• Marine Le Pen était l’invitée de TF1, mardi 25 avril. Désormais seulement « soutenue » par le Front national, puisqu’elle en a quitté la présidence lundi – ce qu’elle n’a pas manqué de rappeler –, la candidate a répondu aux diverses questions d’Anne-Claire Coudray et de Gilles Bouleau. Et a, bien souvent, multiplié intox, amalgames et caricatures, quitte à inventer parfois de véritables « faits alternatifs », qui rappelaient la campagne de Donald Trump aux Etats-Unis. En voici quelques-uns.
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/04/26/europe-macron-emploi-la-trumpisation-de-marine-le-pen-sur-tf1_5117479_435577

    • Ayant tout à perdre lors du 2ème tour des Présidentielles, la leader frontiste se montre quelque peu « teigneuse » dans sa campagne « d’entre deux tours », comme nous le montre sa visite impromptue chez les « Whirlpool » d’Amiens où elle savait son concurrent présent. Les intox, amalgames et caricatures - dont parle cet article - ont toujours été l’arme favorite des frontistes. Mais dans ce contexte caractéristique de la campagne pour le 2ème tour, et sans doute, plus tard, pour celle des Législatives, leur candidate va probablement passer la « surmultipliée ». « Décodeurs », à vos claviers ...