

    https://seenthis.net/messages/863975 via ¿’ ValK.


  • #HopitalPublic : Retraité CGT, toujours fier de lutter pour plus de solidarité !
    https://www.flickr.com/photos/valkphotos/50061052498

    Flickr

    https://live.staticflickr.com/65535/50061052498_f738f76e37_m.jpg

    ValK. a posté une photo :

    Nantes, manifestation de soutien pour l’Hopital Public, le 16 juin 2020. . #photo : ValK. | en voir+> frama.link/valk | me soutenir+> liberapay.com/ValK

    https://live.staticflickr.com/65535/50061052498_f738f76e37_b.jpg

    https://seenthis.net/messages/863968 via ¿’ ValK.


  • #HopitalPublic : [Pétition]> "Mes dents ne sont pas un commerce" ! [des dentiers]> ça c’est Hollande / [des soins remboursés]> c’est le socialisme, c’est Ambroize !
    https://www.flickr.com/photos/valkphotos/50061002423

    Flickr

    https://live.staticflickr.com/65535/50061002423_50a894871a_m.jpg

    ValK. a posté une photo : « Mes dents ne sont pas un commerce » ! [des dentiers]> ça c’est Hollande / [des soins remboursés]> c’est le socialisme, c’est Ambroize !"> « Mes dents ne sont pas un commerce » ! [des dentiers]> ça c’est Hollande / [des soins remboursés]> c’est le socialisme, c’est Ambroize !" />

    Nantes, manifestation de soutien pour l’Hopital Public, le 16 juin 2020. . #photo : ValK. | en voir+> frama.link/valk | me soutenir+> liberapay.com/ValK

    https://live.staticflickr.com/65535/50061002423_50a894871a_b.jpg

    https://seenthis.net/messages/863955 via ¿’ ValK.


  • Un syndicat policier s’offusque du financement public reçu par David Dufresne, un « antiflics primaire »
    https://www.lefigaro.fr/cinema/un-syndicat-policier-s-offusque-du-financement-public-recu-par-david-dufres

    « Le film s’appellera Un pays qui se tient sage. Il sortira le 30 septembre et a obtenu le soutien de la Quinzaine des réalisateurs. C’est un film fait pour débattre et réfléchir mais on ne débat pas sous les insultes, a réagi auprès de l’AFP David Dufresne. Je m’étonne qu’un syndicat de police réclame la tête d’un film qu’il n’a pas vu ».

    Le conseil régional d’Île-de-France a estimé que les critiques d’Unité-SGP relevaient d’un « faux procès fait à la Région, qui s’est toujours tenu aux côtés des forces de l’ordre y compris pendant la crise Covid ».

    « La Région a engagé depuis 2015 le bouclier de sécurité qui permet de financer des équipements pour les forces de l’ordre, poursuit cette même source. Les films et documentaires financés par la région sont choisis par un comité de sélection composé notamment de professionnels du cinéma. La ligne éditoriale des documentaires ou films choisis n’engage en rien la région. (...) Si des propos diffamatoires vis-à-vis de l’institution policière étaient tenus, dans ce documentaire, la Région se réserve le droit de suspendre la subvention ».

    La réponse courageuse de « la Région » est admirable : c’est pas nous qu’on choisit les films financés, et si ça nous plaît pas (si les flics gueulent trop fort) on « se réserve la droit de suspendre la subvention ».

    https://seenthis.net/messages/863289 via ARNO*


  • Je voulais faire un petit passage rapide pour vous signaler l’existence de cette liste musicale « FeSteve de la Musique » issue d’un moment de désespoir à la lecture des 6, oui SIX arrêtés préfectoraux pour empêcher toute commémoration manifeSteve de la criminelle intervention policiere lors de la Fête de la Musique à Nantes qui se conclua par la mort de #Steve_Maïa_Caniço et les blessures et traumatismes de plusieurs dizaines de personnes.
    https://www.youtube.com/playlist?list=PLzeUbPp-G1_IxSGvxAwuEKJdGz3mSyujt
    (oups j’avais déjà oublié la modalité particulière de retour à la ligne du site !)
    Cette liste donc, qui regroupe plus de 280 morceaux de musique sur le thème « #police & #violences_policières » (et qui changera bientôt de nom pour mieux l’indiquer, suggestion bienvenue) m’aide considérablement à tenir le coup dans une ville où nous sommes de plus en plus assigné-e-s à résidence. Et elle n’aurait clairement pas été aussi riche sans les inestimables pépites cumulées par @sinehebdo dans d’autres listes sur les mêmes thématiques (d’où l’obligation de passer par ici te remercier, Dror !

    https://seenthis.net/messages/862145 via ¿’ ValK.



  • Ciao @seenthis. Je me remets en pause de toi. J’y arrive pas.
    Je me rappelais plus trop pourquoi j’avais fait une pause, alors je suis revenue en confiance. Et il n’a pas fallu 3 jours de ré-investissement pour que je recroise un processus qui m’a déjà mise à terre plusieurs fois. Je dirais que ce qui le décrit le mieux est ce qu’on a pu observer fût un temps ailleurs sous le nom de « gentils virus ».
    Y’a des trucs qui se passent en ce moment qui me font complètement flipper et j’arrive pas à argumenter pour expliquer ça parce que je ne vais pas avoir telle ou telle référence, parce que je ne cultive pas la lecture comme absolu de la Raison et je me sens démunie pour montrer des processus qui me semblent pourtant limpides quand je les vois. Et parce que quand des personnes répondent volontairement à côté de la question en en soulevant trois autres, ça me fait fuir car je connais très bien ce fonctionnement.
    Ça m’attriste profondément, j’ai l’impression qu’on nous fait croire qu’il y a injonctions contre injonctions et qu’elles se valent, mais non : si tu gueules t’as tord, si tu doutes t’es invisible, mais si tu manipules langue et esprits en sachant faire un texte de 3 pages avec moultes références qui vont bien, là, pas de soucis, tu vaux la peine.
    Moi ce qui me parle, ce qui m’importe, c’est aussi celles et ceux qui savent pas trop parler, qui vivent et sont écrasés, et parfois ne savent que gueuler. Et ce qui m’éclaire, me touche, bien souvent, ce sont autant des fulgurances et saillies incontrôlées que les études longues et argumentées.
    La meute n’est pas toujours celle qu’on croit.
    La violence non plus.
    Bisous.

    https://seenthis.net/messages/860530 via ¿’ ValK.


