Tours-Bordeaux, première ligne TGV privée de France : profits assurés pour Vinci ?

/Tours-Bordeaux-premiere-ligne-grande-vi

  • Tours-Bordeaux, première ligne TGV privée de France : profits assurés pour Vinci ? - Basta !
    http://www.bastamag.net/Tours-Bordeaux-premiere-ligne-grande-vitesse-privee-de-France-profits-assu

    La ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux entrera en service le 2 juillet prochain. Inaugurée par François Hollande le 28 février, c’est la première ligne à grande vitesse privée en France, puisqu’elle a été construite par le groupe de BTP Vinci, leader du consortium Lisea [1], dans le cadre d’un partenariat public-privé. Ce consortium assurera l’exploitation de la ligne, qui permettra de relier Paris à Bordeaux en deux heures, jusqu’en 2061. L’État a apporté 4 milliards d’euros sur les 7,8 milliards de budget total, à quoi s’ajoute une garantie sur l’emprunt de 3 milliards contracté par Lisea. Les fonds propres apportés par les partenaires privés ne représentent qu’un peu plus de 700 millions d’euros.

    La privatisation avant la privatisation... Le parti «  »"socialiste""" toujours à la pointe du progrès libéral