Les 400 culs - Quand l’homosexuel dit qu’il est amoureux, le thérapeute entend dépendance

/peut-reparer-un-deviant

  • Les 400 culs - Quand l’homosexuel dit qu’il est amoureux, le thérapeute entend dépendance - Libération.fr
    http://sexes.blogs.liberation.fr/2016/09/11/peut-reparer-un-deviant
    Bah, je croyais vraiment qu’on avait progressé plus que cela.
    Question : il y a des moments où la médecine n’est pas #maltraitante ? Je veux dire, en dehors des problèmes des hommes blancs hétéros middle age des classes moyennes et supérieures ?

    Pour la plupart des médecins qui prônent la réorientation sexuelle, l’#homosexualité est un trouble du développement. Il s’agit d’aider les gays et les lesbiennes – personnes « en souffrance » – à devenir « eux-mêmes ». « Je t’aime assez pour t’empêcher de te faire du mal », dit sa mère à Gabriel, menaçant de lui couper les vivres s’il se met à vivre « comme un homo ». Elle ne veut que son bonheur. Dix ans après sa dernière session avec Nicolosi, Gabriel se marie avec un homme. Il fait partie de ceux qui se sortent plutôt bien des thérapies dites « ex-gay ». L’APA, qui publie en 2009 une grosse étude sur ces thérapies, affirme que non seulement elles ne marchent pas mais qu’elle augmente le mal-être des « patients », allant jusqu’à provoquer des suicides.

    #santé #médecine #suicide

    https://seenthis.net/messages/523829 via Agnès Maillard