  • Mesurer les discriminations par origine en France grâce aux noms de famille
    https://medium.com/@mazieres/mesurer-les-discriminations-par-origine-en-france-gr%C3%A2ce-aux-noms-de-fam
    https://miro.medium.com/max/1400/1*rCAnqZVZlenX-WJh94zoug.png
    Plus une origine a un ratio supérieur à 1 (la référence), plus elle est “sur-représentée”, c’est à dire qu’elle est plus présente dans le groupe que dans la population globale. Et inversement, plus il est inférieur à 1, plus elle est “sous-représentée”.

    Origines et noms de famille
    Imaginez vous un instant dans un petit village français, en plein moyen-âge. Il y a 5 personnes qui s’appelle Antoine dans le coin et, pour une raison quelconque, vous devez les distinguer les uns des autres, par exemple :
    - « Salut ! Je crois que j’ai vu Antoine voler ton scooter hier ? »
    – « Quoi !? Quel Antoine ? »
    – « Celui avec la maison toute pourrie. »

    Voilà ! C’est une origine possible — quoique apocryphe — de mon nom de famille : Mazières. Une des nombreuses versions, en latin vulgaire, du mot Masure, qui signifie vaguement maison toute pourrie. Il en va de même pour de nombreux noms de famille, qui font référence à des lieux (Dupont, celui près du pont), des traits physiques (Petit, le petit, Morel, celui à la peau mat), des occupations (Fournier, le boulanger, Ferrand, le maréchal-ferrant), des surnoms (Martin, le guerrier fertile, Bernard, l’ours fort), etc.

    tout le billet est passionnant…

    https://seenthis.net/messages/860133 via Simplicissimus



  • Premier tour des municipales : selon trois économistes, l’organisation du scrutin a causé des milliers de morts
    https://www.marianne.net/societe/premier-tour-des-municipales-selon-trois-economistes-l-organisation-du-scr

    Trois chercheurs de l’Université de Clermont-Auvergne viennent de publier une étude sur le lien entre l’organisation du premier tour des municipales, le 15 mars, et le taux de mortalité du Covid-19. Leur conclusion va à rebours de celle d’une précédente enquête : selon ces économistes, le scrutin a généré des milliers de morts.

    C’est une petite bombe que vient de placer en consultation libre, avant son éventuelle publication dans une revue scientifique, l’IZA, un institut économique allemand, affilié à l’Université de Bonn. L’étude, réalisée par Simone Bertoli, Lucas Guichard et Francesca Marchetta, trois chercheurs en économie du CNRS de l’Université Clermont-Auvergne, montre en effet que le premier tour des municipales de mars 2020 a été meurtrier.

    Les auteurs ont trouvé un lien direct entre une plus forte participation au scrutin et le taux de mortalité ville par ville. “Les résultats révèlent qu’un taux de participation plus élevé a été associé à un nombre de décès significativement plus élevé chez les personnes âgées dans les cinq semaines suivant les élections”, écrivent-ils, en anglais. Ils concluent que l’épidémie aurait été encore plus ravageuse si l’abstention avait été moindre : “Si le taux de participation historiquement bas en 2020 avait atteint son niveau de 2014, le nombre de décès aurait été supérieur de 21,8% à celui qui a été enregistré. Plus des trois quarts de ces décès supplémentaires auraient été chez les personnes de 80 ans et plus”.

    Si les Français s’étaient déplacés en 2020 comme ils l’avaient fait en 2014, près de 5.000 morts supplémentaires auraient été comptabilisés (le travail porte sur un territoire totalisant 62% de la population et sur lequel on dénombre 24.000 décès), estiment les auteurs. S’ils ne s’engagent pas sur la voie périlleuse de l’estimation du nombre de morts générés par le premier tour, la causalité identifiée permet à Simone Bertoli d’assurer à Marianne “que la tenue du premier tour a induit plusieurs milliers de morts supplémentaires”.

    https://seenthis.net/messages/860143 via Simplicissimus


  • Prendre soin, penser en féministes le monde d’après | Un podcast à soi
    https://www.arteradio.com/son/61664127/prendre_soin_penser_en_feministes_le_monde_d_apres_26

    Au-delà de la célébration ponctuelle des métiers du soin, cet épisode cherche à leur rendre hommage, pour ne pas oublier leurs histoires et leurs voix aussi vite qu’elles ont été mises en lumière. Il interroge aussi plus largement la notion de soin : qui prend soin de qui ? Est-ce que le care n’est pas aussi une question de classe ? Comment ont été soigné.e.s les habitantes et habitants des quartiers populaires ? Et au-delà encore, comment prend-on soin ? Qu’en est-il du soin que l’on porte aux morts ? Mais aussi au monde vivant, et aux animaux ? Et pourquoi tout cela nous amène à parler de vulnérabilité, de pouvoir et d’utopies concrètes ? Durée : 1h21. Source : Arte (...)

    https://seenthis.net/messages/860142 via Rezo


  • VICTOIRE DE LA CAMPAGNE BDS SUR LE BOYCOTT DES PRODUITS ISRAÉLIENS : LA FRANCE CONDAMNEE PAR LA CEDH 
    | BDS France : https://www.bdsfrance.org/victoire-de-la-campagne-bds-sur-le-boycott-des-produits-israeliens-la-fra
    https://www.bdsfrance.org/wp-content/uploads/2020/06/BDS9-copie.png

    La campagne BDS France se réjouit de l’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme (affaire Baldassi et autres c. France, requêtes n°15271/16 et autres) rendu le 11 juin 2020 qui condamne la France pour avoir violé le droit à la liberté d’expression de militant-e-s associatif-ve ayant appelé au boycott de produits israéliens dans des magasins.

