L’affaire Adama Traoré devient un scandale judiciaire - Page 1

/l-affaire-adama-traore-devient-un-scand

  • « En clair, Adama Traoré a manqué d’air, ce qui aurait conduit à sa mort » https://www.mediapart.fr/journal/france/220916/l-affaire-adama-traore-devient-un-scandale-judiciaire?onglet=full

    Un décès dans de telles circonstances rend crucial le rapport d’autopsie. Quand il est correctement lu et relaté. En réalité, Adama Traoré ne souffrait ni d’une maladie cardiaque, ni même d’une « infection grave ». Mais là encore, la lecture des rapports d’autopsie par le procureur souffre, étonnamment, de l’omission concernant le « syndrome asphyxique ».

    À deux reprises donc, il n’a pas fait mention de cet élément décisif. En clair, Adama Traoré a manqué d’air, ce qui aurait conduit à sa mort. Ce qui corrobore l’idée que le jeune homme est décédé après avoir subi la technique dite du « contrôle dorsal costal » ou « décubitus ventral », interdite dans certains pays comme le Canada et épinglée à intervalles réguliers par des associations comme l’Acat, ONG chrétienne contre la torture et la peine de mort (lire ici l’intégralité de son rapport sur les violences policières).

    Le « contrôle dorsal costal », précise l’Acat, consiste à « plaquer et à maintenir une personne ventre au sol, tête tournée sur le côté. Les forces de l’ordre ajoutent parfois à cette position d’autres moyens de contention, tels que le menottage des poignets derrière le dos et l’immobilisation des chevilles (avec parfois les genoux relevés), et peuvent aller jusqu’à exercer un poids sur le dos de la personne ainsi maintenue à terre ». Une technique de maintien pouvant conduire à l’asphyxie.


  • L’affaire Adama Traoré devient un scandale judiciaire
    https://www.mediapart.fr/journal/france/220916/l-affaire-adama-traore-devient-un-scandale-judiciaire

    Adama Traoré. © DR Deux mois après le décès d’Adama Traoré, cet homme noir de 24 ans mort après son interpellation par les gendarmes, le procureur de Pontoise est fortement mis en cause pour sa gestion du dossier. #Yves_Jannier n’a eu de cesse de communiquer des éléments faux ou tronqués. Le magistrat doit quitter prochainement son poste… mais il est muté en raison de problèmes de management.

    #France #Adama_Traoré #Beaumont-sur-Oise #gendarmerie