Yves Lacoste, géographe en casque postcolonial

/705076

  • Yves Lacoste, géographe en casque postcolonial

    https://orientxxi.info/lu-vu-entendu/yves-lacoste-geographe-en-casque-postcolonial,2530

    En couverture d’Aventures d’un géographe (Des Équateurs, avril 2018) est reproduite la carte d’Al-Idrissi, qui vécut à Fès, ville de naissance d’Yves Lacoste. Géographe arabe du XIIe siècle, Al-Idrissi conçut sa carte en orientant le nord en bas et le sud en haut. Or, la carte originale a ici été renversée afin de la conformer aux canons de la cartographie occidentale. Les toponymes arabes y apparaissent donc à l’envers. Deux noms y ont été ajoutés, en français, ceux d’Hérodote et d’Ibn Khaldoun. Le graphiste a ainsi bien résumé la géographie d’Yves Lacoste : loin de servir à faire la guerre, elle sert à transformer son objet d’étude afin de le rendre conforme à une vision préétablie.

    Né en 1929, Yves Lacoste est un des rares géographes à avoir eu accès à la notoriété. Pionnier de la géopolitique française, il a fondé la revue Hérodote et publié chez Maspero La géographie, ça sert d’abord à faire la guerre en 1976. Première analyse critique de la fonction idéologique de la géographie, ce livre séduisant dressait la perspective d’en finir avec une géographie des professeurs, « discipline embêtante mais somme toute bonnasse. »

    https://seenthis.net/messages/705076 via Nouvelles d’Orient