/monde-diplomatique-vous-avez-dit-conspi

  • 11 SEPTEMBRE 2001> 30 août 2017 ( J-12)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 12/23

    http://911truthnews.com/wp-content/uploads/2011/07/Breitweiser-Van-Auken-911-widows.jpg Juillet 2004 - 2 des 4 "veuves du New-Jersey", surnommées les "Jersey Girls", Kristen Breitweiser et surtout Lorie Van Auken, prennent connaissance de la version finale du Rapport de la Commission.

    SCEPTICISME... AU FAIT... COMMENT TOUT CELA A-T-IL COMMENCE ?
    .
    Je ne propose pas de « suite parfaitement construite » entre les 23 épisodes. Juste mes souvenirs de militant, ce qui m’a marqué et conduit à militer pour la réouverture de l’enquête officielle sur les attentats de 2001, avec la documentation correspondante aussi fiable que possible publiée depuis 2007. A défaut d’être convaincu, prenez au moins connaissance des faits attestés ci-dessous.
    ________________________________________________________________________________

    Bonjour à tous,

    Mon expérience militante, comme vous vous en doutez, est pavée de déceptions médiatiques et de trahisons de journalistes aussi minables que massives... mais tel un Sisyphe muni de la lance de Don Quichotte, inlassablement nous devons expliquer. L’un des aspects les plus mal connu du dossier est... comment tout cela est-il arrivé ? Je me souviens dans SPIROU, des "belles histoires de l’Oncle Paul" et vais tenter de lever le voile sur celle que jusqu’à ce jour et sans doute pour des années encore, nos cerbères officiels vous servent sans honte, tant en fabulant sur les faits, qu’en démonisant ceux qui veulent les rétablir.

    Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le scepticisme n’est pas né dans les réseaux d’extrême droite pro-nazis ou que sais-je américains, ni de l’antiaméricanisme primaire de ludions européens, ni de l’antisémitisme congénital des mêmes, et encore moins de la paranoïa délétère de citoyens abêtis par tant de stupidité médiatique ambiante. Il n’est pas né non plus au Moyen Orient et ne joue qu’un rôle négligeable dans l’exacerbation du ressentiment anti-israélien qui comme chacun le sait ici, repose sur bien d’autres événements que ces attentats. Pas du tout.

    La réalité est bien plus crue, bien plus simple, bien plus conforme à la théorie du rasoir d’Ockham : Ce sont les familles de victime elles-mêmes, américaines bon teint, patriotes mais surtout curieuses, de tous milieux sociaux, qui se sont inquiétées des faits rapportés dans la presse, et du comportement que l’administration américaine leur opposait. La saga de 4 d’entre elles est racontée dans cet EXCELLENT documentaire : 9/11 PRESS FOR TRUTH, primé en 2006.

    http://www.dailymotion.com/video/xbb5d1

    Comme vous le verrez dans ce film, les familles de victimes qui refusèrent les transactions financières proposées par le procureur Eliot Spizer contre l’abandon de toutes poursuites, se sont alors penchées sur la totalité des publications de la presse de l’époque. elles furent rejointes par Paul Thomson, un ingénieur informaticien de San José qui lui aussi se livrait au même travail de compilation, mais avec l’aide d’un logiciel de classement, sur un site devenu une référence citoyenne : http://www.historycommons.org/project.jsp?project=911_project
    C’est donc à partir de 14 000 articles de la PRESSE OFFICIELLE, et non à partir de billevesées conspirationnistes, que le Mouvement pour la Vérité est né. Que cela soit clamé une fois pour toute. Le scepticisme des familles de victimes n’est PAS du conspirationnisme. Il est le résultat d’une expérience de vie éprouvée au contact des médias et de l’administration américaine. et RIEN D’AUTRE.

