• « Moi Président » : trois ans de dérégulation du droit du travail et d’augmentation du chômage - Basta !
    http://www.bastamag.net/Moi-President-trois-ans-de-deregulation-du-droit-du-travail-et-d-augmentat
    http://www.bastamag.net/IMG/arton5083.jpg?1441811465

    Le gouvernement s’apprête à « simplifier » le Code du travail. Dans la lignée des lois Macron et Rebsamen avant l’été, de l’Accord national interprofessionnel et du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi auparavant, il s’agit de « libérer » toujours davantage les entreprises. Les protections des salariés sont considérées comme un « coût » pour l’économie, qu’il conviendrait de réduire, et comme un « frein à l’embauche », qu’il faudrait assouplir. Objectif : inverser la courbe du chômage. Mais plus l’exécutif socialiste dérégule, plus le chômage augmente, avec un million de chômeurs supplémentaires depuis l’entrée de François Hollande à l’Élysée. Bilan en trois actes de cette casse sociale.

    Les chiffres le montrent assez... ce n’est pas en précarisant les salariés et facilitant les licenciements qu’on lutte contre le chômage et qu’on crée des emplois


  • « Moi Président » : trois ans de dérégulation du droit du travail et d’augmentation du chômage - Basta !
    http://www.bastamag.net/Moi-President-trois-ans-de-deregulation-du-droit-du-travail-et-d-augmentat
    http://www.bastamag.net/IMG/arton5083.jpg?1441811465

    Le gouvernement s’apprête à « simplifier » le Code du travail. Dans la lignée des lois Macron et Rebsamen avant l’été, de l’Accord national interprofessionnel et du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi auparavant, il s’agit de « libérer » toujours davantage les entreprises. Les protections des salariés sont considérées comme un « coût » pour l’économie, qu’il conviendrait de réduire, et comme un « frein à l’embauche », qu’il faudrait assouplir. Objectif : inverser la courbe du chômage. Mais plus l’exécutif socialiste dérégule, plus le chômage augmente, avec un million de chômeurs supplémentaires depuis l’entrée de François Hollande à l’Élysée. Bilan en trois actes de cette casse sociale.