Perturbateurs endocriniens : la France fait volte-face et adopte une proposition de la Commission européenne

/Perturbateurs-endocriniens-la-France-fa

  • Perturbateurs endocriniens : la France fait volte-face et adopte une proposition de la Commission européenne - Arrêt sur images
    https://www.arretsurimages.net/breves/2017-07-04/Perturbateurs-endocriniens-la-France-fait-volte-face-et-adopte-une-p
    http://www.arretsurimages.net/media/breve/s208/id20736/original.99141.jpg

    Le Monde évoque deux points particulièrement critiqués de ce projet, en attente de validation depuis plus d’un an. D’abord, aucune gradation dans la classification des perturbateurs endocriniens n’est envisagée, alors qu’elle aurait permis « une réponse réglementaire graduée », à la manière des substances cancérogènes. « En l’état, selon les scientifiques, le niveau de preuve requis pour identifier une substance comme perturbateur endocrinien est trop élevé pour garantir au texte son efficacité », rapporte Le Monde.

    Mais le quotidien pointe également une phrase « ajoutée à la demande expresse de Berlin » qui permettrait de continuer à utiliser certains pesticides « conçus spécifiquement pour perturber les systèmes endocriniens des insectes ciblés ». Or, rappelle Le Monde : « Ils sont aussi susceptible d’atteindre ceux d’autres espèces animales, dont les humains ». La réglementation validée par la Commission Européenne a d’ores et déjà été condamnée par plus de 70 ONG européennes, dont la Fondation Nicolas Hulot. Le ministre Hulot a lui salué une « avancée considérable », tout en critiquant l’amendement voulu par l’Allemagne : « On n’a pas gagné la guerre définitivement », a-t-il déclaré au micro de France Info.

    https://seenthis.net/messages/612688 via Agnès Maillard