greek crisis

http://www.greekcrisis.fr

  • Grèce : amère Patrie
    http://www.greekcrisis.fr/2018/09/Fr0685.html#deb

    Bonne année pour le tourisme d’après les médias, nos plaisanciers restent ainsi longtemps à flotter entre les îles grecques, forcément à la surface de l’eau. Beau pays et cependant coquille de plus en plus vidée. Le gouvernement de l’indescriptible Aléxis Tsípras, fait semblant de découvrir qu’avec le reste des biens publics, il a également transféré la jouissance des sites archéologiques et des musées à la Treuhand à la grecque, c’est-à-dire aux mains des rapaces planétaires de l’Agence chargée de la privatisation des biens de la Grèce. Et pendant ce temps, on détruit à la chaîne les bateaux de pêche, de préférence traditionnels. Culture morte. (...)

    #Économie


  • greek crisis : Mort subite
    http://www.greekcrisis.fr/2018/06/Fr0676.html

    Été... oblige, c’est à travers son communiqué en ce début de juin 2018, que la Clinique alerte ceux qui peuvent et qui veulent encore être alertés de l’ultime menace pesant ainsi sur son existence, faisant très exactement suite à la “vente” (en réalité il a été offert aux promoteurs) du site de l’ancien aéroport d’Ellinikón. Nous relayons ainsi à l’instar d’autres sites, le communiqué publié par la Clinique Sociale Métropolitaine d’Ellinikón traduit en français, d’après le texte original sur son site. “Nous disons NON et ne céderons pas sans lutte ! Le 31 mai 2018, Ellinikón S.A., une agence quasi-gouvernementale, nous a adressé un avis d’expulsion. La Clinique Sociale Métropolitaine d’Ellinikón devra quitter les lieux le 30 juin 2018 au plus tard, afin qu’Ellinikón S.A. puisse transférer la propriété des terrains à ses acquéreurs formels d’après les obligations signées par les parties concernées.”


  • Instantanés helléniques
    http://www.greekcrisis.fr/2018/02/Fr0660.html

    À Athènes, et plus généralement au sud de la Grèce, c’est le moment des premières floraisons. Temps doux, bourgeons du moment, autant que cette autre... renaissance naturelle, celle des rassemblements contestataires massifs face au pouvoir en place. C’est vrai que la ville d’Athènes n’avait pas connu un tel rassemblement populaire comme celui qui s’est tenu dimanche dernier et qui a rassemblé près de 600.000 personnes, depuis bien longtemps. Printemps des... peuples ? Source : greek crisis

    https://seenthis.net/messages/667039 via Rezo


  • Fosse sceptique
    http://www.greekcrisis.fr/2018/01/Fr0658.html

    Semaine mouvementée. La... terre a même fini par bouger. Au soir du lundi 15 janvier, le texte dit “des prérequis” au mémorandum intermédiaire était adopté au “Parlement”. Nos manifestants affligés avaient alors quitté la place de la Constitution depuis un moment déjà, lorsque peu avant 22h30, un séisme qualifié de modéré d’une magnitude de 4,4 a été fortement ressenti dans la capitale. Chez “Greek Crisis”, Mimi s’est mise à miauler, tandis que le jeune Hermès s’est aussitôt refugié sous le canapé, preuve s’il en fallait... que la terre ne ment pas ! Source : greek crisis

    https://seenthis.net/messages/661627 via Rezo


  • Tutoyer le réel
    http://www.greekcrisis.fr/2018/01/Fr0657.html

    La société grecque décomposée (au sens propre et figuré) se trouve en majorité plongée dans un désarroi alors profond, tandis que les “gouvernants” et leur magma médiatique proche, en rajoutent chaque jour davantage dans ce même sens, inique et unique. De part cette situation tragique et dévastatrice pour le pays et pour son tissu social, les citoyens ne sont plus capables d’avoir des attentes ou des objectifs d’avenir. Sans gestion du temps et sans gestion de l’espace qui sont les leurs, les sociétés perdent alors toute capacité d’action car il n’y a plus de projection (si ce n’est qu’eschatologique) possible. Source : greek (...)

