La bulle financière chinoise explose - Page 1

/la-bulle-financiere-chinoise-explose

  • La bulle financière chinoise explose | Mediapart
    https://www.mediapart.fr/journal/economie/090715/la-bulle-financiere-chinoise-explose?onglet=full

    Pendant que l’attention est monopolisée par la Grèce et l’Europe, un autre événement, tout aussi lourd de conséquences, se passe en Chine et est en train de contaminer l’Asie : un krach boursier gigantesque. Depuis plus d’un mois, le gouvernement chinois essaie par tous les moyens d’enrayer la chute des marchés. En vain.


  • La bulle financière chinoise explose
    https://www.mediapart.fr/journal/economie/090715/la-bulle-financiere-chinoise-explose?onglet=full

    Le Wall Street Journal a rapporté ainsi un témoignage d’une professeur d’art plastique. Celle-ci, a-t-elle expliqué, n’y connaissait rien au monde boursier. Mais elle a commencé à acheter sur les conseils de son coiffeur ! « Il m’a dit que c’était un marché haussier, que je devais y aller », dit-elle. Quand le coiffeur devient conseiller boursier, que les ménagères abandonnent le majong pour spéculer sur les actions, tous les signes d’un grave dérèglement sont présents. Ce n’est plus un marché, c’est le grand casino.

    La bourse de Shanghai a atteint son plus haut le 12 juin. Depuis, les baisses s’enchaînent à coup de 3 %, 4 %, 5 % par séance. Des fortunes sont balayées en un clin d’œil. Ainsi, un des plus gros milliardaires chinois, Li Hejung, a perdu 60 % de sa richesse en vingt minutes après la chute des cours de sa société. Depuis, la société s’est totalement effondrée. Même les plus grosses sociétés, comme le groupe pétrolier CNOCC, sont prises dans la tourmente.

    Les pertes sont à la dimension de la bulle : énormes. En à peine trois semaines, 3 000 milliards de dollars se sont évaporés. Mais de l’avis des analystes boursiers, la chute est loin d’être terminée. Le marché n’a perdu que la moitié de sa valeur par rapport au début de l’année. Surtout, les mécanismes qui ont nourri cette spéculation démentielle sont toujours à l’œuvre mais à la baisse, cette fois. Explications.

    A lire dans le numéro du mois :

    En Chine, une réforme financière à haut risque, par Yifan Ding
    http://www.monde-diplomatique.fr/2015/07/DING/53165

    Faute d’inventer une troisième voie entre la bureaucratie étatique et la gestion capitaliste — une voie qui n’a été expérimentée nulle part —, elle a choisi de privatiser et de libéraliser les flux financiers. Le Centre de recherche sur le développement conseille le gouvernement chinois. Son codirecteur, Ding Yifan, explique les étapes à franchir et les expérimentations en cours.


  • La bulle financière chinoise explose - Page 1 | Mediapart
    https://www.mediapart.fr/journal/economie/090715/la-bulle-financiere-chinoise-explose

    Pendant que l’attention est monopolisée par la Grèce et l’Europe, un autre événement, tout aussi lourd de conséquences, se passe en Chine et est en train de contaminer l’Asie : un krach boursier gigantesque. Depuis plus d’un mois, le gouvernement chinois essaie par tous les moyens d’enrayer la chute des marchés. En vain. Mercredi 8 juillet, la chute a été de plus de 8 % dans les premières minutes à l’ouverture de la Bourse à Shanghai. La cotation de plus de 1 400 sociétés, soit environ la moitié des sociétés enregistrées sur le marché, a été suspendue, dans l’espoir de limiter l’effondrement.