*Le premier des 1er-Mai Le mai sanglant de Haymarket. Monuments statiques contre mouvements…

/691001

  • Le premier des 1er-Mai

    Le mai sanglant de Haymarket. Monuments statiques contre mouvements sociaux

    Par Nicolas Lampert

    Traduction par Judith Chouraqui

    http://jefklak.org/le-premier-des-1er-mai

    Le 1er mai 1886, lors de la journée internationale pour la réduction de la journée de travail à 8 heures, des centaines de milliers d’ouvrier·es lancent une grève d’ampleur à travers le pays. Deux jours après, alors que le mouvement se poursuit, une bombe explose sur la place de Haymarket à Chicago en plein affrontement entre les manifestant·es et la police venue les réprimer. Un policier est tué par le souffle, sept autres dans la bataille rangée qui s’en suit. Quatre anarchistes, pris au hasard, sont alors pendus. Si la lutte pour la journée de 8 heures finit par être victorieuse, la mémoire des événements n’est toujours pas acquise. En témoigne la bataille qui a commencé alors et qui se poursuit aujourd’hui pour décider quelle statue doit être érigée sur la place de Haymarket. Plusieurs fois démantelée et réinstallée, la figure d’un policier fier de sa matraque n’est plus de mise depuis les années 1970, mais c’est aujourd’hui la bureaucratie et le monde de l’art qui tentent de réduire à néant le souvenir des luttes de classe et l’histoire anarchiste.

    http://jefklak.org/wordpress/wp-content/uploads/2018/05/Vignette1erMai-1050x700.jpg

    https://seenthis.net/messages/691001 via Jef Klak