    https://seenthis.net/messages/659499 via Rezo


  • La mesure humaine
    http://www.greekcrisis.fr/2018/01/Fr0656.html

    À Athènes, l’année 2018 celle de la météo, a bien commencé avec des températures (disons) saisonnières qui ont atteint 15 °C par endroits. Les mieux pourvus, et ceux ayant pu se permettre une si rare exception qui toujours confirme la règle, se sont rués sur les plages comme sur les tavernes de la Riviera d’Attique. Au même moment, le “gouvernement” aura encore “légiféré”, essentiellement par décrets entre le 1er et le 2 janvier, pour... le meilleur des méta-mondes. Ah... la bonne année ! Source : greek crisis

    https://seenthis.net/messages/657479 via Rezo


  • Bonne année !
    http://www.greekcrisis.fr/2017/12/Fr0655.html

    Dernière parution... de notre cahier du Sud pour 2017 depuis ce pays des oliviers. Notre supposé comptage calendaire marquera sa pause, toujours si bien calculée entre nos temporisations humaines, puis il reprendra son cours. Temporalité dite de crise, et en réalité, longue urgence qui persiste, voilà que ce blog n’émettra plus de bilan de fin d’année. Sinon... et plus terre-à-terre (c’est vraiment l’expression), très... beau réveil vers 6h ce matin du 31 décembre 2017. Un séisme a secoué Athènes, notre Mimi et notre Hermès se sont également et aussitôt levés de leurs... lits, sans plus d’inquiétude il faut dire. Preuve s’il en faut de l’évidence d’une... certaine intelligence naturelle malgré tout ! Source : greek (...)

    https://seenthis.net/messages/656143 via Rezo


  • Exilés à Athènes
    http://www.greekcrisis.fr/2017/12/Fr0651.html

    Les dirigeants des dites centrales syndicales (désormais autant haïs que les politiques par une large population grecque, il faut autant le préciser), participant comme on sait (à l’ultime ?) festin des maîtres néolibéraux ; cela, à l’instar de l’ensemble du méta-monde des politiques et des partis. Et en Grèce, ce phénomène est enfin très précisément palpable car SYRIZA nous a ouvert les yeux, comme il a définitivement fermé nos dernières lucarnes d’espoir quant à agir par le biais des institutions politiques prétendument disponibles, gauche(s) et droite(s) comprises et notamment confondues. Source : greek (...)

    https://seenthis.net/messages/652688 via Rezo


  • Fiascos
    http://www.greekcrisis.fr/2017/12/Fr0650.html

    Nous naviguons au milieu de cette mer semée de fiascos. En ces temps apocalyptiques, nos mots deviennent pesants, en comparaison avec ce que nous avions pu parfois si gentiment formuler par le passé. Le temps même ne compte plus, et nous avec. Oui le temps, car après tout, Balzac avait raison : “Le temps est le seul capital des gens qui n’ont que leur intelligence pour fortune.” D’ailleurs nos attitudes, déjà reformulées et reformatées en témoignent. Source : greek crisis

    https://seenthis.net/messages/651564 via Rezo


  • Asymétries
    http://www.greekcrisis.fr/2017/12/Fr649.html

    Pluies et vents. Dans l’ancien temps nous croyions préparer Noël. La semaine dernière, les administrateurs coloniaux de la Troïka étaient de leur déplacement habituel à Athènes, afin de recevoir les ministrions locaux à l’hôtel Hilton. Histoire surtout de surveiller l’exacte poursuite du programme d’anéantissement de leur proie. 2018, sera l’année où le processus de déshellénisation de l’économie, (et) qui passe autant par la saisie des biens privés et publics des Grecs, s’accélérera. Les para-ministres à Tsipras sourient sans cesse devant les cameras, et les Grecs les haïssent. Oui, la haine, c’est-à-dire, la disparition absolue du geste politique. Source : greek (...)