    #Palestine #Israel #pression #silenciation #Boycott

    https://seenthis.net/messages/860170 via ¿’ ValK.


  • Twitter and Tear Gas by Zeynep Tufekci
    https://www.twitterandteargas.org

    A riveting firsthand account and incisive analysis of modern protest, revealing internet-fueled social movements’ greatest strengths and frequent challenges. Could the ability to organize massive protests quickly on Facebook and Twitter be making those protests vulnerable in the long term ? If new technologies are so empowering, why are so many movements failing to curb authoritarianism’s rise ? Is a glut of misinformation more effective censorship than directly forbidding speech ? Why are (...)

    #Facebook #Twitter #algorithme #smartphone #manipulation #lutte #SocialNetwork

    https://www.twitterandteargas.org/images/twitter-and-tear-gas-social-wide.jpg

    https://seenthis.net/messages/860154 via etraces


  • En danger Pas dangereux
    | FUMIGENE MAG : http://www.fumigene.org/2020/06/01/en-danger-pas-dangereux
    https://i1.wp.com/www.fumigene.org/wp-content/uploads/2020/06/Franc%CC%A7ais-2.jpg

    Souvent invisibilisées et repoussées aux marges des villes, les personnes exilées ont rarement l’occasion de faire entendre leurs difficultés et galères quotidiennes /.../

    Quand elles prennent la parole, c’est avec force et conviction que leurs récits se déploient et viennent dénoncer une vision caricaturale que l’on retrouve encore trop souvent. Celle de personnes menaçantes ou dangereuses, quand ce sont bien elles qui sont mises en danger par des expulsions quotidiennes ou un accès au droit rendu impossible par les lois actuelles.

    Le projet « En danger Pas dangereux » est parti de ce constat /.../

    #photo #photographie #temoignage #automedia #passeurs_de_maux #exils #migrations #migrants #vision #prejugés

    https://seenthis.net/messages/860160 via ¿’ ValK.


  • Comment l’épidémie due au coronavirus peut-elle disparaître, ou survivre ? David Larousserie, Pascale Santi, Paul Benkimoun, Nathaniel Herzberg et Chloé Hecketsweiler
    https://www.lemonde.fr/sciences/article/2020/06/09/comment-l-epidemie-due-au-coronavirus-peut-elle-disparaitre_6042205_1650684.

    Le confinement a amorcé la décrue des contaminations... mais le coronavirus passera-t-il l’été ? Les chercheurs en débattent.

    On comptait 14 643 personnes hospitalisées le 29 mai. 665 de moins le 2 juin. Puis encore 924 de moins au 4 juin. Quatre semaines après la fin du confinement en France, l’épidémie de Covid-19 semble poursuivre son recul, comme dans la plupart des pays, à l’exception de ceux d’Amérique du Sud, et de l’Iran, qui connaît même un fort rebond. Pourtant, le conseil scientifique, dans son avis du 2 juin, reste prudent. Parmi ses quatre scénarios, il n’exclut pas celui de la « perte de contrôle » de l’épidémie.

    « Depuis le début, le conseil scientifique se place dans l’unique perspective du pire scénario, obnubilé par des modèles qui prévoyaient 500 000 morts en France et qui ont failli. La réalité, c’est que la vague est passée presque partout, que la décrue est générale, que certains pays n’ont plus aucun mort, indique Jean-François Toussaint, professeur de physiologie à l’université Paris-Descartes et directeur de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport (Irmes), opposant résolu au confinement. Ce virus est nouveau. On doit donc continuer à l’étudier, à le surveiller. Mais son cousin le plus proche, c’est le SARS-CoV, et ce coronavirus-là a bel et bien disparu en 2003. Pour moi, c’est l’hypothèse la plus probable. »

    « L’épidémie a été arrêtée par les mesures extraordinaires de distanciation, mais on a encore quelque 1 000 contaminations par jour en France , rappelle pour sa part Astrid Vabret, chef du service de virologie du CHU de Caen. Avec le retour de l’hiver et des activités d’intérieur, je vois bien ce virus revenir. Cela dépendra aussi de l’état immunitaire de la population, de la durée de protection que confère une première contamination et, bien sûr, de l’éventuelle arrivée d’un vaccin. »

    Entre ces deux situations de reprise ou d’arrêt, il existe plusieurs variantes, comme « une persistance à bas bruit, dans des poches, comme on le voit avec la polio » , décrit Jean-François Toussaint. Ou « une épidémie sous contrôle (…) associée à des clusters localisés pouvant être maîtrisés ». Voire une « reprise progressive » de l’épidémie à bas bruit, sans que les chaînes de contamination puissent être identifiées, au risque d’une détérioration rapide de la situation, pour le conseil scientifique.

    Article réservé à nos abonnés Lire aussi Patrick Berche : « Quand la grippe espagnole s’est éteinte, le virus est devenu saisonnier »
    Une épidémie obéit à « des lois froides de la physique » , selon les mots de Samuel Alizon, chercheur CNRS de l’équipe Evolution théorique et expérimentale du laboratoire Maladies infectieuses et vecteurs : écologie, génétique, évolution et contrôle, à Montpellier. C’est-à-dire que si le nombre moyen d’infections secondaires est supérieur à 1 (une personne en contamine plus d’une en moyenne), l’épidémie repartira. Si ce paramètre, le fameux R0, est plus bas que 1, elle diminue. Le 4 juin, le point hebdomadaire de Santé publique France l’estimait à 0,76.