    http://www.dailymotion.com/video/xatp4c_loose-change-final-cut-en-francais_news

    Dans le cas des auteurs diabolisés de la célèbre saga des documentaires amateurs "LOOSE CHANGE" ("monnaie de singe", "petite monnaie" donnée aux gamins pour les faire taire) dont la version 4 ci-dessus est la meilleure, il s’agit de 3 étudiants et jeunes travailleurs mi-chômeurs, mi-artistes, qui se sont dits qu’ils allaient faire une FICTION qui mettrait en scène la CIA et un complot de l’administration US, sur le modèle de beaucoup de fictions de Hollywood. Souvenons-nous de la série MISSION IMPOSSIBLE, et de tant d’autres... Or quelle ne fut pas leur surprise lorsqu’en rassemblant leur documentation pour écrire leur scénario, ils s’aperçurent vite que des coïncidences "troublantes" se produisaient avec les faits réels. C’est forts de ce constat qu’il décidèrent alors de changer pour un documentaire... on connait la suite.
    .
    Il faut donc que CESSE la diabolisation, y compris ici même - je veux dire dans les colonnes du MONDE DIPLOMATIQUE, je pense à cet article disons "indigent" de Dominique Vidal ici : http://www.monde-diplomatique.fr/2015/06/A/53058 , et sa réponse cinglante de ReOpen911 ici : http://www.reopen911.info/11-septembre/monde-diplomatique-vous-avez-dit-conspirationnisme/-, du Mouvement pour la Vérité et des citoyens militants qui s’en réclament.

    Ce Mouvement a droit au RESPECT UNE BONNE FOIS POUR TOUTE, car c’est une CAUSE JUSTE. C’est la vérité et non les fables des agences gouvernementales américaines, qui est due aux victimes, et que certaines familles ont décidé de chercher, souvent au péril de leur confort matériel et social. La Vérité et rien d’autre.

    Bien sûr que ce mouvement a vu ensuite des voix parfois absurdes voire pénalement punissables, s’élever dans le même sens que celles des familles de victimes... mais pour paraphraser un célèbre proverbe "lorsque les citoyens montrent les Tours, les journalistes sont-ils obligés de ne regarder que le doigt ?" De même, dans les stades de football pleins à craquer, nos gouvernements doivent-ils interdire ce sport et les journalistes bannir tout commentaire au motif que leurs "virage sud" sont systématiquement occupés par des "ultras" aux limites de la barbarie ? (au fait... le massacre d’Odessa le 2 mai 2014 -50 ukrainiens communistes russophones morts brûlés vifs- a été perpétré par des supporters de football nationalistes pro-UE encadrés par des milices néo-nazies pro-UE... pourtant nous jouons toujours au football, non ?).
    .
    Le jour même des attentats, de nombreuses personnalités ont immédiatement dénoncé un possible "coup monté" impliquant des entités "profondes" au sein des administrations américaines. Par exemple Andreas Von Bülow, ancien ministre d’Helmut Schmidt, proche des services secrets allemands. Par exemple Michel Chossudovsky, professeur canadien (UNI d’Otawa, Centre de recherche sur la Mondialisation) qui suit depuis des dizaines d’années la diplomatie américaine sous ses aspects impérialistes bien connus du DIPLO. Par exemple Michael Ruppert, ancien policier de la LAPD, qui avait démantelé dans les années 80 un trafic de drogue impliquant la CIA entre Floride et Colombie, qui lui valu une mise au placard (ce qui est cohérent avec l’idée que la CIA se finance avec la drogue et les CONTRAS) puis à la suite du 11 septembre et de son "coming out", des poursuites infinies et au final son suicide. Il ne reste que ce site actif : http://mikeruppert.blogspot.fr/(son site fromthewilderness était une mine d’information inestimable sur l’Etat profond américain). Et OUI par exemple le chroniqueur radio libertaire Alex Jones, souvent décrit comme d’extrême droite, et souvent "boarderline" sur d’autres sujets, a lui aussi dénoncé le jour même une opération secrète impliquant l’Etat profond US sur sa radio depuis Austin, TEXAS. Est-ce que pour autant, tous ces citoyens qui ne se connaissaient pas, ont eu des hallucinations collectives aux 4 coins de la planète en même temps, ou bien leur expertise de la géopolitique internationale ne les a-t-elle pas plutôt conduit à cette hypothèse dès le début ? Si non, ce sont des fous. Si oui, pourquoi cette hypothèse a-t-elle été violemment combattue par médias et administrations US et OTAN depuis ?