    https://seenthis.net/messages/650390 via Rezo


  • Catastrophes... mutationnelles
    http://www.greekcrisis.fr/2017/11/Fr0646.html

    “Les ruisseaux et les canaux évacuant l’eau depuis le mont Pateras, ont tout simplement cessé d’exister, et ceci en moins de vingt ans. Et c’est de la pure intervention... anthropogénique. Certaines personnes qui possédaient alors des terres à l’est du ruisseau et près de l’autoroute, à l’époque c’était la route nationale, ils ont tout... empli et vendu sous forme de terrains devenus ainsi constructibles. Des entreprises s’y sont installées, et l’affaire la plus tragique, c’est que même la municipalité a participé à ce processus effarant en y bâtissant ses propres entrepôts.”, (médias grecs du 15 et 16 novembre 2017) Source : greek (...)

    https://seenthis.net/messages/645416 via Rezo


  • Place aux jeunes
    http://www.greekcrisis.fr/2017/11/Fr0645.html

    Notre ami M. remarque encore, que d’une certaine manière, les embouteillages font leur retour en ce moment dans le quotidien de la ville d’Athènes. “Les gens, ceux ayant encore certains revenus, si possible fixes, les fonctionnaires par exemple, réadaptent leurs manières en la matière. Ils économiseront ailleurs et en réalité, ils se priveront, pour pouvoir éviter les rames bondées du métro et de Proastiakós (RER monoligne de la Région Attique). Ils veulent surtout éviter le contact, avec d’abord toute cette énergie négative des autres, puis, les agressions, les mendiants, les drogués, les vols, voire le bruit. Et aussi les grèves.” Source : greek (...)

    https://seenthis.net/messages/644747 via Rezo


  • Sérénité
    http://www.greekcrisis.fr/2017/11/Fr0643.html

    Temps béni des olives, moment de récolte. Nous sommes enfin prêts, entre véraison et maturité pleine, des olives bien entendu. “Qui se souvient-il des discours que nous faisions autour de la table dans ce café, au sujet des... perspectives politiques ?”, me dit notre amie K., elle a démissionné de ses fonctions pour créer si possible du sens, au moyen de la création artistique. Ce qui complique encore le choix dans ce vieux pays, c’est que toutes les olives ne mûrissent pas en même temps... cependant, la beauté des paysages en plus. Source : greek crisis

    https://seenthis.net/messages/643921 via Rezo


  • greek crisis : Personne n’achève rien tout seul
    http://www.greekcrisis.fr/2017/10/Fr0641.html

    Dans son autre communiqué daté du 26 octobre 2017 , le Centre Métropolitain Médical Solidaire dénonce également, “l’assèchement en cours du budget de nombreux hôpitaux, avec comme conséquence, l’arrêt des chimiothérapies... programmées pour les malades atteints de cancer. Chaque jour depuis les hôpitaux, on dénonce cette situation dramatique, tant les déficiences en matériel sont alors graves. Ces carences, elles sont dues bien entendu à la réduction drastique des budgets, à la suite de laquelle, le budget annuel de nombreux hôpitaux vient d’être déjà épuisé depuis septembre dernier.”

    “Aujourd’hui, et après avoir contacté Zoé Grammatoglou, présidente de l’Association des patients atteints de cancer, nous avons appris qu’à l’hôpital Attikón, il n’y a plus de médicaments disponibles pour les chimiothérapies programmées le lendemain. Il ne s’agit pas d’une pénurie d’un médicament particulier, mais d’une pénurie d’un grand nombre de médicaments, par conséquence, tout acte de chimiothérapie/radiothérapie devient impossible, et ainsi, la santé des patients atteints de cancer est en train de subir une épreuve supplémentaire.”

    “Il y a quelques heures, nous avons pris contact avec le personnel de l’hôpital Attikón, de ce fait, l’ensemble de notre stock au Centre Métropolitain Médical Solidaire d’Ellinikón en médicaments de ce type dont nous disposons et qui leur font défaut, vont être immédiatement expédiés à cet hôpital. La rage déborde, d’abord celle des patients, puis, celle du personnel médical et infirmier.”