    Pour prévoir quel scénario sera le bon, il faut donc savoir quel facteur ferait pencher d’un côté ou l’autre de la barrière. Revue de détail de ces différents paramètres.

    Les mesures barrières

    Le dernier avis du conseil scientifique, daté du 2 juin, rappelle que « le confinement avait réduit le taux de transmission de SARS-CoV-2 d’à peu près 70 % à 80 % ». De quoi faire baisser le nombre moyen d’infections secondaires au-dessous de 1 et donc enrayer l’épidémie. Cela pourrait continuer, car, malgré les levées progressives de certaines mesures de contrôle, les comportements ne sont pas redevenus identiques à ceux de l’avant confinement. « Nous recommandons une large utilisation [des masques] dans les lieux publics et confinés (transports, commerces), mais aussi dans les rues bondées. Le masque nous protège et protège les autres », a rappelé Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique, au Journal du dimanche , le 7 juin.

    Comme le reconnaissent les membres du conseil scientifique dans leur dernier avis, le scénario de « perte de contrôle », qui n’est pas exclu, « exigerait des décisions difficiles, conduisant à choisir entre un confinement national généralisé, permettant de minimiser la mortalité directe, et d’autres objectifs collectifs, économiques et sociaux, s’accompagnant alors d’une importante mortalité directe ».

    L’arrivée de l’été

    « Dans les zones tempérées de l’hémisphère Nord, les virus respiratoires circulent de septembre à fin avril, selon un calendrier régulier » , constate Astrid Vabret. Fin septembre, ce sont les premiers rhinovirus, en décembre le virus syncytial, puis les coronavirus, avec leur pic en février, suivis des parainfluenza. S’y ajoute la grippe, l’hiver, pendant neuf à dix semaines par an. « Sur l’ensemble des pandémies avec une atteinte respiratoire haute, huit sur dix régressent l’été, mais cinq sur dix repartent à l’automne » , a rappelé Jean-François Delfraissy, sur France Inter, le 5 juin.

    Difficile, donc, de prévoir le comportement du virus. Première hypothèse, SARS-CoV-2 imiterait son plus proche parent, le SARS-CoV de 2003, autrement dit, il disparaîtrait dès la première saison. « Mais je n’y crois pas. Il y a eu tellement de foyers que je ne vois pas pourquoi il ne continuerait pas à circuler à bas bruit dans certains d’entre eux », indique Astrid Vabret. Deuxième hypothèse, il imite les quatre anciens coronavirus humains connus – HKU1, OC43, NL63, 229E – et devient saisonnier. C’est ce que semble indiquer un modèle de l’université Harvard, paru dans Science le 22 mai. En s’appuyant sur les variations saisonnières de deux d’entre eux, OC43 et HKU1, les chercheurs prévoient des pics épidémiques de Covid-19 aux mêmes périodes automnales et hivernales. La disparition actuelle n’est donc peut-être pas définitive.

    Le virus se modifie

    Pour les virologues, le SARS-CoV-2 reste « très mystérieux ». « Depuis le début, il nous a surpris et nous nous sommes trompés », admet Astrid Vabret. Après six mois de circulation à travers le globe, le pathogène ne semble pas endémique, comme le sida, mais bien épidémique. Il apparaît également « ubiquitaire », capable de contaminer la planète entière. Enfin, c’est un virus émergent, qui a rencontré une population dépourvue de défenses spécifiques.

    Pourrait-il s’atténuer ou muter, les coronavirus étant connus pour leur facilité à se recombiner ? « Ce génome mute peu, dix fois moins que le VIH et deux-trois fois moins que la grippe », constate Olivier Gascuel, directeur de recherche au CNRS et à l’Institut Pasteur. Environ 35 000 génomes viraux ont été séquencés et aucune preuve définitive n’a montré que, parmi ces mutations, certaines favoriseraient une transmissibilité accrue. De même, l’hypothèse de virus « affaibli » ou « défectueux » , c’est-à-dire ayant des génomes incomplets nuisant à sa réplication, n’a pas été confirmée.

    Il n’est donc pas évident que survienne le coup de chance qu’ont connu les porcs dans les années 1980. A cette époque, le TGEV, un redoutable coronavirus, provoquait chez eux une gastro-entérite mortelle. Mais il a muté en un coronavirus respiratoire, le PRCV, aussi contagieux mais bénin, offrant au passage une immunité croisée aux animaux.

    Une immunité croisée ?

    Dans les modèles les plus simples décrivant l’évolution d’une épidémie, la décrue commence lorsque le nombre de personnes infectées atteint un seuil dit d’« immunité de groupe ». La fourchette de 50 % à 70 %, souvent donnée, se déduit du nombre d’infections secondaires engendrées par un individu. C’est 50 % si une personne en infecte en moyenne deux autres ; 66 % si ce sont trois personnes. Dans son avis n°7 du 2 juin, le conseil scientifique s’attend « à ce que 3 % à 7 % de la population française ait été infectée par le SARS-CoV-2 durant la première vague ». Nous sommes donc loin des seuils d’une immunité de groupe.

