Les Coolies de la pop économie. Quand les humains travailleront pour les algorithmes.

/les-coolies-de-la-pop-economie.html

  • affordance.info : Les Coolies de la pop économie. Quand les humains travailleront pour les algorithmes.
    http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/06/les-coolies-de-la-pop-economie.html

    D’abord il faut se souvenir que les #robots vont supprimer plein d’emplois, y compris, « qualifiés » ou « intellectuels » (ce qui ne veut pas dire qu’il n’en créeront pas d’autres). Pour comprendre pourquoi (et surtout comment et accessoirement quand), relire (notamment) ce billet.

    Ensuite il faut acter que dans leur sillage, l’#automatisation du monde est en marche et soulève une foule de questions éthiques irrésolues parce que souvent non posées et/ou avec un corpus doctrinaire qui semble pour l’instant réservé aux seules forces armées américaines alors que l’essentiel de l’automatisation concernera pourtant la société civile. Derrière cette automatisation, si les #algorithmes ne contrôlent pas encore le monde, au moins 10 d’entre eux circonscrivent déjà l’essentiel de nos vies.

    Enfin, il faut rappeler que les problématiques du « #Digital_Labor », dans le sillage et l’héritage du capitalisme linguistique, voient émerger de nouveaux modèles dont celui de l’acopie et du copytalisme, lesquels redéfinissent entièrement la question même de la #propriété (privée), du #travail (qui est l’employeur ? Qui est l’employé ? Et à quel moment ?) et de l’appropriation.

    Et puis il faut aussi ne jamais oublier l’histoire. Celle des Coolies par exemple, ces travailleurs qui - suite notamment à l’abolition de l’esclavage - fournirent une main d’oeuvre à bas coût à de grandes exploitations agricoles par le biais de grandes vagues d’émigration. S’en souvenir et l’inscrire dans la trajectoire menant du lumpen-prolétariat marxiste à un nouveau cognitariat de l’économie de la connaissance.

    cc @shaber33 @prac_6 @brunhilde

    http://seenthis.net/messages/382432 via tbn