    La situation de la Grèce sous régime mémorandaire...


  • Personne n’achève rien tout seul
    http://www.greekcrisis.fr/2017/10/Fr0641.html

    Dans son autre communiqué daté du 26 octobre 2017 , le Centre Métropolitain Médical Solidaire dénonce également, “l’assèchement en cours du budget de nombreux hôpitaux, avec comme conséquence, l’arrêt des chimiothérapies... programmées pour les malades atteints de cancer. Chaque jour depuis les hôpitaux, on dénonce cette situation dramatique, tant les déficiences en matériel sont alors graves. Ces carences, elles sont dues bien entendu à la réduction drastique des budgets, à la suite de laquelle, le budget annuel de nombreux hôpitaux vient d’être déjà épuisé depuis septembre dernier.” Source : greek crisis

    https://seenthis.net/messages/640290 via Rezo


  • Espoir ?
    http://www.greekcrisis.fr/2017/10/Fr0640.html

    Réalités grecques dépourvues d’horizon de temps. Le vingt-et-unième siècle entamé, il s’embourbe d’emblée dans notre boue transitionnelle. En Grèce, comme ailleurs. “Tout est pareil et en même temps tout change, c’est bizarre, très bizarre que l’époque macronienne”, m’écrit l’ami Pierre depuis la France. Finalement, l’ailleurs existe-t-il encore ? Peut-être, et alors sûrement dans le rire des musiciens. Jadis, Euterpe, en grec ancien “qui sait plaire” était la Muse qui présidait à la musique. Choses que l’on semblait avoir oubliées, sous la tempête du pire comme climat de notre époque. Source : greek crisis

    https://seenthis.net/messages/638397 via Rezo


  • Je vous écris d’un pays lointain
    http://www.greekcrisis.fr/2017/10/Fr0639.html

    La société grecque se disloque. Il y a ceux qui... s’amarrent à une destinée encore réellement existante, et tous les autres, ceux pour qui le futur n’est visible qu’à travers une... gueule cassée. “Que pouvons-nous faire enfin pour résister ? Nos manifestations ont été brisées sous les matraques de la Police, nos bulletins de vote ont été trahis, ils ne servent et ils ne serviront plus à rien pour changer la situation”. Source : greek crisis

    https://seenthis.net/messages/637344 via Rezo


  • Justice intelligible
    http://www.greekcrisis.fr/2017/10/Fr0638.html

    Manière de rappeler surtout que le chauffage central de notre immeuble est définitivement à l’arrêt depuis 2012, et que près de la moitié des immeubles d’Athènes équipés de chaudière centrale se passent de chauffage en hiver en raison du prix de ce combustible et en réalité de la paupérisation qui concerne (et consterne) les trois quarts des Grecs. La Grèce... sans son soleil et sans ses touristes ! Source : greek crisis

    https://seenthis.net/messages/635531 via Rezo


  • Couleurs d’automne
    http://www.greekcrisis.fr/2017/09/Fr0637.html

    En cette Grèce primo-automnale seuls les journalistes, tous medias confondus d’ailleurs, n’en finissent pas d’évoquer, de prédire, d’annoncer comme de redire, au sujet des élections en Allemagne. Trivialités et alors truismes européens en plein hiver politique... établi en réalité depuis près de trente ans. Source : greek crisis

    https://seenthis.net/messages/632394 via Rezo


  • Pays inondé
    http://www.greekcrisis.fr/2017/09/Fr0636.html

    Septembre grec à la météorologie fort clémente. Penchants voyageurs familiers, vestiges chauffés au soleil, on déambule alors volontiers à travers les apparences. Un petit pétrolier trop vieux, rempli de fioul lourd ayant fait naufrage par temps paisible près de Salamine laisse déjà échapper les traces de son chargement sur les plages du Pirée et sur une partie de la Riviera d’Athènes. La presse s’enflamme, les “gouvernants” déclarent que “sur le papier tout était en règle”, la mer... à boire ! Source : greek crisis

    https://seenthis.net/messages/630746 via Rezo