    Mais les taux mesurés dans les enquêtes sérologiques reflètent la proportion d’individus chez lesquels les tests ont retrouvé des anticorps spécifiquement dirigés contre le SARS-CoV-2. Or, les anticorps ne représentent qu’une des deux formes de réponse immunitaire – l’autre, de type « cellulaire », repose sur des globules blancs spécialisés, les lymphocytes T. Dans les deux cas, la parade semble active sur les agents infectieux présentant certaines similitudes. Par exemple, un même type de fixation sur les cellules à infecter. Un virus nous protégerait donc d’un autre. C’est ce que l’on appelle l’immunité croisée, dotée d’une mémoire plus large que celle du seul agent infectieux qui l’a provoquée.

    Une partie encore indéterminée de la population bénéficierait ainsi d’une protection, au moins partielle, contre le SARS-CoV-2. « Plusieurs publications ont montré l’existence d’une protection croisée chez des personnes infectées par le SARS-CoV en 2003, mais peu de gens ont été infectés par celui-ci : 8 000 environ dans le monde », indique James Di Santo, responsable de structure à l’Institut Pasteur. Cela donne néanmoins une première idée de la durée de l’immunité croisée.

    Plusieurs publications rapportent l’identification d’anticorps monoclonaux spécifiques du SARS-CoV, qui neutralisent également le SARS-CoV-2, ou de lymphocytes T de type CD4 réagissant contre le SARS-CoV-2, non seulement chez 8 malades sur 10, mais aussi chez des personnes séronégatives pour ce virus. La mémoire de ces cellules aurait été acquise lors de rhumes fréquemment dus à des coronavirus saisonniers. « Cette immunité croisée pourrait jouer un rôle chez les personnes peu ou pas symptomatiques, notamment les enfants », souligne le virologue Etienne Decroly, directeur de recherche au CNRS.

    « Les enfants, du fait de l’entraînement de cette immunité innée par les infections virales et bactériennes successives de la petite enfance, ont possiblement une immunité “entraînée” plus efficace que celle des adultes », renchérit le pédiatre infectiologue Robert Cohen.

    Ces différents profils « protégés » pourraient expliquer une décrue alors que le nombre de personnes infectées reste bas, loin d’une immunité de groupe.

    Une susceptibilité individuelle sous-estimée

    Les seuils d’immunité de groupe ne sont en réalité peut-être pas aussi élevés que la théorie le prévoit. Cette dernière n’est en effet pas fausse, mais réductrice. Elle considère que tous les individus ont les mêmes probabilités d’être contaminés, et fait donc fi des variations individuelles. Or, celles-ci peuvent être très importantes. Gabriela Gomes, de l’université de Strathclyde, à Glasgow, et de l’Ecole de médecine tropicale de Liverpool, rappelle, dans un article de mars 2020 sur le paludisme, que 20 % des enfants en Afrique rurale concentrent 80 % des piqûres de moustique. Dans le même article, elle calcule que 20 % des personnes les plus à risque comptent pour 86 % des infections totales de paludisme en Amazonie. Son modèle consiste à ne pas prendre, dans les équations, une probabilité de contamination homogène, mais à lui donner une certaine distribution déséquilibrée pour tenir compte de profils plus à risque que d’autres.

    Dans un preprint (un article pas encore paru) du 2 mai 2020 sur Medrxiv.org, elle a appliqué ce principe au Covid-19 et constaté qu’en fonction de l’importance de la variabilité le seuil à partir duquel l’épidémie régresse peut être considérablement réduit et passer de 60 % à 10 %. Tout se passe comme s’il suffisait que l’immunité de groupe soit atteinte dans le groupe le plus à risque pour changer la dynamique de l’épidémie. Plus précisément, alors que l’hypothèse d’homogénéité parfaite prévoit un rebond fort des contaminations, en ajoutant des profils plus à risque que d’autres, cette deuxième vague disparaît…

    L’un des problèmes de ce modèle est que les paramètres décrivant cette variabilité sont théoriques. « La version actuelle de notre preprint explore des paramètres choisis pour tenir compte des valeurs obtenues par d’autres études sur le SRAS et d’autres maladies infectieuses. Nous travaillons actuellement à déduire ces coefficients de variation pour le Covid-19 à partir de données dans un certain nombre de pays », indique Gabriela Gomes, qui promet donc une mise à jour de son travail.

    Le rôle des « superpropagateurs »

    Si, pour tenir compte de la variabilité individuelle, la chercheuse se place du côté des « cibles », susceptibles d’être infectées, d’autres se placent du côté des « sources ». Il existe là aussi de fortes différences, avec des individus ou des situations plus ou moins contaminantes. On retrouve les mêmes règles d’« inégalité » que précédemment : 80 % des contaminations peuvent avoir été engendrées par 20 % des gens seulement, souvent qualifiés de « superpropagateurs ». A l’inverse, cette règle signifie que beaucoup de personnes ne transmettent pas la maladie. L’équipe d’Adam Kucharski, de l’Ecole d’hygiène et de médecine tropicale de Londres, a ainsi modifié les modèles épidémiologiques simples pour introduire cette variabilité. Les chercheurs ont ensuite évalué quelle hétérogénéité explique le mieux les données du début de l’épidémie. Ils ont trouvé, dans un article du 9 avril, que 9 % seulement des infections expliquaient 80 % des contaminations. Une autre équipe de l’université de Berne, le 30 janvier, avait trouvé 15 % au lieu de 9 %, avec une hétérogénéité plus faible.

    Or, « plus cette hétérogénéité est importante, plus l’épidémie a des chances de s’éteindre toute seule », rappelle Samuel Alizon. Les superpropagateurs sont rares et la majorité des personnes ne cause aucune infection secondaire, ce qui ralentit la propagation. « Cela permet de comprendre aussi pourquoi de grands rassemblements restent interdits car cela limite de facto la portée des supercontaminateurs », rappelle Julien Riou, coauteur de l’article de l’université de Berne.