    Mais surtout et encore : à tous ces visionnaires viennent s’ajouter les centaines de journalistes qui, LE JOUR MEME, AVANT la prise en main de la communication sur les faits par l’administration US, se sont exprimés avec sincérité, pointant des évidences très vite et toujours contestées par la version officielle qui a donné des réponses qui vont à l’encontre du bon sens de ces journalistes, et qui ont eu pour corollaire le constat final amer de Thomas Kean, Président de la Commission du 11/9, dans son livre "Without Precedent", qui déclara que la Commission d’enquête avait été "mise en place pour échouer". Souvenez-vous de mes autres chroniques : les enquêtes menées sont toujours parties du présupposé que les pirates avaient agi seuls... Est-ce là une méthode scientifique ? N’est-ce-pas plutôt le maillon essentiel d’une conspiration ? OUI les journalistes américains ont BIEN vu des tours exploser et non s’effondrer. TOUS les ont décrites ainsi. OUI à Shanksville et au Pentagone, beaucoup de journalistes se sont demandés où étaient passé les avions, et pourquoi la DPS (Defense Protection Service) du Pentagone était passée immédiatement en rangs serrés et en tenue civile pour ratisser minutieusement TOUS les moindres débris AVANT l’arrivée du FBI. OUI beaucoup de journalistes ont interviewé des témoins d’explosions multiples voire en rafales dans les WTC, et certains ont même décrit des séquences de flashes comme lors des amorçages d’explosions... etc.

    En France, un seul reportage a donné la parole à ces familles de victimes, c’était sur SOIR3, le 11 septembre 2011. La suite en 2021 ?
    http://www.dailymotion.com/video/xkz23g

    Il faut donc CESSER de prendre tous ces citoyens américains pour des déficients mentaux ou des impotents. Que ce soit le jour même ou au cours des 16 années qui ont suivi, ils ont droit à la parole, et si leur entendement réprouve les fables publiées depuis, qu’une nouvelle enquête soit diligentée par un juge US courageux. Cela s’appelle croire dans ce que l’Amérique a de meilleur.


  • 11 SEPTEMBRE 2001> 19 août 2017 (J-23)
    .
    CHRONIQUES MILITANTES 1/23
    .
    TOUTES LES SOURCES OFFICIELLES... ET MA MOTIVATION...

