Les politiques partagent une langue très uniformisée. Sauf Mélenchon

/562897