Pour une pratique féministe de la visualisation de données - Catherine D’Ignazio

/visualisation-donnees-feministe

  • Pour une pratique féministe de la visualisation de données - Catherine D’Ignazio
    https://visionscarto.net/visualisation-donnees-feministe

    Ce texte sans prétention claque en fait comme un manifeste et un programme d’action.

    Si les infographies — je ne parle pas ici des outils de recherche et d’exploration, mais des représentations publiques et populaires — excellent à présenter des mondes entièrement contenus, elles ne savent pas représenter visuellement leurs limites. Où sont les lieux où l’enquête n’est pas allée, qu’elle n’a pas pu atteindre ? Comment les indiquer ? Comment représente-t-on les données manquantes ?

    https://visionscarto.net/local/cache-vignettes/L1154xH792/31652599563_f2cd-1d45a.png?1485109421

    Ce qui donne à cette carte son caractère dissident, c’est le titre, formulé par les jeunes Noirs qui ont produit la carte. « Où les banlieusards qui rentrent du boulot écrasent les enfants noirs ». Un titre qui n’est pas neutre. On est loin de « Localisation des accidents de la route dans le centre de Detroit », titre qui aurait probablement été donné à la carte si elle avait été élaborée par des consultants extérieurs employés par la ville. Mais du point de vue des familles noires dont les enfants avaient été tués, il ne faisait aucun doute que les enfants étaient noirs, les banlieusards blancs, et les événements décrits comme des « meurtres » plutôt que des « accidents ».

    #cartographie_critique #méthodologie #féminisme #savoirs_situés

    traduit par @fil — en mémoire de Nathalie Magnan, traductrice de Donna Haraway (https://monoskop.org/Donna_Haraway)

    https://seenthis.net/messages/563016 via visionscarto