    Bonjour à tous,
    .
    Je lis LE DIPLO et découvre LE ZINC. Pour beaucoup de militants, le 11/9 marque le basculement dans le nouveau siècle. Toutes les guerres menées depuis impliquent un volet de lutte contre le terrorisme. Nous sommes nombreux à considérer que l’événement du 11/9, même si Chomsky nous met en garde de ne pas nous détourner de causes bien plus importantes, conditionne toujours les évenements géopolitiques actuels.
    .
    A partir d’aujourd’hui donc, 19 août 2017, et jusqu’au 11 septembre 2017, je vais essayer de faire partager aux lecteurs ici, mes retours sur de nombreuses rencontres en Europe et ailleurs (souvent via skype), pour tenter de mieux connaitre le fond des événements du 11 septembre, étant entendu ici, et je pense que personne ne s’en offusquera, qu’il est aujourd’hui admis par plus de 50% de la population occidentale (plus de 40 enquêtes officielles le prouvent, que ça plaise aux érudits ou non), que les faisceaux d’indices probants pointant vers des incohérences et des failles très nombreuses dans le récit officiel, ne peuvent que nous conduire à considérer que ladite version officielle est souvent fausse, ou à tout le moins que ces faisceaux d’indices probants jettent un doute mondial significatif sur sa véracité.
    .
    Précision : il n’est nullement besoin d’avoir recourt aux explications mal étayées, contestables et inutilement polémiques d’un Thierry Meyssan (que je n’ai moi-même pas consultées et c’est un tort au nom des principes de l’investigation, mais pas gênant au final comme vous le constaterez) ou d’autres « allumés du bocal » (il y en a beaucoup dans ce mouvement international, qui ont été surexposés pour diaboliser les hommes et femmes de raison dont je vous parlerai) pour comprendre que cette « VO » pose des problèmes très dérangeants pour un esprit rationnel, tandis que de nombreux indices divergent considérablement de la version officielle. Je signale aussi que je suis angliciste et PPL 200 heures et m’intéresse donc de près à l’aviation et aux anglosaxons. Il s’agit d’avancer de façon constructive et positive.
    .
    Une première lecture s’impose ici, celle du site ▻http://www.consensus911.org/fr. Pourquoi ? Parce que les faits divergents exposés ici ont été recoupés entre universitaires selon la méthode DELPHI https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thode_Delphi , notamment utilisée dans le milieu médical pour déterminer "les causes les plus probables" lors d’un diagnostic médical.
    .
    Bonne lecture.
    .
    NOTE : le site est administré par Elisabeth Woodworth, ancienne bibliothécaire documentaliste qui a utilisé la méthode DELPHI pendant 25 ans avec succès entre tous les hôpitaux publics de Colombie britannique, Canada. E. W. est aussi relectrice-correctrice des ouvrages de D. W. Griffin. Tous 2 s’exposent dans le "Powerpoint" ci-après avec leur méthode et le panel scientifique engagé dans cette démarche depuis septembre 2011 : http://www.consensus911.org/wp-content/uploads/2016/09/911ConsensusPanel_WSF_2016_09.pdf
    .
    –----------------------------------------------------------------------
    .
    RAPPEL : les DOCUMENTS OFFICIELS dont de nombreux faits analyses et déclarations sont contestés se trouvent ici :
    .
    PREMIER RAPPORT DES COMMISSIONS DU RENSEIGNEMENT DU CONGRES (déc 2002), non dispo mais sauvegardé ici : http://www.reopen911.info/News/wp-content/uploads/2012/08/JOINT-ENQUIRY-DEC-2002-fullreport_errata.pdf
    RAPPORT OFFICIEL du 22 juillet 2004 : https://9-11commission.gov/report
    RAPPORT ASCE sur le Pentagone (janvier 2003) :
    http://911research.wtc7.net/cache/pentagon/official/asce_pentagon.pdf
    RAPPORT OFFICIEL FEMA (2002 - sur la chute des WTC1 et 2, dont le fameux appendice C non élucidé à ce jour) https://www.fema.gov/media-library/assets/documents/3544
    RAPPORT OFFICIEL DU NIST (WTC1 et 2 sept 2005 - WTC7 nov 2008) https://www.nist.gov/engineering-laboratory/final-reports-nist-world-trade-center-disaster-investigation
    RAPPORT D’ENQUETE de l’inspection générale de la CIA https://www.cia.gov/library/reports/Executive%20Summary_OIG%20Report.pdf
    RAPPORT OFFICIEL du Ministère de la défense DoD
    https://fas.org/irp/agency/dod/ig-jfic.pdf
    RAPPORT OFFICIEL du FBI (enquête PENTBOMB ou PENTTBOM pour "Pentagon/Twin Towers Bombing Investigation" - seules 50 pages sont disponibles) : http://www.911myths.com/images/f/fd/FBI-Summary-PENTTBOMB.pdf
    RAPPORT OFFICIEL de la brigade de Pompiers du Comté d’ARLINGTON (Pentagone - AA77) se trouve ici : http://www.floridadisaster.org/publications/Arl_Co_AAR.pdf
    PIECES A CONVICTION DU PROCES MOUSSAOUI
    http://www.aneta.org/911experiments_com/USCourtsVsMoussaoui/index.htm
    RAPPORT OFFICIEL DE NOS AFFAIRES ETRANGERES -(notamment le rapport Quilès) : http://www.assemblee-nationale.fr/11/dossiers/attentats.asp
    LE BLOG DE MILES KARA, MEMBRE DU TEAM 8 de la COMMISSION OFFICIELLE http://www.oredigger61.org/?page_id=2
    .
    NOTE IMPORTANTE :
    .
    Aucun de ces documents officiels n’a de valeur judiciaire (écrit en petits caractères au début) sauf les documents (exhibits) présentés lors du procès Moussaoui par le FBI. Aucun de ces documents ne peut être invoqué au cours d’une procédure judiciaire pour plaider une cause ou une autre. A ce titre, 1/ nous pouvons donc aussi à bon droit les considérer comme la base d’une "mythologie officielle", ou d’un "story telling" politique. 2/ n’importe quel journaliste ou simple citoyen est en droit de les contester sans aucun risque de conséquences judiciaires pour avoir osé le faire. C’est ce qu’un professeur de physique de lycée a d’ailleurs fait avec la documentation du NIST sur le WTC7, et il a obtenu gain de cause (nous y reviendrons)... à bon entendeur... journalistes, vous pouvez chercher sans craintes, mais cherchez vraiment, évitez de paraphraser.