    Mais ces deux manières de prendre en compte la situation hétérogène réelle posent cependant plusieurs questions. « L’une des raisons pour lesquelles cette hétérogénéité n’est souvent pas prise en compte dans les modèles est qu’il est difficile de la mesurer », souligne Gabriela Gomes. « Cela passe par le suivi de contacts et l’analyse de chaînes de transmission en début ou fin d’épidémie », indique Samuel Alizon. Une tâche compliquée.

    Ensuite, une fois connue cette variabilité, il s’agit d’identifier quels profils sont superpropagateurs ou les plus à risque. « L’intérêt pour une stratégie de santé publique est évident, car cibler les populations les plus à risque ou les plus infectantes peut être plus efficace que de cibler tout le monde, comme le fait un confinement généralisé », indique Samuel Alizon. Restera aussi à comprendre ce qui explique de telles particularités. Est-ce lié au porteur du virus ou bien aux conditions environnementales (densité de la population, pièce fermée, température/humidité…) ?

    Tous ces facteurs pourraient jouer de concert pour expliquer la décrue actuelle de l’épidémie.

    #coronavirus #covid_19 #immunité_croisée #santé_publique #épidémie

    https://seenthis.net/messages/859851 via colporteur



  • [libéré de facebook]
    Manifestations aux Etats-Unis :
    What have these protests accomplished so far?

    5/26 - 4 officers fired for murdering George Floyd
    5/28 Univ of Minn cancels contract with police
    5/28 3rd precinct police station neutralized by protestors
    5/28 ATU Local 1005 refuses to bring police officers to protests, or transport arrested protesters
    5/29 Activists commander hotel to provide shelter to homeless
    5/29 Officer Chauvin who killed Floyd arrested
    5/29 Louisville Mayor suspends “no-knock” warrants in response to polices 3/12
    5/30 US Embassies across Africa condemn police murder of Floyd
    5/30 MN AG Ellison takes over prosecution of the murdering officer
    5/30 TWU Local 100 bus operators refuse to transport arrests protestors
    5/31 2 abusive officers fired for pulling a couple out of car and tasing them
    6/1 Minn public schools end contract with police
    6/1 Confederate Monument removed - Birmingham, AL
    6/1 CA prosecutors launch campaign to stop DA’s from accepting police union money
    6/1 Tulsa Mayor Bynum agrees to not renew Live PD contract
    6/1 Louisville police chief fired after shooting of David Mcatee at BBQ joint
    6/1 Dems and reps begin push to shut down a Pentagon program that transfers military weaponry to cancels contract with police
    6/2 Minn AFL-CIO calls for the resignation of Bob Kroll, the president of the Minn police union (Bob Kroll is a vocal white supremest)
    6/2 ATU Local 85 announces refusal to transport police officers or arrest protestors
    6/2 Racist Ex-Mayor Rizzo statue removed
    6/2 6 abusive officers charged for violence against residents and protestors - Atlanta, GA
    6/2 Confederate soldier statue removed - Alexandire, VA
    6/2 Robert Lee statue removed
    6/2 Civil Rights investigation of Minn Police Dept launched
    6/2 Resolution to prevent law enforcement from hiring officers with history of misconduct announced by San Fran DA Boudin and Supervisor Walton
    6/2 Survey indicating 64% of polled sympathetic to protestors, and 47% disapprove of police handling + 54% think burning down of precinct fully or partially justified
    6/2 NJ AG announces policing reforms
    6/2 Minn City Council members publicly call for disbanding the police and replace safety and outreach capacity
    6/3 1 officer fired for tweets promoting violence against protestors - Denver, Co
    6/3 Minn Institute of Art, First Avenue, Walker Art Center end use of MPD for events
    6/3 Officer Chauvin charged and taken into custody
    6/3 Officer Chauvin charges upgraded to 2nd Murder, ad remaining 3 officers also charged and taken into custody
    6/3 VA Gov announces removal of Robert E Lee statue
    6/3 Richmond VA Mayor Stoney announces RPD reform measures: establish “Marcus” alert for folks experiencing mental health crisis, establish independent Citizen Review Board, an ordinance to remove Confederate monuments, and implement racial equity study
    6/3 County commissioners deny proposal for $23 million expansion of Fulton County jail
    6/3 Minn Parks and Rec cut ties with the Minn Police Dep.
    6/3 US Army tells soldiers to disobey any orders to attack peaceful protestors - nationwide
    6/3 LA Announces $100-150 million cut from LAPD budget, Reinvested into communities, moratorium on gang database, sharper discipline against abusive cops, in effect immediately
    6/3 Seattle changes mind and withdraws request to end federal oversight/consent decree of police department
    6/4 Breonna Taylor case reopened?
    6/4 Portland schools superintendent ’discontinues’ presence of armed police officers in schools
    6/4 MBTA (Metro Boston) board orders that buses wont transport police to protests, or protestors to police
    6/4 King County Labor Federation issue ultimatum to police unions, to admit to and address racism in Seattle PD, or be removed

    #blacklivesmatter #georgefloyd #justiceforgeorgefloyd #justiceforamaudarbery #justiceforbreannataylor

    (et mauvaise traduction automatique)

    Qu’est-ce que ces manifestations ont accompli jusqu’à présent ?

