Très coûteux, polluant et inefficace : l’absurdité française du chauffage électrique

/Precarite-energetique-surcout-emissions