    • Je suis lecteur du DIPLO depuis 1981, avec un gros creux de 1990 à 2007, et un retour « prudent ». Il m’a donc semblé particulièrement important de m’exprimer tout spécialement ici suite à un début de polémique apparu en 2015 dans LE DIPLO au sujet des attentats de 2001. Une réponse méthodique de l’association militante mise en cause par LE DIPLO se trouve en lien ci-dessous. J’en partage absolument les constats et les conclusions. Et donc, au moins dans un souci d’équité (pas comme aux élections avec les petits candidats ;oD ) j’en recommande la lecture à tous. Bon, c’est dit.
      http://www.reopen911.info/11-septembre/monde-diplomatique-vous-avez-dit-conspirationnisme


  • Une nouvelle réaction au dossier complot de juin, @benoitb, celle de ReOpen911 :

    Monde diplomatique : Vous avez dit « conspirationnisme » ?
    http://www.reopen911.info/11-septembre/monde-diplomatique-vous-avez-dit-conspirationnisme

    Après Le Point, L’Express, Marianne, et quelques autres, c’est au tour du Monde diplomatique de publier un dossier sur les « théories du complot ». Le résultat est plus équilibré que ce qu’on peut lire habituellement, mais la remise en cause des explications officielles sur le 11-Septembre est une nouvelle fois assimilée, sans la moindre nuance, à du conspirationnisme.

    (…) Il aurait par exemple été utile d’indiquer qu’un complot est une « entreprise formée secrètement entre deux ou plusieurs personnes contre la sûreté de l’état ou contre quelqu’un ».

    (…) De nombreux citoyens ont des doutes et vont parfois chercher des explications alternatives (rappelons que nous n’en défendons aucune). Certaines sont effectivement délirantes, et dans le texte « Concurrence effrénée », le Diplo présente la thèse selon laquelle les tours jumelles n’ont pas été heurtées par des avions, mais par des hologrammes, comme faisant partie des « théories les plus répandues sur le 11-Septembre ». Cette thèse, dite du « no-plane », est en réalité très marginale, mais la mettre en avant permet d’occulter les arguments qui font consensus.

    Dans ce dossier, sept pages sont consacrées aux « théories du complot ». Pas une pour parler des 28 pages censurées dans le rapport du Congrès qui font actuellement l’objet d’une bataille pour leur déclassification. Pas une seule pour évoquer les dissimulations de la NSA. Pas une demi-page consacrée aux forfaitures d’Alec Station, l’unité chargée de surveiller al-Qaïda à la CIA. Pas même un quart de page pour mentionner les nombreuses critiques envers la Commission d’enquête. Vous n’y trouverez pas deux lignes sur la défense aérienne ou un mot sur les responsabilités de la Maison Blanche. Et silence évidemment sur les familles de victimes et les lanceurs d’alerte. Thierry Meyssan est constamment cité, jamais Éric Laurent, on comprend aisément pourquoi. Aucune mention non plus des livres des journalistes Philip Shenon, Peter Lance ou James Ridgeway, ou des articles de Kurt Eichenwald, Jeff Stein ou Dan Christensen. Les journalistes du Monde diplomatique auront donc, comme bien d’autres avant eux, contribué à empêcher que le débat sur le 11-Septembre ait lieu, en se focalisant sur un aspect technique présenté de façon caricaturale. Ils auront ainsi fait progresser la défiance des citoyens envers les médias, et donc le complotisme [6].

    D’autres commentaires : http://zinc.mondediplo.net/messages/3317

    • Mise à jour du 22 juillet 2015 : Le Monde diplomatique a publié un courrier des lecteurs suite aux nombreuses réactions suscitées par son dossier. On peut y lire qu’Amy Goodman a été « la cible des adeptes des théories du complot » qui lui reprochaient de ne pas répondre à certaines questions sur le 11-Septembre. Le mensuel oublie de préciser que la journaliste a interviewé Gore Vidal sur le sujet, qu’elle a organisé un débat entre un défenseur et un détracteur de la thèse officielle, qu’elle a critiqué le travail de la commission d’enquête... Le fait de se focaliser sur quelques exaltés (comme les appelait Robert Fisk) a encore une fois pour objectif de discréditer le scepticisme. Le Monde diplomatique a pourtant publié l’année dernière un article sur « Les mystères du crash d’Ustica », en parlant d’un « improbable scénario officiel ». En quoi ce scepticisme serait-il différent du nôtre ?