La transcendance d’Atatürk (2002) - Susam-Sokak

/La_transcendance_dAtaturk_2002-8714912.

  • #turquie #kémalisme #atatürk #culte_personnalité
    Erdogan et ses partisans veulent « fermer la parenthèse du kémalisme » ? Il serait dommage que ce soit LUI qui le fasse. Mais lorsque cette intention est mentionnée par la presse, c’est presque toujours sous forme de regret, de dénonciation, le kémalisme étant sous-entendu comme une idéologie vertueuse qui aurait sauvé la Turquie, l’aurait propulsée fermement dans la modernité, la démocratie et la laïcité. Rien de tout cela n’est indiscutable. On ne dit pas souvent que le kémalisme est la seule idéologie totalitaire des années trente qui n’ait jamais été abolie et surtout on n’examine pas l’effet stérilisateur du kémalisme sur la pensée politique turque. Les politiciens de l’establishment n’ont jamais voulu laisser la place à une force démocratique non kémaliste. Résultat : pendant longtemps, hors du kémalisme et de l’islamisme, il n’y avait rien... Aujourd’hui, il y a le HDP/DBP : voilà l’importance de ce mouvement qu’on dit « pro-kurde ».
    Pour évaluer l’effet stérilisant du culte d’Atatürk, je vous propose un article écrit en 2002 :
    La transcendance d’Atatürk (2002) - Susam-Sokak
    http://www.susam-sokak.fr/pages/La_transcendance_dAtaturk_2002-8714912.html
    https://img.over-blog-kiwi.com/0/99/48/60/20161108/ob_e55665_anitkabir-ziyareti.jpg