    5/26 4 officiers licenciés pour avoir tué George Floyd
    5/28 Univ de Minn annule contrat avec la police
    5/28 ème commissariat neutralisé par des manifestants
    5/28 ATU Local 1005 refuse d’amener des policiers à des manifestations, ou de transporter des manifestants arrêtés
    5/29 activistes Commandant hôtel pour fournir un abri aux sans-abri
    L’officier Chauvin qui a tué Floyd a arrêté
    5/29 Le maire de Louisville suspend les mandats « sans toc » en réponse aux politiques 3/12
    5/30 ambassades américaines à travers l’Afrique condamnent le meurtre de la police de Floyd
    5/30 mn AG Ellison prend le contrôle de l’officier meurtrier
    5/30 TWU Les opérateurs de bus locaux 100 refusent de transporter des manifestants d’arrestations
    5/31 2 officiers violents licenciés pour avoir sorti un couple de la voiture et les avoir tasé
    6/1 écoles publiques de Mini terminent le contrat avec la police
    6/1 Monument confédéré enlevé - Birmingham, AL
    6/1 procureurs CA lancent la campagne pour empêcher les DA d’accepter l’argent du syndicat de police
    6/1 Le maire de Tulsa Bynum accepte de ne pas renouveler le contrat de police en direct
    6/1 Le chef de la police de Louisville a tiré après avoir tiré sur David Mcatee au barbecue
    6/1 démocrates et représentants commencent à fermer un programme du Pentagone qui transfère des armes militaires pour annuler le contrat avec la police
    6/2 Minn AFL-CIO appelle à la démission de Bob Kroll, le président de l’union de la police de Minn (Bob Kroll est un supremest le blanc vocal)
    6/2 ATU Local 85 annonce le refus de transporter des policiers ou d’arrêter des manifestants
    6/2 Raciste ex-maire Rizzo statue enlevée
    6/2 6 officiers abusifs accusés de violence contre les résidents et les manifestants - Atlanta, GA
    Statue de soldat confédéré 6/2 enlevée - Alexandire, VA
    6/2 statue Robert Lee enlevée
    6/2 Enquête sur les droits civils du département de police de Minn
    6/2 Résolution visant à empêcher les forces de l’ordre d’embaucher des agents ayant des antécédents d’inconduite annoncés par San Fran DA Boudin et le supervis
    6/2 Sondage de 6/2 indiquant que 64 % des personnes interrogées sympathiques envers les manifestants, et 47 % désapprouvent la manipulation de la police + 54 % pensent que le feu du commissariat entièrement ou partiellement justifié
    6/2 NJ AG annonce des réformes de la police
    6/2 membres du conseil municipal de Minn appellent publiquement à dissoudre la police et à remplacer la capacité de sécurité et de
    6/3 1 officier licencié pour des tweets faisant la promotion de la violence contre les manifestants - Denver, C
    6/3 Minn Institute of Art, première avenue, Walker Art Center Utilisation finale de MPD pour les événements
    6/3 Officier Chauvin inculpé et mis en garde à vue
    6/3 accusations de l’officier Chauvin reclassées au 2 e meurtre, 3 agents restants également inculpés et mis en garde à vue
    Le gouvernement 6/3 VA annonce l’enlèvement de la statue de Robert E Lee
    Le maire de Richmond VA Stoney annonce des mesures de réforme de la DRPD : établir une alerte « Marcus » pour les personnes qui vivent une crise mentale, établir un conseil d’examen des citoyens indépendants, une ordonnance pour supprimer les monuments confédérés et mettre en œuvre une étude sur l’équité raciale
    6/3 commissaires du comté refusent la proposition d’agrandissement de 23 millions de dollars de la prison du comté de Ful
    6/3 Minn Parcs et Rec ont coupé les liens avec la police de Minn.
    6/3 Armée américaine dit aux soldats de désobéir à tout ordre d’attaquer les manifestants pacifiques - à l’échelle nationale
    6/3 LA annonce une réduction de 100-150 millions de dollars sur le budget de LAPD, réinvestis dans les communautés, moratoire sur la base de données des gangs, plus aiguë contre les flics abusifs, en vigueur immédiatement
    6/3 Seattle change d’avis et retire la demande pour mettre fin au décret fédéral de surveillance / consentement du département de police
    L ’ affaire Breonna Taylor a rouvert ?
    6/4 Le directeur des écoles de Portland « cessent » la présence d’officiers de police armés dans les écoles
    6/4 MBTA (Metro Boston) ordonne que les bus ne transportent pas la police à des manifestants, ou des manifestants à la police
    6/4 King County Labor Federation lance un ultimatum aux syndicats de police, pour admettre et s’attaquer au racisme à la police de Seattle

    source : https://www.facebook.com/andreas.arnold.92/posts/10156700333166362 (je n’ai pas réussi à la mettre sur archive.org )

    https://seenthis.net/messages/859499 via ¿’ ValK.


  • Thread by _Pourquoi : I can’t breathe Quand tu poses ton genoux sur sa nuque, ce n’est pas une dérive, Quand tu maintiens ton poids sur son dos, ce n’est pas une…
    https://threadreaderapp.com/thread/1269718913983660032.html
    https://threadreaderapp.com/images/screenshots/thread/1269718913983660032.jpg

    I can’t breathe

    Quand tu poses ton genoux sur sa nuque, ce n’est pas une dérive, Quand tu maintiens ton poids sur son dos, ce n’est pas une bavure, Quand tu forces alors qu’il dit “je n’arrive plus à respirer” c’est un meurtre.

    Retour sur 20 ans d’asphyxie policière française

    https://seenthis.net/messages/859272 via unagi


  • Nouvelles constructions au camp de La Courtine (Creuse) pour l’ entrainement au combat en milieu urbain
    https://www.lamontagne.fr/courtine-23100/actualites/nouvelles-constructions-au-camp-de-la-courtine-creuse-pour-l-entrainement
    https://www.lamontagne.fr/photoSRC/VVNUJ1paUTgIBhVOCRAHHQ4zRSkXaldfVR5dW1sXVA49/armee-photo-village-de-combat_4778550.jpeg

    Ce projet à 2 ou 2,5 M€ reflète l’élan donné au camp de La Courtine dans la préparation opérationnelle, se félicite le chef de corps.

    https://seenthis.net/messages/859299 via noun


  • Le juriste de France Nature Environnement convoqué par la gendarmerie après un reportage de France 3 Limousin
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/juriste-france-nature-environnement-convoque-gendarmeri

    En janvier 2020, l’une de nos équipes réalise un reportage sur les nouvelles serres de culture de tomates hors-sol, sur la commune de Rosiers d’Egletons en Corrèze.

