A Grenoble et Lyon, des amphis d’université occupés pour abriter des migrants

/a-grenoble-et-lyon-des-amphis-d-univers