    Il s’agit du quatrième reportage qui suit l’évolution de ce projet agricole depuis 2017. Un projet d’agriculture industrielle présenté alors sur 8ha pour un coût annoncé de 10 millions d’euros.

    Construite depuis sur 5 hectares de zone humide après un important déboisement de forêts humides, cette exploitation agricole fait débat, à cause de la suppression d’une grande partie de la zone humide, ce qui doit donner lieu à des mesures de compensation conformément à la loi, à savoir l’aménagement d’une zone humide de 4ha sur la commune de Bonnefond.

    Ce reportage est réalisé pour partie dans les serres, en présence de l’un des trois agriculteurs associés de l’exploitation, Geoffrey Goutoule. Celui-ci défend une installation respectueuse de l’environnement à divers titres, et notamment au niveau de sa consommation en eau grâce à un bassin de 90.000m3 pour récupérer l’eau de pluie des toitures.

    Une position contredite par l’association agréée Sources et rivières du Limousin, membre de la fédération France Nature Environnement, et représentée dans ce reportage par son porte-parole, Antoine Gatet.

    #demeter

    https://seenthis.net/messages/859104 via grommeleur



  • Vous connaissez l’Histoire de #MOVE, ou comment une lutte antiraciste initialement pacifiste a fini bombardée par la police à #Philadelphie, le 13 mai 1985, tuant 11 personnes dont 5 enfants et laissant volontairement bruler tout un morceau de quartie ? Non ? Moi non plus, je l’ai découverte il y a peu grâce à ce fil twitter de @hegurgurk : https://twitter.com/hegurgurk/status/1266521204099186688
    https://pbs.twimg.com/media/EZlyXc9XQAMa858.jpg
    Ce qu’en explique un peu trop succinctement wikipedia est déjà terrible. Au commencement étaient des humains qui ont voulu se réapproprier leurs racines & leurs choix : retour à la simplicité, faire sécession avec un monde consumériste forcément esclavagiste : https://fr.wikipedia.org/wiki/MOVE_(organisation)
    Je ne vais pas faire mine d’avoir tout compris, alors je vais poser ci-dessous des liens qui ont été cités comme des ressources solides pour comprendre comment une communauté pacifiste, harcelée, a fini par craquer et comment la répression absolument raciste s’est déchainée
    « Le jour où la police a bombardé une rue de la ville : les cicatrices des atrocités de Move en 1985 peuvent-elles être guéries ? »
    Dû au mandat pour menaces terroristes, émeute et conduite désordonnée, le flic n’a pas hésité à bombarder, comme il l’explique sereinement.
    Ça vous rappelle quelque chose ?
    The day police bombed a city street : can scars of 1985 Move atrocity be healed ? | US news | The Guardian
    https://www.theguardian.com/us-news/2020/may/10/move-1985-bombing-reconciliation-philadelphia
    https://i.guim.co.uk/img/media/a5eb407b5e1801cdd9274d064131f2fd5b0a362d/0_38_1962_1177/master/1962.jpg?width=1200&height=630&quality=85&auto=format&fit=crop&overlay-align=bottom%2Cleft&overlay-width=100p&overlay-base64=L2ltZy9zdGF0aWMvb3ZlcmxheXMvdGctZGVmYXVsdC5wbmc&enable=upscale&s=fa92e8865ed152cfa6b9ca6b340d5153
    Ici, un documentaire très complet, avec des extraits du procès, des documents d’époque, où on prend toute la mesure du fossé entre les jugeants, majoritairement blancs, et les espérants en une autre société, auto-déterminée, autour de John Africa : https://www.youtube.com/watch?v=vpbGgysqE4c


    Sur la libération de Delbert Orr Africa, une des « 9 de MOVE » arrêtés lors d’un raid policier ultra-violent contre leur communauté, et lors duquel un policier a été tué dans des circonstances jamais élucidées, ainsi qu’un des bébés de la communauté : https://www.theguardian.com/us-news/2020/jan/18/move-9-delbert-orr-africa-released-prison
    Le dernier des prisonnier, Chuck Africa, a été libéré il y a ... 4 MOIS, le 7 février dernier, après 42 ans de détention !
    Voici sa page sur le site de la communauté :
    http://onamove.com/move-9/chuck-africa
    Liens après liens, je fini par tomber sur ce site consacré entièrement à l’histoire de #MOVE, avec une version en français : http://move-thestory.com/accueil.html
    Un quartier incendié par la police, 11 morts dont 5 enfants, 9 membres emprisonnés à la peine maximum, dont 2 meurent en prison.

    Voyons maintenant ce que disent les personnes ulcérées de la chanson commémorative de Camelia Jordana, reprenant les paroles des #Black_Panters, "Revolution has come, time to pick up the gun" : devant le même type de communication, mais venant d’un groupe de Blancs, prêts à tout pour défendre ses membres, dans un pays où les armes sont un droit constitutionnel :
    https://pbs.twimg.com/media/EZmGl9oWsAEq3dE.jpg

    « Revolution has come, time to pick up the gun »
    https://youtube.com/watch?v=g45WYJn9Fdg


    #BlackPanther,1968
    #BlackLivesMatter

    (reprise d’un fil twitter initialement publié ici : https://twitter.com/ValKphotos/status/1268165470601052161 et auquel @colporteur m’a fait penser là https://seenthis.net/messages/737030#message858280 avec la complicité involontaire de @sinehebdo ...)

    https://seenthis.net/messages/858791 via ¿’ ValK.